Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal
> Une boutique 100% pétanque !



Au pied du Massif des Maures, il était une fois un vieux monsieur qui avait une infinie passion : Le Jeu Provençal ! Toute une vie consacrée à la longue et 50 ans au service de son club Leï Rima, Marcel Laugier la figure emblématique de Pierrefeu avait rêvé de voir le plus beau de tous les championnats de France, le Triplette au Jeu Provençal se dérouler ici au pied du Castellas et du Peyrol, au bord des vignes si fertiles. Hélas le destin en a décidé autrement et si le papet savait que ce serait pour cette année, il ne pourra contempler son rêve devenu réalité et voir les meilleurs joueurs de Longue en découdre pour cette 73éme édition.

Cette année nous la baptiserons tout naturellement "La Guerre du Feu" pour rimer avec Pierrefeu bien sûr mais aussi parce que les tireurs devraient avoir la part belle sur des jeux particulièrement propices à l'attaque...Alors quels seront les artilleurs en chef et les pointeurs de charme qui sauront déjouer tous les pièges pour revêtir le dimanche soir la plus belle des tuniques, le fameux maillot tricolore et entendre sans doute la Marseillaise la plus envoûtante de leur vie ?...

En tous cas c'est avec un grand plaisir que les meilleurs spécialistes de la longue distance prendront la route du Var terre de Jeu Provençal si il en est, ici à Pierrefeu autrefois appelé Pietrafoci ou Rochafog en provençal,  capitale du Rosé varois, si bon si frais, mais qui sera à consommer avec modération pour ceux qui voudront aller loin, dans un Comité qui sait recevoir et qui l'a toujours prouvé par le passé tant à Hyères tout prés d'ici qu'à Toulon, Puget sur Argens avec curiosité de l'histoire à chaque fois des victoires gardoises... Ici bien sûr on aime le Jeu Provençal, on est dans un de ses fiefs avec des joueurs connus comme Barra, Rebecq, Signoret, Revelli, Alfieri entre autres et le public est à la fois connaisseur et passionné.



Alors qui succédera aux varois de Seguy Martini et Girard auteur d'une fabuleuse romantada l'année dernière à Castelnaudary contre les favoris Stievenart Domenge Serrano ?  A moins qu'ils ne se succédent à eux mêmes car ils en ont les moyens comme nous allons le voir...Mais la concurrence sera rude et ils seront nombreux à postuler pour les trois tuniques tricolores toujours aussi magiques.

Voici comme chaque année une liste d'équipe (32), en notant de grands absents pour cette édition comme les Kerfah, Stievenart, Serrano, Matraglia, Benmostefa, Rouvin entre autres, pour vous aider à vous faire une idée, mais sans dévoiler mon pronostic personnel même si naturellement j'ai ma petite idée...Mais pour respecter la tradition je délivre encore ma désormais traditionnelle et lapidaire formule "difficile de se prononcer surtout quand on connaît la noble incertitude de notre jeu favori" et les aléas qui peuvent surgir au coin d'une donnée qui casse, comme dans un contre pourri sur un tir décisif...Le petit plus, la chance, ce fluide invisible qui habitera les futurs champions et sans qui les grandes choses ne peuvent se faire...

Voila la recette pour allumer le feu, entretenir la flamme et enfin embraser le carré d'honneur pour devenir les 73éme champions de France au Jeu Provençal.


Bonne lecture et bon pronostic à tous !


Grands Favoris *** (3) :


SEGUY Y MARTINI M GIRARD C (CD13) : Logiquement les tenants du titre sur leur terre et parés du maillot seront les candidats naturels au doublé et ils ont les qualités pour le faire même si en cette année 2018 ils ont moins joué et aussi moins gagné. Néanmoins Cédric Girard reste un des tireurs les plus stylés et les plus efficaces du circuit et ses partenaires ont déjà démontré toute leur application et leur hargne qui sera décuplée par le costume. Un premier choix logique.
 

