Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Société Viry-Chatillonnaise de Pétanque
Très belle performance de Karine, bravo !
Très belle performance de Karine, bravo !
A mettre en exergue la remarquable organisation du club de Palaiseau et la fréquentation "hénorme" des championnats cette année.

Championnat de l’Essonne Individuel Féminin - Palaiseau – 1 et 2.04.2023 – 99 féminines dont 11 de la SVCP
Record de participation battue dans ce championnat ou la SVCP était fort bien représentée avec 11 joueuses
Annie Azoualy s’inclinait à « la bonne du soir » tandis que Karine Bouillot passait ce cap puis s’imposait en 1/8ème et  en quart pour se retrouver en ½ le dimanche après-midi.
Karine menait 9 à 3 quand un petit coup de mou allait profiter à son adversaire, Céline Fortier (Corbeil), cette dernière empochant finalement le titre. A noter que notre représentante est vraiment une battante car elle s'est présentée sur ce championnat avec quelques séquelles physiques !

Championnat de l’Essonne Doublette Pétanque Senior - Palaiseau – 1 et 2.04.2023 – 192 équipes dont 11
SVCP
Encore une participation remarquable sur un championnat - dont celle de la SVCP avec 11 doublettes - ça dure et tant mieux !
Après une avant dernière mène qui aurait pu lui donner la gagne, l’équipe
SVCP, Aziz Amessis, René Gardet s’est inclinée à 11 en 1/16ème de finale.
Une petite remarque en passant, la pétanque senior est d'un haut niveau cette année dans l'Essonne.


Alain FAGES / 3.04.2023

Post Covid-19


Sur cette photo de groupe, 10 des 11 équipes SVCP présentes à Vauhallan
Sur cette photo de groupe, 10 des 11 équipes SVCP présentes à Vauhallan
On l'avait constaté depuis le début de la saison sportive lors des concours fédéraux et cela s'est confirmé lors du premier championnat qualificatif 2023, les joueuses et les joueurs sont de retour en masse sur les terrains.

168 triplettes mixtes donc à Vauhallan pour tenter de se qualifier pour le Championnat de France (le premier dans cette formation) qui se déroulera à Douai (59) les 15 et 16.07.2023. Et parmi celles-ci pas moins de 11 équipes de la
SCVP qui a probablement remporté le challenge du nombre.
 
Aux résultats maintenant :
- se sont inclinés "à la bonne" du samedi soir : Isabelle Gardet, René Gardet et Norbert Scott ainsi que Florence Bravat, Jean-Luc Felut et Jean-Luc Gallo.
- ont atteint les 1/8èmes joués le dimanche matin  :
Annie Petit, Roland Milhomme (6-13) et Aziz Amessis ainsi que Marielle Monceau, Vincent Da Cas et Marc Éric Offredi (9-13).

On aurait bien aimé un petit quart mais nos deux équipes s'arrêtaient en 1/8èmes, ce qui est tout à fait honorable vu le plateau.


Alain FAGES / 26.03.2023

1 partout en Coupe de France


L'équipe SVCP : Norbert, Didier, René, Christiane, Gilles. Accroupis : Richard et Vincent
L'équipe SVCP : Norbert, Didier, René, Christiane, Gilles. Accroupis : Richard et Vincent
On avait un peu tordu le nez à la lecture du tirage de ce premier tour départemental car si Breuillet n'est pas un fief du jeu provençal, il possède une armada d'excellents pétanqueurs et, on le sait bien, un très bon pétanqueur peut faire un provençaliste honorable. Et puis, il y avait quand même un certain Sylvain Pilewski chez l'adversaire du jour, et lui c'est un crack à ce jeu (et bien évidemment à la pétanque).

Terrain lourd - Cadres tracés à la ficelle et numérotés - Cercle de lancement à disposition - Arbitrage :
Jean-Luc Voegel.


Sélection
SVCP : Christiane Délas, Vincent Da Cas, Didier Gardet, René Gardet, Richard Lecomte, Norbert Scott, Gilles Zebrowski.

