Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Menu

Le blog du club est a vous et pour vous !


LE BLOG C'EST POUR VOUS !

Vous avez la possibilité d'une manière extrèmement simple de consulter ou de laisser un commentaire (positif ou négatif,  mais toujours constructif)
Un onglet  commentaire est situé sous chaque article, il suffit de cliquer dessus et faire votre commentaire.

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Mardi 29 Novembre 2022 11:37

Autour des boules

Autour des boules

Dans la pétanque il y a de l'adresse mais aussi la stratégie !


STRATEGIE GAGNANTE OU PERDANTE ???
Adopter une stratégie gagnante.
 
                    A la pétanque la distance de jeu est de 6 à 10 mètres, si les pointeurs savent s’adapter pour jouer sur toutes les distances, il est moins vrai pour les tireurs.
                    Les tireurs ont souvent une distance où ils sont plus à l’aise, il est donc souhaitable, quand cela est possible de garder la distance préférée de son tireur, le taux de réussite sera plus élevé, et il est dangereux de vouloir jouer à une distance ou l’adversaire est censé être moins performant si cette distance réduit les chances de votre partenaire.
 Le choix est important, et il vaut mieux jouer avec ses propres forces plutôt que de compter sur  les points faibles supposés de votre adversaire, en faisant le mauvais choix vous risquez d'affaiblir votre équipe et votre tireur ne sera plus en confiance et la confiance est primordiale chez un tireur. Faire le mauvais choix c’est aussi  avouer sa faiblesse  à l’adversaire. Une tactique qui  risque d’engendrer plus de défaites que de victoires.
                      La cohésion d’une équipe est importante c’est pourquoi prendre du recul et bien analyser les forces de votre équipe pour jouer avec elles et non pas contre elles. En appliquant cette stratégie le jeu de votre équipe gagnera en confiance, en sérénité et en qualité.

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Dimanche 13 Novembre 2022 09:51

Autour des boules

Autour des boules

Des épreuves qui vont peut être prendre de l'ampleur !


UN REGLEMENT PAS TOUJOURS  APPLIQUE
La FFPJP en mal avec son règlement
 
                                          Il y a peu de temps sur le site du CD29, un message stipulait que les licenciés de FFPJP qui participent à des épreuves de pétanque appelées sauvages s’exposent à des sanctions. (Concours sauvages, est le nom donné aux épreuves qui ne figurent pas au calendrier de la fédération.) Certaine épreuves sauvages ont une tel organisation qu’ont ne parlent plus de concours de pardon.
                                         Un message très fort (volontaire où involontaire) a été envoyé à la fédération de la part d’une  championne de France revêtue de son  maillot tricolore a participée à une  épreuve dite sauvage, organisée à Plouescat sur la cote nord Finistérienne, LES 24 HEURES DE PETANQUE, une  épreuve qui sans aucun doute va faire des émules à en voir engouement des participants.
 Il est vrai que les épreuves d’un nouveau genre ont du succès auprès des boulistes qui sont  probablement demandeurs de plus d’épreuves, surtout automnales et hivernales, des périodes où le calendrier n’est pas très chargé. Une brèche dans laquelle des associations vont sans doute prendre le pas et engendrer des concours sous d’autres formes et venir a terme concurrencer les épreuves de la fédération.
                                         Ce n’est pas la première fois que la fédération essaye de mettre  en place une règle dont les adhérents attendent toujours quelle soit respectée. Il y a peu de temps la FFPJP  avait pris la décision de mettre en place des contrôles alcoolémies lors des concours officiels et les effets sont sans résultat et pour cause cette règle n’est pas où très peu appliquée, et il est de même pour les concours sauvages de cette ampleur.

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Samedi 12 Novembre 2022 12:36

Autour des boules

Autour des boules

En prenant soin de faire une autoanalyse, peut être la meilleur façon pour progresser ?


