Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
> La Boutique Boulistenaute

Pas de bleu, blanc, rouge en 2020


Celui-là, on vous l'offre...
Celui-là, on vous l'offre...



Ce qui était probable est devenu officiel, tous les championnats de France de pétanque et de jeu provençal 2020 sont supprimés.

Pour les décisions concernant les autres compétitions, lire le communiqué en PJ.
 
Eu égard à la crise actuelle qui va certainement durer encore un moment, cette décision est judicieuse.
Tout le monde le comprendra-t-il ? On l’espère.
 
Les bouchons et les carreaux resteront donc virtuels cette année.


Alain FAGES / 2.04.2020

Adieu Claude


Claude Perruchaut avec Christiane Délas lors de la fiesta organisée à la SVCP pour ses 90 ans (et ceux de Paul Huré)
Claude Perruchaut avec Christiane Délas lors de la fiesta organisée à la SVCP pour ses 90 ans (et ceux de Paul Huré)
Il y avait un longtemps que l'on n'avait pas vu Claude Perruchaut au club et on était  inquiet. Nous avons malheureusement appris son décès le 24.03.2020 par un faire part affiché sur la façade du Pavillon des Boulistes Serge Bosredon. Celui-ci est intervenu le mardi 24.03.2020, il est décédé de mort naturelle dans son sommeil comme il l'espérait.  Il avait eu 92 ans le 16 janvier dernier.

Licencié 10 ans à la
SVCP, trois fois dans les années 80 et sept fois dans les années 2000 / 2010, ces dernières années, il avait opté pour la carte de membre honoraire. C'était un joueur exclusivement "club", il ne sortait jamais en concours mais il participait souvent aux parties de loisir. Quiconque l'avait vu une fois armer son tir ne pouvait pas oublier son style spectaculaire que l'on pouvait qualifier de saccadé.
Les cartes, surtout la belote, l'occupait beaucoup les dernières années où il fréquentait le club. Il était assez exigeant avec ses partenaires.

Claude était d'un commerce agréable et il ne dédaignait pas la plaisanterie. On se rappelle son fameux  "Ah ! ah ! s'écria-t -il en portugais."
C'était aussi un bon pongiste. Il avait longtemps coaché avec dévouement et jusqu'à un âge avancé l'équipe de tennis de table de nos voisins de l'ADF.

Mineur dans le sud-ouest de la France (à Carmaux peut-être bien) dans sa jeunesse, il était monté à Paris après la fermeture des mines pour intégrer la police. Métier qu'il a exercé un moment sans vraiment s'y être épanoui disait-il. Ensuite, il avait tenu une supérette à la CILOF puis exercé encore un autre métier. Il a eu trois fils que nous avons vu au club lorsqu'ils sont venus, avec leurs familles (du champagne et un fraisier), fêter les 90 ans de leur père, très ému parce qu'il ne s'y attendait pas.
Il avait perdu son épouse il y a quelques années et cela l'avait beaucoup affecté.

Le 2.02.2018, nous avions été très heureux de fêter son 90ème anniversaire en même temps que celui de
Paul Huré son conscrit (manifestation intitulée "Les 180"). Vous pouvez  consulter l'article consacré à l'évènement  en vous rendant sur la page d'accueil du blog dans la colonne "Archives", février 2018.

Nous sommes très peinés de ne pas pouvoir accompagner ce deuil comme nous le faisons habituellement : hommage par affiche accompagnée de photos au club, sollicitation des licenciés pour participer à l'hommage (fleurs pour deuil)  et déplacement aux obsèques. En PJ, le faire part.

Le Comité de direction et l'ensemble des licenciés de la SVCP présentent leurs condoléances attristées à son épouse, à ses trois fils, aux autres membres de la famille et à ses amis.

Le secrétaire, dont le logis est proche de l'église où se déroulait la cérémonie religieuse, a présenté les condoléances de la
SVCP  à la famille qui l'a remercié.

Encore un adhérent que nous n'oublierons pas.

