Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
> La Boutique Boulistenaute

Offre fête des pères
Ne payez « Ni » la Livraison « Ni » la Gravure
Vous avez encore :


*Boulistenautes, nous ajoutons en cadeau la magnet et le cochonnet boulistenaute.com

Boules de pétanque pour la fête des pères

" PARAMETRES POUR UN LANCER REUSSI "
PARAMETRES POUR UN LANCER REUSSI – LES FONDAMENTAUX.
PARTAGEZ – COMMENTEZ !!
 
1°) ANCRAGE AU SOL.
Trouvez la façon de se placer dans le cercle est le travail de chacun.
On considère que le pied avant (droit pour un droitier) doit être dirigé en direction de la donnée ou de la boule à frapper, mais certains adoptent une position pied en canard qui permet d’avoir le centre de gravité bien placé sur l’axe du corps.
La pointe du pied avant doit (ou peut) être orienté vers l’extérieur de façon à contrer l’effet rentrant du bras lanceur vers le sternum.
Avant d’effectuer son gestuel, il faut s’assurer que vos deux pieds soient bien en contact avec le sol.
Sentez vos talons et vos orteils s’ancrer dans le sol.
Votre puissance dépendra de la contre poussée venant de la terre.
Vous devez descendre votre poids en dessous du nombril.
On le sent immédiatement si l’on déverrouille les genoux.
Vous pouvez tester votre équilibre en vous balançant d’avant en arrière et de gauche à droite. Tout cela se travaille à l’entrainement, après ça devient instinctif, mais il peut être intéressant de suivre ce protocole dans une phase de moins bien en compétition.
En suite vous serez dans les meilleures conditions pour lancer votre boule au point et au tir.
2°) LA TENUE DE BOULE.
Placez correctement votre boule dans la main.
Celle-ci doit être tenue dans les doigts sans crispation (elle ne doit plus bouger).
Sentez la pression (le grip) exercée par la pulpe de vos dernières phalanges sur le métal.
Pour affiner ses sensations, il vous faut travailler vos mains.
Frottez vos poignets – Faites des mouvements de frictions comme lorsque vous vous lavez les mains – Frottez vos main jusqu’à ressentir la chaleur – Avec l’index et le majeur de la main opposée, saisissez l’index de la main opposée et tirer sur le doigt en le massant, répétez avec tous les doigts (Il existe bien d’autres exercices à pratiquer pour le travail des mains, des poignets et des avant-bras).
3°) ENROULE- DEROULE
Hormis les joueurs de bon niveau, la plupart des pratiquants maitrisent très mal cette phase importante du lancer.
C’est un automatisme à acquérir pour devenir performant (c’est-à-dire qu’il ne doit plus y avoir de pensée volontaire lors de la préparation).
EDUCATIF : « On place correctement la boule dans sa main. On la tient par avec les deux dernières phalanges. Puis on fléchit le poignet sans forcer, on effectue son balancier et au retour, on se concentre uniquement sur l’extension et l’ouverture complète de la main.
Le geste doit être complet et harmonieux.
La boule s’échappe par le bout des doigts.
REPETEZ !!REPETEZ !!REPETEZ !!
Suivant la souplesse de votre poignet, vous aurez la possibilité ou non de relever les doigts vers le ciel.
Lorsque vous maitriserez bien ce gestuel, vous pourrez rechercher l’esthétique du mouvement.
C’est le progrès ultime !!
Jouez dans la facilité, c’est le pied !!
 
 
4°) LE TIMING.
Peu de Pétanqueurs ont un bon timing et c’est ce qui provoque de gros écarts de données et de travers au tir. La prise d’élan doit se faire dans une phase de relâchement du bras, emporté par son poids, épaule basse.
Au passage de la hanche, on étire le bras vers l’arrière et le haut (plus ou moins haut suivant la laxité de son épaule).
Quand le bras a atteint son point le plus haut, il redescend en accélération progressive jusqu’au lâcher de la boule.
Dans cette phase du mouvement, toute pensée se traduira par un mouvement parasite et entrainera un écart.
La boule doit être maintenue dans les doigts, paume vers le sol et ce n’est qu’à hauteur du sternum que se produit l’ouverture en clapet de la main.
Cette ouverture doit être rapide et complète.
Chez un grand nombre de joueurs, la boule a déjà quitté la main avant d’atteindre ce niveau. En conséquence le tir manque de courbe, la trajectoire est tendue et dans ces conditions, il est bien difficile de frapper plein fer.
Cela nécessite beaucoup de travail et en particulier de pratiquer l’exercice qui consiste à tirer des boules derrière un obstacle (poutres ; pierres ; trous).
Des que j’ai le temps et au bon vouloir de ma femme, je vous ferai une vidéo de tout cela.
Voilà de quoi bosser si vous voulez devenir efficace !!
Retrouvez-moi dans « PETANQUE, quand tu nous tiens ! », vous pourrez le commander sur :
http://www.blogpetanque.com/passiondujeu/, pour ceux qui le souhaite dédicacé.
A LA FNAC :https://livre.fnac.com/a6158178/Frederic-Nachin-Petanque-quand-tu-nous-tiens?omnsearchpos=1
CHEZ CULTURA :https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=petanque%2C+quand+tu+nous+tiens%21&classification=27674,
Mes amitiés sportives.
Frédéric !!
 