LA PREPARATION MENTALE !
Les raisons de la défaite, souvent des mauvaises raisons
 
                                         Il est fréquent d’entendre sur les terrains de pétanque un joueur justifier sa défaite par des raisons, mais souvent fausses, et celles-ci sont nombreuses.
 
                                         Toutes les raisons sont valables pour se justifier, mais pour bien faire les choses il est bon de prendre du recul et chacun doit être capable après une partie de faire sont autocritique et sans chercher ailleurs que chez soi les raisons de la défaite, le débriefing est là pour ça, cela permet à chaque membre de l’équipe de voir les axes sur lesquels il doit travailler et ensuite d’en parler à têtes reposées.
 
                                          Souvent la raison principale est que l’adversaire était plus adroit car mieux préparé mentalement et plus concentré sur son  jeu. C’est souvent dans la tête que les choses se passent, c’est une histoire de mental et de concentration qui sont présents tout au long de la partie, mais le pic de la concentration se situe au moment où la prise de décision a été actée à savoir je dois aller jouer ou tirer et là vos partenaires ne doivent plus intervenir c’est vous qui rentrer en jeu.
                                          Il est possible de progresser dans le domaine en faisant un travail sur soi même, pour acquérir les bonnes bases  de préparations mentales. Cela est possible de travailler à chaque moment perdu de la journée ou vous allez suivre un cheminement propre à vos besoins psychologiques. Vous pouvez vous faire aider par une méthode spécifique, il existe de nombreux ouvrages dédiés à cet effet. C’est un travail qui peut paraître répétitif et rasoir  mais fait sérieusement avec de la  rigueur cela peut  aider à passer des paliers de progression.
Il existe aussi des personnes qui ont fait de la préparation mentale leurs métiers, leurs clients sont souvent des grands sportifs ou des personnes appelées à des grandes responsabilités et devant gérer leurs stress lors des prises de paroles en public.
 
                                           Peut être un sujet à méditer ?

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Samedi 5 Novembre 2022 09:21

Autour des boules

Autour des boules

L'activité physique chez les séniors est importante !
Alors pourquoi pas la pétanque qui réuni physique et lien social.


LA PETANQUE POUR LES SENIORS.

Pour une bonne forme physique et morale, tentez la pétanque !

Originellement pratiquée en guise d’activité du dimanche, la pétanque est bien vite devenue un sport à part entière. Déjà pratiquée à l’époque romaine avec des boules faites d’argile et de bois, c’est au Moyen-Âge qu’elles ont été remplacées par d’autres en acier. Aujourd’hui, la Fédération Française de Pétanque et Jeu Provençal compte un peu plus de 300 000 licenciés en France répartis dans 6122 clubs affiliés.

Pratiquée à tout âge, elle fait partie de l’une des activités préférées des seniors. Ça tombe bien car la pétanque a en retour beaucoup de bienfaits sur leur santé :

  • Une activité de plein air : rien de mieux pour prendre un bon bol d’air frais, ouvrir ses poumons et faire diminuer stress et anxiété.
  • À pratiquer n’importe quand : vous pourrez y jouer à n’importe quel moment de la journée et n’importe où. À partir du moment où vous aurez une surface plate, longue de 10m et large de 3m minimum, vous n’aurez plus qu’à commencer la partie. La pétanque favorise aussi le lien social .
  • Elle entretient votre forme physique : la pétanque permet à ses adeptes de se déplacer, marcher, travailler les articulations ainsi que l’équilibre.
  • Et stimule le cerveau : très bon exercice cognitif faisant travailler le cerveau et la concentration. Cette dernière sera de rigueur pour coordonner ses tirs en fonction de la cible ainsi que de la puissance à donner à son coup. 
  •  

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Lundi 31 Octobre 2022 08:17

Autour des boules

Autour des boules

Une buvette auto-gérée


REPONSE D UN PRESIDENT DE CLUB.
Un président fait part de sont expérience.
 
