Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur













Wok Grill Viry
Notre Partenaire
















Partager ce site



Damned !


L'équipe SVCP qui s'est inclinée de peu
L'équipe SVCP qui s'est inclinée de peu
La SVCP a été défaite sur le score de 20 à 11 par Les Ulis.

Plus ce soir ou demain


Alain FAGES / 17.02.2018

Bon à prendre quand même


Le 31.01.2018, Alain Fages et René Gardet (SVCP) se sont rendus à une réunion en Mairie dont le sujet était l'extension des terrains de jeu et accessoirement les parkings. Assistaient à cette réunion, Jean-Marie Vilain, Maire de la commune, conseiller métropolitain et territorial, Jérôme Bérenger, Premier adjoint au maire, délégué à l’administration générale et aux finances, conseiller territorial, Clément Caillaud, Adjoint au maire délégué aux sports et à la jeunesse, Joël Clément, Conseiller municipal délégué au cadre de vie, à la propreté et au domaine des Lacs, Laurent Garret, Directeur des Services Techniques, Fabrice Barthel, Directeur du Service des Sports et Claire Malbernard (EPT 12). Tous les décideurs donc, le dernier acteur, l'entreprise Émulithe étant un exécutant.

Le projet (scan en PJ) a été présenté par
Claire Malbernard et Laurent Garret. La surface de l'extension espérée par la SVCP (15 m X 50 m) a été notablement réduite (8 m X 45 m) par les cheminements piétonniers et les espaces verts  "non négociables". (dixit M. le Maire). Du coup, impossible de tracer des terrains de pétanque dans le sens de la largeur. En traçant des terrains de 4 m de large sur 11,25 m de long avec des arrêtoirs, on "récupère" 8 terrains dans le sens de la longueur. On fera donc avec.
Sur le plan présenté, il est difficile de déterminer la surface du terrain construit sur l'ancien siège ; cependant, on peut espérer y tracer 4 cadres.
Ajoutés au 18 cadres possibles sur le boulodrome, la
SVCP disposera de 30 cadres de pétanque soit de quoi envisager des concours de 60 équipes. Ce qui est déjà beaucoup.
En ce qui concerne le jeu  provençal, 4 cadres (avec des arrêtoirs) pourront être tracés sur l'extension. Avec les 8 du boulodrome, on arrive à 12 et donc, pas de possibilité d'organiser un championnat ou un grand concours de provençal in situ.

Le planning : démarrage des travaux début mars 2018, fin du chantier en juin 2018 avec inauguration officielle à la clé.

Concernant les parkings, pour celui jouxtant la
SVCP (72 places), l'ouverture est prévue avant afin février 2018, quant à celui accolé à l'extension (26 places), il devrait ouvrir en même temps que celle-ci, donc en juin 2018.

Alain FAGES / 5.02.2018

Sur le fil


L'équipe SVCP vainqueur du cadrage contre Corbeil
L'équipe SVCP vainqueur du cadrage contre Corbeil
On remarquait dans le dernier article consacré à cette compétition sur ce blog que la SVCP, qui y avait été  longtemps peu performante, semblait y reprendre goût ces dernières années. A vérifier donc dans ce cadrage contre Corbeil.

Température frisquette, petits passages pluvieux - Terrains cadrés - Mise à disposition de cercles de lancement - Début de la rencontre peu après 14 H, fin peu avant 18 H.

Composition de l'équipe
SVCP : Pascale Folco, Jacky Beck, Jean-Luc Felut, Philippe Gonzalez, Jean-Pierre Inglot, David Lecomte, Richard Lecomte, Giuseppe Vaccarello. Coach : Christiane Délas.

Départ intéressant de la
SVCP qui s'adjugeait 4 tête-à-tête (un perdu à 11) pour un score de 8 à 4.

Venaient les doublettes où un grand chelem pouvait abréger le match mais en gagner au moins une pour n'avoir qu'une triplette à engranger était plus raisonnable. La doublette mixte remplissait assez rapidement cette mission tandis que les deux non mixtes étaient à la peine, assez largement menées. L'une d'elle s'inclinait malgré un coaching peut être un peu tardif tandis que l'autre, menée 2 à 12, se cramponnait comme une bernique à son rocher. Et elle entamait une "remontada"de tous les diables pour coiffer son adversaire sur le fil. Score : 14 à 7.