MARTELLO C GRISERI P MOSCIONI M(CD06) :

Quelle grosse partie là encore qui vient tout juste de s'adjuger le drapeau du 06 et qui s'est illustrée dans plusieurs grandes classiques cet hiver et au printemps. Un team qui a vraiment de la gueule et de la gnacque, attention cependant à des excès de nervosité. Déjà sacrés dans des formations différentes, Martello et Griseri tenteront d'emmener vers le titre leur jeune et talentueux tireur Mathieu Moscioni et leur force de frappe sera impressionnante. Leur expérience des grandes compétitions et des parties à enjeu sera un atout supplémentaire et . Grands favoris naturels eux aussi.

VALDES A PEYRONNEL JC FONTANI H (CD84) :
Qu'on se le dise le grand Valdes est de retour, et déjà on en avait
les prémisses en fin d'année dernière mais là ses récentes prestations au tir nous font penser au petit Mozart de la Longue qui a longtemps fait rêver les foules et vibrer les pertuisiens. Champions du Vaucluse avec Herv
é Fontani qui est la solidité même et le métronome Coco Peyronnel voilà une formation armée pour avancer et se mêler au sprint final. Incontournables !





Favoris** (5) :


GAUDILLIERE C TERRENO T MALVICINO JC (CD06)

2éme qualification dans cette composition pour cette équipe. Claire Gaudilliére ne cesse de  confirmer ses grandes qualités avec cette nouvelle qualification et d'excellents résultats dans les grands concours avec son talentueux compagnon qu'on ne présente plus Thierry Terreno. Associés à l'aguerri  "Billy" Malvicino il la font vraiment bonne comme on dit...Un beau mélange de classe et d'adresse. Ils se connaissent plus que bien et sont capables de battre n'importe qui ce qui peut les conduire vers un maillot tricolore qu’ils  mériteraient assurément et qui serait une grande première pour une dame. Très complets et séduisants... D'énormes atouts.

MELLADO R BONNET L ASSIGAL G (CD31) :

Les toulousains se représentent pour la deuxième année consécutive dans la même formation et ils seront encore de vrais épouvantails, avec les deux premiers déjà sacrés en doublette à Montauban il y a quelques années renforcés par le bombardier Gilles Assigal. En plus, le Bison de Barjols est en forme venant tout juste de s'adjuger la première édition du Kerfah à Marseille et on sait que le solide Robert Mellado sera lui aussi au rendez vous pour un parcours de premier plan pouvant les amener dans le dernier carré... Costauds et déterminés. 


SAMARA J SAMARA D PIZZOLATO J (CD31) :

Là encore de sacrés clients le père et le fils SAMARA ont récupéré au passage le talentueux pétanqueur Jérome Pizolatto autrefois champion en bec à bec ... Cette formation est un beau mariage d'expérience et de jeunesse...Ils peuvent légitimement prétendre au maillot. Fort potentiel.

 
ROMERO M ROMERO S RIPERT F (CD30)

Encore une belle équipe récemment modifiée avec le retrait de Chamberon mais qui a des atouts  ! Ils ont peu joué ensemble mais ont su aller décrocher leur qualif en s'imposant dans une ligue de haute tenue avec une grosse qualité de jeu...Ils sont en forme comme en témoigne la récente finale à Bellegarde pour Marvin et la demi pour Sebastien ils seront bien présents et durs à tordre comme d'habitude. Très complémentaires et bien équilibrés. Du solide !



RAVOTTI J JULLIEN A et M  (CD83) :

Les  3 joueurs de la boule Provençale de Saint Maximin chère à mes amis Dédé Payan et JP Veyres sont toujours de grands compétiteurs particuliérement coriaces et durs à battre...Là ils seront quasiment à domicile dans leur équipe type qui naguère avait disputé la demie au provençal. Ils seront surement très motivés pour frapper un grand coup.  Appliqués, concentrés et patients. A suivre de près.



Sérieux prétendants et outsiders (24) :

BLANC O BONZI O BOIRON JC (CD30) : 

Les gardois font encore une belle saison et n'en sont pas à leur première qualifications ensemble pour les deux premiers qui reçoivent l'apport de Jean Claude Boiron sacré il y a 6 ans à Fenouillet, donc l'expérience est là. Avec "le boeuf" en pleine réussite en ce moment et qui commence à avoir un joli palmarès, et un Olivier Bonzi qui se révèle de plus en plus, ils ont de de grosses qualités de polyvalence et un jeu attractif avec une grinta toujours aiguisée. Du caractère.


