Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal
> La Boutique Boulistenaute

Il vous reste

Pour en profiter !

Votre triplette
La Boule Bleue

Livraison & Gravure
OFFERTE

Elie VIAN : "L'écume des Boules"

Mardi 11 Décembre 2018

C'était l'un des derniers dinosaures de la longue encore en vie, une de ses légendes, à l'élégance rare et à la verve délicieuse quand il vous racontait ses plus grandes parties...Elie VIAN s'en est allé en luttant jusqu'au bout avec toute sa hargne contre un adversaire hélas implacable...Elie c'est un des plus beaux palmarès de la longue avec deux titres de Champion de France en triplette, le premier à Perpignan avec ses amis aixois Jean Cantarel et Pierre Gilloux et le second en 1967 à Saint Raphael avec le grand Bert Calanotti et encore Jeannot Cantarel, mais également un Provençal en 1970 avec Roger Vivancos et Stellata, un Midi Libre en 1962 avec Emile Lovino et Réclin et les plus grandes classiques comme Laragne, Aix, Digne, La Tour d'Aigues, Avignon, Beaucaire entre autres...Redoutable également à Pétanque car au début de sa carrière il excellait aux deux jeux, il avait acquis là aussi une sacrée carte de visite du côté du Parc Jourdan sous les couleurs de la Petite Vitesse avec là encore un titre de Champion de France en 2éme serie en 1964 avec Etienne Musso et Gustave Poulet.

Grande figure du Provençal en pays Aixois, des années 50 jusqu'aux années 90, il avait rangé les intégrales au début des années 2000, mais il était toujours omniprésent sur le circuit et on croisait souvent sa silhouette longiligne et élégante, avec ce sourire inaltérable et la casquette vissée. Je l'avais rencontré plusieurs fois notamment à Villelaure où il venait souvent et nous avions beaucoup échangé. Avec cet accent inimitable il m'avait donné plusieurs anecdotes inoubliables sur le jeu bien sûr et notamment sur Emile Lovino, mais aussi sur sa famille dont celle ou il se déguisait en chef indien le soir en rentrant des boules pour amuser ses petits...

J'étais heureux de savoir qu'il appréciait mon travail. Vraiment un homme charmant, cultivé et curieux des autres, une mémoire du Jeu. Son regard s'illuminait toujours quand il évoquait la grande époque, ses champions, ses grandes parties, ses galeries monstres et son ambiance. 

Avec son départ c'est encore une image  de l'histoire du Jeu Provençal qui s'efface, à l'image de l'écume des jours de son homonyme Boris Vian...Elie c'était un peu l'écume des boules...


Condoléances à la Famille et aux proches.


Reposez en paix cher Elie.

 



Vincent MEGER






{partial} {/partial}