Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Société Viry-Chatillonnaise de Pétanque
Une série de vidéo sport pétanque YouTube Boulistenaute

Un pont


Les aînés ont de l'appétit
Les aînés ont de l'appétit
Le 8ème Tournoi Intergénérationnel de pétanque, organisé dans le cadre de la Semaine Bleue, a connu cette année un record de fréquentation dû en partie au "débordement" de son cadre habituel. En effet, outre l'Union Nationale des Retraités et Personnes Agées (UNRPA) qui alignait 12 seniors, le Conseil Municipal des Enfants (CME) représenté par 31 élus et les 10 renforts SVCP , on dénombrait 4 grands-parents d'enfants du CME, 4 frères et soeurs des mêmes enfants du CME et 3 élus de la Ville, soit 64 participants.

Le triumvirat René Scherg, président de l'UNRPA, Xavier Roussette, référent pédagogique du CME et Alain Fages secrétaire de la SVCP était comme d'habitude aux manettes.
Hormis les 3 élus de la Ville qui ont participé (Denise Boch-Granier Jocelyne Colling et Clément Caillaud), bravo à eux, sont également venus saluer la manifestation, démontrant ainsi leur vif intérêt pour celle-ci : Paul Da Silva, Conseiller Général, Jérôme Béranger, Jean-Louis Bruneau, Gérard Frébault, Bernadette Moulay, élus de la ville (Vanessa Capelo et Adèle Villechevtolle étaient excusées), Blandine Hoarau de l'Espace Mosaïque et Élodie du Service Communication.

Avant de commenter la manifestation, un coup de chapeau et un grand merci à toutes celles et à tous ceux, nombreux, qui, peu ou prou, ont donné un coup de main pour que tout se passe bien. De la préparation (réunions en amont), aux achats (repas, récompenses) en passant par le ratissage du terrain, la préparation, la mise en place et le service "restauration des aînés" le midi, la tenue du graphique du tournoi, le rangement et le ménage. Remerciements d'ailleurs explicitement exprimés en fin de tournoi par les représentants de l'UNRPA, du CME et de la Ville. Merci également à la Ville pour la mise à disposition de mobiliers et d'ouvrages (Médiathèque) et au Conseil Général pour les récompenses.

De 11 H 30 à presque 13 H, le repas des aînés, cofinancés par l'UNRPA (jambon blanc, saucisson sec, chorizo, terrines de campagne, forestière, de lapin, brie, chèvre, camembert, rouy, pain) et la SVCP (kir, amuse-gueules, côtes du Rhône rouge, Touraine sauvignon, rosé gris grenache cabernet, tarte aux pommes "maison" café), a réuni 21 convives plein d'appétit et de verve. Un très bon moment.

Vraiment intergénérationnel ce tournoi
Vraiment intergénérationnel ce tournoi
Vers 13 H les enfants du CME (qui avaient déjeuné chez eux pour des raisons pratiques) et d'autres participants ont rejoint la SVCP . A 13 H 30, après avoir constitué 28 équipes soit en doublette (1 enfant, un aîné) soit en triplette (2 enfants, 1 aîné), fourni, tant bien que mal, des boules à tout le monde et procédé au tirage au sort des rencontres, on a pu commencer à jouer à la pétanque. Sous un ciel qui n'a heureusement pas mis ses menaces exécution !
Et c'est un plaisir renouvelé de voir les binômes ou le trinômes jeunes / anciens fonctionner comme sur des roulettes, s'enrichir les uns les autres, prendre du plaisir et communiquer. Un pont.
En cours d'après-midi, l'UNRPA  a offert un goûter très apprécié par les enfants.
Dans un souci d'équilibre, la deuxième partie a opposé les gagnants aux gagnants et les perdants aux perdants. Elle s'est achevée à 15 H 30 passées et, comme il ne restait pas assez de temps pour effectuer une troisième partie, un atelier d'appoint de précision a été improvisé, les aînés coachant les jeunes.

Comme l'ont rappelé Xavier Roussette, René Scherg, Alain Fages et Clément Caillaud (adjoint aux Sports) avant la remise des récompenses, le plus important est d'avoir passé un bon après-midi entre génération et cela a bien été le cas, les aînés comme les jeunes l'ont clamé. Cependant, le classement (assez acrobatique à établir, pas mal d'ex aequo) assorti de remise de récompenses  - sacs, T-shirts, casquettes, stylos remis par l'UNRPA, trophées sportifs et ouvrages pour enfants et adultes remis par la SVCP - est un moment assez attendu et vécu avec grand plaisir par chacun. Ces remises de récompenses ont été effectuées vers 16 H 15 avec enthousiasme par les organisateurs et les  élus.

