Fin d'année bien remplie

Patrick BOURLIAUD

L'année 2022 n'est bientôt plus qu'un souvenir, mais notre beau club se devait de la couronner en organisant une manifestation drainant le plus de monde possible. Un après midi riffles est prévue, dès 10h les bénévoles sont sur le pied de guerre. Mais comme tout le monde s'en doute ce n'est pas à la dernière minute que tout se prépare, et Alain d'une, main de maitre, a déjà largement labouré le terrain des préparatifs afin que tout se passe sous le meilleur des hospices. Le président avait pris sa part de labeur en rameutant ses troupes et en sillonnant les allées des magasins et boutiques pour trouver tout les "a coté" qui font une organisation réussie. Que dire de François et Franck qui eux, s'improvisent maitre queue en nous concoctant un couscous digne du plus grand cuisinier Berbère (pour une fois que c'est pas le Bebert qu'il font ces deux là ☺ ). Franck l'éplucheur en main, François la merguez à la main (c'est tout lui) œuvrent toute la veille pour au final nous présenter un plat qui nous a permis d'affronter l'après midi revigoré au maximum.

13h00, Après un briefing de coach Alain qui remonte les bretelles des plus indisciplinés, les portes de la salle des fêtes peuvent enfin s'ouvrir sur une horde de rifleurs ou quineurs (il n'y a apparemment pas de mot pour désigner ces passionnés de cartons chiffrés, alors j'invente...).

Chacun occupe son poste de la meilleure façon, Alain est au four et au moulin plaçant le maximum de personnes dans un minimum de place, Le loto peut commencer avec seulement quelques minutes de retard. 
Les chiffres défilent égrainés de cris de joie des heureux gagnants ou de déception du reste de la salle. La ruche s'active, Aude et Élodie vont d'un inlassable va et vient entre les crieurs de quiiiine, épelant chaque chiffre pour que Alain et Franck sur la scène valident ou non la distribution des lots. Toujours Aude et Élodie aidées de Dominique et Thierry s'attèlent à la vente des cartons entre chaque partie. La mauvaise foi du président qui trouve que les caisses ne sont pas assez remplies de carton à vendre est flagrante, mais bon il est président notre Thierry faut bien qu'il montre qu'il est le chef. Derrière la buvette et aux casse-croûte, François Benjamin, Julien, Pierre, Dominique et j'en oublie surement, s'activent à nourrir et abreuver près de 250 personnes. Sur la scène hormis Alain et Franck qui mènent d'une main de maitre le déroulé du loto, deux individus en l'occurrence Michel et Patrick jouent les "Harpagon" en plongeant leurs mains avides dans la  montagne de pièces et billets qui arrivent du ventre alourdis des caisses de revente des cartons (j'exagère un peu mais il faut bien qu'on se donne un peu d'importance Michel et moi ☺).
19h00 la salle se vide avec son lot de déçus et de visages rieurs des gagnants. Une fois encore la ferveur des bénévoles fait son effet et quelques minutes après la salle est rangée prête a accueillir un nouveau loto dès le mercredi suivant. Tout comme dans les bons récits d'Asterix et Obélix, la soirée se termine sur un banquet ou la cervoise coule à flot mais avec la modération qui caractérise notre association et ou les sangliers se font dévorer par l'appétit féroce des convives. 
En résumé, belle journée pour le club, les bénéfices de ce loto serviront à la fois à isoler notre local et financer nos futures 4 équipes en championnat des clubs
Un grand merci à tous les bénévoles qui ont œuvré sans compter avant pendant et après le loto et un grand merci à tous les gens qui se sont déplacés pour jouer mais aussi pour soutenir ce beau club qu'est la PÉTANQUE BRUÈROISE.

 

Coucou le couscous
Coucou le couscous

le maitre à l'œuvre
le maitre à l'œuvre

Banquet de clôture
Banquet de clôture


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :

Boules de pétanque La Boule Bleue Boules de pétanque Boulenciel
Boules de pétanque MS LATITUDE SUD SPORT Organisation Voyages sur le thème de la pétanque


Vêtement de Pétanque O-FER - Pétanque d'Intérieur Al'Comm
Atelier de Coiffure Végétal à Tours - Berryscope
::Boules de pétanque : La boutique