Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal
> La Boutique Boulistenaute

74éme Championnat de France Triplette à Montauban : PEDRAGOSA Hermanos et CAZORLA "Qué nous vens di Catalans !"

Lundi 15 Juillet 2019



Résultats : Enfin !


Comme le chantait Michel SARDOU dans sa chanson Je dors "Combien de fois faudra-t'il faire la même route pour arriver..." C'est ce que devait commencer à se dire les frères PEDRAGOSA, Patrick et Thierry qui rodent patiemment prés du titre depuis plus de vingt ans, champions départementaux, de Ligue, quart de finalistes, plusieurs fois en demies et battus à 12 l'an passé à Pierrefeu par les champions en titre qui allaient signer le doublé, ils ne sont jamais découragés, n'ont jamais douté et à force de régularité et avec l'apport énorme du phénoméne Cédric CAZORLA qui enfonce tout objet à quel jeu de sphères qu'il pratique, il ont enfin réussir à revêtir de ce superbe maillot tricolore tant espéré...



Mais Dieu que ce fut dur comme un pack d'avants de l'USAP, tortueux comme une route du Canigou, à suspens comme dans cette demie finale ou il se retrouvérent 0/11 morts clinique, avant d'entamer une rémontada digne du Barça (face aux parisiens de la Seine et Marne clin d'oeil...) pour gagner 13/11...Et cette finale, quelle souffrance encore face à cette Haute Savoie des PERRET et MARLIER portée par tous les astres, à qui tout souriait et qui finalement ne devait céder que 13/10 à l'issue d'un duel haut en couleurs...Et finalement ce titre est  beau et grand comme la mer sur la côte Vermeil au large de Port Vendres...


Alors Bravo messieurs, félicitations, vraiment ! Et soit dit en passant vous avez sauvé mes pronosctics et ma présentation de la noyade totale... Tout le monde s'accorde à dire que c'est mérité et à saluer votre régularité, votre constance et votre comportement extrémement correct et fair play sur les jeux depuis des années.

Et il fallait être forts pour gagner ce championnat, forts dans sa tête et dans ses bras sur des jeux peu évidents et encore plus compliqués avec la pluie. Trouver la bonne hauteur, le bon lâcher, laisser de la vie aux boules, tirer peu mais au métal, ne jamais renoncer, ne pas craindre les gros renards et les mauvaises entames, faire payer les mènes en ajoutant etc...Vous avez su faire tout ça et ce n'était pas simple.

Voila c'est historique, et pour plusieurs raisons car premièrement voir des frères l'emporter en triplette n'est pas si courant et avant vous une seule fratrie l'avait fait en 2002 à Puget sur Argens avec Frédéric et Philippe STIEVENART sacrés avec Mohamed BEN MOSTEFA pour le Gard. Deuxièmement vous êtes la première triplette hors du département  du Gard à être championne de France Jeu Provençal Triplette, dans la Région Occitanie (et ex Languedoc Roussillon) et aussi première triplette sacrée pour le CD66 qui avait déjà eu le titre en doublette en 1993 avec MOLINS et SANCHEZ...Une stat montre que souvent le vainqueur est dans le Comité qui organisera l'année d'après (Exemple BENGHEZAL JEAN HEBRARD en 2007 à Toulon championnat à Beaucaire l'année suivante, BIANCO FERRER BOIRON champions 2012 à Tournefeuille et présents à Vauvert en 2013, SEGUI GIRARD MARTINI champions à Castelnaudary 2017 avec Championnat chez eux dans le Var à Pierrefeu en 2018...), donc ça renforçait les chances des PEDRA car le championnat triplette 2020 aura lieu dans les P.O à Cabestany ! 

A la maison, les frères PEDRA comme on dit, Patrick, Thierry et Cédric CAZORLA porteront fièrement le paletot tricolore et seront trés difficiles à battre, on peut déjà en être sûrs !


La Coupo Santo véritable hymne Provençal qui retentit chaque année à l'issue de la finale du Provençal commence ainsi "Provençau veici la Coupo, que nous vens di Catalans..."
C'était écrit...






Présentation d'avant championnat

Nous baptiserons tout naturellement cette 74éme édition du Championnat de France "Montauban Triple Ban ?"

