Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal
> La Boutique Boulistenaute

Trophées des As 2016 : Benmostefa, Rouvin, Toscano, rois du gratin Provençal !

Dimanche 10 Janvier 2016

Le gratin c'est toujours agréable à déguster en hiver, et on ne se lasse pas des belles parties que peut nous offrir le Jeu Provençal quand les stars sont au programme et savent faire parler la poudre comme ce fut le cas le week end dernier pour le Trophée des As du Super Challenge dans le boulodrome couvert de Rassuen. 

Alors c'est vrai la Boule Sauvage d'Entressen (qui n'a de sauvage que le nom...) avait mis les petits plats dans les grands pour notre plus grand plaisir avec autour du Président Thierry Lourdault une équipe formidable, des jeux superbement tracés et un carré d'honneur particulièrement réussi qui allait permettre aux joueurs et spectateurs de se régaler dans un week-end trois étoiles ou les chocs allaient se succéder... Merci également à Christian Petit l'hôte des lieux étant lui aussi très précieux et toujours aussi affable.

Déjà en amuse gueule les premières parties de samedi voyaient  d'énormes chocs se dérouler avec ce samedi des duels Kerfah/Stievenart, Benmostefa/Valdes ou encore Sorrentino/Ceyte dans une poule 4 particuliérement relevée de laquelle ne pouvaient s'extraire les Champions de France Ceyte, Antigo Torres battus par deux fois alors que les tenants du titre Valdes Rose Peyronnel eux s'inclinaient en barrage contre Benmostefa Rouvin Toscano (les futurs vainqueurs) et que Sorrentino Domenge Serrano avaient gagné leurs deux parties...

A noter que dans la poule une que Stievenart Matraglia Chamberon échouaient en barrage contre  Propos Job Bertrand Steve, alors que Kerfah frères et Terreno avaient gagné leurs deux parties.

La poule 2 voyait sortir les équipes Martello Fernandez Lenglet et les jeunes tropéziens Tropini Senes et Waeldo qui gagnaient leur billet en barrage.

Alors que dans la poule 3 les teams Blue Lacroix F Reinard et K Kourane passaient suivi en barrage des fréres Jullien équipés à Ollivieri (Saint Maximin)



Dimanche matin devant un public toujours plus nombreux les quarts de finales permettaient à Kerfah frères et Terreno de rapidement valider leur billet en battant les valeureux Propos, Job et Steve Bertrand qui ne pouvaient rentrer dans la partie.

Ensuite Sorrentino Domenge et Serrano s'imposaient sans bavure contre les jeunes varois Senes et Tropini (digne représentant d'une belle lignée...) équipés à Waeldo.

Partie plus indécise entre Lacroix Reinard et Kourane et la triplette de Saint Maximin des frères Jullien et Ollivieri mais finalement les premiers nommés accédaient aux demies.

Le plus beau des quarts tenait le public en haleine jusqu'à 13 heures, car alors que Benmostefa Rouvin et Toscano semblaient se diriger vers un succés tranquille et loupaient une jolie mène de gagner ils se voyaient repris par les azzuréens de Martello et Fernandez équipés au parisien Steve Lenglet (auteur d'une prestation remarquée le samedi mais moins en verve ce dimanche...) et finalement s'imposaient par la plus petite des marges (13 à 12) au terme d'un duel magnifique qui a enchanté les spectateurs.


Après une excellente paella offerte par les organisateurs, les demies finales débutaient devant des gradins combles.


Dans la première l'équipe vêtue de rouge emmenée par un excellent appoint de Blue Lacroix bien secondé par Frédéric Reinhard prenait un meilleur départ face à la team David  Sorrentino Olivier Domenge Julien Serrano (en bleu) brillants jusque là et qui avaient du mal à trouver la bonne carburation...Ils s'inclinaient 13 à 9 dans une certaine confusion...Nous n'épiloguerons pas sur la triste fin de cette partie car ce serait faire trop d'honneur à un type de joueur provocateur que tout le monde aura reconnu (chez les rouges...), hors norme et cette fois hors jeu,  dont nous n'avons pas envie de parler...

L'autre demie offrait une affiche de gala avec un duel au sommet entre les deux plus grands tireurs des dernières années Anthony Kerfah et Mohamed Benmostefa. La team Kerfah faisait la course en tête alors qu'en face l'équipe Benmostefa un peu plus fatiguée laissait passer plusieurs belles mènes pour se retrouver menée 5 à 12...Mais à son tour l'équipe Kerfah connaissait un coup de mou rédhibitoire celui-ci et perdait le fil pour s'incliner en 3 mènes après 3 heures d'un duel haletant...

La finale débutait dans une ambiance un peu plombée et rapidement les hommes en vert bien emmenés par un Robert Toscano retrouvé à l'appoint prenaient le score pour mener 6 à 0 puis 8 à 2 avant de concéder une mène de 5 pour finalement  l'emporter 11 à 7 après 7 mènes et 1H45 de jeu. 

A l'issue d'un parcours de titans qui les vit s'incliner à la première partie de poules, écarter les champions de France puis les tenants du titre le samedi, avant de battre ce dimanche les teams Martello, Kerfah puis finalement Lacroix, Mohamed Benmostefa Fabrice Rouvin et le toujours jeune Robert Toscano inscrivaient leur nom au palmarès de ce Trophée des As. Une victoire méritée surtout pour Fabrice et Ben (revenu à son poids de forme...) qui ont vraiment du faire un jeu énorme pour compenser les passages à vide de Toscano souvent en difficulté mais qui a bien terminé en finale.

Très beau week end de Jeu Provençal, avec une organisation parfaite, des jeux assez délicats à l'appoint et plutôt bosselés, et surtout un niveau de tir incroyable qui a régalé les amateurs de Jeu Provençal d'attaque...Bravo messieurs ce fut un festin.

Il est vrai que le  gratin c'est toujours meilleur quand la crème est là...

 


Vincent MEGER






{partial} {/partial}