Une triplette à gagner, l'entreprise ne paraissait pas insurmontable mais il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué (l'ours et les deux compagnons de l'excellent La Fontaine). Et, de fait, sur le terrain les débuts des deux équipes locales étaient plutôt pâlots. La mixte zigzaguait, un coup dans le zig, un coup dans le zag, en raison de difficultés à l'appoint. Quant à l'autre, menée à 8 à 1, elle semblait en perdition. Mais semblait seulement, car suite à un changement de poste judicieux (tourner en langage bouliste), elle mettait le crabot et finissait par coller à la roue arrière de son adversaire.
Score 11 à 12 et une mène d'anthologie, pas facile à narrer (mais on va essayer de le faire pour Mme
Inglot, fidèle lectrice), allait suivre. Suite à un déplacement, le but est à environ 13 mètres du cercle de lancement, à 20 ou 30 cm de la ligne de perte (coté tribune), la SVCP a le point au sol à plus d'un mètre, une boule en main dans chaque équipe. Le corbeillois pointe et en fait un ingagnable (20 cm devant le bouchon). Et là, Majax, alias Jean-Pierre Inglot sort un coup à la rafle qui ne figure dans aucun manuel ! Environ 2,50 m avant le but et pas franchement droit, il fait bec sur une boule de l'adversaire qui pousse une boule de Philippe Gonzalez, laquelle finit par s'arrêter en équilibre sur la ligne de perte et gagner le point : 12 partout ! Que fait la police ? L'adversaire, probablement décontenancé par ce coup du sort, se désintégrait sur la dernière mène et la SVCP passait en quart.
L'autre match en triplette était cependant poursuivi et, là aussi, la
SVCP s'imposait difficilement 13 à 11. Score final, assez flatteur pour la SVCP : 24 à 7.

Un grand bravo aux deux équipes qui ont ménagé le suspens jusqu'au bout et bravo aux coachs. Merci aux nombreux spectateurs, dont un bon nombre de Corbeil. A noter que tant sur le terrain que sur les bords de celui-ci, l'ambiance était parfaitement sportive, ça fait du bien !

On s'est retrouvé à bavarder sympathiquement autour d'une sangria aux fruits rouges accompagnée de divers "solides". Les visiteurs et leur président,
Pascal Melnik, ont remercié la SVCP pour son accueil et lui ont souhaité bonne route pour la suite.

Un petit mot de remerciement pour les organisateurs, Alain
Fages au traçage, Jean-Louis Prot à la buvette et à la préparation du vin d'honneur, Christiane Délas, Annick Vidot et Bruno Gey à la remise en ordre du siège après le match.

Le quart de finale (tirage le 6.02.2018) devra être joué au plus tard le dimanche 18.02.2018.

Quelques photos à admirer dans la Photothèque à la rubrique Rencontres.


Alain FAGES / 4.02.2018

"180"


A ta santé Paul, à la tienne Claude
A ta santé Paul, à la tienne Claude
Paul Huré est né le 26.12.1927, année ou Charles Lindbergh effectuait la première traversée aérienne de l'Atlantique (en 33 heures et 30 minutes).
Claude Perruchaut est né le 16.01.1928, année de l'inauguration du Stade Roland Garros.
Imaginez les dizaines d’évènement historiques qui se sont déroulés pendant ces 90 ans et la fabuleuse évolution des techniques durant cette même période.

Et tout ce qu’ils ont vécu sur un plan personnel ! Le travail,
Paul était dans les légumes, Claude a d'abord été mineur de fond puis fonctionnaire de police, la famille, mariage puis 2 filles pour Paul et trois garçons pour Claude. Et leur descendance ! Et aussi la perte d'êtres chers.

A la
SVCP, ils ont trouvé leur place, depuis très longtemps pour Claude, plus récemment pour Paul. Et ils s'y sentent vraiment bien. Ils ont trouvé le fameux "vivre ensemble" qu'ils étaient venus chercher et on s'en réjoui. Leur verdeur fait plaisir à voir (quelques problèmes d'oreille quand même, mais bon), ils pratiquent la pétanque à la belle saison, les cartes quand le temps est maussade et ils conduisent encore tous les deux !