POURROY JM MARCHAND S ZAPATA M (PACA et CD05)

Information pour le public, là ou ils joueront un stand de tir sera installé...Voilà une des équipes attraction de ce Championnat, avec un jeu très offensif des trois jeunes tireurs alpins qui sont en pleine forme. Si ils se donnent les moyens de faire parler le tir du talentueux Mika Zapata et si le grand Jean Mi à la main plate ouvre bien le chemin ils ont les qualités pour crèer la surprise, d'autant que Sami Marchand ne sera pas en reste ...Une vraie belle chance.


ESTRANG J LAMOTTE S DUBOIS K (PACA CD04) :
Les 3 copains de Sainte Tulle sont capables de tout et dotés d'un gros mental. Si ils débutent bien dans la compétition et prennent confiance ils peuvent vite jouer les troubles fêtes bien drivés par l'expérimenté Jérome Estang sacré il y a 17 ans au Pontet.  A surveiller de prés.

BLASCO C POUJOL G VILLANOVA JL  (CD84) 

Les pertuisiens sont très aguerris avec Christian Blasco devant et les tenaces Gérard Poujol et Jean Louis Villanova qui signe un retour au premier plan. Coriaces à souhait.  Un obstacle de choix qui ne permettra pas la moindre fantaisie. Une carte à jouer.

39 PEDRAGOSA P et T CAZORLA C (CD66) :

Une formation particulièrement soudée et unie avec les frangins catalans qui ne sont plus à présenter et se connaissent sur le bout des doigts. Avec l'apport depuis cette saison du Champion de la grosse boule Cédric Cazorla qui redynamise le tir dans cette partie voici une belle équipe, complète et équilibrée. A suivre très attentivement.

.
IZZO F PENNA S PEYRE T   (CD13) :

Les trois copains expérimentés seront de sérieux candidats toujours aussi accrocheurs, calmes et déterminés. Renforcés par talentueux et polyvalent Thierry Peyre les bucco-rhodaniens ne pardonneront pas la moindre faute. Dans les prétendants affirmés.
 
BOSCH D BOSCH C PINERO (CD30) :

La famille Bosch comme on dit dans le Gard est de retour au premier plan et au complet avec le neveu cette année après un parcours quasi sans faute en doublette au France l'an passé à Palavas où ils ont échoué très prés du but en demie avec des regrets. Cédric revient à son meilleur niveau et si ils démarrent bien, restent calmes et prennent confiance, ils peuvent avancer. Avec bien sûr une pensée pour la maman Nadine qui les couvera d'un regard affectueux. Parmi les sérieux postulants.


ANDREOLI L GRAZZINI JP COGORNO G (CD 2B) : 

La triplette insulaire a fière allure avec les champions de France doublette 2017 à Palavas Jean Pierre Grazzini et Laurent Andréoli équipé à leur copain Greg Cogorno... Les corses sont en progrés constants depuis 3 ans et déjà une demie à Canejan avec Laurent Cogorno, de redoutables combattants et ils présentent une équipe solide et équilibrée qui devrait être à l'aise sur ces jeux. Dans les possibles.

VERNET R DEMARIA T ALBA Y (PACA et CD83) :

Le musicien varois T DEMARIA, toujours talentueux et fantasque  a déja un sacré palmarés avec un Provençal en 2013 avec Ben et Rouvin et il est souvent qualifié pour le Var. Mais ce n'est sans doute pas une fin en soi et sur leurs terres  les locaux auront des arguments certains. Tenaces et appliqués. A ne pas négliger.

SANCHEZ F CHOPARD A BOULE ( OCCITANIE ET CD30) :

Le classicisme beaucairois symbolisé par l'expérimenté pointeur Daniel Boule sacré non loin d'ici à Hyères en 97 avec JP Raffi et B Quatrefages, associé au tireur qui monte Francisco SANCHEZ et au au talentueux Alain Chopard. Un bon mélange qui peut leur permettre de naviguer si l'entrée en matière se fait bien. A regarder avec attention.

