Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Gilbert en 2017 lors d'une rencontre de CDC
Gilbert en 2017 lors d'une rencontre de CDC
Le 16.01.2020, nous avons appris par sa fille Caroline le décès de Gilbert Cendre. Il avait eu 76 ans fin novembre. On le savait malade mais on ne savait pas à quel niveau de gravité. En effet, on l'avait aperçu au siège il n'y a pas si longtemps.

Il était au club depuis 2001 et avait donc 19 ans de licence à la
SVCP. Une belle fidélité. Avant de venir à la SVCP, son club d'attache était le Club Bouliste du Plateau de Ris-Orangis (CBPRO) dont il avait même été président plusieurs années dans la deuxième moitié des années 80.

C'était un homme de bonne compagnie qui fréquentait le club très régulièrement pour jouer à la pétanque ou pour jouer aux cartes.

Et il aimait beaucoup "sortir" pour participer à des championnats ou à des concours fédéraux et il glanait des accessits ici ou là (voir PJ).
C'était  plutôt un tireur et il en touchait quelques une comme on dit. Une position jambes écartées assez peu commune et un bon coup de poignet était sa marque de fabrique. Il était du genre  "instinctif" et dégainait très rapidement, quelquefois à la surprise de ses adversaires et... de ses partenaires.

Son esprit club se manifestait par sa fréquentation quasi quotidienne du Pavillon des Boulistes
Serge Bosredon comme on l'a écrit plus haut et par son implication jamais démentie dans les  compétitions par équipes (CDC Vétéran et Senior) dans lesquelles la SVCP était engagée.

Sa discrétion ne nous empêchera pas de garder son souvenir en nos mémoires. Adieu Gilbert.

Le Comité de direction et l'ensemble des licenciés de la 
SVCP présentent ses condoléances attristées à sa fille Caroline, aux autres membres de la famille ainsi qu'à ceux qui l'aimaient.

Des photos vont être mises en ligne dans la Photothèque à la rubrique In Memoriam.

Pour ce qui concerne la date et le le déroulement des obsèques, voir le faire part en PJ.


Alain FAGES /  16 et 17.01.2020

 


Et le salchichon !


Les "vainqueuses", Annie Azoulay et Christiane Délas
Les "vainqueuses", Annie Azoulay et Christiane Délas
Bel engouement pour ce concours cette année puisque les inscriptions (limitées à 20 équipes, les murs ne sont pas extensibles...) étaient closes dès le 14.12.2019, soit presque un mois avant la date de la compétition.
Sur la ligne de départ, 2 équipes féminines, 4 équipes mixtes et, conséquemment, 14 équipes seniors.

La
SVCP dispose du "matériel" nécessaire pour organiser ce concours  "en régie" : grand nombre de mètres carrés, tables et chaises, numéros pour les tables, jeux de belote neufs, règlements, feuilles de comptage, fiches de marque, pré-tirage selon la participation et macro pour tenir les comptes, ce qui fait que tout baigne dans l'huile. La tâche la plus prenante reste l'achat des lots car il faut courir les promotions pour que les récompenses soient les plus intéressantes possibles.

Se sont "donnés" pour organiser ce concours :
Alain Fages (communication, achat des lots, organisation du concours), René Gardet (encaissement des inscriptions, distribution des fiches de marque), Richard Lecomte et Laurent Battistel (préparation du vin d'honneur) plus quelques participants qui ont donné des coups de main ponctuels. Bravo à tous.

Malgré la sérénité prônée avant le démarrage du concours, le brouhaha a été omniprésent ;  l'homme est bien le seul animal doué de parole et on s'en accommode ! On a un peu moins apprécié l'état "second" de quelques présents au comportement un tantinet désagréable. Cependant, cela n'a pas altéré l'ambiance générale de la soirée qui est restée bon enfant.

Tout le monde était à l'heure, ce qui a permis de débuter dans les temps et 3 H 30 plus tard, vers minuit et demi donc, après 6 tours de 10 prises le classement  (en PJ )  de cette 31ème édition était connu.
 