Alain FAGES / 25.03.2020

Annulation et fermeture


La SVCP a réagi aussitôt
La SVCP a réagi aussitôt
"Communiqué de la FFPJP
Marseille, le 13/03/2020
Coronavirus : Suspension de toutes nos activités et compétitions
Les annonces du Président de la République hier soir amènent la Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal à prendre toutes ses responsabilités pour contribuer, nettement et clairement, à endiguer la propagation de la crise sanitaire qui frappe notre pays. Nous suspendons donc toutes nos compétitions départementales, régionales et nationales sans exception ainsi que toutes nos activités de rassemblements dans nos clubs et Écoles de Pétanque à partir de demain 14 Mars 2020 jusqu’à nouvelle instruction. Nous reprendrons dès lors que les conditions sanitaires le permettront.
Pour le Comité Directeur de la FFPJP.
Le Président,
Joseph Cantarelli"



Par mail du 13.03.2020 infra, le Comité a informé les clubs de l'Essonne :
"Bonjour à toutes et à tous,
Compte-tenu des événements actuels, et après concertation, je vous informe que nous avons pris la décision d'annuler dans un premier temps les manifestations de ce week-end, et donc le championnat départemental Tir de précision.
Merci de votre compréhension et il en va de la santé à tous.
Je reviendrais vers vous ultérieurement
D'ores et déjà, faites une large diffusion auprès de vos joueurs et avisez les qu'il n'y aura pas non plus de concours dans les autres départements 
Sportivement
La Présidente du CD 91"


Nous avons averti ce jour par mail les internautes
SVCP et nous continuerons à les informer au fur et à mesure de la réception de nouvelles informations.

Le Premier Ministre, Édouard Philippe, a prononcé une déclaration officielle le samedi 14.03.2020 (voir PJ).
 
Le stade 3 de la pandémie est atteint et, en vertu du principe de « distanciation  sociale », le Premier Ministre « a décidé, jusqu’à nouvel ordre, la fermeture à compter du 14 mars 2020 minuit de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays ».
 
En application de cette décision, le siège social de la
SVCP, le Pavillon des Boulistes Serge BOSREDON, sera fermé à compter du 15 mars 2020.
 
Nous comptons sur votre compréhension car notre objectif premier en appliquant cette décision gouvernementale est de préserver votre santé.
 
Dès que cette obligation de fermeture sera levée, nous ne manquerons pas de vous avertir.
 
La fréquentation du boulodrome, est, elle aussi, soumise à interdiction car non visée dans l'imprimé intitulé "attestation dérogatoire de déplacement". Elle est passible d'une amende de 135,00 €.

Depuis le début de cette crise, la
SVCP s'est efforcée de transmettre par mail à ses adhérents les communiqués FFPJP, les déclarations, discours et adresses de la Présidence de la République, du Premier Ministre et du Ministère de l'Intérieur ainsi que les textes  officiels ou les documents utiles. De même elle a communiqué des liens qui renvoient vers des sites d'informations officielles.

pour le Comité de Direction de la
SVCP, Alain FAGES / 13 , 14 et 18.03.2020

L'abri de jardin monté
L'abri de jardin monté
Voilà quelques temps que le Comité de direction de la SVCP songeait à débarrasser son siège social de quelques matériels et meubles peu esthétiques, qui, de surcroit, encombraient  certaines pièces (salle principale, WC, réserve, bureau).

La décision était prise d'acquérir, sur les deniers du club, un abri de jardin d'une superficie de 8 m2. (société Cerisier à Linas) . L'autorisation de construire était obtenue de la municipalité, laquelle prenait en charge le coulage de la dalle destinée à recevoir l'abri. La phase de consultation et la phase administrative étaient menées par
Yves Milzi assisté d'Alain Fages.

