Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

COUPE ALLIER

Finale 2ème série : les féminines "B" cèdent de peu
Invaincues en coupe d’Allier 2014 les Féminines « B » (Pascale Pautonier, Odile Balouzat, Laurence Parent et Stéphanie Thély ) disputaient la finale 2ème série face à une sympathique équipe de Rongères le dernier dimanche de septembre au boulodrome de Bellerive (photo).
Les deux formations se retrouvaient à égalité à l’issue de 2 premières confrontations doublettes équilibrées, Pascale et Odile l’emportant à 11 alors que Stéphanie et Laurence s’inclinaient à 12 malgré un avantage initial conséquent (7/0).
Laurence s’imposait ensuite dans le tête à tête, le triplette devenant alors déterminant pour les Thieloises, qui en en cas de victoire, remportaient cette finale.
Et l’improbable allait se produire en toute fin de partie ; à 11 partout les bleues se retrouvaient avec 2 points quasi collés au but mais la dernière boule adverse permettait une reprise incroyable de réussite. La mène suivante permettra à l’équipe de Rongères de l’emporter et d’égaliser à 2 partout, tout était à refaire.
L’espoir venait de changer de camp avec des Thieloises désabusées qui devaient s’imposer dans les 2 dernières oppositions pour remporter cette coupe d’Allier 2ème série 2014.
Pascale et Odile allaient réussir une excellente partie pour s’imposer très largement (13/1) réalisant la moitié du contrat.
Sur le jeu voisin, Stéphanie et Laurence après un départ timide, s’accrochaient et revenaient bien dans une partie d’un bon niveau également, surtout à l’appoint, pour égaliser à 10 partout.
Mais les Thieloises finissaient pas s’incliner (10/13) sans avoir déméritées, Rongères égalisant au score (3/3) leur succès en triplette assurant du même coup le gain d’une rencontre on ne peut plus équilibrée dans l’ensemble.
Les filles de Rongères pouvaient exulter, leur joie était à la hauteur de la déception des Thieloises qui n’ont pas grand-chose à se reprocher au regard des 2 dernières parties mais qui se rappelleront longtemps de l’épilogue improbable du triplette : c’est aussi ça la pétanque.

Rédigé par HERVE GIRARD le Mardi 21 Octobre 2014 à 18:59

Nouveau commentaire :