Et c'est l'une des deux équipes féminines, constituées d'
Annie Azoulay et de Christiane Délas, qui s'imposait largement dans cette 31ème édition avec 6202 points. Bravo les filles. Avec 5836 points, François Tosser et Pascal Guézard accédaient à la deuxième place. Complétaient le podium, André Mercier et Nady Pavadépoullé avec 5812 points.
La cuiller de bois était décernée symboliquement à la deuxième équipe féminine composée d'
Yvette Trives "Mamie" et de Georgette Bonnet. La meilleure fiche de marque affichait 1341 points  (Babette et Didier Marin), la moins bonne 359 points (François Gallo et Jean-Pierre Debronde).

La remise des récompenses (presque 750,00 € de lots) donnait lieu comme d'habitude à de vifs applaudissements accompagnés parfois de quelques saillies . Un bon moment.
Merci à
Bernard Gogolka, notre caricaturiste, qui a promis de croquer les deux vainqueurs.

Un ou deux petits verres de soupe au champagne avec une ou deux tranches de quatre quarts clôturaient la soirée dans la bonne humeur. Il était 1 H du matin.


Des photos de tous les beloteurs dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 11.01.2020

Vivent les Rois !


Quelques unes des 200 parts proposées
Quelques unes des 200 parts proposées
L'an dernier, 120 personnes avaient dégusté la Galette des Rois "Maison" de notre ami Gérard Mario et on pensait avoir atteint le summum en matière de participation. Et bien non, pour cette 24ème édition on s'est demandé un instant si tout le monde allait pouvoir entrer dans le Pavillon des Boulistes Serge Bosredon ! Christiane Délas a fait le compte et elle est arrivée à plus de 140 !

Beaucoup de licenciés bien sûr, des conjoints de licenciés, des parents de licenciés, pas mal d'enfants petits ou grands de licenciés et des membres honoraires étaient venus se régaler des succulentes galettes "Maison" sorties chaudes du four du piano de cuisson accompagnées de cidres bretons et normands, de poiré, de Coca (personne n'est parfait...), de jus de fruits multivitaminés et de jus de pomme.

Une partie des 140 et quelques présents
Une partie des 140 et quelques présents

A la fin de sa courte introduction, le secrétaire invitait à applaudir le chef pâtissier de la SVCP qui était au club dès 4 H du matin pour procéder (pendant 5 heures) à la cuisson des 25 galettes de 8 parts soit 200 parts. Dire que l'ensemble des participants a apprécié la Galette des Rois "Maison" est une litote tellement on a entendu de compliments. Comme l'accompagnement liquide était à la hauteur, la fête était complète.

2020 aura donc encore été une belle réussite et c'est une grande satisfaction pour le club de réussir à réunir tant de monde pour un moment convivial.

Merci aux participants d'avoir répondu en nombre à l'invitation du club et merci et bravo aux organisateurs (outre
Gérard, Fabienne Charon au ménage du matin, Christiane Délas et Michel Rattoni à la  mise en place, Alain Fages à l'achat du liquide, Richard Lecomte et Alain Petit au service et le même Richard au rangement des tables. Y ajouter quelques petits coups de main ponctuels.

Des photos (
Alain Fages et Bruno Gey) à voir dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 6.01.2020

Plus les canards sont loins, plus je les vois petits !


Guy lors d'un pot anniversaire en 1989
Guy lors d'un pot anniversaire en 1989
Le 29.12.2019, Alain Fages, qui appelait Mme Canac pour obtenir des nouvelles de la santé de Guy, apprenait que celui-ci était décédé le 24.12.2019 (84 ans) et que ses obsèques avaient eu lieu le 27.12.2019 (un avis d’obsèques est paru dans le Midi Libre). Il a présenté les condoléances attristées de la SVCP à Mme Canac.

Deux photos des équipes avec lesquelles il s’était qualifié aux Championnats de France (en 1995 à Vals les Bains [07] en compagnie
de Roger Bourneix et André Roblin « Moustache » et en 1999 au Pradet [83] équipé avec  Franck Dodic et Guy Péchon) accompagnées d’un petit commentaire ont été apposées sur le bar le 30.12.2019.

C’est un « personnage » au sens positif du terme qui s’en va. Sa grosse voix  teintée d’un fort accent sudiste (il était en retraite à Tourbes, non loin de Pézenas  dans l’Hérault)
et ses répliques « pagnolesques » faisaient de lui un personnage attachant et incontournable du club. Qui ne l'a pas entendu dire alors qu'il était très mal sur une mène "Si t'as pas un oncle de curé, on est cuit" ou encore quand son pointeur avait jeté le bouchon trop loin, le célèbre "Plus les canards sont loin plus je les vois petits".