"Mission réussie" constatait Xavier ROUSSETTE.
La nouvelle formule sur un après-midi fonctionne donc correctement et on peut se dire à l'année prochaine sans l'ombre d'un doute.

De nombreuses photos sont visibles dans la Photothèque à la rubrique Manifestation.
Crédits photos :
Annie Azoulay,  Guy Rollin, Xavier Roussette, Alain Fages.

Alain FAGES /16.10.2014

Aqua provençale


Les vainqueurs du mixte et leur supportrice N° 1
Les vainqueurs du mixte et leur supportrice N° 1
La bonne fée avait oublié de se pencher sur cette neuvième édition des Trophées 91.
D'abord, il a fallu aller jusqu'aux tréfonds du classement pour trouver huit équipes mixtes "désireuses" de participer à la finale. Concourir dans les qualificatifs et snober la finale, pas besoin de faire un dessin, on voit tout de suite le problème. Assez regrettable car après le féminin et le vétéran, le mixte risque de passer à la trappe...
Ensuite, en cours d'après-midi, une grosse pluie a "massacré" les finales et particulièrement celle de jeu provençal où certaines parties se sont jouées au "toss".


La capacité organisationnelle et  "gastronomique" de la SVCP n'a cependant pas été prise défaut. L'appréciation qui revenait la plus souvent était "très bien" et comme les résultats sportifs ont été très favorables à la SVPC, on fera contre mauvaise fortune bon cœur.
La liste des actions à mener avant, le jour "J" et après pour réussir ce type de manifestation est assez impressionnante et pour que ça fonctionne, il faut des bénévoles "disponibles, compétents et efficaces" (copier / coller 2013). Les vaillantes et les vaillants  : Georgette Bonnet, Christiane Délas,  Isabelle Gardet, Christine Lepeigneux, Guy Bonnet, Alain Dieu, Alain Fages,  Henri Hacquel, Gérard Mario, Alain Petit et Jean-Louis Prot.

Le repas (13,00 € tête, de 12 H 15 - 13 H 45) a, comme les années précédentes, été apprécié par l’ensemble des convives (60 entre les qualifiés, quelques individuels et les organisateurs). Et comme le service est tip top.
Après le Kir et ses amuse-gueules secs pris à l’extérieur, les convives ont pu savourer :
- Salade « malgache Maison « (salade verte en déco, carottes, navets, pommes fruits, endives) / œuf dur mayonnaise « Maison ».
- Sauté de porc à la tomate, aux olives, et aux champignons / riz blanc.
- Salade verte.
- Plateau de fromages.
- Tarte aux pommes « Maison ».
Le tout arrosé de Côtes du Rhône, de rosé gris grenache cabernet
, d'eau plate ou pétillante, de Coca-cola et d'un café pour finir.
A noter que c'est le Comité de l'Essonne qui "règle la facture" des qualifiés, affirmant ainsi son soutien à cette compétition.

Frédéric, Richard et Jérémy au bout du TJP
Frédéric, Richard et Jérémy au bout du TJP
Et maintenant, Mesdames et Messieurs, la compétition.
Temps correct en matinée, après-midi de chien  - Début des Trophées, 9 H, pause méridienne 12 H - 14 H,  fin 18 H - Terrains cadrés - Banderole et sono SVCP - Pas d'arbitre - Délégués du Comité de l'Essonne : Nicole Couléard et Edmond Rouaux.

En Doublette Mixte, la SVCP semblait bien armée pour s'imposer et c'est effectivement ce qui s'est produit. Bravissimo.
8 équipes qualifiées (une forfait de dernière minute) dont 5 SVCP
Vainqueurs : Josette Castor - Nicolas Le Gall (SVCP)
Finalistes : Annie Azoulay - Vesna Prim (SVCP)
1/2 finalistes : Annie Petit - Aziz Amessis (SVCP)

Le Triplette Jeu provençal - non qualificatif pour un France cette année, on espère qu'il le redeviendra en 2015 - pouvait lui aussi sourire à la SVCP et ce fut aussi le cas. Bravo.
8 équipes qualifiées dont 5
SVCP
Vainqueurs : Richard Perrier - Frédéric Sireyzol - Jérémy Alehause (SVCP)
Finalistes : Alix Marie-Louise - Jean-Noël Marie-Louise - Jérôme Pourtaud (ABP Viry)
1/2 finalistes : René Gardet - Norbert Scott - Christophe Aguilera  (SVCP)
 
Les récompenses offertes par le Comité de l'Essonne (une pour chacun) ont été remises par Nicole Couléard et Edmond Rouaux. Des fleurs ont été offertes aux finalistes féminines du Mixte (don de José Loïdice).