 
 
 

 

Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest
Commentaires (0) | Rédigé par Frederic Nachin le Mardi 14 Mai 2019 à 09:58
" A LA DECOUVERTE DE PETANQUE, quand tu nous tiens! "
JAMAIS PUBLIE LE RESUME COMPLET de : « PETANQUE, quand tu nous tiens ! » (Commentez !!!)
 
L'objectif que je me suis assigné dans l'écriture de cet ouvrage est de rassembler les fondamentaux du jeu pour permettre à toute personne intéressée par la pétanque de progresser.
Je me suis fixé le challenge d'écrire un livre accessible au plus grand nombre qui je l'espère, constituera une référence pour notre sport
 
CHAPITRE I : UN JEU COMPLEXE
Je m'attache ici à montrer la complexité du jeu sous son apparente simplicité. Chacun sait qu'il ne suffit pas de jeter les boules « en l’air » pour qu'elles arrivent à bon port.
Les gestes techniques sont très variés et il faut les travailler assidument.
La nécessité d'un entrainement spécifique a mis du temps à s'imposer, mais il est indispensable.
J’évoque ici les nombreux paramètres du jeu et j’introduis ce qui concerne son aspect psychologique.


CHAPITRE II : APPROCHE TACTIQUE
J’aborde ici l’une des difficultés majeure de la Pétanque : « La tactique de jeu ». C’est une difficulté que nous rencontrons tous et sur lequel il faut beaucoup réfléchir.
Comment mettre en échec son adversaire ?
C'est au travers de situations concrètes, illustrées par des schémas clairs, que j'invite le lecteur à se positionner.
Mon objectif est de permettre aux joueurs et aux formateurs de réfléchir à la vision du jeu afin de bâtir leur démarche personnelle.
Je présente ici différentes solutions tactiques qu'il me semble intéressantes de bien maitriser :
 - Le jeu avec deux points au tapis
 - Le jeu d'attaque
 - Le contre jeu
 - La tactique suicide



CHAPITRE III : LE TIR ET LE POINT
Je parle ici de l'éternelle querelle entre tireurs et pointeurs.
Je montre que dans le jeu moderne chaque joueur doit acquérir un jeu complet. Je présente en détail les qualités physiques, techniques et mentales que doit posséder un joueur de bon niveau.
J'aborde successivement:
- Les paramètres d'un tir réussi
- Les techniques d’entrainement
- L’incidence de la confiance en soi
- La gestion mentale
Je fournis ensuite quelques techniques de travail de la respiration et de relaxation pour travailler le relâchement et gagner en sérénité.
Je termine en présentant les différentes techniques de point et en montrant la nécessaire adaptation du joueur aux différentes surfaces s’il prétend devenir un pointeur « tout terrain ».

CHAPITRE IV : LE JEU EN ÉQUIPE


Ce sujet préoccupe à juste titre tous les joueurs.
J’étudie ici la construction d’une équipe et son fonctionnement de façon très détaillée.
J’insiste sur les difficultés du jeu à trois et ses contraintes.
Puis je recense tous les paramètres qui mènent à la construction d’une équipe performante :
- La motivation
- La disponibilité
- La stabilité
- La collaboration entre joueurs
- La gestion des échecs
- L'autoévaluation
- Le travail sur soi
- La gestion de la méforme individuelle et collective
- Les interactions entre partenaires et leurs conséquences que le jeu
J'espère que cette réflexion apportera des renseignements précieux aux joueurs à la recherche d'une formation stable, mais également aux dirigeants et formateurs confrontés aux problèmes de sélection des joueurs

CHAPITRE V : EN L HONNEUR DE NOS COMPAGNES
Un dernier chapitre consacré à la Pétanque Féminine conclue le livre.

Je souhaite que cette présentation vous aide à apprécier le contenu de l'ouvrage et vous donne envie de le lire.
Vous pourrez commander cet ouvrage sur :
http://www.blogpetanque.com/passiondujeu/
https://cultura.com/
https://fnac.com/
Veuillez recevoir mes amitiés sportives.
Frédéric NACHIN
 


 
 
 

 

Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest
Commentaires (0) | Rédigé par Frederic Nachin le Samedi 9 Mars 2019 à 09:47
1 2 3 4 5 » ... 63