La livraison "en kit" intervenait le jeudi 12.03.2020 à 8 H du matin. Une équipe de monteurs avaient été préalablement "recrutée" par
Yves Milzi et, comme on allait le constater, ce n'était pas de manchots !
L'équipe : Claude Milzi (préposée à la mise en charge des perceuses sans fil), Vincent Da Cas, Jean-Luc Felut, Yves Milzi himself, Robert Ternois et Giuseppe Vaccarello.
Sur le coup de midi, l'abri était hors d'eau alors que le fabricant évaluait le temps de montage à une grosse journée....  Il reste à poser la couverture en shingle et à procéder à quelques finitions (certaines d'entre elles ont été effectuées par Claude et Yves Milzi le 14.03.2020.)

Bravissimo à cette belle équipe de montage.

Des photos dans la Photothèque à la rubrique Installations.


Alain FAGES  / 14.03.2020

Po po po dis


Gérard Mario, le "Maître des pots"
Gérard Mario, le "Maître des pots"
Voila maintenant des décennies que la SVCP  réunit ses adhérents  autour d'un vin d'honneur de belle tenue en prélude à la saison sportive. Et ils sont à chaque fois au rendez-vous, 2020 ne faisant pas exception à la règle avec un peu plus de 100 participants.

Comme à l'accoutumé, c'est
Gérard Mario, le "maître des pots" qui a officié à la préparation du solide (et aussi aux achats avec le secrétaire qui, lui, a assuré la publicité). Ont participé au ménage, à la mise en place, au service, au rangement ou à la vaisselle : Christiane Délas, René Gardet, Gérard Lazare, Richard Lecomte et Jean-Luc Violeau. Bravo et merci.

Un vin d'honneur de belle consistance puisqu'au menu figuraient :
- au rayon "liquide" : Coca cola, Schweppes, Multi fruits, jus d'Orange, pomme pressée, Ricard, Suze, Whisky, porto rouge, porto blanc, sangria, kir, Martini rouge, Martini blanc, vieux pineaux blanc, rhum blanc, rhum vieux et, pour les résistants, le champagne offert par
Lay Ming et Cély Privat pour leur anniversaire de mariage
- au rayon "solide" : bretzels, cacahuètes, pistaches, noix de cajou, Curly, chips, pâté en croûte, apéricubes, sur des plateaux, des compositions comprenant du saucisson sec, du saucisson à l'ail, du chorizo, du cervelas, de l'emmenthal et des tomates cerise, sur des tartines, des rillettes de porc et du pâté de foie. Et les précieux apports de
Lay Ming et Cély Privat soit de délicieux samossas et de Gérard Lazare, habituel contributeur, qui avait préparé d'excellents cakes salés. Merci à aux pour ces enrichissements.

Avant de passer à la dégustation, le secrétaire, au nom de la
SVCP, a prononcé un petit laïus. Il a mis en avant la vitalité du club démontrée par la présence massive d'adhérents à cette manifestation comme aux précédentes. Il a salué tous les licenciés et tous les membres honoraires présents.

Une belle assistance
Une belle assistance
Il a évoqué l'émotion causée par les disparitions de Gilbert Cendre, Bernard Dunaud et Guy Canac.
Il s'est félicité des adhésions déjà recueillies (136 licenciés et 19 membres honoraires) et a engagé les "retardataires" à rejoindre les rangs.  Il a assuré que le Comité de direction ferait tout son possible pour satisfaire tout le monde et il a invité chaque licencié à réfléchir à ce qu'il pouvait faire pour le club tout en précisant qu'un certain nombre d'entre eux est déjà actif.
Il a évoqué la saison à venir en exprimant l'espoir qu'à l'automne la
SVCP aura bien enrichi son palmarès et que la quête du Graal (une qualification pour un France) aura été fructueuse en 2020. Il a ensuite rappelé que dans les compétitions par équipes la SVCP serait sur le tarmac dans 3 championnats régionaux (CRC) : féminin, vétéran et jeu provençal et 4 championnats départementaux (CDC) : vétéran (2 équipes), jeu provençal (1 équipe), féminin (2 équipes) et seniors (4 équipes) soit 12 équipes ;  le club sait qu'il peut compter sur ses sociétaires pour se mobiliser pour ces compétitions collectives
Enfin, il a conclu sur le rôle en quelque sorte social que joue une association en rassemblant des individus concernés par une même passion mais qui, au delà de cette passion, finissent par former un groupe qui vit assez bien ensemble.
Au final, il a engagé l'auditoire à ovationner le "maître des pots", ce qui a été fait avec un très grand enthousiasme.