C’était un tireur de très bon niveau  (avec un grand balancier)  comme en attestent ses deux qualifications aux Championnats de France, avec un très beau quart de finale en 1995 à Vals les Bains, et un éloquent palmarès en concours fédéraux. C’était un inconditionnel de la
SVCP pour laquelle il faisait de la pub jusque dans le sud et il ne manquait jamais de prendre des nouvelles du club trois ou quatre fois l’an.

On le savait malade, il avait été opéré récemment du cœur  a priori avec succès (il avait appelé la
SVCP, René Gardet, après l’opération) et on pensait qu’un tel roc pourrait se sortir de cette mauvaise passe…
Il avait passé 21 ans à la
SVCP (de 1981 à 2001) et on n’est pas près de l’oublier.

Plusieurs photos dans la Photothèque à la rubrique In Memoriam.

Alain FAGES / 2.01.2020

Un tour, un.


Les deux équipes sur le tarmac
Les deux équipes sur le tarmac
La SVCP, tenante du titre, affrontait au premier tour de la Coupe de l'Essonne 2019/2020 le CSP 91 basé à Ris-Orangis, également affilié à la FFSA. Un match à domicile est toujours un avantage dont la SVCP  escomptait bien profiter.

Température agréable - Cadres tracés - Cercles de lancement à disposition - Marqueurs de score - Début de la rencontre à 14 H, fin à 16 H 15.

Sélection
SVCP : Christiane Délas, Yvette Trives, Guy Bonnet, Stéphane Davoine, Jean-Luc Felut, Gilles Izanic, Lionel Langlois, Lecomte David. Coach : Richard Lecomte.


La SVCP qui avait déjà l'avantage du terrain se trouvait en position encore plus avantageuse - à son corps défendant - du fait que le CSP 91 ne présentait que 5 joueurs au lieu de 6.



En tête-à-tête, la
SVCP ne faisait pas de quartier s'imposant cinq fois plus une (le forfait). Score : 12 à 0.

On pouvait dire que c'était bien parti, restait à confirmer. Et cela allait être fait puisqu'une seule doublette gagnée (additionnée à celle gagnée d'office) conduisait au gain de la rencontre. Objectif accompli par l'une des doublettes sur un score de 13 à 11, score qui parait certes un peu juste, mais nécessaire et suffisant comme on dit en mathématiques. Score : 18 à 3.

Les conditions climatiques étant assez sympathiques pour la saison, les, ou plutôt la, triplette jouée pour le plaisir était remportée par la
SVCP. Score final : 28 à 3.
 
Rencontre bien sympathique qui s'est déroulée dans la meilleure ambiance aussi bien sur le terrain que lors du traditionnel vin d'honneur offert par la SVCP et préparé par Gérard Mario, évidemment !

Rendez-vous pour le prochain tour et dans la Photothèque  à la rubrique Rencontres pour une photo de groupe.


Alain FAGES / 15.12.2019

Le grand gagnant de la loterie, Lionel Langlois
Le grand gagnant de la loterie, Lionel Langlois
La météo de la semaine précédant le 18ème Téléthon de la Pétanque Castelviroise, n'incitait pas à l'optimisme et on espérait que l'accalmie annoncée allait effectivement se produire. Et elle s'est produite, contribuant pour partie au succès 2019.

La SVCP, toujours très mobilisée sur cet évènement, avait déployé tout son savoir faire et mobilisé une grande partie de son CoDir  et quelques précieux volontaires pour que la journée se passe bien et qu'elle soit "productive" pour celles et ceux qui souffrent de maladies dégénératives.