Merci et bravo à toutes celles et à tous ceux qui ont concouru à la réussite de cette pluvieuse édition, bravo aux  vainqueurs et aux autres qualifiés, merci aux spectateurs / supporters, peu nombreux vu le temps
A l'année prochaine on espère, ça serait dommage de ne pas fêter le dixième anniversaire de cette belle épreuve, quitte à la "réformer" un peu.

Des photos
sont à voir dans la "Photothèque" aux rubriques "Manifestation" et "Joueurs".

Alain FAGES / 13.10.2014

Objectif lien social


Ça se passera ici
Ça se passera ici
Dans les jours qui viennent, la SVCP sera le théâtre de quleques animations qui vont occuper les organisateurs et  qui - nous l’espérons - satisferont les participants.

Vendredi 10.10.2014 à 18 H 30, "groupage" de deux évènements
- Remise de récompense et Pot "Joueur du Mois" de septembre 2014 dont le lauréat est, après arbitrage du Président et de la Directrice sportive,
Aziz Amessis (à égalité de points avec Marc Chérit et René Gardet),
- Pot des 50 ans d’Isabelle Gardet, financière principale de la soirée, qui a donc le même âge que la SVCP. Bon anniversaire Isa !

Dimanche 12.10.2014 à 9 H
- Finale du Trophée 91 Doublette Mixte avec quatre équipes SVCP qualifiées : Josette Castor - Nicolas Le Gall, Annie Petit - Aziz Amessis, Joëlle Jumel - Didier Jumel, Annie Azoulay - Veasna Prim, Sylvie Gandola - René Gandola.
- Finale du Trophée 91 Triplette Jeu provençal avec cinq équipes SVCP qualifiées : René Gardet - Norbert Scott - Chrsitophe Aguilera, Bruno Gey - Sébastien Bonnet - Jean-Louis Prot, Alain Dieu - Alain Petit - Henri Hacquel, Didier Gardet - Alain Fages - Pascal Izanic et Frédéric Sireyzol - Richard Perrier - Jérémy Alehause.
A noter que cette année cette dernière finale n'est pas qualificative pour le France ; on espère vivement qu'elle le redeviendra en 2015.
Le repas du midi, préparé par la
SVCP, est offert à l’ensemble des qualifiés (Mixte et JP) par le Comité de l'Essonne.

Mercredi 15.10.2014 à partir de 11 H 30
- Tournoi Intergénérationnel de Pétanque dans le cadre de la Semaine Bleue.
Il réunira 34 enfants du Conseil Municipal des Enfants (CME) et 17 anciens de l'UNRPA (Union Nationale des Retraités et Personnes Agées) et de la
SVCP. Le programme : déjeuner en commun, constitution des triplettes (deux enfants, un aîné), trois ou quatre parties puis remise des récompenses aux environs de 17 H en présence d'élus.

A bientôt.

Alain FAGES / 8.10.2014 - 12.10.2014

A l'année prochaine en octobre


L'équipe SVCP 1
L'équipe SVCP 1
Suite à divers aléas, cette 5ème et dernière journée du Championnat de l'Essonne des clubs 2014 s'est déroulée le vendredi 3.10.2014 à la SVCP. Ces reports n'ont facilité ni la mobilisation, ni la lisibilité de la compétition.

En 2015, les championnats par équipes (CDC, CRC, CNC) se dérouleront tous et simultanément au mois d'octobre. Deux avantages, la courte période de déroulement  devrait permettre de mieux mobiliser les licenciés et les clubs évoluant dans les divisons supérieures (CRC, CNC) ne pourront pas aligner leur meilleure équipe en CDC ne barrant plus ainsi le chemin de l'accession aux dites divisions supérieures aux autres clubs.


Température assez agréable après une chaude journée - Terrains cadrés - Début de la compétition à 19 H 30, intermède casse-croûte après les doublettes,  fin à 23 H.

1ère Division :
SVCP 1 - Paray-Vieille-Poste 1
Composition de l'équipe
SVCP 1 : Annie Azoulay, Jean-Claude Crinier, Manuel Dias Mendes, Nicolas Le Gall, Jean-Pierer Mouret, Éric Ranrijaona. Coach : Christiane Délas.