                         Suite a l’article la pétanque LA PETANQUE ET LES DEMONS, j’ai reçu un message d’un président d’un club de pétanque du Sud Ouest  qui soucieux de la mauvaise image que dégageait son club a en trois années redressé une situation qui était devenue conflictuelle. En cause la buvette !
Et il  écrit ceci.
                          Excédé par les problèmes d’abus d’une petite minorité accros à la buvette du club qui à l’époque n’appliquait pas la loi sur les alcools, m’a amené à prendre une mesure radicale. Une décision qui fait qu’aujourd’hui le club est assaini et sort grandi de cette mesure, cela à eu pour effet une perte de 6 adhérents dont 2 membres du bureau, mais aussi  l’arrivée de 16 licenciés dont 8 femmes la deuxième année. Une  prise de conscience qui a aussi relevé le niveau du club et vu la création d’une équipe féminine qui termine à la deuxième place de son championnat dès sa première année. Les relations avec la mairie et le voisinage du terrain de pétanque  étaient devenues  délétères, sont aujourd’hui appaisées et saines.
 
        Une autre façon  plus moderne de fonctionner et de manière responsable.
Le club de pétanque est ouvert trois jours semaine hors compétition et les mesures prisent ne concerne uniquement  les trois jours cités et  lors des compétitions qu’organise le club les choses sont différentes mais nous réfléchissons à responsabilisés les consommateurs dans un futur proche.
Les mesures prises ont  créé  une prise de conscience au sain de club et avec une réflexion  du bureau nous avons  mis en place une buvette auto responsable et auto gérée et la convivialité est toujours présente au sain du club.
Le nouveau fonctionnement pour la buvette auto gérée.                                              
  1. Un stock et un choix restreint de boissons du groupe 1 (donc sans alcool, pour se mettre en conformité avec la législation)
  2. Des consommations servies  en timbales cartonnées (question d hygiène et vaisselle)
  3. Un tarif de consommation unique.
  4. Le payeur fait le service.
  5. Une mise à jour des stocks tout les 2 mois par un distributeur local.
  6. Chaque adhérent est responsable de ses achats .
  7. Une caisse fermée à clef façon tirelire, et sans  rendu de monnaie, chaque adhérent prévoit sa monnaie.
 
        Une autre façon  plus moderne de fonctionner et de manière responsable.

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Mardi 18 Octobre 2022 08:24

Autour des boules

Autour des boules

La fédération a t'elle les moyens d'appliquer sa politique ?


LA PETANQUE ET LES DEMONS

Michel Le Bot président de la FFPJP

Interrogé par le journal Toulousain, ACTU.FR , alors qu’il était vice-président.

Trop d'alcool à la pétanque : les contrôles renforcés lors des compétitions


voici un extrait.
Depuis le 1er janvier 2019, la réglementation des compétitions de pétanque et de jeu provençal a été durcie sur l'alcool, renforçant la législation déjà en place. Précisions.
 
