Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
ADPJP




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal



Cette nuit comme au bout d'une longue finale d'un grand concours, et au terme d'une lutte sans merci, il a du s'avouer vaincu et nous dire Adieu...


Claude CARBO est mort. Cette phrase si difficile à prononcer mais qui hélas était envisageable est devenue réalité même si les personnes de cette classe ne meurent jamais totalement tant elles continuent à vivre dans nos mémoires.


Retiré depuis plusieurs années des jeux de boules, le sympathique Claude suivait les actus à distance et devait être fier de voir ses élèves pertuisiens perpétuer la tradition d'excellence au Jeu Provençal sous les couleurs de la Boule Pertuisienne si chère à son coeur. Voir les Florès, Valdés, Blasco, Perez, Poujol, Peyronnel, Royére, Sauvecanne,  entre autres si bien jouer, et remporter les plus beaux titres et classiques, quelle plus belle fierté pour le "professeur" Claude CARBO. 


Parti à 77 ans, Claude le maître lui même fut l'élève appliqué et acharné des grands stratèges Pertuisiens, j'ai nommé Pierre Ribes, Fabian Garcia dit Fabian, mais aussi Roger Albertengo, Francis Volpe, El Malik et autres légendes locales...Elevé à la dure école de la patience, du classicisme, du respect du jeu et de l'adversaire, mais aussi de la discrétion et de l'humilité...Petit par la taille, mais grand par le talent et la présence, il allait très vitre s'imposer et remporter ses premiers grands concours, donc naturellement son concours Pertuis et ce face aux plus grands dont Albert Calanotti himself.


Et donc quel Palmarès les amis, avec juste ce fichu maillot bleu blanc, rouge qui s'est toujours refusé à lui malgré une finale en 1995 dans les Jardins de la Fontaine de Nîmes avec Adrien Carrara et Eric Zalbach perdue contre les Nîmois Ruiz Bouchet et Savy, une demie finale toujours à Nîmes dans les Arènes en 1978 avec Francis Volpe et Mimoun El Malik perdue contre les futurs champions Gastaldi Bruno et Cortes, mais quand même 3 Provençal dont le premier en 1979 100% pertuisiens avec son équipe phare et sa formation préférée Jean Marc Lovisolo et Maurice Guerrieri où ils térassérent les stars du moment Massoni Pironti Racanelli dans un stade de l'huveaune comble et comblé...Il récidivera en 1994 avec Philippe Roux et Maryan Barthélémy, puis clin d'oeil du destin avec son adversaire de la première étoile, Dédé Massoni et Philippe Roux pour un dernier graal en 2004...Une défaite surprenante en finale  2006 où avec Phiippe Roux et René GIordanenco ils cédérent face la famille Ours et Jouveau...Mais un palmarès digne d'une liste à la Prévert avec 7 victoires à Digne ce qui en fait le recordman et 4 victoires à Pertuis, un titre de Champion de Ligue en 1993 avec Blasco et Valdes à Puyricard, deux finales au Midi Libre encore dans les Arènes avec Jean Marc Lovisolo et Maurice Guerrieri contre Bonfort Macari et Matalana et 85 avec Jean Louis Flores et Jean Marc Lovisolo contre Giordanenco père et fils et Philippe Saury, entre autres grandes classiques qu'on ne peut toutes citer...


Voilà, même si on le redoutait au vu des dernières nouvelles, nous sommes sous le choc, nous revoyons toujours cette silhouette élégante, faire son pas et ce geste si naturel et gracieux à la fois, qui enchantait la galerie et ravissait ses partenaires, tant la qualité et surtout la régularité de ses appoints faisaient de grosses différences. Un métronome tout simplement et un meneur de partie hors pair.


Et au niveau humain, un grand Monsieur qui avait réussi dans sa vie professionnelle et comme chef d'entreprise, grand Président de l'USR Pertuis football, respecté de tous,  très affable et agréable à fréquenter avec beaucoup d'humour et de rigolades dans l'avant et l'après boules.


Pertuis et La Boule Pertuisienne chère à son Président Franck Florés sont à nouveau frappées par le deuil comme dans une dure loi des séries quelques semaines après le départ de Francis Volpe qui fut le co équipier de Claude...Nous partageons leur peine et nous savons qu'il ne sera pas oublié du côté de Goujon ou du Cours de la République. Et bien sûr, lors du 1er Trophée des Anciennes Gloires à Pertuis en août prochain nous lui rendrons l'hommage qu'il mérite.


Naturellement nous nous associons à la douleur de la famille, de son épouse Monique, de son fils Gilles, et des petits enfants Jérémy et Anthony ainsi que des proches. Nous les embrassons amicalement et leur souhaitons bon courage.

Un Hommage aura lieu le Mercredi 14 avril à 15h30 au cimetière de Pertuis.


Vincent MEGER "Raoul30" - 9 avril 2021




 









Rédigé par Vincent MEGER le Vendredi 9 Avril 2021 à 14:59 | Commentaires (0)
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest
Avis de décès : Avec beaucoup de tristesse nous apprenons ce jour le décès Simone RAVIER épouse de notre ami et joueur Guy RAVIER ex- Maire d'Avignon. Nous présentons à Guy, à toute la famille et aux proches nos plus sincères condoléances. Courage à eux.

Rédigé par Vincent MEGER le Mardi 16 Mars 2021 à 19:52 | Commentaires (0)
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Fauché en pleine vie par un chauffard qui a pris la fuite tel est le cruel destin du Petit Prince Sylvain CANU. Alors qu'il était en convalescence depuis cet accident, il y a un mois et demi le Champion nous a quitté soudainement aujourd'hui à l'âge de 68 ans. 

Surdoué absolu selon son partenaire René MUSSI, il savait tout faire et tout bien faire, pouvant évoluer aux trois postes avec égal bonheur. Champion de France en triplette à 22 ans à Digne avec ses copains René MUSSI et José PEREZ contre les favoris PARTENGO BAIN et GAMBA, il sera une étoile filante dans le ciel du Jeu Provençal tant sa carrière fut brève mais brillante.

En effet encore une finale du France à Nîmes en 1978 avec son papa Jean CANU et José PEREZ perdue cette fois contre GASTALDI CORTES et BRUNO et une demie finale du Provençal 1979 toujours avec Papa et José PEREZ perdue contre les futurs vainqueurs CARBO LOVISOLO GUERRIERI ...Une grande victoire à Laragne en 1981 avec ARCAS et GIOVANANGELI, quelques classiques comme Les Goudes, un carré au Vaccaro et autres gros concours, y compris à Pétanque dont deux fois le Méridional, et il prit du recul avec le monde des boules pour tirer sa révérence au début des années 90.

Un garçon romantique, humble et discret, presque détaché, qui dénotait dans un paysage agité où le star système pouvait vite vous tourner la tête...

Le Jeu Provençal perd un de ses phénomènes et ses amis René et José doivent être inconsolables.

Adieu Sylvain repose en paix. Bravo et Merci pour ces moments de grâce que tu as offerts aux gens.

Condoléances à la famille et aux proches.

La date des obsèques vient d'être repoussée par les autorités, nous vous la communiquerons dès que nous en aurons connaissance.

Vincent MEGER "Raoul30" le 08 Mars 2021.
(Merci à JM BIONDI et F CORRE pour les informations complémentaires)

 



Rédigé par Vincent MEGER le Lundi 8 Mars 2021 à 20:39 | Commentaires (3)
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest
1 2 3 4 5 » ... 55