Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
ADPJP




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal

Résultats 63éme MIDI LIBRE - Nîmes 13 au 15 Juillet

Mardi 16 Juillet 2013

Philippe STIEVENART dans la Légende !


L Matraglia A Vicensini Ph Stievenart les Vainqueurs 2013
L Matraglia A Vicensini Ph Stievenart les Vainqueurs 2013

Franck Kritter Franck Arnone Michel Daina les finalistes
Franck Kritter Franck Arnone Michel Daina les finalistes
Voilà... Vers 1 heure du matin dans la moiteur de la nuit nimoise à travers cette dernière boule jouèe par leur adversaire la victoire dans le Midi Libre s'est finalement donnée à Philippe Stievenart dans une forme d'ultime clin d'oeil de la chance au talent, la première rappelant au second que sans elle les grandes choses restent impossibles...Ah sacré coup de théatre final de fin quand même dans une finale de niveau trés moyen eu égard la qualité des protagonistes mais la fatigue la chaleur et le manque de luminosité du carré entre autres peuvent expliquer ce final sans relief (hormis ceux du terrain...)

Inutile de rentrer dans les superlatifs en tous genres pour Philippe Stievenart ce n'est pas le genre du bonhomme et s'en tenir aujourd'hui à la simple lecture de son palmarés suffit à faire de lui le Fuoriclasse incontesté de l'ère moderne. Bravo aussi à ses partenaires Laurent Matraglia qui décidemment lui apporte un vrai plus (et dont c'est le 2éme succés au Midi Libre après 2005) et à l'épatant Alain Vicensini qui nous a fait rêver et dont on peut tout juste regretter qu'il joue si peu...Mais quel diamant !

En finale face à eux le sympathique trio de la Boule Provençale de Saint Maximin emmené par un Michel Daina au sourire inaltérable et ses deux Franck Arnone et Kritter étaient animés des meilleures intentions mais ils étaient au bout du rouleau physiquement et n'eurent pas leur efficacité habituelle notamment au tir laissant trés vite la formation de Stievenart s'envoler à 6/0 puis 12/2 avant que Vicensini ne manque de porter l'estocade son pinchazo s'averant trop court à 21 métres alors que Philippe avait mis 2 entières...A partir de là les futurs vainqueurs se désunissaient peu à peu et manquaient encore deux occasions de gagner alors que leurs adversaires prenaient des risques pour refaire leur retard le dernier se révélant finalement fatal pour eux sur une boule d'ajout un peu longue et fusante qui projettait le but dans la boule de Philippe Stievenart à la 14éme méne...

En demies finales dans une sorte de finale avant la lettre et de formidable duel au soleil des temps modernes les 2 ogres actuels de la longue se faisaient face avec une partie Stievenart / Kerfah digne des grands duels Baldi / Calanotti ou Massoni/Guerrieri d'autrefois. Dans cette partie sans concession Kerfah équipé à Lassablière et Ceyte prenaient un meilleur départ pour mener 5 à 0 mais ne profitait pas assez de ce temps fort alors qu'en trois mène Stievenart et ses potes remarquables d'efficacité et de froideur alignaient 10 point en 3 mènes pour virer en tête 10 à 5 et être proche de conclure à 12/5. Mais Anthony Kerfah ne se laisse pas abattre comme cela et avec deux magnifique ménes d'attaques il recollait à 11 à 12 avant que sur un dernier jet de but un peu lointain il ne céde sur Lassablière deux fois soute ne rentrant pas...Superbe partie un peu à l'ancienne où les vaincus ont pu mesurer combien il est dur de gagner à ce jeu sans un vrai pointeur de tête, et jouer à trois tireurs (malgré leurs grandes qualité à l'appoint) reste un pari trés alétaoire...

Dans l'autre demie d'un niveau nettement moins relevé et avec beaucoup de fatigue des deux côtés Michel Daina et ses comparses venaient à bout des excellents Fourquésiens Patrice Degulihem Stéphane Valente et Olivier Marbat sur le score de 13 à 6 avec un Patrice Deguilhem visiblement épuisé alors qu'Olivier Marbat fut en moindre réussite au tir que lors des parties précédentes.

Résultats des quarts :

Stievenart bat Virgil Rascalon Christophe Zugna Benoit Bovo (BS Aigues Mortes et Gap) à 8
Daina bat Luc Fantini Thierry Erisson Nico Mantzos (Boule Dansante Le Rove) à 10
Deguihem bat Yann RizzoVillanova Ladoux (Toulouse) à 12
Kerfah bat Ghibaldi père et 2 fils (Grenoble) à 7

Un Midi Libre "en chantier" et en questions...

Oui, inutile de faire l'autruche la greffe du Midi Libre à l'Estanque ne prend pas et il n'y a pas de feeling...L'hemorragie se poursuit avec encore 30 équipes perdues cette année pour un total à 270 équipes et un réel à 250...N'en déplaise ceux qui pensent que c'est trés bien que le site est parfait que les jeux sont beaux qu'on peut se garer facilement etc...L'immense majorité des joueurs et du peu de spéctateurs qu'il reste s'exprime ainsi : "çà ne ressemble à rien", "c'est mort", "quelle tristesse" "Terrains indignes, injouable" "Manque d'ombre"  entend on neuf fois sur dix...En plus le site était en travaux avec un chantier qui a repris le lundi et a encore ajouté au côté glauque du cadre...Oui les gens ont la nostalgie de La Fontaine et de son Jardin Extraoridinaire et il faut tout faire pour y revenir dés l'an prochain sinon le concours disparaitra du patrimoine Nimois. Nous allons peut être créer une association SOS MIDI LIBRE ! Pour les stationnements il faudra organiser cela au mieux mais des navetttes Costières Fontaine le premier jour comme cela est fait pour la féria et en partenariat avec Tango (Régie des bus nimois) semble jouable...Il faut aussi songer à donner les cartons de jeux sur les sites ou jouent les équipes pour la première afin de ne pas engorger les stationnements...Enfin au niveau des cadeaux un effort en dotation serait le bienvenu car c'est pas avec les trois petits porte clef distribués cette année que les joueurs étaient content un tee shirt blanc marquant l'édition avec l'année est un minimum sans aller jusqu'au grand luxe marseillais du Provençal13 (Sacoche avec casquette, tee shirt etc...). Oui vraiment messieurs les élus et organisateurs c'est un SOS qui est lancé pour sauver le Midi libre de Nîmes si vous le voulez vraiment  et lui redonner tout son prestige !

Nous y reviendrons bien sûr trés bientôt avec pourquoi pas une pétition en ligne !

Bravo et Merci à l'AEM du Président  Robert Abeille ainsi qu'à Marc Corrao et tous les bénévoles les Gilbert,Roselyne, Jean Luc, Michel ,Jeannot , Olivier le cuistot et tous les autres... pour tout le travail déployé et la patience affichée. Arbitrage discret mais efficace de Jean Pierre Sebelon, Gilbert Seban ainsi que de l'arbitre de Ligue Jean Paul Attard.


Epilogue...Avec Philippe Stievenart alors que nous buvions le coup juste après la finale nous avons eu une grosse pensée pour Joseph Pelegin son illustre coéquipier avec qui il disputa ses deux finales perdues l'an dernier et en 2008, lui le premier vainqueur en 1945, Philippe au palmarès inouï réalisant dans un sourire qu'à cet instant là il venait à peine de rejoindre son ami Joseph au Palmarés de ce concours...Mais sans doute provisoirement.


Vincent MEGER "Raoul30"


Vincent MEGER


L'Actualité Boulistenaute.com