Ainsi de la communication sur l'évènement en passant par l'accréditation, la recherche de lots pour la loterie, leur répartition, le tamponnage des tickets, la mise en place (ménage, organisation de la salle), la décoration intérieure et extérieure, la préparation "du boire et du manger" (bières, eau et sodas, café, chocolat chaud, vin chaud rouge ou blanc, soupe aux légumes, crêpes, assortiment de pâtisseries), la décoration intérieure et extérieure, la tenue des divers postes (buvette, concours de pétanque [inscriptions, graphique proclamation des résultats], loterie [vente de tickets et tirage]), le ménage, la vaisselle et le rangement final, il y a eu beaucoup de travail abbatu.
Félicitations à toutes celles et à tous ceux qui se sont bien employés :
Annie Azoulay, Nathalie Davoine, Christiane Délas, Isabelle, Gardet, Annick Vidot, Guy Bonnet, Alain Fages, Jean-Luc Felut, René Gardet, Bruno Gey, Henri Hacquel, Richard Lecomte, Gérard Mario, Fernando Perez, Alain Petit.
Vous pouvez voir la presque totalité des acteurs ci-dessus dans l'exercice de leur talent dans la Photothèque.

Quarante neuf doublettes formées (49) venues d'un peu partout (SVCP en majorité mais aussi ABP, APGV, Saint-Michel, Paray, Morangis, Chilly, Limours,...) se sont affrontées dans la bonne humeur sur les différents terrains du club de 14 H 15 à 18 H.
Le podium : 1er : 3 parties gagnées et + 31 :
Pierre Feracci / Vincent Da Cas, 2ème : 3 parties gagnées + 28 : Marco Follin / Jean-Luc Felut, 3ème : 3 parties gagnées et +23 : Henri Ruiz / René Beck.

Et pendant ce temps là, les activités d'intérieur tournaient à plein régime, quantité de  pâtisseries et de crêpes vendues, 8 litres de vin chaud (5 l de rouge et 3 l de blanc), un frigo de bières, du café, du chocolat chaud, de l'eau, des sodas, de la soupe réchauffante et 1250 tickets de loterie ! Et quelques dons.

Sur le coup de 18 H et quelques, après l'annonce des résultats du concours de pétanque, débutait devant pas loin de 100 personnes enthousiastes l'un des grands moment de la journée, le tirage de la loterie (66 groupages de lots). Qui faisait un très heureux, Lionel Langlois, qui gagnait le gros lot, un beau VTT rouge.

Dans le courant de l'après-midi sont passés nous encourager,
Justine Aubert, coordonnatrice locale du Téléthon,, Jean-Marie Vilain, maire de Viry-Chârtillon, Jérôme Bérenger, premier adjoint et quelques élus. Merci à eux.

Un immense merci  aux nombreux et généreux donateurs de lots et à ceux qui en ont obtenu, aux pâtissiers (13 gâteaux cette année, un record) et, enfin, aux participants que l'on espère aussi nombreux en 2020. Ils ont tous contribué au magnifique résultat 2019, 1960,00 €, qui seront versés sans délai à l'AFM Téléthon.
En 18 ans (2002- 2020), ce Téléthon castelvirois aura permis de reverser 31718,00 € à l'AFM, Pas trop mal, non ?

En PJ, la liste des donateurs de lots et des pâtissiers ainsi que le bilan financier . Et bien sûr une visite à la Photothèque, rubrique Manifestations, s'impose.

A l'année prochaine si vous le voulez bien !


Alain FAGES / 9.12.2019

Sacré bouchon !


Le redécoupage du CRC Féminin offrait à la SVCP, qui avait terminé 2ème de son groupe de CRC 2, l'opportunité de franchir un pallier supplémentaire au niveau de la région. Pour cela, il fallait venir à bout du club altoséquanais Lou Pitchoun l'Ancien (Clichy).

Après avoir pris un peu de force à La Criée, toutes les castelviroises - encouragées par une demi-douzaine de supporters (merci à eux) -  étaient dans les meilleures dispositions pour le match à venir.

Équipe
SVCP : Annie Azoulay, Christiane Délas, Pascale Folco, Isabelle Gardet, Bernadette Marin, Annie Petit. Coach : Isabelle Gardet.

Temps frais, vent - Terrains tracés - Jeux et tir de précision sous couvert - Cercles de lancement à disposition - Arbitre :
Karine Bouillot -  Délégué régional : Georges Mirailles - Début de la rencontre à 14 h, fin de 17 h.

Les tête-à-tête ne permettaient pas de se faire une idée franche des forces en présence. En effet, un deux partout sanctionnait les affrontements en solo. Les deux matchs perdus par la
SVCP  l'étaient à 9 et à 10. Score : 4 à 4.

