Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
ADPJP




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal

75éme Championnat de France Triplette : Pedragosa hermanos et Cazorla, les Professionnels !

Mardi 7 Septembre 2021





Les professsionnels en hommage à celui qui vient de nous quitter "Le Professionnel"...Oui ce dimanche soir sur la piste du stade de Cabestany, Cédric Cazorla d'une frappe limpide et symbolique paracheva le doublé catalan au terme d'une partie à sens unique 13/4 où l'Allier de la famille Valentin et Perrot visiblement au bout du rouleau et tétanisés par l'enjeu n'eut pas son mot à dire...Coup de chapeau quand même à ces trois joueurs néohyptes du Bourbonnais licénciés à Bellerive sur Allier, et notamment au papa Thierry Valentin souffrant et qui doit subir une intervention chirurgicale dans les jours à venir.


Drôle de doublé finalement deux ans pour Patrick et Thierry Pedragosa et Cédric Cazorla après le Parc Foucault de Montauban avec un épilogue plus simple que pour le premier sacre mais aussi des parties diablement compliquées précédemment comme cette demie finale très inégale où partis pour faire cavalier seul avec un  jeu magistral (11/0) ils voyaient les talentueux gardois emmenés par un Marvin Romero de gala avec Simon Chamberon et Claude Gosselin leur revenir sur les talons (11/10) avant de profiter d'une mène peu chanceuse sur les données de leurs adversaires pour leur porter le coup de grâce fatal...Vraiment dommage  pour les sociétaires de la Boule des Anges de Générac qui sur leurs qualités et le jeu déployé dans ce championnat auraient bien mérité le tricolore...


Et que dire de cette partie de la veille dans le noir (désolé mais carton à l'organisation qui n'a pas prévu un éclairage suffisant...Et comment expliquer l'absence de vérification malgré un cahier de charges qui est en principe bien calé...) en quart où les champions futur récidivistes venaient à bout de l'excellent Valdés avec Fontani et Peyronnel, les pertuisiens et leur délégué légitiment déçus de la tournure des événements et qui n'ont pu disputer leurs chances équitablement...

Oui vraiment ces quarts de finales disputés sur un terrain vague aménagé en jeu de boules (très dur à jouer surtout avec la pluie tombée la veille qui n'autorisait que l'envoi et encore très incertain...)  et à la bougie furent le gros point noir de ce championnat et il semble quand même étonnant que personne n'ait pensé à faire allumer les projecteurs du stade juste à côté ce qui eut apporté un peu plus de luminosité dans cette pénombre...A moins qu'on n'ait pu joindre les services techniques de la ville, mais autant d'aproximations laisse quand même perplexe...Et sur cette partie les doubles champions 2017 2018 Segui Martini et Girard de Draguignan peuvent avoir "les boules" (sic)  battus par les "fous Allier" 11/9 dans le noir, alors que leurs collégues varois Kimouche Ferhat Lassagne peuvent nourrir des regrets tant ils ont eu du mal à y voir quelque chose dans leur partie que nous avons tenté de suivre intégralement face à Romero...Et de même pour les isérois de Vivenza Chenal et Amico qui s'inclinaient à l'aveugle face aux franciliens de Bedier La Bionda et De Luca qui voyaient mieux le jeu qu'eux, rageant surtout après un aussi beau parcours qui les avaient vu écarter samedi matin les grand favoris Rouvin Ben Mostefa Kerfah hors de forme, et ensuite la très bonne team gardoise Vaillant Lauvaux Vargas en 8éme...

Doublé donc pour les frères Pédragosa qui sont de véritables métronomes d'appoint et se connaissent par coeur, ce qui leur permit de tourner à bon escient comme en fin de demie finale pour arracher la décision, accompagnés de leur phénoméne de bombardier Cédric Cazorla qui affiche des stats toujours aussi constantes au tir avec sur le championnat un score autour du 6 à 7 sur 10 et ça c'est énorme...

Ambiance conviviale pour ce championnat, mais carré d'honneur discutable et étroit qui permettait certes de profiter de la tribune mais trop de grillages et manque d'espace flagrant...Sur ce point là comme sur l'éclairage la veille, on a perçu un sentiment d'inachevé chez les suiveurs...Dommage car les bénévoles des buvettes (hors prix de consommation élevés), des tee shirts, de l'accueil et pass sanitaire furent parfaits avec le sourire, cet art de revevoir et ce soleil catalan dans la voix...

A l'an qué ven et pourquoi pas un triplé des Frères Pédragosa et Cazorla qui les verrait égaler les légendaires bas Alpins Lafleur Angelvin Capelle qui s'imposérent trois fois d'affilée en 1986 1987 et 1988, ils en ont les moyens mais les prétendants seront là !

Vive le Jeu Provençal !

Vincent MEGER "Raoul30" - 09/2021 (tous droits réservés)

 


Vincent MEGER