GIANI J RIFFI K PEREZ E (CD13) :

Epatants champions des bouches du Rhône sur leurs terres camarguaises du Sambuc les trois potes de Trinquetaille auront à coeur de porter au plus haut les couleurs du Cosmo et de leur club de l'AST ! Voici encore une belle formation ambitieuse et dynamique qui si elle est en confiance peut faire des dégats.  Beaucoup de cohésion et d'amitié dans cette partie qui sera de fait très dure à bouger.

PERGET R LAFLEUR S FERRY F (CD04):

Les pensionnaires de Sainte Tulle excellents aux deux jeux sont en grande forme et envoient du lourd au tir, ce qui promet des sensations fortes et de grosses mènes potentielles…Avec un Remi Perget que j'ai vu débuter au Jeu Provençal et qui n'en est pas à sa première qualification au Provençal, ce sera une équipe à suivre.



CASTALDO Ch et S ALLARD T (CD04) :

Emmené par le chevronné Christian Castaldo les bas alpins sont capables d'hisser haut leur niveau de jeu et peuvent se mêler au sprint final avec toujours  la même hargne pour les championnats. Avec le talentueux et accrocheur Thierry Allard, ils seront de dangereux challengers.



LACROIX Blue COLONNA C MICOUD F (CD05) 

Les hauts alpins auront une belle carte à jouer avec un Blue Lacroix toujours présent qui retrouve pour l'occasion son compère Christian Colonna avec qui il avait conquis le tricot il y a déjà 26 ans...Un jeu classique et efficace et une solidité à toute épreuve. De réelles qualités.


RAULY JP TOSATO T EL HOUARI M (CD82)  

Les amis montalbanais emmenés par le talentueux Thierry Tosato ne seront pas faciles à manœuvrer car depuis plusieurs années on ne compte plus leur présence aux France de Jeu Provençal et ils sortent toujours des poules. Avec le chevronné pointeur JP Rauly et l'inédit El Houari  ils font partie des obstacles de choix. A surveiller avec attention.



CONTI P YVROUD P GUILLARD M (PACA et CD06) : 

Les azzuréens sont des habitués du France, ils seront encore de redoutables compétiteurs qui ne lâchent rien avec à leur tête l'élégant tireur Patrice Conti et le régulier Pierre Yvroud qui fut vice champion il y a quelques temps à Gruissan. Des atouts à prendre en considération.


BELMONDO A LLORENS E ALFIERI F (CD83) : 

Une des bonnes formations varoises complète, solide et déjà bien rodée avec déjà plusieurs qualifications à leur actif et des grands prix au tableau de chasse. A domicile car sociétaires de Leï Rima, tout est possible et ils pourront compter sur de nombreux supporters. Des qualités certaines !



BALLATORE P COLOMBANI P PETTON A (CD83) : 

Encore des  varois qui joueront à domicile. Equipe soudée, très appliquée et patiente aussi. Outsiders type.


GUALANDRIS M  et Ph TASSIN Ch (CD19) :

Des corréziens et des habitués des France qui ont remporté leur grande ligue haut la main et qui peuvent contrarier beaucoup d'équipes. Ils ont peu remanié l'équipe avec l'entrée d'un second Gualandris. Envoyeurs de haut vol si il venait à pleuvoir ça peut les aider...Profil d'équipe Cactus !


CIPREO N LANDI C STURIANO (CD13) : 

Les jeunes camarguais ont des résultats et ont enfin réussi à se qualifier ensemble ! Une équipe de vrais copains qui pratique un jeu séduisant tourné vers l’attaque qui peut faire de ravages. A prendre au sérieux.


RODRIGUEZ M GAZEL R MARTEAU F (CD11) : 

Avec le patient et chevronné  Francis Marteau, ils seront difficiles à bouger  car leur appoint est millimétré et ils sont très appliqués. Les audois souvent présents au France feront partie des formations pièges capables de tout. S’en méfier.


GREGOIRE F SARRIAN S MARCO F (CD13) : 

Le public pourra apprécier le style bondissant de mon ami Fabien Marco mais aussi voir le champion de France doublette d'il y a deux ans à Quillan Sébastien Sarian avec leur pote et Président de la Boule Vallier Fabrice Grégoire. Des qualités certaines avec une belle puissance de tir pour les marseillais. Danger.