Venaient les doublettes qui n'allaient malheureusement pas être favorables aux rouges et noirs.  Les deux équipes castelviroises s'inclinaient sur des scores presque sans appel. Score : 4 à 12.

Il allait falloir faire fort en triplette et au tir de précision pour égaliser et avoir droit au tir de départage. Et, à un moment donné, cela a été envisageable. En effet, la
SVCP menait 9 à 1 en triplette et 8 à 3 au tir de précision ! Hélas, mais c'est le jeu, la tireuse de Clichy tapait un bouchon à 7 mètres et égalisait au tir de précision ! Du coup, la belle victoire en triplette (13 à 1) était inconséquente. Score final : 8 à 16.

Dommage certes, mais il aurait fallu ensuite gagner le tir de départage pour remporter la rencontre et accéder au CRC 1. Et ce n'était pas fait car l'adversaire semblait bien armé pour cet exercice.

En tout état de cause , si l'on pouvait nourrir quelques inquiétudes sur l'adaptation des féminines de la
SVCP au niveau supérieur, ces inquiétudes ont été balayées par les performances effectuées tout au long de ce CRC.

Bravo les filles et haut les
cœurs en 2020 !

Alain FAGES / 28.11.2019

Rouge tout court


Les chevaliers du Beaujolais, Richard, Annick, Guy et Christiane
Les chevaliers du Beaujolais, Richard, Annick, Guy et Christiane
Nouveau le Beaujolais - on devrait d'ailleurs plutôt dire Primeur - pas à la SVCP en tout cas car voila maintenant 30 ans que les adhérents cochent sur leur agenda le samedi qui suit le 3ème  jeudi de novembre, jour où ce liquide est fêté au club.
Et 2019 fera partie des grandes années.

Pour le vin bien sûr, agréable à boire, mais aussi pour la fréquentation importante (de 80 à 100 personnes sont venues se détendre un peu), pour le buffet proposé par la
SVCP et de nombreux contributeurs, pour le travail effectué par les bénévoles  (CoDir et hors CoDir) et enfin pour l'excellente ambiance qui a régné pendant presque 12 heures (de 11 H 30 à  22 H 30).

On ne va pas énumérer les tâches, de la commande du
Beaujolais Nouveau au ménage du dimanche matin, mais ceux qui y ont participé peu ou prou : Christiane Délas, Annick Vidot, Jacky Beck, Guy Bonnet, Alain Fages, Jean-Luc Felut, Bruno Gey, Henri Hacquel, Gérard Mario, Yves Milzi, Lionel Langlois, Richard Lecomte, Fernando Perez et sûrement quelques autres qui voudront bien nous excuser. Un très grand bravo à tous !

Au menu des réjouissances, 50 litres de
Beaujolais Nouveau de vigneron, des mini quiches et des mini pizzas (250 au total), de la charcuterie (pâté de campagne, terrine forestière, rillettes de canard, rillettes d'oie, saucisses sèches, chorizo,) du fromage (emmenthal, comté coulommiers, camembert, reblochon), deux boites de banderilles d'anchois, des tomates cerises et une boite de Tirlibibi. Enfin, quarante baguettes et quatre pains de campagne tranchés. Et ce n'est la que la provende offerte par la SVCP

Il faut y ajouter des lasagnes réchauffées au four préparées d'une part par
Jean-Luc Gallo et d'autre part par la famille Marin, Bernadette et Didier, des "innovations" chaudes de Gérard Lazare, des rouleaux de printemps cuisinés par Lai Ming, l'habituel pâté de tête mitonné par Henri Hacquel, une pissaladière et un préfou élaborés par Georgette et Guy Bonnet, du pâté de sanglier offert par Pascal Izanic, une terrine de pâté à l'ail de chez Pépito (Fernando Perez) un assortiment de charcuterie et de fromage sorti de chez Lionel Langlois,une tarte à l'oignon signé Yves Milzi, des chocolats Ferrero, traditionnelle gâterie de Bruno Gey, 3 kilos de clémentines fournis par Pascale Folco et une dégustation de Coteaux du Tarn de la cave de Laurent Battistel.  Vous n'êtes pas encore à satiété ?

