Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

Notre ami Pietro Lenti nous a quittés le 19.06.2015 dans sa 80ème année, grande est notre tristesse

Adieu l'ami


Notre ami Pietro Lenti
Notre ami Pietro Lenti
Nous avons appris le samedi 20.06.2015 par sa nièce le décès de "notre Pietro" intervenu la veille. Et même si on le savait fragile, sa disparation nous a surpris. Mercredi dernier encore il discutait et jouait aux cartes au club, comme d’habitude dira-t-on !
Il avait été "ponté" il y a bien longtemps à
Jacques Cartier (Massy) et ces dernières années il était contraint à des dialyses hebdomadaires aux Mousseaux à Évry. Mercredi, ne se sentant pas bien, il avait demandé à être conduit aux urgences aux Mousseaux puis, faute de service cardiologie dans cet établissement, il avait été transféré à l'hôpital d'Évry / Corbeil où il est finalement décédé vendredi. Le cœur a lâché. Il venait d'avoir 79 ans.
 

Arrivé jeune homme de ses Abruzzes natales (Torino Di Sangro), il faisait partie de ces immigrés italiens (il avait conservé sa nationalité et aussi une partie de son accent…) qui ont bâti la France. C’était effectivement un homme du bâtiment, il avait commencé sur le terrain avec la truelle, puis, à force de courage et de volonté de réussir, il était passé aux commandes de gros chantiers. Même après l’arrêt de son activité on faisait encore appel à lui, à son savoir faire et à son carnet d’adresses. A l’occasion, il dépannait des demandeurs d’emplois de sa connaissance qu’il faisait embaucher dans des entreprises avec lesquelles il travaillait.
De son union avec son épouse
Nicole était née quatre enfants, deux filles et deux garçons dont il était très fier. Comme un certain nombre d’adhérents du club, il habitait dans une commune voisine, Morsang-sur-Orge en ce qui le concernait.
 
Licencié pendant 29 ans à la SVCP (il avait même été membre du Comité de direction en1987), c’était un licencié très apprécié pour son inimitable faconde, son humanité et pour bien d'autres choses encore (les services rendus au club ou à ses adhérents, la convivialité,…). Il était aussi très estimé des femmes qui appréciaient beaucoup sa galanterie naturelle.
 
Au début de sa « carrière » de bouliste à la
SVCP, il pratiquait régulièrement et il aimait faire de bonnes parties dans lesquelles il mettait tout son cœur et toute sa malice. On entend encore ses « Tu te voyais déjà en haut de l’affiche » adressés à l’adversaire quand il avait gagné une partie mal engagée ! En compétition, on se souvient surtout de sa finale du Challenge Henri Longuet de Jeu provençal en 1987 avec Roger Bourneix et Yannick Sibilo, mais il avait quelques autres succès à son palmarès. La preuve, en 1988, il était passé « Honneur ».
 
Au jeu (à la « balote » comme il disait), c’était un phénomène, aussi bien quand il pratiquait car il avait sa façon de jouer qui n’était pas celle de tout le monde que quand il regardait ; ses commentaires au yams attiraient toujours quelques réactions amusées ou quelques agacements de la table. Il entretenait l’ambiance.
 
Entre le Pavillon des Boulistes et Le Périgord – avec quelquefois la cigarette « interdite » à la bouche - il pratiquait avec conviction son sport favori : les joutes oratoires. Souvent interminables et dans lesquelles il ne s’avouait que rarement vaincu…
 
Il était populaire au club et ailleurs et sa disparition va laisser un grand vide. Nous garderons longtemps dans nos mémoires le souvenir d’un homme plein de vie et qui avait réussi sa vie.
 
Dès que nous avons appris son décès, nous avons présenté à son épouse, qui passait de temps en temps sur le terrain, les condoléances du Comité de direction et de l'ensemble des adhérents.

Du 20 au 24.06.2015, des affiches avec des photos et le scan du faire-part (également affiché au Périgord) ont été apposés sur le bar et sur la vitre du bureau. Le 21.06.2015 un mail d’information, avec une photo et le faire part en PJ, a été adressé aux internautes
SVCP et le  23.06.2015 à d'ex licenciés du club.

L'enveloppe ouverte au siège pour lui rendre un dernier hommage a permis de déposer à l'église une raquette de fleurs portant l'inscription "SES AMIS DE LA SVP"
avec un petit mot de condoléances pour l'épouse, la famille et les amis de Pietro. Il reste à utiliser un assez important reliquat.

La cérémonie religieuse s'est déroulée le jeudi 25.06.2015 à 15 H en l'église Sainte-Bernadette de Viry-Châtillon devant plus de cent personnes dont une bonne quarantaine d'adhérents SVCP parmi lesquels  Christiane Délas, Christine Lepeigneux, Yvette Trives Stéphane Birolleaud et Alain Fages qui ont représenté le Comité de direction.

Les remerciements de la famille ont été reçus au club le 2.07.2015

Des photos de Pietro sont visibles dans la Photothèque dans l'album In Memoriam.
Un plaque en marbre portant l'inscription "SES AMIS DE LA SVP" a été déposée sur la pierre tombale le 3.09.2015.


Alain FAGES / du 20 au 25.06.2015 + 3.09.2015


1.Posté par Brigitte (crevette) le 29/06/2015 19:51
Toutes mes condoléances, à toute la famille, aux amis et proches.

Nouveau commentaire :






{partial} {/partial}