Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
> La Boutique Boulistenaute

Encore un licencié historique de la SVCP qui disparait : Claude Perruchaut nous a quittés le 24.03.2020

Adieu Claude


Claude Perruchaut avec Christiane Délas lors de la fiesta organisée à la SVCP pour ses 90 ans (et ceux de Paul Huré)
Claude Perruchaut avec Christiane Délas lors de la fiesta organisée à la SVCP pour ses 90 ans (et ceux de Paul Huré)
Il y avait un longtemps que l'on n'avait pas vu Claude Perruchaut au club et on était  inquiet. Nous avons malheureusement appris son décès le 24.03.2020 par un faire part affiché sur la façade du Pavillon des Boulistes Serge Bosredon. Celui-ci est intervenu le mardi 24.03.2020, il est décédé de mort naturelle dans son sommeil comme il l'espérait.  Il avait eu 92 ans le 16 janvier dernier.

Licencié 10 ans à la
SVCP, trois fois dans les années 80 et sept fois dans les années 2000 / 2010, ces dernières années, il avait opté pour la carte de membre honoraire. C'était un joueur exclusivement "club", il ne sortait jamais en concours mais il participait souvent aux parties de loisir. Quiconque l'avait vu une fois armer son tir ne pouvait pas oublier son style spectaculaire que l'on pouvait qualifier de saccadé.
Les cartes, surtout la belote, l'occupait beaucoup les dernières années où il fréquentait le club. Il était assez exigeant avec ses partenaires.

Claude était d'un commerce agréable et il ne dédaignait pas la plaisanterie. On se rappelle son fameux  "Ah ! ah ! s'écria-t -il en portugais."
C'était aussi un bon pongiste. Il avait longtemps coaché avec dévouement et jusqu'à un âge avancé l'équipe de tennis de table de nos voisins de l'ADF.

Mineur dans le sud-ouest de la France (à Carmaux peut-être bien) dans sa jeunesse, il était monté à Paris après la fermeture des mines pour intégrer la police. Métier qu'il a exercé un moment sans vraiment s'y être épanoui disait-il. Ensuite, il avait tenu une supérette à la CILOF puis exercé encore un autre métier. Il a eu trois fils que nous avons vu au club lorsqu'ils sont venus, avec leurs familles (du champagne et un fraisier), fêter les 90 ans de leur père, très ému parce qu'il ne s'y attendait pas.
Il avait perdu son épouse il y a quelques années et cela l'avait beaucoup affecté.

Le 2.02.2018, nous avions été très heureux de fêter son 90ème anniversaire en même temps que celui de
Paul Huré son conscrit (manifestation intitulée "Les 180"). Vous pouvez  consulter l'article consacré à l'évènement  en vous rendant sur la page d'accueil du blog dans la colonne "Archives", février 2018.

Nous sommes très peinés de ne pas pouvoir accompagner ce deuil comme nous le faisons habituellement : hommage par affiche accompagnée de photos au club, sollicitation des licenciés pour participer à l'hommage (fleurs pour deuil)  et déplacement aux obsèques. En PJ, le faire part.

Le Comité de direction et l'ensemble des licenciés de la SVCP présentent leurs condoléances attristées à son épouse, à ses trois fils, aux autres membres de la famille et à ses amis.

Le secrétaire, dont le logis est proche de l'église où se déroulait la cérémonie religieuse, a présenté les condoléances de la
SVCP  à la famille qui l'a remercié.

Encore un adhérent que nous n'oublierons pas.

Alain FAGES / 25.03.2020

Nouveau commentaire :






{partial} {/partial}