L'équipe de Paray, bien qu'amputée de quelques éléments de valeur, s'annonçait compétitive. La SVCP, quant à elle, avait monté une équipe qui semblait pouvoir tenir la route.
Les tête-à-tête ne plaçait ce pendant pas la SVCP sur orbite car elle n'en remportait que deux, s’inclinant cependant d'extrême justesse dans deux autres (à 11 et à 12). Score après les rencontres dans cette formation : 4 à 8.
Les doublettes allaient sonner le glas des espoirs castelvirois, capot dans cette formation, une partie perdue à 12 donnait malgré tout quelques regrets. Le score intermédiaire, 4 à 20, indiquait clairement que les carottes étaient cuites
Les triplettes étaient partagées pour un score final de 10 à 26.

A noter que cette défaite n'est pas conséquente pour la première place car si une victoire aurait mis la SVCP à égalité avec Paray "aux points", le goal-average était largement favorable aux visiteurs du soir.
Finalement, la
SVCP se classe 3ème dans cette division.



L'équipe SVCP 2
L'équipe SVCP 2
3ème Division : SVCP 2 - Fleury-Mérogis 1
Composition de l'équipe SVCP 2 : Laetitia Santo, Yvette Trives, Stéphane Birolleaud, Sébastien Bonnet, Jean-Claude Dekierchester, Pascal Fluhr, André Santo. Coach : Bruno Gey.

Le match contre nos voisins de Fleury-Mérogis démarrait piano piano ; 2 tête-à-tête seulement remportés - on espérait mieux - mettaient la SVCP dans une position délicate. Score : 4 à 8.
Heureusement, la barre allait être magistralement redressée en doublette puisque la
SVCP faisait carton plein, 3 sur 3, bravo. Score : 16 à 8.
Il restait à remporter une triplette pour assurer le gain de la rencontre. La triplette senior ne relevait pas le challenge mais la mixte - les femmes sont une force à la SVCP - oui. Et sur le coup de 23 H, un score favorable de 22 à 14 clôturait la soirée sur une note positive.
Dans cette division, la
SVCP la SVCP rate le podium d'un point pour finir 4ème..

Félicitations aux compétiteurs des deux camps et à leurs coachs pour le bon état d’esprit dans lequel se sont déroulées les rencontres. Merci aux organisateurs de la soirée, Gérard Mario (achats, restauration, organisation), Alain Fages (achats), Jean-Louis Prot (pâtisserie), Pascal Izanic (traçage) et quelques autres qui se reconnaitront.
Merci également aux assez nombreux supporters.


Après les doublettes, la SVCP a proposé aux visiteurs (et aux locaux) des sandwichs au jambon et à l'emmenthal accompagnés de kir, de vin blanc, rosé ou rouge, de Coca ou d'eau. Cet en-cas, pris après les doublettes, a été très apprécié par les compétiteurs et leurs accompagnateurs. Les dirigeants de Paray et de Fleury ont remercié a SVCP pour la qualité de son accueil. Ça fait toujours plaisir de voir appréciés les efforts fournis !

En conclusion, on dira qu'avec une plus forte mobilisation la SVCP aurait peut être fait mieux dans les deux divisions mais il faut surtout vivement remercier celles et ceux qui "sur le tarmac" ont défendu les couleurs du club et aussi celles et ceux qui n'ont pas eu le bonheur d'être sélectionné.

Quelques photos dans la Photothèque à la rubrique Rencontres


Alain FAGES / 4.10.2014.

En Pièce Jointe, la liste des participants SVCP aux différents Championnat de France (Senior, Jeu provençal, Féminin, Jeune) de 1977 - année de la première qualification d'une équipe du club pour un France  - à 2014.

Cela fait 125 heureux pour bien plus de qualifications car certains sont de redoutables cumulards !


Alain FAGES / 29.09.2014

Foire à la ferraille


L'équipe SVCP victorieuse
L'équipe SVCP victorieuse

Devant l’abondance de Nationaux en septembre, René Gardet s’était accordé avec le club visiteur sur le vendredi 26.09.2014 à 20 H. Affiche au club et article sur le blog pour annoncer la rencontre le 23.09.2014.
 
On redoutait cet adversaire – que l’on ne connaissait pas vraiment – mais qui avait quand même battu Ozoir-la-Ferrière pour « sortir de Seine & Marne ». Effectivement, c’est une jeune équipe que l’on voyait arriver à la SVCP après deux heures de trajet et l’entraînement qui précédait le match laissait présager une belle « foire à la ferraille ».
 
Composition de l’équipe de Meaux : Aurore De Almeida, Marie-France Le Brunet, Julien Constant, Steve Deraulé, Cédric Guillaumet, Jean-Philippe Martin, Olivier Romain, Freddy Soyer. Coach : Sylvain Heine.