Parmi les propositions gourmandes liquides ou solides, chacun a trouvé son compte et la table était assez rase en fin de pot. On n'a pas eu à rembourser, tout le monde était satisfait !
La municipalité actuelle était fortement représentée. Accompagnaient leur Maire,
Jean-Marie Vilain, avec qui on a évoqué, entres autres, une éventuelle couverture d'une partie du boulodrome,  Jérôme Bérenger, adjoint, délégué aux finances et à l'administration, Conseiller départemental, Adèle Villechevrolle, adjointe, délégué aux personnes âgées et au handicap (et licenciée SVCP) et Aurélie Troubat, adjointe, déléguée aux affaires culturelles.

Encore un bon moment dont vous trouverez quelques témoignages dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 22.02.2020
 

Décès de Bernard Dunaud le lundi 3.02.2020
C'est avec une très grande tristesse que nous avons appris par sa compagne, Valérie Elbaze, le décès de Bernard Dunaud survenule lundi 3.02.2020.
 
Il venait d’avoir 63 ans ; il avait participé au concours de tarot du 1er février et il était encore au club le lendemain.
 
Licencié à la
SVCP depuis 2002, il fréquentait quotidiennement le club soit pour jouer à la pétanque, soit pour participer à des parties de cartes dont il était féru. C’était un pilier du club.

Il ne manquait jamais les concours annuels de belote et de tarot organisés au siège.
A une époque pas si lointaine, on le voyait batailler dans les concours de pétanque, quelquefois en mixte et souvent pour défendre les couleurs  du club dans les compétitions par équipes. Il faisait un honnête milieu.


 La Comité de direction de la SVCP et l’ensemble des licenciés du club présentent leurs condoléance attristées à sa compagne Valérie, à sa femme et à ses enfants (dont l'un de ses fils Bernard qui avait été adhérent à la SVCP) et à ses amis.
 
L'enveloppe ouverte au siège pour lui rendre un dernier hommage a permis de déposer une raquette portant l'inscription "SES AMIS DE LA
SVCP"  au crématorium.
 
Les obsèques se sont déroulées au Crématorium d' Avrainville le mardi 18 février 2020 à 11 H 30. Une cinquantaine de  personnes étaient présentes dont 10 de la
SVCP. Parmi elles, trois membres du Comité de direction, Christiane Délas, Guy Bonnet et Alain Fages.

L'inhumation a eu lieu le même jour à 16 H 30 au Cimetière Champagne de Savigny sur Orge (faire part en PJ).

Quelques photos sont à voir dans la Photothèque à la rubrique In Memoriam.


Alain FAGES / 4 ,11 et 18.02.2020
 
 
dunaud_bernard.pdf Dunaud Bernard.pdf  (476.61 Ko)

La patate


Le podium + 1 : Didier (3ème), Maurice (1er), Rachid (3ème) et "Mamie" (4ème)
Le podium + 1 : Didier (3ème), Maurice (1er), Rachid (3ème) et "Mamie" (4ème)
Vingt (20) concurrents l'an dernier, 16 cette année, soit le nombre d'inscrits minimum pour que ce concours interne soit organisé. La flamme vacille mais elle brûle encore un peu.
On commencera par remercier
René Gardet et Jean-Pierre Inglot qui ont pallié deux défections tardives assez malvenues d'autant qu'il était précisé sur l'affiche "MERCI DE RESPECTER VOTRE ENGAGEMENT".