Les week-ends au boulodrome à jouer à la pétanque, accompagné d’une bière ou d’un pastis ne seront-ils plus qu’un souvenir pour les amateurs de boules ? En compétitions officielles, oui.
La Fédération française de pétanque et de jeu provençal (FFPJP) s’inquiète de nombreuses dérives lors des parties, comme à Tournefeuille, près de Toulouse (Haute-Garonne), le 11 mars, où deux joueurs ivres en sont venus aux mains .
Mais le vice-président, Michel Le Bot, rappelle à actu.fr que les textes officiels sont clairs « depuis plusieurs années » :
Tout participant ou toute participante (joueurs ou joueuses et délégués(es)) à une compétition ou manifestation sportive ayant reçu l’agrément de la Fédération devra se soumettre à un éventuel contrôle d’alcoolémie par les personnes habilitées, sachant que le taux maximal autorisé est de 0,50 gramme par litre de sang.
Et si le taux ne diminue pas dans les vingt minutes suivant le contrôle, le joueur peut être exclu de la compétition.
Jusqu’ici, un seul contrôle par an en France
Une réglementation imposée par la FFPJP qui a, comme toute fédération sportive, une délégation de service public sur l’alcool, donc « une mission de prévention et d’éducation de santé publique », indique Michel Le Bot, avait  en charge le pôle administratif.
Mais cette règle, bien qu’inscrite dans les textes, n’était (presque) pas appliquée. Un seul contrôle d’alcoolémie avait lieu : lors des championnats de France. Et seul un médecin fédéral était habilité à l’effectuer.
Effet de dissuasion 
Et c’est là qu’intervient la nouveauté. Désormais, ces compétences de contrôle ont été étendues à des « membres élus de comités directeurs de la Fédération, de comité régional et de comité départemental ».
En outre, des contrôles seront effectués localement par des personnes habilitées par les fédérations locales.
Pour prendre l’exemple de la fédération de Haute-Garonne, dont Michel Le Bot est président, deux personnes ont été habilitées pour contrôler le plus important comité local (13 247 clubs) :
On ne peut pas faire toutes les compétitions, mais il faut que les participants sachent qu’ils sont potentiellement contrôlables.
Pas de vente d’alcool fort dans les clubs
Un effet de dissuasion est donc escompté par les instances de la pétanque et du jeu provençal. Car si Michel Le Bot reconnaît que « l’alcool fait partie du patrimoine culturel français », il ajoute qu’une « minorité de comportements dangereux » après consommation d’alcool ont contraint au renfort de la législation.
Par ailleurs, les clubs boulistes n’ont pas le droit de vendre de l’alcool fort. Seule la bière est autorisée, même si « ce n’est pas respecté partout », glisse le vice-président.

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Vendredi 14 Octobre 2022 10:03

Autour des boules

Autour des boules

Pointer ou tirer à chacun ses boules


Comment bien choisir ses boules de pétanque sans se tromper ?

Que l’on soit joueur professionnel ou simple amateur, le choix de ses boules de pétanque est important. Elles se différencient selon leurs poids, diamètres, matières, duretés et stries. Découvrez quels sont les critères à prendre en compte dans le choix de votre triplette.

5 caractéristiques à prendre en compte

Le choix d’une boule de pétanque se définit en fonction de votre poste de jeu, de votre morphologie, du terrain sur lequel vous allez pratiquer et également de vos goûts.

1. LE DIAMÈTRE

Le choix du diamètre de votre boule se fait en fonction de la taille de votre main.

Il vous suffit de mesurer l’écart entre votre majeur et votre pouce de la main ouverte qui tiendra la boule.

Il ne vous reste plus qu’à trouver la correspondance de votre mesure avec le diamètre requis (voir ci-dessous).
Sans thhitre 1

En cas de doute ou d’hésitation nous vous conseillons de choisir le diamètre supérieur.

2. LE POIDS

Si à l’époque on préférait les boules assez lourdes, aujourd’hui les joueurs préfèrent les boules plus légères, entre 680 g et 700 g en moyenne.

De nombreux facteurs entrent en compte dans le choix du poids.

Le terrain

  • Plus le terrain est dur, plus il est recommandé de jouer avec des boules lourdes de 700 g ou 710 g ;
  • A contrario, si le terrain est sableux, on privilégiera des boules plus légères de 680 g.

Le type de jeu

  • Les pointeurs préfèreront les boules plus lourdes (de 700 g à 740 g) pour avoir un meilleur contrôle ;
  • Les tireurs joueront avec des boules plus légères (670 g à 710 g) pour limiter la fatigue ;
  • Le milieu choisira quant à lui des boules plus polyvalentes (680 g à 720 g) lui permettant à la fois de placer ou de tirer.

3. LA DURETÉ

Il existe 4 types de dureté : dure, demi-tendre, tendre et très tendre. La marque Obut propose également une nouvelle technologie exclusive : la « dureté + ».