Non loin de 80 personnes (dont une partie de la famille des heureux nonagénaires) s'étaient pressées au Pavillon des Boulistes
Serge Bosredon pour honorer Paul et Claude qui ont financé la plus grande partie de ce vin d'honneur. Merci beaucoup.
A l'œuvre pour organiser cette réception,
Alain Fages à la publicité, aux achats et à la préparation de la sangria aux fruits rouges, Christiane Délas et Annick Vidot aux achats des cadeaux, Jean-Louis Prot principalement et Gérard Mario à la préparation du "solide". Et quelques autres qui se reconnaitront  à la mise en place, au service, au débarrassage, au rangement  et la vaisselle.

Après un petit speech du secrétaire dont le contenu est repris en tête de cet article,
Claude a eu des mots très sympathiques pour le club auxquels a volontiers souscrit Paul.
Et, patience, avant de trinquer à la santé des héros du jour, on est passé à la remise des cadeaux par
Christiane (grâce à une petite collecte effectuée auprès des adhérents). Ils ont été reçus avec surprise et bonheur par les récipiendaires : pour chacun, un pull, un cache-col, une boite de chocolat, un tapis de carte, des jeux de carte, le livre de l'année 1927 pour Paul et celui de l'année 1928 pour Claude et une pochette de jeux de la Française des jeux, le tout accompagné d'une carte "bon anniversaire". La SVCP, pas en reste, leur a offert une polaire du club. Ils nous ont profondément remercié pour tout. C'est normal leur répétait-on pour des gens aussi appréciés que vous.

Alain Fages avec le "Joueur du  Mois" d'octobre 2017, Manuel Dias Mendes
Alain Fages avec le "Joueur du Mois" d'octobre 2017, Manuel Dias Mendes
En intermède, la récompense "Joueur du Mois" d'octobre 2017 a été remise - avec un certain retard - à Manuel Dias Mendes (10 points) Bravo Manu !

Des applaudissements nourris ont ponctué chaque étape de cette réunion. Puis on est passé "à table". Pour accompagner la sangria aux fruits rouges (recette en PJ), on pouvait consommer du quatre quart, des cigarettes russes, des cacahuètes, du  tzaziki, du ktipiti, de l'houmous, du tarama et du guacamole tartinés sur des bruschettas, du chorizo, du boursin échalote/ciboulette, ail et fines herbes ou figue et noix accompagnés de gressins et des  tomates cerises. Merci à
Annick Vidot (6 paquets de gâteaux Savane) et Gérard Lazare ( deux quatre-quarts "Maison" et bière(s) Jeanlin) qui ont apporté des compléments.

Chacun a trinqué avec nos "doyens" dans une excellente ambiance et, un peu passé 20 H, on s'est quitté heureux d'avoir vécu un grand moment de communion.

Des photos de l'évènement sont visibles dans la Photothèque à la rubrique Manifestations

 
Alain FAGES / 3.02.2018

Ça a ri pour Viry à Ris


Une partie de l'équipe SVCP vainqueur au CBPRO. Leurs noms dans la photothèque
Une partie de l'équipe SVCP vainqueur au CBPRO. Leurs noms dans la photothèque
Suite au forfait d'Itteville, la SVCP avait passé le 1er tour "gratuitement". Elle faisait donc sa véritable entrée dans la compétition contre le Club Bouliste du Plateau de Ris-Orangis plus connu sous l'acronyme CBPRO. C'était donc un affrontement de "hauts plateaux", la SVCP étant également située sur un plateau (76 m au dessus du niveau de la mer quand même).

Équipe
SVCP : Pascale Folco, Jacky Beck, Jean-Luc Felut, Jean-Claude Folco, René Gandola, Didier Gardet, Jean-Pierre Inglot, Richard Lecomte. Coach : Christiane Délas.

Temps relativement correct, bruine en fin d'après midi - Terrain libre - Certains un peu lourds (il aurait donc plu ces derniers temps par ici !) - Début de la rencontre à 14 H 15, fin vers 17 H 30.

La
SVCP démarrait vigoureusement le match en s'imposant 4 fois sur 6 en tête-à-tête. Important. Score : 8 à 4.

Décélération en doublette avec une seule victoire (mixte) et deux défaites logiques. Score : 11 à 10.
 
