Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
ADPJP




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal



International de RUOMS (Ardèche) > PLAY
Samedi 18 & Dimanche 19 septembre

Trois Pas de suspension...

Vendredi 18 Janvier 2013

Jeannot Carbuccia : 1...2...3...Tirez !
Jeannot Carbuccia : 1...2...3...Tirez !
 

A vos marques, prêts, partez...

A la une, à la deux et à la trois...

Un, deux, trois...Tirez !


Depuis toujours les athlètes et les sportifs sont habitués à entendre ces mots et ce rythme qui leur donnent naturellement le départ…Ainsi le chiffre 3 est le signal dans la plupart des disciplines de courses et dans le sport les exemples ne manquent pas pour témoigner de la puissance du 3 avec par exemple en l'athlétisme, le triple saut qui est certainement parmi les disciplines les plus anciennes celle dont la gestuelle se rapproche celle du tireur de longue, alors que dans les sports collectifs et de balles comme le HAND BALL ou le BASKET BALL le marché avec le ballon de plus de trois pas est sanctionné d'une faute appelée « Marché »…


Logiquement et originellement le Jeu Provençal s'est inscrit dans cette cadence naturelle et a adopté cette démarche quasi physiologique permettant au tireur d'exploiter au mieux les qualités du corps humain et d'associer performance physique dans la course d'élan et précision dans le lâcher.


D'un point de vue historique les influences spirituelles et religieuses expliquent sans aucun doute l'origine de ce rythme de 3 avec notamment la symbolique de la sainte trinité et chez les Francs Maçons le rituel des 3 pas vers le grand Maître entre autres...


A l'heure des nouvelles technologies et d'Internet si vous tapez Jeu Provençal sur GOOGLE, qui est le moteur de recherche le plus utilisé, vous verrez que la très sérieuse encyclopédie en ligne WIKIPEDIA indique que notre sport préféré est également appelé « longue » ou « trois pas » ce qui prouve que notre passion est associée à ce rythme ancestral et historique et que dans l'imagerie populaire le Jeu Provençal renvoie à la beauté à la pureté et à la loyauté du tir à trois pas et non à l'inélégance et à l'ambiguïté du tir à quatre pas et plus...Dans le temps les anciens nous apprenaient à marquer le 3éme pas en le faisant claquer au sol pour bien le faire entendre à tous et ainsi valider un tir réglementaire et indiscutable.


Sauf que, sauf que...voilà que maintenant pour résumer les choses et depuis la funeste modification du libellé réglementaire autorisant le lâcher de boule avant le quatrième appui... « Qui peut le plus ne peut pas le moins !!!... », donc il est possible de tirer à 3 et ½, 3 et ¾, quatre posés, plus de quatre, de ne pas s'arrêter dans le vénérable rond, de ne pas marquer le choc...Mais à contrario il est impossible de tirer à deux pas ou deux et demi...Notre « pape » Jean Paul lui même en est tout remué et depuis quelques temps déjà il tourne et retourne ce théorème sans pouvoir retomber sur ses pieds et surtout sur le bon...


Finalement ces trois pas auxquels nous sommes tant attachés ils sont comme trois points de suspension malicieux et mystérieux, sans doute ceux du tireur de Jeu Provençal...Bon sang mais c'est bien sûr, ces fameux trois pas où il est en suspension, comme les points du même nom...



Vincent MEGER dit « RAOUL30 »



 



 



Vincent MEGER