Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
" ESTETHIQUE DE LANCER "
« ESTHETIQUE DU MOUVEMENT »
Il y a eu dans l’histoire de la pétanque des joueurs capables de lancer leurs boules avec une esthétique qui laissait pantois d’admiration.
Je pourrais en citer beaucoup, mais « Emile Lovino » était l’un d’entre eux.
Quand il envoyait une boule au ciel, on aurait dit qu’il envoyait une feuille morte.
La boule semblait ne rien peser dans sa main.
Il avait une telle aisance que cela semblait inaccessible pour le commun des mortels.
Son lancer était si ample, si délié qu’il semblait venir d’ailleurs.  
Il était déconcertant de facilité.
Heureusement pour nous que la Pétanque n’était pas son jeu favori.
Lui était un champion au jeu Provençal.
Robert Bruno a dit de lui dans son ouvrage (Les secrets de la Pétanque et du jeu Provençal) : « C’est le talent qui se moque du talent ».
Or si je vous parle ici d’esthétique du mouvement, c’est que ceci va souvent de pair avec une redoutable efficacité.
Quelqu’un qui force ces coups en permanence ne peut aller bien loin.
Petit à petit la fatigue nerveuse s’installe et la précision se dégrade.
Le geste royal à la Pétanque est la portée.
C’est le plus technique et le plus délicat à maitriser.
 
Pour réussir la portée debout avec succès, il faut une coordination parfaite de toute la chaine musculaire mise à contribution.
 Si vous ne vous destiner pas à lever les boules, entrainez-vous-y tout de même !!
Cela vous fera faire des progrès insoupçonnés.
Le travail de la portée vous de l’aisance dans l’envoi de vos boules.
De plus il vous fera progresser au tir.
Une petite explication s’impose.
Si on veut pouvoir porter une boule à 1 mètre du bouchon à une distance de 9 pas, on est obligé d’effectuer un geste global où tout le corps est impliqué.
L’une des raisons des échecs au tir est que le joueur ne finit pas son mouvement et lâche trop tôt la boule.
Dans ces conditions, le manque d’élan est compensé par un haussement de l’épaule souvent associé à un coup de poignet à droite ou à gauche.
La main ne s’ouvre pas totalement.
La boule part alors en rase-motte et le tir se durcit au fil des tentatives.
 
La portée debout nécessite une flexion des jambes pendant laquelle le bras lanceur s’étire vers l’arrière du corps pour prendre de l’élan.
Puis les jambes effectuent une extension pendant laquelle le bras revient vers l’avant et monte par devant soi pour terminer en position quasi verticale.
La boule s’échappe alors par le bout des doigts sans que les yeux ne quittent la donnée.
 Beaucoup de champions de haut niveau ne maitrisent pas correctement cette technique.
Si vous devez vous arracher pour porter une boule, optez pour une autre forme de lancer !!!
Voilà de quoi réfléchir à votre technique !!!
Allier la beauté et l’efficacité du geste !!!
Retrouvez-moi dans le livre que vous pourrez-vous procurer sur ce blog. Il constitue un véritable guide pour votre progression.
Avec mes amitiés sportives, Frédéric.
 
 
 

Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest
Commentaires (0) | Rédigé par Frederic Nachin le Mardi 10 Septembre 2019 à 10:37
« UNE LECTURE POUR VOS CONGES »
Les nombreuses compétitions estivales battent leur plein.
Occasion rêvée pour pratiquer votre passion.
La Pétanque vous transporte dans un autre monde dans lequel on oublie tous ses tracas.
Mais je suis convaincu par une chose :
« Pour y prendre du plaisir, on se doit de bien la connaitre et d’y acquérir un niveau suffisant de pratique ».
C’est un chemin difficile, tant nous avons pris du retard en termes de formation initiale et continue.
Pour ceux qui montreront de bonnes dispositions et auront la chance de se trouver là au bon moment et dans un bon groupe, les choses seront un peu plus faciles.
Il n’y a qu’à voir le nombre de champions qui sont issus de milieux Pétanquisques sur plusieurs générations.
Que ce soit la famille Molinas, la famille Lagarde, Les Lacroix, Les Cortes et tant d’autres que je ne peux tous citer.
Pour les autres, la route risque d’être plus difficile et le découragement guète.

Car la Pétanque est un jeu beaucoup plus complexe et technique qu’il n’y parait en première approche et on s’en rend vite compte.
En effet du jour au lendemain, on peut passer  de Charybde en Sylla et on n’en comprend pas la raison.
Quand certains pensent que le fait de bien ou mal jouer est une affaire de chance ou de méforme.
S'ils restent sur cette vision, ils passeront complètement à coté de ce qui fait ou non un bon Pétanqueur.
Cette vision simpliste est bien réductrice.
Pour avancer et découvrir les subtilités de ce jeu, il faut engranger beaucoup d’expériences et s’entrainer durement.

Mais une fois cela dit, on n’est guère plus avancé !
Ou trouver une information de qualité ?
Comment bâtir sa progression ?
Comment évaluer ces progrès ?
Comment modifier son gestuel pour ne pas prendre de défauts qu’il sera ensuite difficile de corriger ?

C’est pourquoi j’ai publié un document accessible à tous, qui permet d’acquérir une bonne connaissance de la discipline et de réaliser des progrès constants.
Qu’il en soit des problèmes liés aux gestes techniques, de ceux liés à la tactique, de la gestion du stress et de la préparation mentale, ainsi que de la préparation physique.
Naturellement seuls ceux qui ont une approche sportive de la Pétanque seront intéressés par ce document où se mêlent entrainement et psychologie du jeu.
Vous pourrez le commander sur :
http://www.blogpetanque.com/passiondujeu/, pour ceux qui le souhaite dédicacé.
A LA FNAC :https://livre.fnac.com/a6158178/Frederic-Nachin-Petanque-quand-tu-nous-tiens?omnsearchpos=1
CHEZ CULTURA :https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=petanque%2C+quand+tu+nous+tiens%21&classification=27674,
Mes amitiés sportives.
Frédéric !!

 

Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest
Commentaires (0) | Rédigé par Frederic Nachin le Jeudi 18 Juillet 2019 à 10:30
1 2 3 4 5 » ... 65




{partial} {/partial}