Pour ce concours "sans  but lucratif", la
SVCP a encaissé 160,00 € d'inscription et déboursé 392,00 €  (achat de lots et vin d'honneur). Une manifestation au "bénéfice des adhérents" comme on aime à le dire au club.
Alain Fages aux manettes de l'organisation depuis pas mal de temps a assuré l'essentiel des tâches (publicité, inscriptions, achats des lots [le plus prenant], mise en place, photos, tenue du concours proprement dite, annonce des résultats et pot de clôture). Quelques aides ponctuelles ont été les bienvenues.

La bataille démarrait à peu près à l'heure (14 H 10 au lieu de 14 H) mais piano piano. A tel point qu'au premier tour la dernière table à rendre sa feuille le faisait à presque 16 H !
Le manque de pratique de certains joueurs était patent ; l'an prochain, il faudra mettre sur pied quelques sessions d'entrainement avant l'entrée sur le tarmac...
Du coup, le nombre de tours prévus (5 tours de 6 prises) était prudemment ramené à 4 par l'organisateur : approbation générale. Quelques inévitables ronchonnements se faisaient entendre heureusement souvent couverts par de franches rigolades. Cependant, la majorité du temps le calme nécessaire à une bonne concentration était de mise.

Sur le coup de 20 H, le classement (en PJ) était proclamé devant une assistance bon enfant qui applaudissait à tout va les joueurs venus chercher leurs lots.
Sont montés sur le podium sous les ovations : 1er -
Maurice Lasnier avec 1361 points, 2ème - Rachid Zahzouh avec 1348 points, 3ème - Didier Robert avec 1039 points.
Mais la plus grosse ovation - excusez-nous messieurs - était pour la seule femme du concours qui, pour son anniversaire, s'offrait une belle 4ème place. Avec une belle émotion ! Qui au fait ?
Yvette Trives "Mamie" évidemment !

On passait ensuite à l'incontournable épilogue des manifestations
SVCP, le vin d'honneur constitué d'une sangria aux fruits rouges, très appréciée des consommateurs, accompagnée par de la brioche tressée.

Un bon après-midi associatif, point.

Quelque photos dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.


Alain FAGES / 2.02.2020

Bas Haut Bas


L'équipe SVCP
L'équipe SVCP
Le tirage de ce deuxième tour de la Coupe de l'Essonne Promotion 2019/2020 avait désigné Lisses (exempt du 1er tour) comme adversaire de la SVCP. A l'arrivée de l'équipe lissoise sur le terrain on constatait dans les rangs de celle-ci la présence d'au moins deux "gros clients". Il allait certainement falloir sortir les mains des poches...

Sélection SVCP : Christiane Délas, Pascale Folco, Laurent Battistel, Angelo Carollo, Didier Gardet, Lionel Langlois, David Lecomte, Fernando Perez, Coach : Richard Lecomte.

Temps agréable en début d'après-midi mais biens frisquet en fin d'après-midi - Cadres tracés sur les "nouveaux terrains" avec planches d'arrêt - Mise à disposition de cercles de lancement - Marqueurs de score - Début de la rencontre à 14 H 30, fin, peu après 18 H 30.

Les tête-à-tête n'étais pas favorable à la
SVCP qui s'imposait seulement deux fois (un perdu à 11) pour un score intermédiaire de 4 à 8.

Pour faire changer les mouches d'âne, il allait falloir sérieusement réagir en doublette. Deux doublettes rouges et noires prenaient rapidement le dessus et s'imposaient à 5 et à 6. Gagner la troisième était bougrement déterminant car le gain d'une seule triplette serait alors nécessaire pour passer ce tour. Et, grâce à deux remarquables dernières mènes, la troisième doublette castelviroise l'emportait 13 à 11 après une belle bagarre. Score intermédiaire : 13 à 8.

