Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
> Boutique Boulistenaute 100% Pétanque
" TIRER DERRIERE LA BOULE "
« TIRER DERRIERE LES BOULES »
Cet article a été rédigé suite à la question d’un Internaute, membre du groupe : « Les Adeptes de Pétanque, quand tu nous tiens ! ».
Son souhait était de comprendre pourquoi il tombait régulièrement derrière les boules au tir.
Voici donc un essai de réponse !!
Rien que le titre peut prêter à sourire !!
En effet, en tirant derrière une boule, on ne risque pas de l’attraper !!
Et pourtant, c’est un défaut que beaucoup partagent à l’exception des grands champions, à qui cela arrive rarement !!
On peut vous excuser de tomber de temps en temps deux doigts derrière la boule, mais si régulièrement vous tombez 30cm derrière, alors c’est que vous avez un petit souci technique !!
Je ne vais pas vous dire que derrière il n’y a rien !!
Et pourtant si , c’est fait !!
Il n’y a rien de pire que de frapper derrière les boules !!
Alors penchons nous sur ce problème et recherchons ensemble les causes possibles !!
Si cela vous arrive un peu trop souvent, ne me dites surtout pas que vous voyiez  un carreau !!
Il n’y a rien de plus énervant que cette réflexion et dieu sait si on l’entend souvent.
Bannissez cette phrase de votre langage et trouvez ce qui vous amène à tomber derrière l’objectif !!

 
  • 1°cas : « Le débutant ».
Pour la majorité des débutants, c’est un passage obligatoire !! On a tous tendance à tirer trop bas et trop fort au début de sa pratique. Dans ces conditions, il est très difficile de maitriser la distance. On sera soit trop court, soit trop long.
Mais en progressant, l’envie d’exploser la boule peut faire que l’on envoie derrière la cible.
Que faire ? Il n’y a pas d’autre voie que de travailler sa courbe avec les exercices que j’ai déjà décrits dans d’autres publications.
  • 2°cas : « Le tir en cloche ».
Certains tireurs ont une parabole dont le sommet est trop haut. Ces tireurs sont impressionnants quand ils sont en pleine bourre par le nombre de carreaux qu’ils réalisent. Mais des qu’ils viennent à se dérégler, ils envoient souvent derrière l’objectif. Le tir à la Pétanque, ce n’est pas du Basket !!
On ne vous demande pas de marquer un panier !! Par exemple KP, qui est pourtant un très bon joueur, tire souvent largement derrière. AC qui est un homme puissant, saute régulièrement des boules en raison de la force qu’il imprime à sa boule.
Résumons-nous un peu !! L’excès de force appliquée à la boule et la forme de la parabole facilite les tirs trop longs. Ceux qui tirent trop fort, sont souvent axés, mais font des écarts de distance. Si leur premier tir est trop court, ils ont un gros risque de sauter la boule en voulant se corriger.
Je rajouterais que l’excès de force est de toute façon préjudiciable au rendement.

 
  • 3°cas : « Les tireurs au poignet » :
Ils existent une catégorie de tireurs qui utilisent fortement leur poignet au moment du lâcher. J’ai un ami qui possède un bon balancier qu’il bloque au retour du bras au niveau de la hanche.
Son balancier ne lui sert donc qu’à accumuler de l’énergie cinétique,  car la montée de la boule est entièrement assurée par son puissant coup de poignet.
C’est très impressionnant quand il est dedans !!
Des arrêts, des rétros en pagaille !!
Mais des qu’il se fatigue après quelques parties et bien il se met à envoyer derrière les boules.
Alors que faire si vous êtes comme lui !!
Il n’y a qu’une façon de remédier à cela !!
Il faut terminer son geste, c’est-à-dire laisser aller le bras par devant soi et couvrir l’objectif de sa main !!
C’est seulement à cette condition que vous pourrez parvenir à vous corriger.

 
  • 4°cas : « La perte d’équilibre ».
Certains tireurs de boules finissent leurs gestes sur la pointe des pieds et présentent un déséquilibre vers l’avant. De façon automatisée, le tronc se redresse pour éviter la chute en avant.
Le bras lanceur suit alors le mouvement d’ensemble du corps et ainsi ils sautent très fréquemment la boule visée.
Retrouvez-moi dans mon livre que vous trouverez sur : http://www.blogpetanque.com/passiondujeu/
 
Amicalement, Frédéric !!

 

Rédigé par Frederic Nachin le Mardi 21 Mars 2017 à 19:17 | Commentaires (0)
" PETANQUE, quand tu nous tiens! "
La Pétanque est un jeu d'une infinie richesse.
C'est une alchimie complexe qui réclame de combiner un grand nombre de qualités.
Vous les découvrirez en lisant: " PETANQUE, quand tu nous tiens! "

On met souvent en avant l’adresse des joueurs, mais cette adresse même exceptionnelle ne représente que l’un des paramètres du jeu et est bien insuffisante pour devenir un joueur de Pétanque complet.
A l'exclusion des compétitions en tête à tête, on ne joue jamais seul!!
Si on peut souvent entendre la réflexion: " On perd et on gagne ensemble "!!
Cette phrase énoncée à froid, ne reflète pas ce que l'on peut observer sur les terrains!!
Il y a souvent un écart considérable entre le fait de l'affirmer et celui de l'assumer.

" PETANQUE, quand tu nous tiens! " étudie à ce propos l'effet des interactions entre partenaires!!
La personnalité du joueur, la sérénité qu'il dégage, sa maitrise du jeu sont autant de choses à découvrir dans cet ouvrage.
On peut gagner des parties en ne jouant pas mieux que l'adversaire à condition de suivre les bons schémas tactiques. " PETANQUE, quand tu nous tiens! ", saura vous en convaincre par les nombreuses options de jeu qu'il propose.

Beaucoup regrettent de ne pas trouver d'aide sur les terrains d'entrainement.
De fait, à adresse égale, il se créé un fossé considérable entre ceux qui démarrent bien encadrés et les autres. Le grand Marco Foyot, rend souvent hommage aux joueurs qui lui ont appris la science du jeu .
A la Pétanque, la transmission est essentiellement orale.
 " PETANQUE, quand tu nous tiens! " a été écrit pour combler cette lacune.
Il propose une remise à plat complète de la Pétanque et permet à tous de progresser et de garder la motivation.
Avec mes amitiés sportives!!
Frédéric NACHIN
 

 

Rédigé par Frederic Nachin le Dimanche 19 Mars 2017 à 15:37 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 54