Mission - pas impossible - gagner une triplette pour remporter la rencontre. Accomplissement assez rapide de cette mission par la triplette mixte qui s'imposait sans trop de difficultés. Match gagné à ce moment. Néanmoins, les acteurs décidaient de continuer la dernière triplette ou la
SVCP qui menait largement se faisait remonter puis donnait finalement le coup de rein pour la gagne. Score final : 21 à 10.

Bravo aux sélectionneurs, au coach et surtout aux joueurs qui ont fait ce qu'il fallait pour passer un tour de plus dans une épreuve qui semble devoir davantage réussir au club que par le passé (1/2 finale l'an dernier). Tant mieux.
Merci à la grosse quinzaine de supporters castelvirois présents sur le site, ça fait plaisir !
Et grand merci au club hôte qui a offert le café à l'arrivée et l'apéro accompagné d'un très beau buffet "charcutier" après le match. Tout le monde a vivement apprécié.

Il reste 12 équipes en course, 8 d'entre elles feront donc les cadrages (à jouer au plus tard le 4.02.2018) et 4 bienheureux les sauteront pour se retrouver directement en quart.

Tirage communiqué par le Comité 91 le 24.01.2018 :  la
SVCP recevra Corbeil en cadrage. Après accord entre les deux clubs, la rencontre se déroulera le samedi 3.02.2018 à 14 H à la SVCP.

Une photo (merci à
Stéphane Birolleaud) dans la Photothèque à la rubrique Rencontres.

Alain FAGES / 21.01.2018

Un atout de plus


Le podiium en compagnie de l'organisateur
Le podiium en compagnie de l'organisateur
Dix-huit équipes (2 équipes féminines, 6 équipes mixtes et 10 équipes seniors) étaient sur la ligne de départ  de cette 29ème édition du concours annuel de belote de la SVCP réservé aux licenciés et aux membres honoraires.

Un coup de chapeau particulier à deux des participants,
Monique Capdevielle, présente après de nombreux mois passés à l'hôpital et Paul Huré qui a eu 90 ans le 26 décembre et qui fêtera ça prochainement au club. Respect.

Les frais d'engagement modique, 15,00 € par équipe, sont largement "amortis"  puisque même le dernier lot excède cette somme grâce à une belle dotation du club et à une chasse effrénée aux promotions.

Comme chaque année depuis quelques lustres, c'était le secrétaire perpétuel de la
SVCP, Alain Fages, qui était aux commandes pour l'information, les inscriptions, les achats (lots du concours et pot), la tenue du concours sur le PC du club, l'affichage et la proclamation des résultats et les photos. Un bon coup de main a été donné par René Gardet.  Ont également aidé, Guy Bonnet, Yvette Trives, Annick Vidot, Guy Bonnet  et Gérard Mario. Merci à tous.

Hormis le fait que l'on avait dû recomposer une équipe la veille à la hâte suite à un forfait, tout s'est bien passé. Pas de retardataires, une relative sérénité à partir du deuxième tour (faire parler certain mezzo voce est un impossible exploit !) et surtout de la bonne humeur.

 Ce concours se déroule en 6 tours de 10 prises et les classements intermédiaires sont affichés après chaque tour permettant à chacun de se situer. Au fil des tours, certaines équipes en détresse "visent les pâtes" (des Barilla, néanmoins), en principe dernier lot restant après le choix des prédécesseurs au classement.

Peu après minuit, la dernière feuille de match tombait, les classements étaient proclamés et les participants venaient choisir leurs lots, certains décidés, d'autres hésitants. Concomitamment, le vin d'honneur (rosé pamplemousse et quatre-quarts) démarrait.

Le classement final est en PJ , en voici quelques extraits :
1er :
Didier Allegot- Gilles Izanic (6527 points, gros score), 2ème : Annie Azoulay - Christiane Délas, vainqueurs l'an dernier, (6012 points), 3ème : Monique Capdevielle - Michel Le Nech (5822 points).
Les récompenses pour la meilleure équipe féminine revenaient à
Annie Azoulay - Christiane Délas de même que celle de la meilleure feuille (1451 points au 5ème tour).  De redoutables cumulardes... Le lot de consolation pour la moins bonne feuille (279 points), un saucisson, était brandi par Georgette Bonnet et Yvette Trives sous les acclamations et les rires bon enfant de l'assistance.