 Composition de l’équipe SVCP : Josette Castor, Fabienne Charon, Marc Chérit, Jean-Luc Duhalde, Nicolas Le Gall, Thierry Lepeuc, Jean-Pierre Mouret, Maxime Peloux. Coachs : René Gardet, Fernando Perez.
 
Temps un peu frais mais idéal pour la pétanque (avec une petite laine) – Terrains cadrés, pourtour ficelé – Début de la rencontre à 20 H, fin à 23 H 30 – Environ 60 spectateurs.
 
Excellent démarrage en tête-à-tête puisque la SVCP s’imposait quatre fois, manquant de peu de réaliser le grand chelem en raison d’un « cessez-le-feu » pour le premier perdu et pour ne pas avoir profité de plusieurs mènes de gagne pour le second. Mais on ne se plaindra pas car on aurait voté des deux mains pour ce résultat qui propulsait la SVCP en tête : 8 à 4 à 21 H.
 
Un grand chelem en doublette semblait difficile à réaliser mais il fallait au moins remporter une rencontre pour n’avoir à gagner qu’une triplette. Le premier résultat en doublette senior était défavorable à la SVCP ; elle s’inclinait sans discussion contre une belle l’équipe adverse. La doublette mixte remplissait la mission évoquée ci-dessus sans problème et, du coup, la troisième rencontre en doublette - que la SVCP menait largement - était arrêtée car sans effet sur le déroulement des triplettes.
A ce stade, on songeait qu’avec un tête-à-tête de plus au crédit de la
SVCP, la rencontre aurait pu s’arrêter là mais on ne refait pas l’histoire et Meaux méritait bien de disputer sa chance en triplette. Score 14 à 7 à 22 H.
 
Lesquelles triplettes allaient s’achever presque me même temps et, au grand bonheur de la
SVCP, sur un 1 partout synonyme de qualification. La triplette mixte, bien partie, encaissait une "royale » (mène de 6) dont elle se remettait cependant pour mener 9 à 7 pour finalement s’incliner faute de suffisamment de frappes. La triplette senior, royale (encore) dans tous les compartiments du jeu, concluait un match qu’elle avait largement dominé sur une mène solide. Score finale : 19 à 12 à 23 H 30.
 
Voila un bon bout de temps que la
SVCP n’avait pas passé le premier tour régional, c’est donc une grosse satisfaction, surtout contre un adversaire de valeur. Il faut dire que les sélectionnées rouges et noires étaient dans une forme olympique ce vendredi soir. Tout le monde s’est régalé, joueurs et spectateurs.
 
Vives félicitations donc aux acteurs des deux équipes et aux coachs. Des matchs comme ça on en redemande. Merci aux nombreux spectateurs présents (de la
SVCP, de Meaux et d’ailleurs) et bravo et merci à toutes celles et à tous ceux qui ont œuvré à la logistique et en cuisine.
 
Après consultation du club visiteur, ravi de la proposition, un menu avait été concocté par chef
Gérard Mario qui, avec le concours de Christine Lepeigneux et Jean-Louis Prot, a nourri une vingtaine de personnes de deux camps: Au menu : Assiette de crudités/Œuf mayonnaise, Poulet à la crème/Champignons/Riz, Fromage, Salade, Gâteau de riz. Kir, vins rouge et rosé, eau, Coca-cola, café. Ce repas a été très apprécié par les visiteurs (et les locaux) qui ont remercié la SVCP pour son accueil et lui ont souhaité bonne chance pour la prochaine rencontre.
Ont également donné un bon coup de main pour que tout se passe bien :
Annie Azoulay, Christiane Délas, Sylvie et Jean-Pierre Mouret et Alain Fages (au traçage).
 
La date butoir de la prochaine rencontre est fixée au 16.11.2014. A domicile ou à l’extérieur, réponse prochainement.

Photos dans la "Photothèque" à la rubrique "Rencontres".


Alain FAGES / 27.09.2014

Du résultat !


Au bout du 1er concours, la SVCP
Au bout du 1er concours, la SVCP
Treize triplettes dans un concours, intrinsèquement, on jugera que ce n'est pas beaucoup mais à l'examen de quelques paramètres on s'apercevra que ce n'est pas si mal :
- cette année, la finale du Trophée 91 JP n'est pas qualificative pour le Championnat de France (on espère bien que ce sera à nouveau le cas en 2015),
- si l'on veut se qualifier pour la finale, il faut que l'équipe soit "homogène club",
- la météo n'était pas spécialement engageante,
- et enfin, comparé aux "affluences" dans les TC ces derniers temps...
Il faut dire que la
SVCP était fortement représentée avec 26 joueurs inscrits (dont 3 féminines) sur les 39 présents !

