Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur













Wok Grill Viry
Notre Partenaire
















Partager ce site



> Offre de Noël > Livraison & Gravure offerte !

Il vous reste

Pour en profiter !


Votre triplette

Livraison & Gravure

OFFERTE

Coupe de l'Esssonne Promotion, en cadrage, la SVCP s'arrache pourt battre Corbeil sur le score flatteur de 24 à 7

Sur le fil


L'équipe SVCP vainqueur du cadrage contre Corbeil
L'équipe SVCP vainqueur du cadrage contre Corbeil
On remarquait dans le dernier article consacré à cette compétition sur ce blog que la SVCP, qui y avait été  longtemps peu performante, semblait y reprendre goût ces dernières années. A vérifier donc dans ce cadrage contre Corbeil.

Température frisquette, petits passages pluvieux - Terrains cadrés - Mise à disposition de cercles de lancement - Début de la rencontre peu après 14 H, fin peu avant 18 H.

Composition de l'équipe
SVCP : Pascale Folco, Jacky Beck, Jean-Luc Felut, Philippe Gonzalez, Jean-Pierre Inglot, David Lecomte, Richard Lecomte, Giuseppe Vaccarello. Coach : Christiane Délas.

Départ intéressant de la
SVCP qui s'adjugeait 4 tête-à-tête (un perdu à 11) pour un score de 8 à 4.

Venaient les doublettes où un grand chelem pouvait abréger le match mais en gagner au moins une pour n'avoir qu'une triplette à engranger était plus raisonnable. La doublette mixte remplissait assez rapidement cette mission tandis que les deux non mixtes étaient à la peine, assez largement menées. L'une d'elle s'inclinait malgré un coaching peut être un peu tardif tandis que l'autre, menée 2 à 12, se cramponnait comme une bernique à son rocher. Et elle entamait une "remontada"de tous les diables pour coiffer son adversaire sur le fil. Score : 14 à 7.

Une triplette à gagner, l'entreprise ne paraissait pas insurmontable mais il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué (l'ours et les deux compagnons de l'excellent La Fontaine). Et, de fait, sur le terrain les débuts des deux équipes locales étaient plutôt pâlots. La mixte zigzaguait, un coup dans le zig, un coup dans le zag, en raison de difficultés à l'appoint. Quant à l'autre, menée à 8 à 1, elle semblait en perdition. Mais semblait seulement, car suite à un changement de poste judicieux (tourner en langage bouliste), elle mettait le crabot et finissait par coller à la roue arrière de son adversaire.
Score 11 à 12 et une mène d'anthologie, pas facile à narrer (mais on va essayer de le faire pour Mme
Inglot, fidèle lectrice), allait suivre. Suite à un déplacement, le but est à environ 13 mètres du cercle de lancement, à 20 ou 30 cm de la ligne de perte (coté tribune), la SVCP a le point au sol à plus d'un mètre, une boule en main dans chaque équipe. Le corbeillois pointe et en fait un ingagnable (20 cm devant le bouchon). Et là, Majax, alias Jean-Pierre Inglot sort un coup à la rafle qui ne figure dans aucun manuel ! Environ 2,50 m avant le but et pas franchement droit, il fait bec sur une boule de l'adversaire qui pousse une boule de Philippe Gonzalez, laquelle finit par s'arrêter en équilibre sur la ligne de perte et gagner le point : 12 partout ! Que fait la police ? L'adversaire, probablement décontenancé par ce coup du sort, se désintégrait sur la dernière mène et la SVCP passait en quart.
L'autre match en triplette était cependant poursuivi et, là aussi, la
SVCP s'imposait difficilement 13 à 11. Score final, assez flatteur pour la SVCP : 24 à 7.

Un grand bravo aux deux équipes qui ont ménagé le suspens jusqu'au bout et bravo aux coachs. Merci aux nombreux spectateurs, dont un bon nombre de Corbeil. A noter que tant sur le terrain que sur les bords de celui-ci, l'ambiance était parfaitement sportive, ça fait du bien !

On s'est retrouvé à bavarder sympathiquement autour d'une sangria aux fruits rouges accompagnée de divers "solides". Les visiteurs et leur président,
Pascal Melnik, ont remercié la SVCP pour son accueil et lui ont souhaité bonne route pour la suite.

Un petit mot de remerciement pour les organisateurs, Alain
Fages au traçage, Jean-Louis Prot à la buvette et à la préparation du vin d'honneur, Christiane Délas, Annick Vidot et Bruno Gey à la remise en ordre du siège après le match.

Le quart de finale (tirage le 6.02.2018) devra être joué au plus tard le dimanche 18.02.2018.

Quelques photos à admirer dans la Photothèque à la rubrique Rencontres.


Alain FAGES / 4.02.2018

Nouveau commentaire :


L'Actualité Boulistenaute.com