Le liquide et le solide ont été consommés dans une ambiance propre au rapprochement entre anciens et nouveaux licenciés. Il y a les buveurs debout, les buveurs assis et les buveurs d'extérieur mais, quelle que soit la position, il y a eu unanimité sur la qualité du buffet et aussi sur la quantité.
Nouveauté cette année, après le premier service, la table était un peu en vrac, elle a été débarrassée, rhabillée avec une nappe immaculée et réalimentée. La classe.

Puis, comme chaque année, certains sont rentrés chez eux, d'autres se sont égayés sur le boulodrome, d'autres encore ont tapé le carton ou jeté des dés et enfin, il y a les FFI (Fanfarons Fortement Imbibées), résistants de la dernière heure souvent victimes en fin de cycle d'un coup de pied de barrique comme aurait dit notre regretté président,
Jean-Pierre Saboy.

Nous ont fait l'honneur d'honorer la manifestation de leur présence :
Rémy Borel (boucherie), Jérôme et Sandy Vaccarello (couverture, charpente, isolation), deux de nos sponsors 2020, M. le Maire, Jean-Marie Vilain et notre licenciée Adèle Villechevrolle, adjointe au Maire.

Vives félicitations aux organisateurs et merci aux présents. En conclusion, un 30ème anniversaire dignement fêté. En 2020, on se mettra sur son trente et un...

Des photos dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.


Alain FAGES / 26.11.2019                                                                       

Un de plus


Vincent Da Cas, "Meilleur Joueur" SVCP 2019. Bravo !
Vincent Da Cas, "Meilleur Joueur" SVCP 2019. Bravo !
La SVCP a tenu son Assemblée Générale annuelle le vendredi 15.11.2019 de 19 H à 20 H  au Pavillon des Boulistes Serge Bosredon.
Quarante et un (41) licenciés étaient présents. Plusieurs étaient excusés et deux avaient donné pouvoir. Petite chambrée, peut être que le temps maussade et l'information en continu diffusée par la
SVCP en sont les causes ?

L'ordre du jour était le suivant :
- Compte rendu de l'Assemblée Générale 2018, rédigé par le trésorier,
René GARDET (approuvé à l'unanimité).
- Rapport moral 2019 du président,
Didier Gardet (approuvé à l’unanimité).
- Compte rendu financier 2019 présenté par le trésorier,
René Gardet, approuvé à l'unanimité après le quitus donné par les vérificateurs aux comptes Jean-Luc Gallo et Henri Hacquel
- Élection des vérificateurs aux comptes 2020 Jean-Luc Gallo et  Henri Hacquel ont été élus à l'unanimité.

- Rapport sportif 2020 présenté par le secrétaire,
Alain Fages par délégation du Directeur sportif, Richard Lecomte (approuvé à l'unanimité).
- Questions diverses.

L'effectif du club ayant dépassé les 150 licenciés en 2019, un poste de membre du Comité de Direction était à pourvoir. Bruno Gey, seul candidat, a été élu à l'unanimité.

- Le Comité de Direction SVCP 2020 (15 membres élus jusqu'en 2022, sauf démission) Guy Bonnet, Christiane Délas, Alain Fages, Jean-Luc Felut, Didier Gardet (président), Isabelle Gardet, René Gardet, Bruno Gey Richard Lecomte, Gérard Mario, Yves Milzi, Fernando Perez, Alain Petit, Michel Rattoni, Annick Vidot.

- Ont officié à la remise des 35 récompenses sportives : le Directeur sportif Senior et Jeune, Richard Lecomte, la Directrice sportive Féminine, Christiane Délas, le trésorier, René Gardet et le président, Didier Gardet.
Les meilleurs de chaque catégorie :

Meilleure Joueur SVCP 2019 : Vincent Da Cas
Première en Pétanque Féminine : Annie Petit
Premier en Pétanque Senior : Régis Beytout
Premier en Vétéran : Jean-Luc Gallo
Premiers ex aequo en Jeu Provençal : Marc Chérit, Vincent Da Cas et Didier Gardet

- Pot de l'amitié (Soupe au champagne, et accompagnements salés et sucrés).

En illustration, le "Meilleur Joueur SVCP" 2019,  Vincent Da Cas, devant la colonne des "Meilleurs Joueurs" SVCP, avec la coupe correspondant à cette distinction.

Quatorze (14) photos sont à voir dans la Photothèque à la rubrique "Évènements".