Une organisation light suffit pour gérer ce type de compétition mais il faut quand même que quelques uns (quelques unes) se dévouent :
Alain Fages aux achats et à la publicité, le même et Pascal Izanic au traçage, Gérard Mario et Jean-Louis Prot aux gâteaux, René Gardet à la préparation de la caisse, Isabelle Gardet à la table, Christiane Délas et Christine Lepeigneux au bar.

Météo capricieuse (pluie intermittente, averses, soleil) - Terrains tracés toujours jouables - Sono club - Début du concours, 8 H 30, pause déjeuner, 12 H 30 - 14 H, fin du concours 19 H 20.

Comme on le constatera à la lecture des résultats ci-dessous, la SVCP a fait un carton sur ses terres. Bravo.

1er concours - Qualificatif Trophée 91 - 13 équipes
Vainqueurs : René Gardet - Norbert Scott - Christophe Aguilera (SVCP)
Finalistes : Frédéric Sireyzol - Richard Perrier - Jérémy Alehause (SVCP)
1/2 finalistes : Sébastien Bonnet - Bruno Gey - Jean-Louis Prot (SVCP)
1/2 finalistes : Didier Gardet - Alain Fages - Pascal Izanic (SVCP)

Au bout du 2ème, Bondoufle et la SVCP
Au bout du 2ème, Bondoufle et la SVCP
2ème concours - Qualificatif Trophée 91 - 6 équipes
Vainqueurs : Sébastien Fournier - Guy Latil - Alfredo Lemos (Bondoufle)
Finalistes : Valérie Elbaze - Bernard Dunaud - Mickaël Duley (SVCP)

3ème concours - Henri Coste - 4 équipes
Vainqueurs : Marie Pin - Nicolas Brothier - Paulo Zawislak (Bondoufle)
Finalistes : Serge Rouillon - Michel Rahon - Thierry Lenfant (Palaiseau)

Rendez-vous pour beaucoup des précités dimanche 12.10.2014 à 9 H pour la finale de ce Trophée 91. A la SVCP, comme d'habitude.

On a apprécié le double passage (matin et après-midi) de M. le Maire de Viry-Châtillon, Jean-Marie Vilain, avec qui nous avons discuté de l'aménagement du grand terrain et aussi la visite d'autres élus, Jérôme Bérenger, Premier adjoint au Maire délégué à l’administration générale et aux finances, Aurélie Troubat, Adjointe au Maire déléguée aux affaires culturelles, Clément Caillaud, Adjoint au Maire délégué aux sports et à la jeunesse et Gérard Frébault, Conseiller municipal.

Une compétition qui ne rapporte pas beaucoup mais qui ne coûte pas, une contribution à la pérennité du jeu provençal, des joueurs satisfaits, une ambiance bon enfant, des élus convaincus, plusierus dizaines de convives chez notre sponsor, en résumé, une journée  bien agréable malgré un ciel chagrin. Merci aux compétiteurs et bravo aux organisateurs.


Si vous êtes passionnés par le Jeu provençal vous pouvez répondre à l'enquête que la FFPJP a lancé sur son site Internet en page d'accueil.
http://www.ffpjp.info/

Quelques photos à contempler dans la Photothèque à la rubrique Évènements.

Alain FAGES / 22.09.2014



Un de chute


Les deux équipes avant la rencontre
Les deux équipes avant la rencontre
Le Comité de l’Essonne avait autorisé le report de la journée du 29.06.2014 en septembre, ce qui avait bien arrangé la BOVY Crosne et la SVCP. Le mois de septembre étant blindé de Nationaux, les deux clubs s'étaient finalement accordés sur le vendredi 12.09.2014 à 19 H 30.
La SVCP, invaincue et deuxième à un point de Paray, espérait réaliser une bonne performance afin de disputer le titre au leader, Paray précisément, lors de la dernière journée à domicile.

Composition de l'équipe SVCP : Isabelle Gardet, Abdelaziz Amessis, Stéphane Birolleaud, Marc Chérit, Jean-Luc Duhalde, Alain Fages, René Gardet, André Santo. Coach : Christiane Délas.

Le ralliement de Crosne un vendredi soir n'est pas une sinécure, mais la SVCP qui avait pris ses précautions, arrivait à un quart d'heure près dans les temps.