Après des acclamations destinées à l'organisateur déclenchées par
Mamie, on terminait en roue libre vers 0 H 45.  Contents et coucouche panier.

Non loin de vingt photos (dont celles de tous les participants) sont à voir dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.


Alain FAGES / 13.01.2018


 

22 voilà la galette !


Jean-Louis et Gégé avec une partie de leurs oeuvres
Jean-Louis et Gégé avec une partie de leurs oeuvres
Pour la 22ème édition de cette manifestation festive qui s'est déroulée le samedi 6.01.2018 (à 16 H), le Pavillon des Boulistes Serge Bosredon a fait le plein. Beaucoup d'informations par divers canaux, une volonté de se retrouver ensemble toutes générations confondues et la réputation non usurpée de la gâterie du jour quand elle sort des fourneaux de la SVCP ont réuni pas moins de 110 participants (Christiane Délas a fait le comptage !), ce qui est à la fois phénoménal et réconfortant.

Dans un petit discours introductif, le secrétaire, au nom du Comité de direction de la
SVCP,  a remercié les participants (nouveaux et anciens licenciés et leur famille proche), émis le vœu de voir la SVCP figurer sur le podium essonnien en fin de saison et souhaité la bonne année et la bonne santé à l'assemblée.

Et il ne manquait pas de demander à l'assistance une "standing ovation" (ça tombait bien tout le monde était debout !) pour les pâtissiers,
Gérard Mario et Jean-Louis Prot qui œuvraient depuis plusieurs jours (et même la nuit). "Standing ovation" anticipée qui allait s'avérer largement méritée. Et, comme on l'a écrit l'an dernier,  hommage à partager par toutes celles et tous ceux qui travaillent pour le club quotidiennement ou ponctuellement, au bénéfice de toutes et de tous (clin d'œil à l'écriture inclusive...).

Belle allure et bon goût
Belle allure et bon goût
Et, sans transition, on est passé à la dégustation de la galette, "Maison" évidemment, sortie chaude du four, meilleure que chez beaucoup de pâtissiers selon les avis des dégustateurs et disponible en quantité (168 parts). Accompagnée de cidres fermiers ou artisanaux bretons, normands et sarthois (27 bouteilles consommées et un peu de soda et de jus de fruit), elle a réjoui le palais des présents.

Encore cette année, un bon moment passé ensemble pour un investissement modique sur le plan financier et très largement bénéfique sur le plan  associatif.

Bravo à tous les acteurs, les pâtissiers en tête de gondole mais aussi les metteurs en place et les débarrasseurs qui se reconnaitront et merci aux participants.




Quelques photos à voir dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 8.01.2018

"Extension"


L'emplacement de "l'extension", au premier plan le terrain de l'ancien siège, au fond, la MJC-CSSt Ex.
L'emplacement de "l'extension", au premier plan le terrain de l'ancien siège, au fond, la MJC-CSSt Ex.
La SVCP qui jouissait d'aires de jeu importantes (2500 m2 plus le boulodrome) avait vu celles-ci se réduire d'abord avec la construction de la MJC-CS Saint Exupéry, ensuite avec le projet de parking sur la partie occupée par des installations de chantier depuis fin 2015.

Cependant, depuis environ un an,
M. Jean-Marie Vilain, Maire de Viry-Châtillon, avait indiqué à diverses reprises que la partie libérée par les installations de chantier ferait l'objet d'un aménagement mixte parking / terrains de boules.

Cet projet - qui verra le jour en 2018 - a été confirmé lors d'une réunion en Mairie le 6.12.2017 présidée par
M. Jean-Marie Vilain et à laquelle assistaient, M. Laurent Garret, Directeur des Services Techniques, M. Fabrice Barthel, Directeur du Service des Sports, M. Joël Clément, conseiller municipal et, pour la SVCP, Didier et René Gardet et Alain Fages.


Le projet a été un peu affiné le 13.12.2017 lors d'une réunion sur le terrain à laquelle ont participé
M. Laurent Garret, Directeur des Services Techniques, Mme Claire Malbernard (EPT 12), un responsable d'Émulithe (entreprise chargée de la réalisation) et pour la SVCP, Alain Fages et René Gardet. Grosso modo, la SVCP disposerait de deux surfaces de jeu bordant l'autoroute. La première inclurait le terrain construit sur l'ancien siège qui serait prolongé pour donner une surface de 15 mètres de long (parallèle à l'A6) sur 12 m de large. La seconde ferait 50 m de long (parallèle à l'A6) sur 15 mètres de large. Le tout frisant les 1000 m2.