Evidemment pour la rime avec la capitale Tarn et Garonnaise, mais surtout parce que la triplette double tenante du titre des varois Yohann SEGUI Michael MARTINI et Cédric GIRARD viendra chercher un troisième maillot d'affilée et tenter d'égaler les légendaires Henri LAFLEUR Alain ANGELVIN et Jean-Paul CAPELLE qui sont les seuls à avoir réussi ce triplé historique en 1986 1987 et 1988 (Pra Loup, Sète et Roanne)...

Mais attention  une autre formation, gardoise celle là, cherchera elle aussi un triplé, Triple Ban 100% Montalbanais celui là pour les Champions de France en doublette en titre ici même l'an dernier et en 2015 sur ce Cours Foucault où ils sont chez eux...En effet Marvin ROMERO et Fabien RIPERT qui feront équipe avec Sébastien ROMERO  chercheront eux aussi une insolite tierce dans la même ville...

Et si ces deux équipes feront partie des tous premiers favoris, elles auront fort à faire car pas mal d'autres trios ne feront pas le déplacement en Tarn et Garonne pour faire du tourisme et de la figuration et nombreuses seront les teams qui viseront le carré d'honneur et le sacre suprème si affinités...

Alors quels seront les frappeurs en série et les maîtres pointeurs qui sauront déjouer tous les pièges des jeux techniques du Cours Foucault pour revêtir le dimanche soir la plus belle des tuniques, le fameux maillot tricolore et entendre sans doute la Marseillaise la plus envoûtante de leur vie ?...

Quoi qu'il en soit, c'est avec un grand plaisir que les meilleurs spécialistes de la longue distance reprendront la route de Montauban préfecture du Tarn et Garonne et vrai terre de Jeu Provençal si il en est. Ici à Montauban on aime le Jeu Provençal, au point d'organiser un National de Jeu Provençal très prisé et relevé qui a lieu chaque année fin août depuis 1998.  Et l'équipe d'Alain GARCES comme le CD82 savent recevoir. Pour eux l'organisation d'un France au Jeu Provençal (comme à la pétanque) n'a plus aucun secret tant les précédents sont nombreux avec toujours une grande réussite ( cinq fois le doublette en 1981, 1990, 2011, 2015, 2018)... Et puis Montauban est dans un terre fertile en talent et champions  avec des joueurs connus comme FALGAYRAC et Gérard LAGARDE sacrés champions de France en 1992 à Lons le Saunier ou SAMARA et PREVOT titrés plus récemment en 2012 à Frontignan , mais aussi des grands joueurs comme le légendaire Clovis CAPELLO qui aimait pratiquer la longue mais aussi les  TOSATO, RAULY, SAMARA Dylan et évidemment toute la famille LAGARDE entre autres avec un public à la fois connaisseur et passionné.


Alors triplé historique  pour les tenants du titre ou changement de donne et prise de pouvoir par de nouvelles têtes ? Ils sont nombreux à postuler pour les trois tuniques tricolores toujours aussi magiques et finalement ce championnat s'annonce très ouvert eu égard aussi des grands absents évoqués infra et du fait qu'actuellement dans le circuit du Jeu Provençal aucune vraie équipe qui évolue toujours ensemble ne domine vraiment la spécialité comme cela pouvait être le cas dans les décennies 80 ou 90.

Voici comme chaque année une liste d'équipe (38), en notant de grands absents pour cette édition comme les KERFAH, VALDES, ROUX, STIEVENART, SERRANO, MATRAGLIA, CEYTE, GOSSELIN, SORRENTINO, DOMENGE, TORRES, ONDE, LAFLEUR entre autres, pour vous aider à vous faire une idée, mais sans dévoiler mon pronostic personnel même si naturellement j'ai ma petite idée...Mais pour respecter la tradition je délivre encore ma désormais traditionnelle et lapidaire formule "difficile de se prononcer surtout quand on connaît la noble incertitude de notre jeu favori" et les aléas qui peuvent surgir au coin d'une donnée qui casse, comme dans un contre moisi sur un tir décisif...Le petit plus, la chance, ce fluide invisible qui habitera les futurs champions et sans qui les grandes choses ne peuvent se faire...

Bonne lecture et bon pronostic à tous !