Les boules tendres : elles rebondiront moins et reculeront moins lorsque l’on tire au fer. C’est pourquoi les tireurs les préfèrent généralement, notamment lorsqu’ils réalisent des carreaux. Cependant, elles s’abimeront plus vite qu’une boule dure.

Les boules dures  : elles s’écraseront moins au sol. Elles seront plus franches ce que les pointeurs préfèrent. Elles sont plus résistantes.

4. LA MATIÈRE

Il existe trois matières : l’inox, l’acier et le bronze.

Inox Boule en inox tendre MS L'IT  : c’est le métal qui nécessite le moins d’entretien (il ne rouille pas). Ce métal apporte une excellente tenue en main.

Acier Boule polyvalente en acier Obut Match 120 TR  : attention à l’humidité qui peut provoquer de légères traces de rouilles.
Nous vous conseillons de nettoyer vos boules dans un chiffon légèrement huilé pour les protéger.

Boule en bronze très tendre Unibloc ETR Bronze  : les boules faites en bronze sont très tendres. Elles sont fabriquées à partir d’un alliage de cuivre et d’aluminium. Elles sont conseillées sur les terrains très durs. Assez fragiles, ces boules s’usent plus rapidement.

5. LES STRIES

Les stries présentent certains avantages :

  • Elles améliorent la prise en main ;
  • Elles accrochent plus le terrain ;
  • Elles accentuent l’effet mis à la boule.

Notre conseil

Vous souhaitez offrir un jeu de boules à l’un de vos proches mais ne savez pas lequel choisir ?

  • choisissez un diamètre entre 72 mm et 74 mm : une taille qui s’adaptera au mieux à toutes les mains. Une boule de 73 mm reste une valeur sûre ;
  • et préférez une boule polyvalente de 700 g qui permettra d’occuper tous les postes de jeu.

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Lundi 8 Août 2022 09:08

Autour des boules

Autour des boules

Voici un article paru il y a quelques temps dans le magazine Planète Boules


La gestion de son stress est important
Le stress est l’ennemi de la pétanque.
 
                                                      On parle de stress positif et de stress négatif. Le stress positif est celui qui booste la performance. A contrario le stress négatif est celui qui nuit à l’expression de ses qualités propres et qui perturbe les automatismes en compétition. Il correspond à un état de tension interne qu’il faut pouvoir identifier.
 
Le joueur qui encourage avec force ses partenaires ou qui parle sans cesse, cherche souvent à échapper au stress qui le ronge. 
 
Il est difficile de jouer dans un tel état de tension sans que la performance ne se dégrade au fil des parties.
 
Le joueur stressé aura du mal à garder la lucidité nécessaire pour jouer correctement et sa relation avec ses partenaires peut se dégrader 
 
Lutter contre le stress est donc une nécessité pour tenir sur la durée des compétitions. En restant trop longtemps sous tension, on se  vide littéralement. Le stress aux boules
 
Afin de lutter contre son stress, faut-il encore l’identifier.
 
Il faut donc apprendre à se connaître, être à l’écoute de son corps !! Si vous finissez une partie rincée, c’est que vous jouez sous pression, il faut donc repérer les moments où vous décrochez pour des raisons qui ne vous apparaissent pas clairement. Alors seulement, vous pourrez mettre en place des techniques pour lutter contre cette de tension qui vous gagne.
 
Vous avez tous pu observer des situations où un joueur réussit tout ce qu’il tente.  Mais parfois, pour une raison qui peut paraître incompréhensible, la machine se dérègle tout à coup. Les loupés s’enchaînent et la sérénité qui émanait de ce compétiteur semble s’être évanouie. Elle laisse place à un visage tendu, exprimant une forme d’inquiétude. Le stress négatif a pris le dessus.
 
Qui n’a pas ressenti cela à ses débuts !! 
 