Ce projet qui a été conçu dans un grand esprit d'ouverture - sur certains points, la
SVCP a été entendue - permettra de prétendre à nouveau à l'organisation de compétitions regroupant un grand nombre de participants et, en quelque sorte, à "rentabiliser" (pas seulement financièrement) le splendide siège social.

Comme le parking jouxtant la SVCP va passer de 40 à 72 places en février 2018 et qu'un autre parking voisinant les nouvelles aires de jeu sera disponible courant 2018, l'avenir organisationnel s'annonce plutôt bien.

Après le réjouissant, les réjouissances réservées aux adhérents du club et pour certaines à leurs familles :
Samedi 6.01.2018 à 16 H
Galette des Rois  (adhérents + famille)

Vendredi 12.01.2018 à 21 H
Concours de belote (adhérents uniquement)

Samedi 3.02.2018 à 14 H
Concours de tarot (adhérents uniquement)

Vendredi 24.02.2018 à 18 H 30
Pot d’avant saison (adhérents + famille)


Joyeux Noël et Bonne Année 2018 à toutes et à tous !

Alain FAGES / 23.12.2018

Bien quand même !


Les deux dernières éditions du Téléthon de la "Pétanque Castelviroise" (ABP, APGV, SVCP) avaient été très bonnes. Celle de 2017  a, comme on l'a titré, un peu pâti de l'actualité (funérailles télévisées de Johnny Hallyday) et a donc été moins fructueuse. La météo, un peu moins clémente qu'en 2015 et 2016, était cependant correcte pour la saison.

L'organisation SVCP a comme toujours été "top" à tous les postes et les cités peuvent être très fiers de l'excellent travail accompli (en amont, durant l'après-midi et en aval) : Annie Azoulay, Christiane Délas, Annick Vidot, Alain Fages, Pascale Folco, René Gardet, Henri Hacquel, Nady Pavadépoullé, Michel Rattoni, Jean-Louis Prot (en solo à la buvette). Une équipe plus réduite que d'habitude, finalement adaptée à la fréquentation de la manifestation.

L'affiche jointe énumère les différentes activités proposées, lesquelles, on le répète tous les ans, sont tributaires de la fréquentation du concours de pétanque (
René Gardet à la table). Or, en 2017, les inscriptions n'ont pas atteint les sommets : 30 doublettes sur le terrain contre 48 en 2015 et en 2016. La SVCP représentait le gros des troupes, suivie de l'APGV et d'un ou deux licenciés d'autres clubs (Corbeil, ...). L'an dernier, 6 clubs étaient représentés...

Le bilan financier en PJ (1450,00 € en 5 heures sur le terrain, pas si mal !)
montre que la loterie est toujours le moteur de la demi-journée (500,00 € de tickets placés à 14 H 30 !) et il faut vivement remercier toutes celles et tous ceux qui ont donné ou obtenu des lots (la "quête" auprès des commerçants a été assez bonne) et les "vendeurs". Cinquante-deux (52) lots directeurs cette année regroupés dans des sacs avec une foultitude de petits lots.
Mais il ne faut surtout pas négliger les autres activités qui produisent 50 % de ce qui sera versé à l'AFM. Parmi celle-ci, des pâtisseries "masculines", soit sorties des fourneaux de la
SVCP par Jean-Louis Prot, soit préparées par des licenciés, Roger Bailly, Gérard Lazare, Michel Strazzabosco et François Tosser. Et aussi la soupe poireaux / pommes de terre (15 litres) d'Henri Hacquel et le vin chaud (10 litres) mitonné par Michel Rattoni, tous les deux  très appréciés. Et enfin, les dons directs non négligeables, dont ceux de l'ABP, de l'APGV et de la SVCP.

Concernant le concours de pétanque, tout le monde a fait trois parties (parfait, car il commençait à "peler un peu") et tout le monde a été déclaré gagnant car il manquait des résultats. Pas de protestations, ce qui démontre le caractère bon enfant de la compétition.
Il a été ensuite procédé au tirage en public et dans une une ambiance réjouissante de la loterie et, comme l'an dernier,
Pascal Guézard - le veinard - a gagné le gros lot, un téléviseur Telefunken de 80 cm. Un merci en passant à celles et ceux qui remettent leurs lots en jeu, toujours sous les applaudissements.