Grands Favoris *** (5) :


127 SEGUY Y MARTINI M GIRARD C (CD13) : Logiquement les double tenants du titre parés du maillot seront les candidats naturels au triplé et ils ont les qualités pour le faire même si en cette année 2019 ils ont moins joué et aussi moins gagné. Néanmoins Cédric Girard reste un des tireurs les plus stylés et les plus efficaces du circuit et si Yohann SEGUI est remis de ses pépins physiques, ils auront une hargne décuplée par le costume et qui sera difficile à endiguer. Un premier choix évident.

40 MELLADO R BONNET L SECCHI S (CD31) :

Les toulousains au fort accent marseillais se présentent cette année avec Serge Secchi qui succéde à Gilles Assigal et ils seront encore de vrais épouvantails, avec les deux premiers déjà sacrés en doublette ici à Montauban en 2011. Brillants champions champions de Haute Garonne on sait que le solide Robert Mellado sera présent au rendez vous pour un parcours de premier plan pouvant les amener dans le dernier carré... Costauds et déterminés.


39 ROMERO M ROMERO S RIPERT F (CD30)

Encore une belle équipe qui se qualifie pour la deuxième année consécutive dans la même compo et  qui a des atouts  ! Ils ont peu joué ensemble mais Marvin est en grande forme comme en témoigne ses excellents résultats au Super Challenge et Fabien reste une des meilleures gachettes de l'héxagone  et avec le nouveau titre doublette acquis l'an dernier ici même ils ont encore gagné en confiance. Ils seront bien présents et durs à tordre comme d'habitude. Très complémentaires et bien équilibrés. Du solide !


89 BEN MOSTEFA M ROUVIN F BELTRAMONE M (CD83) :

Une grosse partie là encore qui aligne les performances dans le Super Challenge et le retour de Ben après quelques pépins physiques pour le plus grand bonheur des spectateurs qui n'en doutons pas se masseront pour admirer son tir inimitable et si facile. Une équipe qui a vraiment de la gueule et du style. Déjà sacrés en triplette et doublette nul doute que Ben et Fabrice feront tout pour emmener vers le titre leur pointeur Michel Beltramone. Leur expérience des grandes compétitions et des parties à enjeu sera un atout supplémentaire. Grands favoris naturels eux aussi.


67 PEDRAGOSA P et T CAZORLA C (CD66) :

Une formation particulièrement soudée et unie avec les frangins catalans qui ne sont plus à présenter et se connaissent sur le bout des doigts. Qualifiés pour la deuxième fois d'affilée dans ce dispositif avec l'apport du Champion de la grosse boule Cédric Cazorla qui relève le tir dans cette partie voici une belle équipe, complète et équilibrée qui tentera de faire mieux que l'année dernière où elle avait échoué au pied de la finale d'extrême justesse (12/13) face aux futurs champions. A suivre très attentivement.




Favoris et sérieux prétendants ** (33) :



37 AVELLANEDA P BERTRAND D SIGAL G(CD30) :
 
Qu'on se le dise le grand Bertrand et son pote Sigal sont de retour. Equipés au valeureux Avellaneda ils ont remporté le titre de  Champions du Gard de haute lutte (13/12 en finale avec un frappé gagné pour Gérard Sigal) , voilà une formation expérimentée et armée pour avancer et se mêler au sprint final. D'autant que Gérard Sigal est souvent en réussite ici et a remporté plusieurs fois le National (à 5 reprises). Incontournables !


12 GAUDILLIERE C TERRENO T BORSOTTO C (CD06)

3éme qualification d'affilée pour les deux premiers, couple de champions longuistes,  Claire Gaudilliére ne cesse de  confirmer ses grandes qualités avec cette nouvelle qualification et d'excellents résultats dans les grands concours avec son talentueux compagnon qu'on ne présente plus Thierry Terreno. Associés cette année à l'inédit Claude Borsotto il la font encore bonne comme on dit...Un beau mélange de classe et d'adresse qui peut les conduire vers un maillot tricolore qu’ils  mériteraient assurément et qui serait une grande première pour une dame. Très complets et séduisants.