Vous avez tous connu des phases de jeu où tout vous semble facile,  où tout vous réussi pouvoir vous atteindre. Mais, cette période d’euphorie demande à être canalisée. C’est pourquoi, il faut toujours trouver le juste équilibre qui permet de garder la sérénité et la lucidité. Selon les spécialistes cela s’acquière par un travail sur soi certains se font aider par des coachs spécialisés. Des ouvrages ont été publiés pour vous aidez à surmonter votre stress, c’est un travail qui demande de la rigueur et de la persévérance.

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Mercredi 27 Juillet 2022 09:40

Autour des boules

Autour des boules

Qu'on la classe en loisir ou en sport la pétanque est elle bénéfique pour la santé ?


Pétanque et santé

Pourquoi la pétanque est un sport qui fait du bien

 

Souvent victime de clichés, la pétanque est pourtant reconnu comme un sport, aussi bien auprès du ministère des Sports que du Comité national olympique et sportif français. Adresse, concentration et équilibre sont notamment sollicités.


L'ESSENTIEL
  • La pétanque et le jeu provençal améliorent le bien-être psychique, la gestion du stress et la socialisation.
  • Ce sport d'adresse et de précision permet de maintenir les muscles, la souplesse et ainsi que les articulations. Il travaille également la mémoire, la concentration et l'analyse de la situation.
Et si la pétanque était plus qu'un sport détente, avec des bienfaits pour la santé ? Assurément pour le docteur Jean-Pierre Iannarelli, médecin référent de la Fédération française de pétanque et de jeu provençal. “La pétanque est sport qui nécessite précision et adresse tout comme le tir à l'arc ou le tir à pistolet. Cela fait travailler la coordination motrice — regard, gestuel du bras — l'équilibre en statique et en dynamique, la proprioception — soit la perception de son propre corps dans l'espace — et les fonctions cognitives, c'est-à-dire la mémoire, la concentration ou l'analyse de la situation”, ajoute Jean-Pierre Iannarelli également chargé de l'équipe de France de pétanque.
Ces vertus contrastent avec l'image collective du sport qui mobilise nécessairement le cardio et/ou les muscles. “Un sport, c'est une activité qui mobilise votre organisme, ce n'est pas une question d'usage de la force, atteste le médecin. La pétanque est reconnue par le ministère des Sports ainsi que le Comité national olympique et sportif (CNOSF) via son référencement dans la pratique du ‘sport santé’.”

Bon pour les articulations et le mental

Souvent considérée comme le cadre idéal d'une détente entre amis, la partie de pétanque permet également un maintien de la forme physique. Dans une partie d'une heure en doublette — soit jouer avec un partenaire contre un autre duo — le joueur aura parcouru en moyenne 1,5 km entre le tir, l'observation sur le côté et l'analyse du résultat. Surtout, il aura soulevé près de 52 kg à cette occasion, à raison de boules pesant 700 g. Une sollicitation qui permet le maintien des muscles, à laquelle s'ajoute celui de l'ensemble des articulations. “La pétanque mobilise la mécanique de l'ensemble du squelette avec le mouvement de balancier du bras, les jambes qui fléchissent, les hanches et les chevilles qui s'activent pour compter les points ou ramasser une boule, énumère-t-il. Cela fait travailler l'ensemble des articulations sans souffrance particulière !”
En plus de lutter contre la sédentarisation, la pratique de la pétanque s'adresse au plus grand nombre. “Jouer à la pétanque permet de rompre l'isolement, de mélanger toutes les classes sociales et les générations ou les hommes et les femmes, se réjouit le médecin référent. C'est une activité positive et très conviviale.” Un sport reconnu par la communauté médicale pour ses effets bénéfiques au niveau psychosocial. Au-delà de la socialisation, la pétanque et le jeu provençal améliorent le bien-être psychique, aide à la gestion du stress et facilite la socialisation. Qu'attendons-nous pour être épanouis ?

Facebook Google
Commentaires (0) Guy Messager Samedi 16 Juillet 2022 09:40

Autour des boules

Autour des boules