Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
6-2 PETANQUE

> Une boutique 100% pétanque !

Nostalgie 46, Jean-Luc Testas.

Lundi 27 Juin 2016 - 00:52

La France de la pétanque a perdu en 1999, l'un de ses meilleurs éléments, quand Jean-Luc a choisi de d'expatrier à Malsch en Allemagne, dans le Baden-Würtemberg.
On ne peut pas lui en vouloir, il était amoureux d'une superbe Allemande rencontrée dans le Gross Paris, qui lui a donné un adorable tcho du nom de Luciano, en passe de devenir champion de lutte!
Après avoir fait ses classes dans le 62, (eh oui), notamment avec son frère Régis, il est un des rares provinciaux à avoir tenté sa chance sur Paris.
Les meilleurs l'ont de suite repéré, et pas des moindres! Gras, Lebeau, Dorigny, Bonnard, Pilewski, Farjon, Labat...j 'en passe et des moins bons!
Son palmarès en IDF et en CDF en ferait pâlir plus d'un!
Il s'est quand même permis de remporter les individuels du 92, du 93 et du 77, sans compter les championnats en équipe!
Nous avons eu la chance de le compter dans les effectifs de l'US Meaux du temps de sa splendeur parisienne de 1995 à 97, à laquelle il a rapporté pas moins que 3 qualifications aux CDF!
Regrets éternels!


Nostalgie 46, Jean-Luc Testas.
Je m'empresse de rajouter le titre du 94 individuel, que j'ai oublié hier soir!
Parce que le Jean-Luc, c'est comme aux boules, il ne laisse pas passer grand'chose lol!
Nous n'avons joué qu'une fois ensemble, (et gagné bien sûr lol) sur nos vieux jours.
Il y a 25 ans nos caractères auraient certainement fait des étincelles, et nous ne nous y sommes jamais risqué.
De plus, à l'époque, lorsque l'on montait une partie, c'était pour qu'elle dure jusque possible, et l'on ne changeait pas de partenaire toutes les semaines!
Je ne peux néanmoins m'empêcher de penser que...

Nostalgie 46, Jean-Luc Testas.
Il y a 10 jours, le parrain de ma fille, copain de sa marraine, témoin de notre mariage, ami de tous mes amis, partenaire à pétanque de tous mes partenaires, aurait fêté ses 56 ans...
Le malheur a voulu qu'il nous soit enlevé il y a 10 ans.
Nous avons tous eu du mal à nous en remettre, et son partenaire favori en premier!

Et dire qu'il avait un Sévilla dans chaque hémisphère de cerveau, et un dans chaque bras!

Gilles Gaillard


1.Posté par evrard laurent le 10/08/2014 18:46
belle hommage, tu deviens lyrique

2.Posté par picot le 21/08/2014 07:48
là au moins les parties etaient vivantes .....
j'ai joue une 20 de fois avec jean luc gagné 15 fois et eux 50 embrouilles !!!!!!!
mais on se marrait

Nouveau commentaire :



L'Actualité Boulistenaute.com




VIDEOS