8 BOVO B ZUGNA C PARA L (CD05) :

Là encore de sacrés clients avec Benoit Bovo déjà lauréat deux fois il y a dix et onze ans dans le Gard  et l'ex crocodile nîmois naguère finaliste de la Coupe de France en 1996 Christophe Zugna complété par Laurent Para ... Cette formation haut alpine est un beau mariage d'expérience et d'adresse avec une grosse force de frappe...Ils peuvent légitimement prétendre au maillot. Fort potentiel.

88 MARTINO F BASSO G SELLIER JM  (CD83) :

Les  3 joueurs de la boule Provençale de Saint Maximin chère à mes amis Dédé Payan et JP Veyres sont de grands compétiteurs particulièrement coriaces et durs à battre...Un peu moins connus que des noms plus ronflants, Ils seront surement très motivés pour frapper un grand coup.  Appliqués, concentrés et patients à l'image d'un Marco Sellier toujours très combatif. Attention à eux.


38 MEJAN L MEJAN HP RICCI JL (CD30) : 

Les gardois font encore une belle saison et n'en sont pas à leur première qualification ensemble pour les deux premiers qui ont même atteint la finale il y a tout juste dix ans, avec Laurent PALAZZO, sur le carré de l'Estanque Nimoise (battus par Giordanengo Auzet Bovo) et qui reçoivent l'apport de JL RICCI ancien raseteur dont les débuts sont superbes et les progrès fulgurants. lls ont de de grosses qualités de polyvalence et un jeu attractif avec une grinta toujours aiguisée. Du caractère.


.
128 ESTRANG J LAMOTTE S DUBOIS K (PACA CD04) :
Les pensionnaires de Sainte Tulle ont créé la sensation l'année dernière à Pierrefeu en se hissant en finale et en passant prés du sacre...Ils sont capables de tout et dotés d'un gros mental. Si ils prennent confiance ils peuvent vite jouer les coupeurs de tête bien drivés par l'expérimenté Jérome Estrang champion de France  il y a 18 ans au Pontet (avec J Blanc et G Quiles).  A surveiller de prés.

93 FLORES F VIUDES J POUJOL J  (CD84) 


Les pertuisiens sont très aguerris et ils forment eux aussi un bel alliage de jeunesse et d'expérience surtout si "Baguette" Jérémy Viudes sait se montrer magique... Coriaces à souhait.  Un obstacle de choix qui ne permettra pas la moindre fantaisie. Une carte à jouer.


24 FANTINI L ERISSON T PEYRE T  (CD13) :

Les trois copains Port de Boucains expérimentés seront de sérieux candidats toujours aussi accrocheurs, calmes et déterminés. Avec le retour de leur pote le talentueux et polyvalent Thierry Peyre les bucco-rhodaniens ne tolérerons pas la moindre faute. Dans les prétendants affirmés.
 

91 DOMERGUE C MALBEC C PREYRE JP (CD84) : 

La triplette vauclusienne  a fière allure et s'impose comme la formation la plus régulière et la plus constante du département. Les joueurs de l'ASPTT Cavaillon sont de redoutables combattants qui se connaissent par coeur évoluant depuis de nombreuses années ensemble. Ils présentent une équipe solide et équilibrée qui devrait être à l'aise sur ces jeux. Parmi les sérieux postulants.


90 LECA R LECA JM COMBES R CD83) :

Les varois emmenés par le grand Robert LECA grand champion à Pétanque porteront à nouveau fièrement les couleurs du CD83. Mais ce n'est sans doute pas une fin en soi et sur les jeux techniques de Foucault ils auront des arguments certains. Expérimentés, Tenaces et appliqués. A ne pas négliger.


6 MARPAUX G AUDEMAR JF EGRET M (CD04) :

Le classicisme bas alpins symbolisé par l'expérimenté Marcel EGRET, associé aux chevronnés Gilbert MARPAUX et JF AUDEMAR. Un bon mélange qui pointe souvent très bien ce qui peut leur permettre de naviguer si l'entrée en matière se fait bien. Une équipe qui ne donnera rien. A suivre avec attention.


22 GREGOIRE F PAOLUCCI E SANCHEZ P (CD13) :

Epatants champions des bouches du Rhône les trois potes de la Boule Vallier auront à coeur de porter au plus haut leur couleurs ! Voici encore une belle formation ambitieuse et dynamique qui si elle est en confiance peut faire des dégats.  Belle saison pour Patrick SANCHEZ qui se qualifie au triplette et doublette ce qui est très fort dans le CD13. Beaucoup de cohésion et d'amitié dans cette partie qui sera de fait très dure à bouger. Des arguments.

