Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
ADPJP




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal

27éme Grand Prix d'hiver de Martigues - Stievenart Matraglia Chamberon : Mistral Gagnant !

Lundi 26 Janvier 2015

Jouer au Jeu Provençal par ce temps là, il faut vraiment être un peu fada...Mais au noble sens du terme c'est à dire touché par les fées, celles de l'espoir du lendemain, de l'ivresse d'un carré magique, de la folie d'un gros coup ou tout simplement celles qui redonnent l'envie de se retrouver parmi les siens dans ce pèlerinage annuel glacial mais si brûlant aussi quand il s'agit de retrouver ces visages qu'on aime, ces sourires amis et de se claquer la bise en se souhaitant une bonne année et surtout une bonne santé ! La saison commence ici, les équipes se présentent, tous les gros sont là, les moins gros aussi, tout le monde espère avec les beaux blousons de club tout neuf, les boules apportées par le père Noel, et surtout les bonnets écharpes et gants qui protégeront du froid et du vent la plupart des joueurs en ce matin plutôt venté..."Il n'y a pas de mauvais temps, il n'y a que de mauvais vêtements..." dit un proverbe norvégien mais on préfère quand même nos maximes provençales qui font chanter les cigales...


Et cette année outre la météo peu favorable, les terrains de la halle se sont révélés eux aussi meurtriers et très féconds en "renards" en tous genres...Données qui explosent, sables mouvants, dunes infranchissables, un vrai Koh Lantah...Vraiment dommage que les jeux aient été moins bien préparés que les années précédentes et le spectacle en a considérablement pâti. Un vrai casse-tête tant pour les pointeurs que pour les tireurs qui ne savaient plus trop comment s'y prendre. A ce jeu de massacre, rapidement quelques grosses formations baissaient pavillon parmi lesquelles les triplettes Valdes, Guidoni, Ben Mostefa, Ceyte, Pironti,  le premier jour avant que le dimanche ne voit Kerfah s'incliner, bientôt suivi par la team favorite de beaucoup Sorrentino Domenge Serrano il est vrai battue par les futurs vainqueurs 13 à 9 dans la partie choc du dimanche après-midi. A noter également et entre autres les chutes des équipes  Lafleur, Leroy, Max Capelle, ou encore Bertrand, Bosch, Romero, Martin, Ibor, Auzilhon côté gardois.

Ce lundi matin sur le côté où les jeux étaient les plus humides et piégeux, les quarts donnaient les résultats suivants :

Jean Paul Capelle Jean Joseph Santiago Jean Pierre Rocchi battaient facilement les gardois d'Uchaud Olivier Blanc, Geoffrey Pinero, Gaétan Parella 13 à 3 après un départ canon et 8/0 en deux mènes, le "Boeuf" et ses deux jeunes co équipiers ne parvenaient jamais à rentrer dans la partie et passaient à côté en 6 mènes et une heure trente de jeu.

Pierre Coucourde Jean Gonzalez Pilou Masini (St Martin Port Saint Louis) battaient à l'arrachée les valeureux Franck Secchi Jean Marc Gillo Christophe Muratori (Pelissane Le Rove) 13 à 10 après une partie très serrée.

Philippe Stievenart Laurent Matraglia Simon Chamberon (Nîmes Saint Césaire) s'imposaient sans forcer face aux frères Baudino et Buche de la boule de Vitrolles 13 à 4 avec un très bon Chamberon au tir.

Enfin  le quart le plus indécis voyait les pétanqueurs Gilles Gayraud Aimé Courtois et Yoann Francone (Vitrolles Salon Marseille) mener la vie dure à Roger Cassini Stéphane Pagni et Ludo Sincerio avec un jeu épatant et beaucoup de technique sur ce terrain délicat, mais finalement ils s'inclinaient à 10 après un superbe parcours.



Les demies finales commencaient à 13h30 et rapidement le sort de la première était scellé car Rocchi Baldo et Capelle brillant et expéditifs le matin ne réussissaient rien de bon et s'inclinaient en 6 mènes 13 à 3 face à la triplette emmenée par Roger Cassini toujours présent. Hélas en cette fin de partie Stéphane Pagni se blessait au genou et devait renoncer à faire le milieu pour la fin de partie et la finale ce qui allait avoir son importance.


La deuxième demie nous offrait un spectacle magnifique avec de beaux chassé croisés, et du suspens avec une qualité de jeu allant crescendo notamment grâce à deux joueurs formidables dans cette partie le tireur Pilou Masini qui faisait un canter alors qu'en face Philippe Stievenart jouait à son niveau ce qui veut tout dire...A 9 à 9 les gardois accéléraient alors qu'en face quelques boules perdues d'appoint pesaient lourd et finalement malgré un bon Pierre Coucourde sur la fin les Nîmois accédaient à la finale sur le score de 13 à 9 après 3h40 de lutte. Très beau parcours de Pierre Jean et Pilou qui en plus sont toujours aussi fair-play et sympas.



La finale promettait beaucoup et débutait vers 17h45 mais rapidement on devait déchanter tant l'équipe Cassini perdait tous ses repères avec la blessure de Pagni alors qu'en face la machine Stievenart tournait à plein régime avec un Chamberon bombardier sans pitié, un Philippe Stievenart au dessus de tous les autres et un Lolo Matraglia ouvrant les mènes avec brio...En 6 mènes (dont une annulée sur un carreau de Ph Stievenart qui faisait sortir le but) c'était "plié" et à 18h50 la messe était dite sur le score de 13 à 1. Philippe Stievenart Laurent Matraglia inscrivaient encore une fois leur nom à la classique martégale alors que pour Simon Chamberon qui rentre dans cette partie cette année c'est une première réussie ce qui n'est jamais évident. Donc Bravo à eux, ils ont frappé un grand coup d'entrée et envoyé un message clair  : ils seront une des équipes à suivre cette année et c'est le cas de le dire ils ont le vent en poupe...Mais les autres aussi bien sûr, avec encore de bien belles pages à écrire en 2015 pour une saison de Jeu Provençal qui va encore nous passionner.


Autant en emporte le vent, et en emporte Martigues 2015... Bravo aux organisateurs qui font de leur mieux pour ce grand rendez-vous qui est le deuxième concours du circuit en nombre d'équipes. Bonne saison à toutes et tous !


Vincent MEGER - 27/01/2015


 



Vincent MEGER


L'Actualité Boulistenaute.com