Petit rappel du règlement : trois parties en doublette (3 points au vainqueur) dont une mixte obligatoire, deux parties en triplette (5 points au vainqueur) dont une mixte obligatoire, parties en 11 points ou en deux heures avec 2 ou 3 mènes supplémentaires en cas d'égalité.

Si l'une de nos doublettes s'imposait assez largement, les deux autres s'inclinaient tout aussi largement ; les breuillettois prenaient ainsi  une option sur le match car la
SVCP se trouvait du coup dans l'obligation de remporter les deux triplettes pour poursuivre sa route. Score : 3 à 6.

La première triplette castelviroise s'imposait assez rapidement, ça commençait très bien.
Pendant ce temps là,  la deuxième triplette menait gentiment 9 à 1 et semblait donc s'acheminer vers un résultat favorable.
Mais d'abord, "les mouches allaient changer d'âne" et ensuite  les "dieux du jeu provençal" allaient donner un coup de main décisif à la
SVCP.
Commençons par "les mouches". 9 à 1 donc. On tire, on manque puis on tape la sienne, 5 points à terre pour l'adversaire et, avec deux boules en main, on en laisse quatre ! Et oui, à ce jeu ça arrive ! 9 à 5. Bon, ça va encore. Suit une "mène d'égarade" (pas dans le dictionnaire mais un bouliste sait ce que cela veut dire !) et 4 points de plus dans la tirelire de Breuillet. 9 partout...
La
SVCP marquait alors un point. 10 à 9.
Déboulaient alors "les dieux du jeu provençal". Sur la mène suivante, point à terre pour Breuillet plus quelques boules en main contre une seule à la
SVCP. Boule importantissime qui venait se coller à la boule adverse et empêcher ainsi la gagne... 10 partout.
Mène ultime : la
SVCP est "à poil" : un point à terre quasi ingagnable pour Breuillet qui a deux boules en réserve (et 11 par terre) contre une dernière pour nos castelvirois. Aïe ! La boule rouge et noire est partie, elle toque le but et le traine un peu. Résultat : un point à terre pour la SVCP qui figure également en trois. Premier pas d'élan du tireur breuillettois qui frappe la boule en trois (non loin de "la bonne"). Ouf de soulagement, mais il reste encore une boule de tir à la gagne... Boule qui ne fait pas "mouche". Manqué qui propulse la SVCP vers le deuxième tour départemental. Score final : 13 à 6.

En PJ, la feuille de match.

Un grand bravo aux joueurs qui se sont sortis d'un sacré guêpier, à l'adversaire qui doit encore se demander comment il a perdu, au club de Vert le Grand pour l'organisation "tip top" et à l'arbitre pour avoir fait jouer les triplettes aussitôt les doublettes achevées évitant ainsi une attente fastidieuse aux deux équipes. Et merci à la grosse demi-douzaine de supporters castelvirois qui avaient fait le voyage.

Et un "coup de chapeau" aux féminines qui ont galéré sur un terrain qui dépassait leur capacité physique au point que certaines ont dû joué "à mains ouvertes". Pas franchement une publicité pour un jeu provençal au féminin...

Explication du chapeau " 1 partout en Coupe de France" : en juin 2022, la
SVCP s'était inclinée 13 à 18 en Coupe de France Pétanque contre Breuillet qui allait ensuite effectuer un remarquable parcours.

Rendez-vous le lundi 8 mai 2023 à Fleury pour le second tour départemental sauf si "on saute les cadrages" auquel cas il faudra gagner encore une rencontre pour se qualifier pour le premier tour de zone.