7 ACCHIARDI A BAGARRE A BRUNEL L (CD04):

Les deux premiers nommés ne cessent de progresser et leurs résultats aux France en témoignent avec notamment cette demi finale perdue de justesse en 2017 au deux en deux à Palavas...Excellents aux deux jeux et à l'aise sur des jeux compliqués et accidentés comme ici ils auront un coup à jouer. Un gros outsider.



5 LOMBARD M MUSSO JP LEROY A (CD04) :

Emmenés par le chevronné Jean Pierre MUSSO qui fut finaliste à Albertville en 1998, les bas alpins sont capables d'hisser haut leur niveau de jeu et peuvent se mêler au sprint final avec toujours  la même hargne pour les championnats. A ne pas mésestimer.



9 ROLLAND A HOUDELETTE R CHIAPPONI JM (CD05) 

Les hauts alpins auront une belle carte à jouer avec à la barre un Robert HOUDELETTE toujours présent  qui  avait conquis le tricot il y a déjà 26 ans à Draveil (avec JP Escallier et le regretté Max Caioli)...Un jeu classique et efficace et une solidité à toute épreuve. De réelles qualités.


86 ROUGE D LADOUX E SENAC  (CD82)  

Les Tarn et Garonnais évolueront sur leurs terres et appliqués à l'extrême ils ne seront pas faciles à manœuvrer. Avec le talentueux Eric LADOUX ils feront partie des obstacles de choix. A surveiller attentivement.



13 GERACE B CRUMIERE B MAURIN V CD06) : 

Les azzuréens sont des habitués du France, ils seront encore de redoutables compétiteurs qui ne lâchent rien avec à leur tête le chevronné Bruno GERACE qui a déjà atteint le carré. Des atouts à prendre en considération.


23 CALEY S CALEY C MARCO F (CD13) : 

Une des bonnes formations bucco rhodanienne, solide et déjà aguerrie avec plusieurs qualifications à son actif et des grands prix au tableau de chasse. Pour ces 3 amis, sociétaires de la boule Vallier tout est possible surtout si Fabien MARCO sait se montrer bondissant et efficace. Des qualités certaines !


126 MARRALE P BRANDELLO S PLAN L (Ligue PACA) : 

Encore une équipe du CD13, qualifiée à la Ligue celle là, qui a su trouver les ressources pour aller gagner son billet à Digne après un échec au marathon départemental. Bien rodée avec des carrés dans les gros concours et une grosse expérience ensemble, et se dispersant peu, ils auront une belle carte à jouer. Beau potentiel.



GUALANDRIS M  et Ph TASSIN Ch (CD19) :

Des corréziens et des habitués des France qui peuvent contrarier beaucoup d'équipes. Ils ont peu remanié l'équipe avec le retour de FOURNIER. Envoyeurs de haut vol si il venait à pleuvoir ça peut les aider mais sur ces jeux ce sera déjà un vrai plus...Profil d'équipe Cactus !



10 REYNAUD J ZAPATA M BOSSONE G (CD05) : 

Les jeunes Gapençais ont des résultats et ont enfin réussi à se qualifier ensemble ! Une équipe de copains qui pratique un jeu séduisant tourné vers l’attaque qui peut faire de ravages. A prendre très au sérieux.


19 DARCOURT J PAOLINI L CABALLERO D  (CD11) : 

Avec le patient et expérimenté Diego CABALLERO, ils seront difficiles à bouger  car leur appoint est millimétré et ils sont très appliqués. Les audois souvent présents au France feront partie des formations pièges capables de tout. S’en méfier.


62 LENGLET S PAGNET F HENOCH F (CD60) : 

Le public pourra apprécier le style du grand Steve LENGLET jadis vice champion de France ici même à Montauban alors que le maillot semblait devoir lui tomber sur les épaules (une décision arbitrale, annulation de boule pour dépassement de temps, en avait décidé autrement ce qui reste une immense déception et avec le recul très cruel...) Revenu dans l'Oise et qualifié avec deux potes nul doute qu'il aura à coeur de briller. Des atouts certains.