Température idéale - Terrain "technique" libre - Début de la rencontre à 20 H, fin à 22 H 45.
L’observation des forces en présence laissait entrevoir qu'il n’allait probablement pas être facile de venir à bout de nos hôtes du jour ou plutôt du soir
Impression démentie par un bon démarrage de la
SVCP  en tête-à-tête puisqu’elle s’imposait quatre fois pour mener 8 à 4. Intéressant.
La suite n’allait hélas pas être du même tonneau puisqu'en doublette, la SVCP allait être victime d'un "grand chelem à l'envers" agrémenté de deux Fannys ! Aie ! aïe ! aïe ! Score : 8 à 16.
Il allait donc falloir sortir le crabot pour s'imposer - doublement si possible - en triplette. Et même si ce ne fut pas fait, on peut nourrir quelques regrets . En triplette mixte avec une mène de trois ou quatre manquée au tir, une grosse malchance sur une autre mène et enfin un mauvais choix sur une dernière. En non mixte, plusieurs occasions de marque manquées ont compliqué les choses. Score final : 8 à 28.

En tout état de cause, la victoire de la BOVY Crosne ne se discute pas car si elle a fait montre d'une réelle domination à l'appoint, elle dispose également de quelques tireurs qui sont loin d'être manchots... Il aurait fallu une équipe SVCP un peu plus "velue" pour conter les Crosnois mais beaucoup d’absences et une difficulté récurrente de mobilisation - surtout quand les rencontres se déroulent à l'extérieur - n'ont pas permis de composer une telle formation

Grâce soit donc rendue aux acteurs
SVCP du soir qui ont mis du cœur dans les combats et bravo aux Val d'Yerrois pour leur prestation. Bravo et merci pour l'accueil, la soirée s'étant achevée autour d'un petit repas bien sympathique (apéro, charcuteries variées, mini pizzas à gogo, fromage, gâteau au chocolat, rouge, rosé).

Merci à Éric Haméon (BOVY Crosne) pour la photo.

Dernière journée de Championnat le dimanche 21.09.2014 à 14 H 30 "à domicile" :
- 3ème Division : SVCP 2 - Fleury 1.
La date du match ci-dessous - qui se déroulera à la SVCP - est à fixer.
- 1ère Division : SVCP 1 - Paray 1

Alain FAGES / 14.04.2014

Pas loin de plus loin !


Max et Nico
Max et Nico
Les deux équipes SVCP qualifiées pour ce championnat de France ont tenu la route, même si pour l’une d’entre elles le chemin aurait pu se poursuivre encore un peu.
 
Les champions de Ligue 2013, Maxime Peloux et Nicolas Le Gall, dont c’était la première participation à un France de jeu provençal, « ramaient » sur la première partie contre les Landes (Frédéric et Cyrille Vignes). A 2-9, l’adversaire avait 10 à terre, quatre boules en main et finalement deux boules pour taper à la gagne… Avec sa deuxième, le tireur landais chiquait et donnait le point aux castelvirois. Cette mène sonnait la résurrection de Max et Nico qui jouaient de mieux en mieux - contrairement à l’adversaire – et qui finissaient par s’imposer 11 à 9. Heureux de gagner leur première partie dans un Championnat de France les collègues.
Un adversaire de taille leur était proposé à la deuxième partie, une formation du Gard composée de Jean-Pierre FERRET, ancien champion de France, et de Julien AGUERRO. Déjouant le pronostic et produisant leur meilleure partie du championnat, tant à l’appoint qu’au tir, ils s’imposaient à 7 pour une magnifique sortie directe de poule contre les futurs demi-finalistes quand même !
En 32ème de finale, le tirage au sort les dirigeait contre une équipe du Var composée de Cédric Girard et de Yohann Séguy. Le gros pourcentage au tir du bombardier varois, 80 % de réussite, ne permettait pas aux castelvirois de respirer et ils s’inclinaient assez largement sans cependant avoir démérité. Vu de l’autre coté des barrières, un petite regret : la dernière mène aurait pu ne pas être fatale avec une option « cassage de la gagne ».
Leur très honorable figuration leur donnera certainement l’envie de poursuivre la pratique de ce beau jeu pour affronter à nouveau les meilleurs.