Bravo aux courageux organisateurs cités plus haut, à la coordination Nord Essonne du Téléthon (
Justine Aubert est passée nous saluer en fin d'après-midi) et merci aux nombreux et généreux donateurs de lots et à ceux qui en ont obtenu, aux pâtissiers et, pour finir, aux indispensables participants que l'on espère plus nombreux en 2018.
Ils ont tous contribué au beau chiffre 2017 : 75,6 millions d’euros de promesses de dons qui vont être consacrés à la recherche, dans l'espoir jamais éteint de vaincre la maladie.

Des photos (
Annie Azoulay, Annick Vidot et Alain Fages) demain dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES/ 10.12.2017

De la continuité


Le président et Annie Petit, meilleure joueuse SVCP
Le président et Annie Petit, meilleure joueuse SVCP
La SVCP a tenu son Assemblée Générale annuelle le vendredi 24.11.2017 de 19 H à 20 H 30 au Pavillon des Boulistes Serge Bosredon.
Cinquante (50) licenciés étaient présents. Un certain nombre avait donné pouvoir.


L'ordre du jour était le suivant :
- Compte rendu de l'Assemblée Générale 2016, rédigé par le secrétaire,
Alain Fages (approuvé à l'unanimité).
- Rapport moral 2017 du président,
Didier Gardet (approuvé à l’unanimité).
- Compte rendu financier 2017 présenté par le trésorier,
René Gardet, approuvé à l'unanimité après le rapport (écrit) positif du représentant des vérificateurs aux comptes Marc Chérit lu par le président,
- Élection des vérificateurs aux comptes 2018 Marc Chérit, Henri Hacquel et Yves Milzi ont été élus à l'unanimité.

- Rapport sportif 2017 présenté par la directrice sportive,
Christiane Délas et le secrétaire Alain Fages
- Questions diverses (4).

- Deux départs du Comité de direction : Stéphane Birolleaud et Nicolas Le Gall qui sont remerciés pour le travail effectué durant leur mandat.
- Élection d'
Annick Vidot et de Michel Rattoni en remplacement des sus-nommés. Bienvenue à eux.

- Le Comité de Direction SVCP 2018 (15 membres élus jusqu'en 2019, sauf démission) : Christian Alves Moreira, Guy Bonnet, Christiane Délas, Alain Fages, Didier Gardet (président), René Gardet, Bruno Gey, Pascal Izanic, Christian Laude, Christine Lepeigneux, Gérard Mario, Alain Petit, Michel Rattoni, Yvette Trives, Annick Vidot.

- Ont officié à la remise des 39 récompenses sportives : la directrice sportive, Christiane Délas, le trésorier, René Gardet et le président, Didier Gardet. Les meilleurs de chaque catégorie :
Meilleure Joueuse SVCP 2017 : Annie Petit
Premier en Jeune : Florian Lizzi
Première en Pétanque Féminine : Annie Petit
Premier en Vétéran : René Gardet et Norbert Scott
Premier en Pétanque Senior : Aziz Amessis
Premier en Jeu Provençal : Norbert Scott

- Pot de l'amitié (Soupe au champagne, quatre quarts, pâté en croûte).

En illustration, le "Meilleur Joueur SVCP" 2017, qui est une joueuses, Annie Petit, aux cotés du président, Didier Gardet, avec la coupe correspondant à cette distinction.

Quelques photos prises par Isabelle Gardet sont à voir dans la rubrique "Évènements"  de la Photothèque.

En 2018, la
SVCP organisera les compétitions officielles suivantes :
- Championnat de l'Essonne Doublette Jeu provençal - Samedi 12.05.2017 (Stade
Éric Durand) et dimanche 13.05.2017 (Boulodrome de l'avenue de Flandre).
- Finales des Trophées 91 Doublette Mixte, Doublette Promotion, Master Vétérans et Tête à tête Jeunes - Jeudi 1.11.2017.
- Suite du calendrier
SVCP après la prise des concours 2018 le 2.12.2017 à Villabé.

Alain FAGES / 24.11.2017
 

1 2 3 4 5 » ... 26