L'optimisme était de mise dans le camp castelvirois avant d'aborder la formation reine de la pétanque, la triplette. Optimisme promptement interrompu car au même instant,  les deux triplettes de la
SVCP était menée 0 - 6, après une l'encaissement d''une "royale" pour la mixte et 0 - 7 pour la senior, ce qui occasionnait un coaching pour cette dernière.
Mais on sait qu'à ce jeu, "on paye les musiciens à la fin du bal". L'espoir demeurait donc.
Et la triplette mixte, malgré un bougé de bouchon qui lui faisait perdre quatre points, commençait à bien  remonter au score. Et à 8 - 12, une belle mène s'offrait à elle : le point à terre pour les lissois qui n'ont plus de boule et trois boules en main pour tirer à deux pour les castelvirois. On rêvait d'un éventuel carreau suivi de deux rajouts qui auraient mené à la victoire. Mais le rêve ne devenait pas réalité car un triple manqué offrait la victoire à l'adversaire. Toujours aussi imprévisible ce sport !
Du coup les espoirs se reportaient sur la triplette senior qui s'accrochait tant bien que mal et qui, sur mène "mal pointé" / perdu, faisait trois points en roulant un peu le bouchon. Les trois dernières mènes étaient défavorables à la
SVCP, sur l'antépénultième et sur l'avant-dernière les lissois ne parvenaient pas à conclure mais sur la dernière une gagne "tranquille" s'offrait à eux et ils en profitaient. Score final : 13 à 18.

Lisses a bien mérité sa victoire en étant un peu plus constant, notamment à l'appoint, mais  il n'aurait pas fallu grand chose pour que la rencontre tourne...

Le doublé espéré ne sera donc pas réalisé, dommage mais c'est la loi du sport. Bonne chance à Lisses pour la suite de la compétition.

Tout le monde s'est retrouvé "sans rancune" autour du vin d'honneur préparé par
Gérard Mario comme d'habitude (kir, rosé, kémia charcutière et fromagère et cacahuètes). Les visiteurs ont apprécié l'organisation et  l'accueil de la SVCP et l'ont fait savoir, c'est toujours une satisfaction.

Bravo aux deux équipes qui ont donné une belle image de la pétanque, aux organisateurs "au top" (
Richard Lecomte et XXX à la préparation du terrain et Gérard Mario pour le pot) et merci aux nombreux spectateurs des deux camps.

Des photos dans la Photothèque à la rubrique "Rencontres".


Alain FAGES / 18, 19 et 20.01.2020

Gilbert en 2017 lors d'une rencontre de CDC
Gilbert en 2017 lors d'une rencontre de CDC
Le 16.01.2020, nous avons appris par sa fille Caroline le décès de Gilbert Cendre. Il avait eu 76 ans fin novembre. On le savait malade mais on ne savait pas à quel niveau de gravité. En effet, on l'avait aperçu au siège il n'y a pas si longtemps.

Il était au club depuis 2001 et avait donc 19 ans de licence à la
SVCP. Une belle fidélité. Avant de venir à la SVCP, son club d'attache était le Club Bouliste du Plateau de Ris-Orangis (CBPRO) dont il avait même été président plusieurs années dans la deuxième moitié des années 80.

C'était un homme de bonne compagnie qui fréquentait le club très régulièrement pour jouer à la pétanque ou pour jouer aux cartes.

Et il aimait beaucoup "sortir" pour participer à des championnats ou à des concours fédéraux et il glanait des accessits ici ou là (voir PJ).
C'était  plutôt un tireur et il en touchait quelques une comme on dit. Une position jambes écartées assez peu commune et un bon coup de poignet était sa marque de fabrique. Il était du genre  "instinctif" et dégainait très rapidement, quelquefois à la surprise de ses adversaires et... de ses partenaires.

Son esprit club se manifestait par sa fréquentation quasi quotidienne du Pavillon des Boulistes
Serge Bosredon comme on l'a écrit plus haut et par son implication jamais démentie dans les  compétitions par équipes (CDC Vétéran et Senior) dans lesquelles la SVCP était engagée.

Sa discrétion ne nous empêchera pas de garder son souvenir en nos mémoires. Adieu
Gilbert.

Le Comité de direction et l'ensemble des licenciés de la 
SVCP présentent ses condoléances attristées à sa fille Caroline, aux autres membres de la famille ainsi qu'à ceux qui l'aimaient.

Des photos vont être mises en ligne dans la Photothèque à la rubrique In Memoriam.