Pascal et Jérémy
Pascal et Jérémy
En apéritif, les vice-champions de l’Essonne, Pascal Izanic et Jérémy Alehause, auteurs d’un jeu régulier dominaient largement le Doubs (Jérôme Rognon Emmanuel Gaume).
La deuxième partie allait les opposer à un « maître ès jeu provençal », Jean-Paul Capelle, quatre fois champion de France, équipé pour l’occasion avec Pasquin Cristofari (05). Et cette partie, où ça jouait fort des deux cotés, allait être celle des regrets pour nos sociétaires qui manquaient des occasions de scorer gros en frappant. Par ailleurs, l’adversaire bénéficiait certes d’un peu de réussite (beaucoup même sur une mène) mais Pasquin Cristofari « vendait » quand même quatre points sur la partie ! Ça aurait pu tourner autrement mais la victoire des hauts-alpins n’était pas illogique.
Direction le repêchage contre le Doubs, dominé lors de l’entame. Début de partie en boulet de canon avec un large avantage au score contre une équipe franc-comtoise absente. Puis, faute de conclure une mène qui se présentait avantageusement, ce qui aurait pu tuer la partie, les choses se compliquaient.
Pascal et Jérémy baissaient de pied, le jeu de l’adversaire devenait consistant aussi bien à l’appoint qu’au tir (deux ou trois boules arrachées à 19 m) et enfin la réussite s’en mêlait. Un « regain » des nôtres et une dernière mène catastrophique du Doubs permettaient néanmoins une victoire dans la douleur mais quelques plumes avaient été laissé dans la bagarre.
A 19 H 30, début des 32èmes contre la Moselle (Jordane Sala- Vincent d'Urso), une bonne équipe de pétanqueurs. Alors que le score n’était pas acquis, une panne électrique contraignait les participants à reprendre les hostilités le lendemain matin. Le tireur adverse, brillant la veille, ne retrouvait pas son lustre et Pascal et Jérémy passaient le tour sans trop d’encombre.
En 16ème, le Val de Marne d’
Alain Da Costa (ancien de l’Essonne) et Freddy Guet semblaient être ce que l’on appelle parfois présomptueusement un « bon tirage ». Et de fait, cette équipe (future demi-finaliste elle aussi) était à la portée des castelvirois qui s’inclinaient à 10 après avoir manqué un nombre important de boules de rajout. Un cap à passer pour la jeunesse dira-t-on. De gros regrets car le parcours aurait pu être intéressant, voire similaire à celui de leurs vainqueurs. Mais bon, un seizième même perdu, reste un seizième et un seizième, ce n’est pas si mal !
 
Ces résultats, ajoutés au titre de vice-champion de France en triplette, démontrent que l’Essonne est bien une terre de jeu provençal et que la SVCP est une place forte de ce jeu.
 
De plus, les champions de l’Essonne,
Benjamin et Stani Plumail (Mennecy) apportent leur pierre à l’édifice en accrochant un beau seizième de finale.
 
Pour conclure, nos remerciements à la demi-douzaine de supporters qui ont soutenu nos deux équipes dans le Gard et aux accompagnateurs de la Ligue de l'Ile de France (
Michel Verger) et du Comité de l'Essonne (Laurent Daguin et Raymond Ébrard) qui ont bien tenu leur rôle.

Quatre photos à voir dans la Photothèque à la rubrique Joueurs.

Alain FAGES / 31.08.2014


Une légende partout


Tirage au sort du Championnat de France Doublette Jeu provençal à Caveirac (30) - 22, 23 et 24 août 2014
Le tirage du Championnat de France Doublette Jeu provençal qui se déroulera à Caveirac (30) les 22, 23 et 24 août prochains est maintenu connu.

L'équipe SVCP championne de Ligue, Maxime Peloux et Nicolas Le Gall, affrontera  au premier tour la formation des Landes constituée de F. et C. Vignes. Un client dans la poule, Jean-Pierre Ferret  du Gard déjà titré et souvent qualifié.

Les vice-champions de l'Essonne, Pascal Izanic et Jérémy Alehause seront quant à eux opposés au démarrage à l'équipe du Doubs formée de J. Rognon et E. Gaume. Un gros os dans la poule, Jean-Paul Capelle, multiple champions de France triplette avec ses collègues Angelvin et Lafleur. Il y a longtemps certes mais on imagine de beaux restes...

Le potentiel des deux équipes
SVCP est important et on espère que l'exploit accompli par l'équipe d'Arpajon - Philippe Freitas, Christophe Demeillez, Jérôme Sénéchal - à Canéjan au France Triplette JP inspirera nos vaillants sociétaires.

Merci d'avance aux quelques supporters SVCP qui seront sur place pour les encourager

Alain FAGES / 15.08.2O14


1 ... « 51 52 53 54 55 56 57 » ... 65
Boules de pétanque La Boule Bleue Boules de pétanque Boulenciel
Boules de pétanque MS LATITUDE SUD SPORT Organisation Voyages sur le thème de la pétanque