 BOULARD W FAJOL T et JC (CD34) :

Les champions de l'Hérault sont en forme ascendante et il faudra encore s’en méfier avec le talentueux Willy Boulard que j'ai vu débuter au trois pas lui aussi il y a 25 ans à Bagnols, les hérautais peuvent avancer si ils prennent confiance et  ainsi conjurer le sort bien négatif pour le 34 dans le France Provençal depuis longtemps. Pourquoi pas ?


BUGNET S TAVIAND N TRACANELLI A (CD38) :

Ils se sont brillament qualifiés en Isère et pratiquent un jeu parfois étincellant et efficace, notamment au tir. Ils  sont  trés calmes et déterminés avec un Nicolas Taviand qui est toujours dans les bonnes gachettes alors que Tracanelli reste une valeur sure de la grosse boule...Méconnus au Jeu Provençal mais attention à la surprise. 



LACONDEMINE G CABALLERO D KIRSCHTETTER D (CD11) :  

Emmenés par  le sympathique Gilles Lacondemine ce sont encore de sérieux clients qui enregistrent le retour de leur pote Kirschtetter.  Des lutteurs au jeu classique qui se découvrent peu,  et ne lâchent rien. Intéressants et passionnés.

 
AMOROS F DESARNAUD S LAGUIAN CD11) : 

Encore une équipe où les joueurs Audois se connaissent très bien avec l'emblématique  Serge Desarnaud, le solide Amoros et l'arrivée cette année de Laguian surnommé le siffleur ! Un vrai potentiel.



VANDYCKE D et C VEAU S  (CD48) : 

Les Lozériens plus pétanqueurs que longuistes ont enlevé leur titre départemental avec brio et ils auront à coeur de faire briller la Lozère pas souvent en vue dans le championnat de France au Jeu Provençal triplette. Ils sont toujours concentrés et combatifs, et avec un Rocky dans l'équipe en la personne de Stephane Veau tout est possible ! Alors qui sait  ?



DEMEJANES W TAURINYA T COUMIN P  (CD31) : 

Réguliérement  qualifiés les hauts garonnais se révèlent toujours difficiles à manœuvrer il peuvent créer la sensation. Potentiellement dangereux.


GRIMBERT G ALIDIERE B COMMUN C (Hauts de France) : 

Les deux derniers sont souvent qualifiés pour l'Oise et trés reguliers. Minutieux et calmes, ils 
ont des atouts pour surprendre surtout sur des jeux épais. Piègeux et à ne pas snober.



CHOUPAY D  PILEWSKI S FALOURD M (CD91) :

L'ancien champion du Monde de Pétanque au balancier de légende apprécie de plus en plus le jeu provençal et se qualifie chaque année depuis 5 ans avec son pote le blond Pilewski...Ils ont déjà fait forte impression dans les France au Provençal comme à Varennes sur Allier  (1/2) ou Bellegarde. Equipe prestigieuse et piègeuse à souhait avec de réels atouts.

MOUSSET PAQUET M PAQUET O (CD 79) :

Encore des habitués du France Provençal toujours soudés et durs à bouger. Ils ont déjà bien navigué et seront encore là pour contrarier les plus grosses équipes et ceux qui se risqueraient à les sous estimer...Discrets mais efficaces.



GARNIER G VIERNE G JULLIAN F(CD30) : 

Les trois amis de la Boule Passion Nimoise ont créé la sensation en devenant vice champions du Gard après un très beau parcours. Ils aborderont la compétition sans pression et comme une fête mais attention ils savent produire du jeu et de bonnes parties du Gard peuvent en témoigner ! Appliqués et coriaces, mes encouragements !



Que ceux que je n'ai pas cités veuillent bien me pardonner, et se dire que depuis quelques temps les champions n'étaient pas forcement dans cette liste. Simplement que cela renforce leur motivation car c'est bel et bien sur le terrain que se jouent les parties et que se gagnent les titres. Alors encouragements à tous et bon Championnat 2018 !
 