Alain FAGES / 20.03.2023
 

Un roc


Franck Dodic en 1995 au Championnat de France Doublette Jeu provençal aux Pavillons sous Bois (92), qualifié avec Laurent Coste
Franck Dodic en 1995 au Championnat de France Doublette Jeu provençal aux Pavillons sous Bois (92), qualifié avec Laurent Coste
Après avoir essayé en vain de joindre Franck ces derniers temps, le secrétaire a découvert en consultant internet que celui-ci était décédé le 10.04.2022 à Massy dans sa 82ème année.
Il avait été licencié à la
SVCP durant 17 ans (de 1989 à 1996, de 1998 à 2005 et en 2013). Avant d'arriver au club, il avait été adhérent des clubs de Massy et de Gif sur Yvette.

C’était une force de la nature et personne ne lui cherchait noise sur les terrains… Il avait un palmarès plus qu’éloquent car hormis un très grand nombre de victoires en concours fédéraux il avait, lors de son passage à la
SVCP, représenté le département ou la région pas moins de 16 fois aux Championnats de France (14 fois en Jeu provençal dont il était l'un des meilleurs spécialistes franciliens et 2 fois en Pétanque Vétéran).

Très adroit au point comme au tir malgré des mains aux doigts amputés (il était artisan menuisier, profession ou les outils coupants sont légion), solide comme un roc et jamais battu, il faisait partie des monuments du club comme on l'a titré et même de la région et du département en ce qui concerne le jeu provençal.
Une visité de la "Galerie des Champions" dans la "Photothèque" vous renseignera sur ses titres et sur ses partenaires.

Homme affable malgré un abord un peu rude, il aimait bien plaisanter. Quand il était question des femmes, il ne manquait jamais de dire (mais il ne le pensait pas) : "Chez nous, en Slovénie, une femme ne doit jamais s'éloigner de plus de 5 mètres de la cuisine !"
En référence à sa chevelure argentée, certains à la
SVCP l'avait surnommé "Silver Fox". Pour d'autres, c'était le "Slovène" ou "Dicdo".

Le rédacteur du présent article se souvient avoir discuté nuitamment avec
Franck lors d'un Championnat de France Jeu provençal à Laon (02) et ce dernier lui avait confié que malgré l'âge qui avançait, il avait toujours envie de participer aux Championnat de France...

Et puis le 20.08.2013 sa vie basculait. Alors qu'il était villégiature dans son appartement des Houches (74), lors d'une cueillette aux champignons en montagne il chutait lourdement et se blessait très gravement au point d'être hélitreuillé vers l'hôpital d'Annecy (74). Diagnostic : fracture d’une vertèbre (6ème ou 7ème), œdème de la moelle épinière 12 heures après l’accident et paralysie des membres inférieurs. Beaucoup aurait abdiqué devant une telle adversité, mais pas lui !

Après avoir passé deux ans et demi dans des hôpitaux et surtout dans des établissements de rééducation - où il était un forcené de la kiné - il gardait le moral (cependant, une fois à la question : "Comment vas-tu ?" il avait répondu : "Comme la gauche française!" ) et espérait toujours remarcher et même rejouer aux boules. Hélas, sa jambe gauche refusait
obstinément d'avancer (possiblement en raison de séquelles à la moelle épinière) et il avait fini par rentrer chez lui en décembre 2016, continuant localement ses séances de kinésithérapie.


La SVCP l'a soutenu comme elle a pu mais il faut tirer un grand coup de chapeau à sa famille car pendant les deux ans et demi ou il a séjourné dans des établissements de santé, chaque jour il a reçu la visite soit de son épouse, soit de sa fille, soit de son fils.

Voilà un homme qui restera dans les annales de notre sport et dans le cœur de ceux qui l'ont connu.

Quelques photos dans la Photothèque à la rubrique In Memoriam.


Alain FAGES /10.03.2023

Allez les jeunes !


Luka, Aaron et Logan "sous les ailes" de Joël
Luka, Aaron et Logan "sous les ailes" de Joël
Pour le premier cours de l'École de Pétanque SVCP, 2 benjamins, Aaron et Logan et un minime, Luka étaient prêts à mettre en œuvre les précieux enseignements de Joël Vito, titulaire du BF1 d'éducateur pétanque et jeu provençal. Trois jeunes pour une première c'est déjà bien, nous espérons que le bouche à oreille fera grossir les rangs des apprentis pétanqueurs.

L'après-midi a été un peu gâché par la pluie mais, grosso modo, les jeunes ont pu pratiquer pendant une heure et demie entre les gouttes.

Une mise en place d'un gros quart d'heure (coupelles , cercles de lancement et ficelle) et  l'aventure pouvait débuter.

Premier souci de
Joël, faire évoluer les jeunes en toute sécurité et donc apprentissage des attitudes à respecter sur le terrain, par exemple, ne surtout pas traverser le jeu quand un joueur est dans le cercle et poser ses boules à terre en attendant son tour.
Toujours dans le domaine de la sécurité, une licence (gratuite) incluant une assurance a été demandée pour
Aaron, Logan et Luka.

Ensuite est venue l'initiation aux gestes de base, prise en main de la boule et position à adopter dans le cercle de lancement.

Enfin, les exercices pratiques : envoyer une boule droite (ça devrait éviter les coups de main non maitrisés), faire glisser une boule et lancer une boule en demi-portée. Avec un cercle pour les benjamins et un cercle pour le minime un peu plus loin du but.

Les jeunes ont apprécié et ils ont pris un bon bol d'air. On leur dit à la semaine prochaine.

Voilà quelques lustres que la
SVCP souhaitait qu'une École de Pétanque soit créée en son sein. Un grand merci à Joël  grâce à qui cet objectif est atteint. On n'oubliera pas cependant Serge Bosredon et Henri Hacquel qui, en leur temps, se sont dévoués pour les jeunes.

Des photos (
Yannick Marzocca, Alain Fages) de l'évènement à voir dans la Photothèque à la rubrique créée pour l'occasion "École de Pétanque SVCP".

En PJ, la fiche de création d'une EDPJP (École de Pétanque t de Jeu Provençal) validée par
Joël Vito, éducateur, Didier Gardet, président de la SVCP), Nicole Couléard, Présidente du CD 91 et Hélène Belli, Présidente du Comité Régional Ile de France.

Alain FAGES / 9.03.2023 et 29.03.2023

Non de non !


Intelligence Artificielle (IA)
Intelligence Artificielle (IA)
Éternelle question, certes la FFPJP est agréée en tant que fédération sportive par le  Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, mais il nous est cependant venu l'idée baroque de questionner l'intelligence artificielle (IA) et son application qui défie la chronique ces dernier temps, à savoir chat GPT, à ce sujet.

Et bien voici la réponse obtenue hier soir à 19 H 57 :

« En tant qu'IA, je n'ai pas de sentiments ou d'opinions. Cependant, selon la définition du sport, la pétanque est considérée comme un sport précisément dans la mesure où elle implique l'exercice physique et une certaine compétition. Bien que la pétanque ne nécessite peut-être pas autant d'efforts physiques que d'autres sports, elle reste considérée comme un sport à part entière. »

Alors que l'on ne vienne plus nous enquiquiner avec le pastis et le bisou-boule, la pétanque est un bien un SPORT, point barre.

Alain FAGES  / 7.03.2023
 

Pointer, tirer, comment ?


Joël Vito, licencié SVCP et éducateur (BF 1)
Joël Vito, licencié SVCP et éducateur (BF 1)


Joël Vito est licencié à la SVCP depuis 2017, si le nom et le prénom ne vous disent rien, le couvre-chef qui le surmonter habituellement, un magnifique béret, vous permettra à coup sûr de l'identifier. Et puis il y a la photo qui illustre cet article.

Après avoir réussi en décembre 2021 le tronc commun qui lui permettait d'être initiateur,
Joël, très motivé, souhaitait passer dans la foulée le Brevet Fédéral 1er degré (BF1), mais en 2022,  les dates de formation à cet examen se télescopaient avec celles d'une forte contrainte personnelle. Rendez-vous était donc pris pour 2023.

Formation au BF 1 les 14 et 15.01.2022 à Issy-les-Moulineaux (92) et passage de l'examen le dimanche 29.01.20023 toujours à Issy-les-Moulineaux.
Joël indiquant qu'il avait reçu les "félicitations du jury", on était assez confiant. Confiance bien placée puisque la réussite était officialisée  par l'E.T.R Ile de France mi février.
Deux autres essonniens réussissaient également leur BF 1 ,
Aurore Bouteiller (AS Corbeil-Essonnes) et Michel Rouhaud (Itteville). Bonnes nouvelles pour l'Essonne.

Le succès de
Joël permet à la SVCP d'ouvrir dès le mois dès mars 2023 une École de Pétanque sous l'égide de ce dernier avec la devise souhaitée par Joël et approuvée par le Comité de Direction : SÉCURITÉ - RESPECT - PLAISIR. L'objectif étant de faire des élèves de bons pratiquants mais aussi des citoyens accomplis.
Cette création sera officialisée fin février 2023.

Le 23.02.2023, rencontre à la
SVCP entre Didier Gardet, Alain Fages, Joël Vito et le CFTR (Conseiller Fédéral Technique Régional) Ile-de-France, Sébastien Balin pour concrétiser la création der l'École de pétanque SVCP qui se dénommera tout simplement "École de Pétanque SVCP". L'imprimé ad hoc a été complété et divers documents et informations ont été échangés.

Ça va partir !
Ça va partir !
La première séance se déroulera le Mercredi 8.03.2023 à 14 H 30. L'inauguration "officielle " aura lieu en mai juin en présence de représentants de la ville, des éducateurs du département et de leurs élèves.

Pour ne laisser personne sur le bord de la route, notre éducateur proposera dans la continuité horaire de l'École de Pétanque (soit de 17 H à 19 H) des ateliers réservés aux adultes du club.

Voilà bien longtemps que la
SVCP souhaitait ouvrir une telle institution car s'il y a bien une catégorie à laquelle il faut redonner le goût du plein air et du collectif, c'est  bien celle des Jeunes un peu éloignés de la pétanque depuis quelques temps.

Alain FAGES / 18.02.2023 + 26.02.2023 + 1.03.2023

Table rase


Une marée humaine au pot !
Une marée humaine au pot !
Voilà maintenant des lustres que la SVCP organise ce pot d'avant saison, occasion de donner quelques nouvelles, de "motiver les troupes", de faire un peu plus connaissance avec le club pour les nouveaux (21 cette année) et bien sûr de passer un bon moment ensemble. Et comme pour d'autres manifestations, l'affluence au Pavillon des Boulistes Serge Bosredon pouvait se comparer à celle du RER à 18 H, mais dans une ambiance beaucoup plus joviale.

Se sont décarcassés pour la réussite de ce pot :
Christiane Délas et Henri Hacquel (achats et préparation), Alain Petit (préparation). Aux "coups de main" pour la mise en place, la vaisselle et le rangement, Isabelle Gardet, Annick Vidot, Éric Gally René Gardet et Bruno Gey.

Avant le "feu" amorçant la ruée vers les agapes, le secrétaire, au nom du CoDir et du président
Didier Gardet a évoqué différents points dans un petit discours :
- merci et bienvenue aux participants et notamment aux nouveaux,
- félicitations à
Karine Bouillot, notre arbitre nationale, qui va intégrer le Pôle National d'Arbitrage et à Joël Vito qui a réussi l'examen du Brevet Fédéral 1, ce qui permet à la SVCP d'ouvrir dès 2023 une École de pétanque dont elle rêvait depuis longtemps. Brève présentation par Joël de son activité, École de Pétanque SVCP et ateliers pour adultes,
- hommage à
Guy Bonnet et à Gérard Mario qui ont quitté le CoDir fin 2022 après avoir beaucoup donné de leur personne tant sur le plan de la vie quotidienne du club que lors de l'organisation de manifestations internes ou de concours. Avec de plus une compétence affirmée pour chacun, la recherche (fructueuse) de sponsors pour Guytou et la préparation de savoureuses et "regrettées" pâtisseries pour Gégé "le sabbatique",
- soutien moral du club à deux licenciés brutalement agressés récemment,
- rappel de la très bonne année sportive 2022 de la
SVCP, 56ème club français sur 4375 classés. Espoir d'une année 2023 dans la continuité,
- grosse satisfaction au niveau des effectifs (134) qui avant même le début de saison dépassent déjà ceux de 2022 (130). La Covid-19 semble digérée,
- énumération des compétitions qui seront organisées par le club en 2023 dont,  pour la troisième année consécutive, le Championnat de l'Essonne Triplette Promotion pour lequel la
SVCP sait qu'elle pourra compter sur de nombreux soutiens,
- enfin coup de chapeau aux organisateurs cités plus haut.

Le reportage photographique (
C. Délas et A. Fages) visible dans la "Photothèque" à la rubrique "Manifestations" vous en apprendra davantage sur les liquides (apéritifs traditionnels, kir, jus de fruit, soda) et le solide (charcuterie, fromage, tartinade, quiches aux épinards et aux brocolis de Marie Gliniewicz et bugnes, œuvre de Fabienne Charon, merci à elles) proposés qu'une longue énumération.
Il y en avait pour tous les goûts.et le pot, démarré aux alentours de 18 H 30, s'est poursuivi au delà de 20 H 30, au bar pour certains, sur le boulodrome pour d'autres.

Une manifestation de plus que l'on pourra qualifier "d'heureux évènement" !


Alain FAGES / 25.02.2023

Le trio de tête : Michel (3ème), Didier (1er) et Guillaume (2ème)
Le trio de tête : Michel (3ème), Didier (1er) et Guillaume (2ème)
Gros succès de ce concours cette année. Vingt-quatre (24) inscrits (dont 2 féminines), du jamais vu.
On avait d'ailleurs remarqué une recrudescence de la pratique de ce jeu au club ces derniers temps en partie en raison de quelques journées frisquettes.

Comme de coutume on met d'abord les organisateurs à l'honneur :  achat des 24 lots par le trésorier, 
René Gardet, inscriptions, tenue du concours, vin d'honneur, Christiane DélasAlain Fages, René Gardet, ménage, café, Christiane Délas, mise en place, rangement, vaisselle, Christiane Délas, Alain Fages, René Gardet et Bruno Gey.

A 14 H pétantes, tous les inscrits étaient présents, un bon point pour toutes et pour tous. En préambule, le secrétaire demandait aux participants de se faire discret pendant le concours afin de préserver la concentration de chacun tout en brandissant un écriteau "HÔPITAL SILENCE". Un peu d'humour ne nuit pas et, en plus, ça a marché !

Un petit salut à notre ancien licencié, 
Philippe Asport, qui nous avait légué avant son départ pour La Réunion tout le "matériel" nécessaire à l'organisation d'un concours de tarot. Avec le petit tableau Excel concocté par le trésorier, la tenue du concours c'est du nanan !

Base du concours : 10,00 € l'inscription, 5 tours de 6 prises et un lot pour tout le monde avec un investissement
SVCP bien supérieur au montant total des engagements.

En principe, la durée d'un tour  n'excède pas une heure mais cette année, il y avait un "ralentisseur", ce qui a fait qu'au lieu de finir les cinq tours aux alentours de 19 H, on a bâché à 20 H 30 !

Quatorze (14) "positifs" et 10 "négatifs" dans un concours où le président s'est "baladé" mettant le 2ème à 1466 points ! Sont montés sur le podium (classement en PJ) :
1er -
Didier Gardet avec + 2754
2ème -
Guillaume Becker, qui a appris à jouer au tarot au club, avec +1288
3ème -
Michel Péchon avec + 1178
Meilleure féminine :
Bernadette Marin avec + 592.

Chacun est venu choisir son lot dans une ambiance bon enfant sous les vivats ou les lazzis de l'assistance.

Et puis on est passé à l'inévitable vin d'honneur constitué d'une sangria aux fruits rouges (une découverte pour certains) accompagnée d'un quatre quarts, de cakes et d'un panettone offert par
Guillaume, merci à lui.

Un peu avant 21 H 30, le petit, le 21 et l'excuse sont partis se coucher en même temps que les derniers occupants d'un siège propre comme un sou neuf.

Des photos dans la "Photothèque" à la rubrique "Manifestations.


Alain FAGES / 5.02.2023
image0000001_15_.jpg image0000001(15).jpg  (382.45 Ko)

3 h 30 à table


Mourad et Fabienne les grands vainqueurs
Mourad et Fabienne les grands vainqueurs
La définition de la belote selon le dictionnaire de l'académie française :
"Peut-être du nom de
F. Belot, qui aurait perfectionné ce jeu d'origine hollandaise.
Jeu se jouant avec trente-deux cartes, entre deux, trois ou quatre joueurs.
Belote et rebelote, annonce du roi et de la dame d'atout dans la même main, au moment où on les abat et, figuré et familier, s'emploie pour souligner la répétition d'une même action, d'un même fait, aux conséquences fâcheuses".

De conséquences fâcheuses il n'y en eu point lors de la 33ème édition de ce concours qui a fait le plein. Sauf à pousser les murs, on ne peut pas prendre plus d'équipes.
15,00 € par équipe pour les inscriptions soit 300,00 € d'encaissement pour des lots à gagner d'une valeur totale de 700,00 €.  On peut donc effectivement parler d'une manifestation au bénéfice des adhérents.


La
SVCP dispose d'un grand local et de tout le matériel nécessaire à l'organisation : jeux de cartes, numéros de tables, feuille de comptage, feuilles de marque, tirages préétablis, PC pour rentrer les résultats des 6 tours de 10 prises et imprimante pour afficher le classement à chaque tour. La tache la plus chronophage est l'achat des lots dont s'est chargé Alain Fages (pour la rime...) comme de la tenue du concours lui-même, avec quelques coups de main bienvenus.

La demande faite avant le départ du concours de respecter le silence n'est pas franchement observée (euphémisme) même si les rappels de certains acteurs un peu irrités ramènent le calme pour un temps. L'un des propres de l'homme est d'être doué de parole ; on s'en aperçoit dans ces moments là !

Les 40 lots, un par joueur
Les 40 lots, un par joueur
Remarquable et appréciable : à 21 H précises tout les inscrits étaient présents.
Il a fallu attendre minuit et demie pour connaitre le classement définitif,  soit une moyenne d'un peu plus d'une demie heure par tour, normal.

L'an dernier, une équipe mixte s'était imposée, rebelote cette année avec de plus une autre équipe mixte à la 3ème place. Le podium :
1er :
Fabienne Charon - Mourad Belkacem-Izala avec 6141 points
2ème : Serge Gallardo - Alain Mouzay avec 5955 points
3ème : Annick et Gilles Izanic avec 5759 points
L'unique équipe féminine composée  d'Annie Azoulay et de Christiane Délas se classe 5ème avec 5516 points. Bravo à toutes et à tous.

La proclamation des résultats (en PJ) et le retrait des lots sont toujours des moments réjouissants ponctués d'hésitations (qu'est ce qu'on prend ?), d'applaudissements et de quelques quolibets.

En France, tout fini par des chansons dit-on, à la
SVCP tout fini par un vin d'honneur, une soupe au champagne en l'occurrence, préparée par l'organisateur et accompagnée de quatre quarts et de marbrés au chocolat.

Proclamation des résultats, retrait des lots et vin d'honneur en 30 minutes chrono ! Un timing de "vétérans"...

Félicitations à tous, organisateurs et joueurs et à l'année prochaine pour un concours olympique.

Des photos dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES

1 ... « 5 6 7 8 9 10 11 » ... 57