Une enveloppe a été ouverte au siège du club le 20.01.2020 pour lui rendre un dernier hommage.

En PJ, le faire-part  transmis par Caroline.

Seize licenciés de la
SVCP (mais aussi des licenciés du CBPRO et de l'APGV) parmi lesquels plusieurs membres du Comité de Direction ont assisté aux obsèques qui se sont déroulées au Crématorium d'Avrainville le 24.01.2020.  Il y avait aussi des licenciés du CBPRO et de l'APGV. Une composition florale portant l'inscription "SES AMIS DE LA SVCP" a été déposée sur les lieux. Le secrétaire a brièvement pris la parole pour évoquer les riches rapports que Gilbert entretenait avec le club ; il aimait bien le club et le club l'aimait bien.

Alain FAGES /  16, 17, 20 et 24.01.2020

Et le salchichon !


Les "vainqueuses", Annie Azoulay et Christiane Délas
Les "vainqueuses", Annie Azoulay et Christiane Délas
Bel engouement pour ce concours cette année puisque les inscriptions (limitées à 20 équipes, les murs ne sont pas extensibles...) étaient closes dès le 14.12.2019, soit presque un mois avant la date de la compétition.
Sur la ligne de départ, 2 équipes féminines, 4 équipes mixtes et, conséquemment, 14 équipes seniors.

La
SVCP dispose du "matériel" nécessaire pour organiser ce concours  "en régie" : grand nombre de mètres carrés, tables et chaises, numéros pour les tables, jeux de belote neufs, règlements, feuilles de comptage, fiches de marque, pré-tirage selon la participation et macro pour tenir les comptes, ce qui fait que tout baigne dans l'huile. La tâche la plus prenante reste l'achat des lots car il faut courir les promotions pour que les récompenses soient les plus intéressantes possibles.

Se sont "donnés" pour organiser ce concours :
Alain Fages (communication, achat des lots, organisation du concours), René Gardet (encaissement des inscriptions, distribution des fiches de marque), Richard Lecomte et Laurent Battistel (préparation du vin d'honneur) plus quelques participants qui ont donné des coups de main ponctuels. Bravo à tous.

Malgré la sérénité prônée avant le démarrage du concours, le brouhaha a été omniprésent ;  l'homme est bien le seul animal doué de parole et on s'en accommode ! On a un peu moins apprécié l'état "second" de quelques présents au comportement un tantinet désagréable. Cependant, cela n'a pas altéré l'ambiance générale de la soirée qui est restée bon enfant.

Tout le monde était à l'heure, ce qui a permis de débuter dans les temps et 3 H 30 plus tard, vers minuit et demi donc, après 6 tours de 10 prises le classement  (en PJ )  de cette 31ème édition était connu.
 
Et c'est l'une des deux équipes féminines, constituées d'
Annie Azoulay et de Christiane Délas, qui s'imposait largement dans cette 31ème édition avec 6202 points. Bravo les filles. Avec 5836 points, François Tosser et Pascal Guézard accédaient à la deuxième place. Complétaient le podium, André Mercier et Nady Pavadépoullé avec 5812 points.
La cuiller de bois était décernée symboliquement à la deuxième équipe féminine composée d'
Yvette Trives "Mamie" et de Georgette Bonnet. La meilleure fiche de marque affichait 1341 points  (Babette et Didier Marin), la moins bonne 359 points (François Gallo et Jean-Pierre Debronde).

La remise des récompenses (presque 750,00 € de lots) donnait lieu comme d'habitude à de vifs applaudissements accompagnés parfois de quelques saillies . Un bon moment.
Merci à
Bernard Gogolka, notre caricaturiste, qui a promis de croquer les deux vainqueurs.

Un ou deux petits verres de soupe au champagne avec une ou deux tranches de quatre quarts clôturaient la soirée dans la bonne humeur. Il était 1 H du matin.


Des photos de tous les beloteurs dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 11.01.2020

1 2 3 4 5 » ... 42




{partial} {/partial}