41 TAURINYA T COUDIN P DEMEJANES W (CD31) :

Les vice champions de Haute Garonne sont en forme ascendante et il faudra encore s’en méfier avec l'adroit Willy DEMEJANNES que j'ai vu souvent bien jouer à Montauban (et ailleurs). Ils peuvent avancer si ils démarrent bien et prennent confiance. Pourquoi pas ?


34 KERDJOU M PEYRON M PERRY  (CD26) :

Ils se sont brillamment qualifiés dans la Drome  et pratiquent un jeu parfois étincelant et efficace, notamment au tir. Ils  sont  trés calmes et déterminés avec un Michael PEYRON qui est toujours dans les bonnes gachettes alors que PERRY reste une valeur sure ...Méconnus au Jeu Provençal mais attention à la surprise. 



113 LIENARD M PLEE S AVENAS R (Ligue RAA) :  

Emmenés par  le sympathique Michel LIENARD champion de France par deux en 1998 à Vergèze avec Yves RINCK, les Nyonsais seront encore de sérieux clients qui ont enlevé leur qualif de haute lutte dans les Alpes.  Des lutteurs au jeu classique qui se découvrent peu,  et ne lâchent rien. Intéressants et passionnés.

 
119 LACROUX T ABRUZZO F MICHEL P (LIGUE OCC) : 

Encore une équipe où les joueurs se connaissent très bien avec pour les deux derniers une finale en doublette il y a trois ans à Quillan et d'excellent résultats au Jeu Provençal comme en témoigne le récent titre de Champion d'Occitanie acquis en Ariège il y a plus d'un mois...De réels outsiders.



125 LEPART F LEPART S BAVIERA S  (LIGUE PACA)

Les bas Alpins de la Boule Manosquine  ont enlevé leur qualification à la Ligue avec brio et n'en seront pas à leur premier championnat de France. Ils sont toujours concentrés et combatifs, et avec un Fabien LEPART qui est dans le tireurs montants du Jeu Provençal tout est possible ! Danger.

110 MOUSSET F PAQUET M PAQUET O  (Ligue N AQ) : 

Régulièrement  qualifiés les charentais,brillants champions dans leur grande Ligue de Nouvelle Aquitaine,  se révèlent toujours difficiles à manœuvrer il peuvent créer la sensation. Potentiellement dangereux.


64 DANYCAN G PILLOT D DELASSUS  (CD 62) : 

Le premier s'est souvent qualifiés pour le Pas de Calais ou la Ligue des Hauts de France et est très régulier. Minutieux et calmes, ils ont des atouts pour surprendre surtout sur des jeux épais. Piégeux et à ne pas snober.



66 PATRUNO D JUDON L DE AZEVEDO J (CD63) :

L'ancien champion de France Pétanque est devenu un habitué des France au jeu provençal et se qualifie chaque année depuis une dizaine d'année... Equipe soudée, toujours difficile à manier, avec de réels atouts notamment à l'appoint. Sérieux.

72 BROU M BOUSCH N CHAPELAND W (CD 69) :

Encore des habitués du France Provençal pilotés par l'excellent Wilfried CHAPELAND déjà sacré en 2000 à Thonon les Bains et grand de la pétanque. Ils seront encore là pour contrarier les plus grosses équipes et ceux qui se risqueraient à les sous estimer...Discrets mais efficaces.


120 SOLER T PLATON M PIZZARO M (Ligue OCC) : 

Les trois amis de la Boule des Anges n'ont pas volé leur qualif sachant trouver les ressources pour se qualifier à la Ligue en Ariège après un échec à la bonne au départemental ou ils avaient très bien joué. Ils aborderont la compétition sans pression et comme une fête mais attention ils savent produire du jeu et de bonnes parties du Gard peuvent en témoigner ! Appliqués et coriaces, mes encouragements !




Que ceux que je n'ai pas cités veuillent bien me pardonner, et se dire que depuis quelques temps les champions n'étaient pas forcement dans cette liste. Simplement que cela renforce leur motivation car c'est bel et bien sur le terrain que se jouent les parties et que se gagnent les titres. Alors encouragements à tous et bon Championnat 2019 !



 


Vincent MEGER






{partial} {/partial}