Rédigé par Vincent MEGER le Mardi 5 Juin 2018 à 17:10 | Commentaires (3)


"Cher Cyril,

je n'ai pas mis d'adresse pour t'envoyer cette lettre, tu es parti si vite que j'ai été pris au dépourvu comme tout le monde ici-bas. Et puis dans le ciel il n'y a pas de numéros, de rues ou de codes postaux...Le facteur du bon Dieu te trouvera j'en suis sûr et tu pourras me lire comme tu aimais le faire quand tu commentais mes papiers et me donnais des conseils avec toute ta connaissance du jeu et des joueurs. Je m'en souviens avec émotion et je t'en remercie encore.

Alors autant te dire qu'on est sous le choc et très en colère après le destin qui nous a vraiment fait un coup de travers... Il faudra du temps pour que notre courroux passe, et nous sommes vraiment dans la peine à l'idée de ne plus te voir qui nous paraît inconcevable. Non mais franchement ça paraît impossible, un garçon comme toi, en pleine force de l'âge, complètement à maturité et qui aspirait aux meilleurs moments et à encore d'immenses joies sportives et personnelles, partir ainsi c'est vraiment inouï. 

Hier soir en apprenant la nouvelle, je suis resté hébété, je tournais en rond, je n'arrivais pas à y croire... Tout de suite ma première pensée a été pour ton "Padre" (comme on disait...) Adrien et aussi pour ta maman Maryse...Quel drame, quelle épreuve sans nom, j'aurai voulu les aider, être près d'eux, les prendre dans mes bras et même sûrement pleurer ensemble tout en essayant de les réconforter, en fait je ne sais pas vraiment ce que l'on peut faire, mais j'ai pensé très fort à eux...Ils t'aimaient tant et ils t'aiment tant...A tes amis aussi, en commençant par Alain Gomez bien sûr, mais aussi Michel Toutain, Eric Milesi, Alain Bonnet et tous les autres, qui prenaient tant de plaisir à te voir tirer et faire les pas dans ton style caractéristique à l'efficacité reconnue, mais aussi à être avec toi dans l'avant et l'après boule en toute amitié.

Voila tu as planté encore un carreau, inattendu et pas vraiment bienvenu celui là, comme tu  l' avais fait récemment en finale à La Tour d'Aigues à la première mène à 19 pas lors de votre victoire contre les jeunes alpins. Quel fusil tu étais, tant à la Longue qu'à la Pétanque tes exploits et tes séries avaient depuis longtemps dépassé les limites de ton Luberon natal et tu t'étais même exporté quelques temps en Lozère au vert du côté de Florac...Quand tu avais bien tiré en parlant d'une partie tu me disais "Un ball-trap..." et ça me faisait rire...

Et puis tu portais fièrement le nom d'une famille de grands joueurs du Vaucluse, les CARRARA ! Oui une grande famille de Champions originaires d'Italie et encore amoureux de la péninsule comme toi de la Squadra. Ton oncle Antoine Champion de France en doublette avec Jean Grégoire en 1984 à Laon, Ton père Adrien vice champion de France en triplette en 1995 à Nîmes avec Claude Carbo et Eric Zalbach et vainqueur de nombreuses classiques...Bon sang ne saurait mentir dit-on.

Tu aimais le jeu...Le jeu sous toutes ses formes, les boules bien sur où tu avais rapidement cotoyé les plus grands comme Lovino qui avait pris un bar à Apt et sur lequel tu me racontais qu'il tirait des boules l'hiver avec des gants de soie, mais aussi les grands Pertuisiens avec Papa, comme Carbo, Flores, Blasco et bien sûr Valdes dont tu me disais toujours que c'était ton idole...Mais tu adorais aussi les courses de chevaux et notamment Cagnes où tu avais tes habitudes et tes tuyaux, souvent tu me parlais des écuries vedettes et des chevaux en forme, c'était une vraie passion chez toi et tu t'y connaissais. Les cartes également avec un grand talent lié à tes  capacités et facilités intellectuelles qui t'avaient conduit plusieurs fois aux championnat de France tant au Tarot, qu'à la Belote ou au Rami...Enfin tu aimais le foot ou plutôt le Calcio, avec un passion intacte pour la Nazionale, et pour les grands de la Série A comme la Juve ou le Milan, combien de fois a-t'on échangé et tchaté sur cet amour commun ?...

