Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Société Viry-Chatillonnaise de Pétanque

Et une de plus, une !


Qualificatifs de Ligue à Vert-le-Grand, suite. Triplette Promotion et Doublette Mixte
Suite des qualificatifs de Ligue Ile-de-France le week-end dernier (21 et 22.03.2015) à Vert-le-Grand par un froid de canard.

108 triplettes dans le qualificatif Triplette Promotion le samedi avec un fort bataillon SVCP, soit 13 équipes pour un quart de finale à mettre au crédit d'Annie Rian - Roger La Bionda - Arnaud Thibaudeau et trois huitièmes de finale. Ça compte mais on espérait un tout petit peu mieux.
Qualifiés pour Cormeilles (95) le 4.04.2015 : Daniel Fontaine , Jérémy Capber, Nordine Allioui (St Germain lès Arpajon) et Brice Bonardi , Expedit Christine, Roger Ventura (Lisses).

96 équipes dont 14 SVCP dans le qualificatif Doublette Mixte du dimanche. Un fort bataillon du club là aussi  avec une excellente performance à la clé puisque Josette Castor et Jérémy Alehause feront le voyage à Arnouville (95) le 5.04.2015 pour défendre les couleurs de l'Essonne. Bravo à Josette pour cette deuxième qualification (après le Doublette Féminin) et à Jérémy décidément très polyvalent (pétanque et JP). Deux huitièmes sont aussi à noter.
L'autre équipe qualifiée est celle de la BOVY Crosne
composée de Sylvie Hoyau (au club l'an dernier) et de José Viraye, le "grand Zézé".

Alain FAGES / 24.03.2015

Y a du boulot !


Demandez les nouveautés réglementaires 2015
La FFPJP a fait parvenir récemment aux Ligues et aux Comités départementaux une note indiquant quels étaient les changements du RÈGLEMENT OFFICIEL DU JEU DE PÉTANQUE applicables au 1.03.2015.

Onze articles du règlement sont concernés (voir le document pdf en PJ). Certains changements sont importants, voire surprenants, et leur application ne va pas être simple !

Bien que cela ne soit pas précisé dans la note, ces changements doivent également s'appliquer au  RÈGLEMENT OFFICIEL DU JEU PROVENