Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
LONGUISTES.NET
ACCUEIL LONGUISTES.NET

“Le jeu de boules est une activité dans laquelle on s’engage tout entier. Le temps n’y existe plus et plus rien n’a d’importance que le mouvement fascinant de ces sphères inspirées.” De Yvan Audouard / Les Nouveaux Contes de ma Provence
> La Boutique Boulistenaute


Lundi 19 Août 2019

Formentini, Chopin, irrésistibles !


Les Roquebrunois se sont imposés jusqu’au bout de la nuit ce mercredi, face à Roger Casini et Jean Marc Sellier de Saint Maximin, après une finale qui aura entretenu le suspense.


Le club de La Boule Brune de Roquebrune, recevait ce mardi pas moins de 128 doublettes sur son boulodrome Emile Guérin, confortant ainsi sa place de leader du jeu provençal du secteur de l’est Varois. Ce club qui a vu le jour en 1961 n’a eu de cesse de progresser au fil de ces dernières années. Georges Blay qui a oeuvré avec succès durant de nombreuses années, a passé la main il y a trois ans au nouveau président Franck Jean. L'abnégation de toute la belle équipe de bénévoles est enfin récompensée par cette affluence constante de participants à ses manifestations.

Les fortiches au rendez vous
 
Ils étaient donc pas moins de 256 longuistes à avoir investi les jeux remarquablement préparés pour un tel évènement. De grands noms de la discipline avaient fait le déplacement et n’accèderont pas aux dernières joutes, tels : Sorrentino, Fantini, Ségui, Quatrefages, Rambla, Methar, Jullien, Victor, Sales ou encore tombés en quarts de finale, les équipes de  Marcel Egret, Karim Bentahar / Stéphane Kimouche, Juan Lopez / Rachid Methar, Salah Saha  et Pascal Piche associé à Florent Zaragoza.
 
Au stade des demi-finales deux belles confrontations opposaient la partie de Smaïn Feraht, Sébastien Lassagne à celle du récent vainqueur du « Provençal » Roger Casini et Jean Marc Sellier, qui après une grosse lutte verra ces derniers l’emporter.
De l’autre coté on retrouvait le quadruple champion de France Thierry Terreno associé à Claire Gaudillière face aux locaux de l’étape Stéphane Formentini et un Jérémy Chopin en grande forme qui ne laissa pas de doutes à l’issue finale.
 

« Little big man »,  fait de la résistance
 
C ’est en nocturne, que la finale pouvait être enfin lancée dès 21h dans ce magnifique dernier carré, bien encadré par de nombreux spectateurs. L’équipe Formentini, Chopin prenait un net avantage sur le score de 8 à 1 après une heure et demi de jeu sur celle de celui que l’on nommera « Little big man ». Un Roger Casini qui à 72 printemps, n’en finit pas d’enchainer les finales comme dernièrement au National de La Crau / Var-Matin, après son succès à Borély. Ce n’est qu’aux alentours de minuit que la team Casini recollait au score de 9 à 9 et laissa planer le doute d’une remontada fatale aux Roquebrunois. Deux mènes plus tard, l’heure du glas sonnait pour les Maximinois de La Boule Provençale, qui devaient s’avouer vaincus.
 
Une finale à la hauteur de deux jours de compétition de très haut niveau et d’une réception d'excellence de la part du Club de Roquebrune. La famille Allouni et les organisateurs pouvaient être entièrement satisfaits et donnent rendez vous à tous les amoureux du beau jeu de longue, le 24 Septembre pour Le trophée des Vétérans et enfin rendez vous à ne pas manquer les 23 et 24 Novembre pour le Grand Prix de La Boule Brune.
 

Formentini, Chopin, irrésistibles !


LONGUISTES.NET Bruno Abguillerm

Nouveau commentaire :










{partial} {/partial}


Nouveau : ACCUEIL FACEBOOK

Présentation du jeu provençal
Thierry TERRENO - Mohamed BENMOSTEFA - Claire GAUDILLIERE - Cédric GIRARD

Cet article a dépassé les 20 000 lectures
Boulistenaute.com - Longuistes.net confondus



Infos complètes de la région SUD
Calendriers - Résultats - Palmarès etc...




Lorsque Marcel PAGNOL filmait une séquence boules ou ceux qui ont repris son flambeau, il s'agissait toujours du " jeu provençal "... L'unique, celui des 3 pas !

Fanny " La partie de boules "




I'LL CHANGE MY WORLD

MELTING POTES
Notre ami Roquebrunois Hubert Masinandro Rako




Buan ami es acquéu que jamai nous óublido

Jean GONCALVES