Alors Cyril quand tu liras ces lignes sache qu'on ne t'oubliera pas, que tu as laissé ton empreinte et ton coeur sur les plus beaux jeux de boules dans des grandes parties et que nous marcherons sur tes pas avec émotion...Ton sourire, ton look d'hiver avec tes bonnets improbables et tes polaires de chasse, tes bons mots comme "Mort le poulet" ou "Encaissaou" , tes mimiques, ton humour et ton état d'esprit vont nous manquer...

"La vie dure toute la vie, la mort ne dure qu'un instant" lance Mastroianni dans un film de Fellini...C'est un peu ça même si on a du mal à l'admettre..."Qué Malheur" comme tu aurais dit...

Ciao mon ami, repose en paix, là haut les légendes des boules ne t'attendaient pas, mais sauront t'accueillir dans leur paradis du Jeu Provençal et de la Pétanque. Tu vas te régaler de leur faire le tireur ! Je t'embrasse Cyril !"


Grandes pensées émues à tes parents Adrien et Maryse, à tes oncles, à ta famille et à tes amis proches.



Les Obsèques de Cyril auront lieu ce lundi 4 juin avec un recueillement au Funérarium d'Apt à 14 heures suivi d'une messe à 15 heures à la Cathédrale Sainte Anne.





 

Rédigé par Vincent MEGER le Jeudi 31 Mai 2018 à 23:07 | Commentaires (7)
Un coup de fil qui fait mal, l'avis est dans le journal, notre ami Pierrot s'en est allé...Celui qu'on surnommait affectueusement "Poto", Pierre Rodriguez pour l'Etat civil, n'a pas réussi à remonter cette partie difficile contre cet adversaire si vicieux. Nous sommes choqués et dans la peine en pensant à ce petit bonhomme si sympathique et si avenant qui était l'ami de tous les joueurs. 

Aprés une carrière trés honorable au football où il avait évolué sous les couleurs du Stade Beaucairois mais aussi du Véloce Vannes pendant son armée et d'où il avait tiré son surnom car il attrapait souvent les poteaux, le petit Pierrot s'était mis avec passion et talent au Jeu Provençal sur le pré beaucairois où son appoint et son sens du jeu firent trés rapidement merveille.

Pendant des années équipé à son cousin Gonzalez dit "Le Gordo", les deux compères, maçons de profession, coiffés de leurs célèbres bobs allaient mener la vie dure à de nombreuses têtes couronnées...Jouant également avec Daniel Cuer et votre serviteur, Michelle et Yves Athanassaras, Philippe et Didier Bertrand mais aussi Martine et Jacques D'angelo ou encore Riri et Alain Arnaud et tous les autres beaucairois, c'est bel et bien une des figures du Pré qui est partie, un des personnages les plus emblématiques du Chalet des Sports et de sa partie de rami, qu'il aimait tant et qu'il animait de ses plus savoureuses réparties...Il s'était investi aussi à l'Ecole de boules de Bellegarde aux côtés de Robert Ribiére et il donnait des cours de boules dans les colléges du canton de Beaucaire dans les années 90.

Il avait raccroché les fers depuis un peu moins de 10 ans, et on ne voyait plus ses grosses ATX lisses du 78 glisser sur le limon du Pré pour s'approcher souvent du but...Il ne venait plus guère non plus en spectateur car visiblement ça ne lui disait plus rien. 

J'étais allé lui rendre une visite l'automne dernier à l'hopital de Beaucaire dont il allait sortir, il était bien, semblait requinqué et on avait plaisanté ensemble avec des expressions et des mimiques dont il avait le secret.

Adieu mon "Poto", ta bonne humeur et tes bons mots vont nous manquer et nul doute qu'on pensera encore à toi quand on tombera contre des joueurs de Ping Pong comme tu disais en rigolant...Repose en paix et sache que nous sommes nombreux à t'avoir aimé et fiers aussi de t'avoir connu...


Les obsèques auront lieu ce samedi 17 mars à 10h30 en l'Eglise Saint Paul de Beaucaire. Condoléances à la familles et aux proches.


Vincent MEGER dit "Raoul30" - 16 Mars 2018

 

Rédigé par Vincent MEGER le Vendredi 16 Mars 2018 à 22:14 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 50
L'Actualité Boulistenaute.com