Alain FAGES / 16.11.2019
 

La foule !


Y a du monde ! A droite, le secrétiare
Y a du monde ! A droite, le secrétiare
Pour honorer particulièrement les acteurs des CRC et des CDC (les joueuses et joueurs d'abord) mais aussi les incitateurs (composition du tableau des inscriptions, affiche et mails d’information et de relance), les sélectionneurs et les coachs (dont le "métier" n'est pas facile), les co voitureurs, les traceurs de cadres,les supporters et les préparateurs de vin d'honneur, indispensable conclusion de toutes les rencontres, la SVCP avait décidé d'instaurer cette année un "pot d'après saisons et des acteurs des CRC et des CDC".
Et pour une première, ce fut une belle réussite puisque entre 70 et 80 participants ont garni le Pavillon des Boulistes
Serge Bosredon.
Dans une petite allocution, le secrétaire insistait sur le bon état d'esprit et sur l'apport sportif des nouveaux licenciés (50) dont l'intégration est facilitée par les anciens, il évoquait rapidement la saison 2019 assez bonne malgré l'absence de qualification à un France (victoires en Coupe de l'Essonne, au Master Féminin et aux Trophées 91) et s'attardait sur le très bon comportement des formations rouges et noires aux championnats des clubs (12 équipes engagées) : 2ème du classement en CRC2  Féminin et en CRC 1 Jeu provençal, montée en CRC 2 des Vétérans
et montée en CDC 1 Senior de la SVCP 2. Toutes les équipes se sont maintenues, c'est une satisfaction mais on espérait un peu mieux de la SVCP 2 Féminine et de la SVCP 1 Senior.
Les deux
Gégé, Mario et Lazare avaient mis les petits plats dans les grands et le gros choix de boissons, alcooliques ou non, était accompagné par un très beau buffet qui a régalé l'ensemble des participants de 18 h 30 à 21 h.
Des photos de cet excellent moment sont visibles dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Guy Bonnet et Michel Strazzabosco, les meilleurs du jour
Guy Bonnet et Michel Strazzabosco, les meilleurs du jour
La manifestation de la veille avait-elle produit un effet "aspirateur", toujours est-il que la Super Mêlée - Souvenir Raymond Lespillet (décédé en 1990) / Challenge André Roblin (décédé en 2006) a connu cette année une formidable participation : 68 joueurs (dont 13 féminines) se sont affrontés dans un bon état d'esprit sportif mais sans concession de 14 h 15 à 18 h 30 sur le boulodrome de plein air.

Temps incertain, frisquet le soir mais pas de pluie - Gratuité des inscriptions - 800,00 € de lots - Tout le monde fait quatre parties en triplette avec changement de partenaires et d'adversaires à chaque partie (dans la mesure du possible) - Classement au nombre de parties gagnées puis au points average.

Aux commandes, comme toujours, le "trésorier perpétuel" de la SVCP, René Gardet (achats des lots, en majorité alimentaires, mais pas que et ce n'est pas une sinécure, inscriptions, gestion du concours sur le PC du club, annonce des résultats et remise des récompenses). Au balayage des feuilles sur le terrain le matin, Claude et Yves Milzi. A la tenue de la buvette Alain Petit, aux achats pour le vin d'honneur, Alain Fages (également à la publicité par mails) et Gérard Mario, ce dernier à la préparation du vin d'honneur bien entendu.

Après 4 heures de débat, les résultats étaient proclamés et les lots choisis dans l'effervescence ambiante :
Vainqueur du Souvenir
Raymond Lespillet : Guy Bonnet (4 parties gagnées + 21).
Vainqueur du Challenge
André Roblin : Michel Strazzabosco (3 parties gagnées + 21).
3ème :
Norbert Scott (3 parties gagnées + 20).
La première féminine est
Annie Azoulay (18ème, 3 parties gagnées + 1).
L'intégralité du classement est en PJ.

C'est pour des journées comme cela que les bénévoles animent un club, de la compétition sérieuse mais sans grogne, une bonne ambiance et la satisfaction des participants.

Des photos dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Bravo et merci à ceux qui ont participé à ces deux évènements et un grand coup de chapeau à tous les organisateurs !


Alain FAGES / 10.11.2019

1 2 3 4 5 » ... 36