Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur




Association de Défense et de Promotion du Jeu Provençal

Décès de Robert Ribière "Liberté" : "Au revoir les enfants..."

Mardi 23 Février 2021

Il avait monté une école de Jeu Provençal ce qui vous classe tout de suite un bonhomme...Oui au coeur des années 90, dans son village de Bellegarde et le canton de Beaucaire Robert Ribière avait fait naître chez les plus jeunes la passion et l'envie de jouer à la longue et de faire les trois pas. Un sacré pari, réussi d'ailleurs avec de nombreux champions qui sont sortis de cette formidable pépinière. Hélas aujourd'hui cette vocation a disparu et le renouvellement des générations de joueurs de  Provençal ne se fait plus, et dans le Gard encore plus qu'ailleurs...

Un sacré bonhomme le Robert, une figure, un emblème du village, avec son caractère trempé, ses coups de gueule sur les jeux, mais aussi ses courses après les boules, ses sauts, ses feintes et sa présence dans des parties à l'ancienne où galéjades et humanisme présidaient aux débats...

Digne héritier de son Père le grand Liberté Ribière immense joueur des années 30 à 50, pionnier du Jeu Provençal et qui joua avec les meilleurs gardois comme Jean Ferret, Antoine Arpinon, les Roussel de Saint Gilles ou encore le grands Cialdi et Alteirac, il a très vite été plongé dans la potion magique de la Longue et suivi les exploits du Papa (voir photos) et naturellement il consacra sa vie à cette passion dans son village de Bellegarde sur le magnifique Boulodrome où il s'attacha surtout à transmettre aux jeunes les gestes et la devise qu'il avait fait sienne et qui orne son livre "Adresse, Elégance, Ténacité, Liberté" comme un slogan à une République Longuiste !

Excellent joueur et redoutable gagneur il se qualifia pour le championnat de france 1986 à Pra Loup avec Alfred Dupin et Paul Chabalier puis l'année suivante à Sète avec Pierrot "Nana" Verdelhan et Roland Tomatis et remporta les plus belles classiques régionales comme le fameux tête à tête Gallasteguy à Beaucaire et bien d'autres carrés d'honneur...Sa course légèrement zig zagante et son tir en cloche faisait un malheur et il était aussi très doué à l'envoi sur le jeu mouillé...Mais surtout il aimait faire vivre la partie et commenter chaque boule, chaque option dans un esprit toujours fair play même si parfois il pouvait tomber dans la caricature très provençale...Il va manquer sous ses platanes de Bellegarde qui ne le voyaient plus guère depuis quelques temps...Il va manquer à ses amis les Chabalier Bartoli, Théophile, Agreil, Pastouret, Agniel etc et il rejoint certains déja  partis comme Saury, Dupin,  Biesse, Zaltron, Verdelhan, Lashermes, Novi et autres noms qui ont fait l'histoire des boules ici sous la Vierge de Bellegarde...

Alors oui il nous laisse mais regardez ce qu'il nous laisse, ces champions de Jeu Provençal et ce Livre "Pour que roule la boule" approche très détaillée de la pratique et de l'entrainement au Jeu Provençal...Mais aussi ces mordus de pêche qui s'adonneront à leur passion sur le Lac qui porte désormais son nom et qu'il avait initié via son école de Pêche locale. Un éducateur et un bénévole hors pair, ne comptant ni son temps ni sa peine, très bon pédagogue, qui aimait transmettre et divertir. 

Adésias Robert, cette dernière partie tu n'as pas pu la remonter et la gagner, mais tu as lutté comme un Lion, à la loyale, pour vaincre cette sale maladie et tu peux être fier comme tu peux être fier de ce que tu as apporté aux autres.

Merci à toi au nom de tous les amoureux du Jeu Provençal pour l'ensemble de ton oeuvre.

Et comme tu leur aurais dit en les laissant le soir "Au revoir les enfants..."

Condoléances à son épouse, à ses enfants Sylvie, Ludovic et Frédéric, à sa soeur, à son frère René qui doit être inconsolable et à la famille. Courage à eux et aux amis.

Vincent MEGER le 23 février 2021

 




Vincent MEGER


L'Actualité Boulistenaute.com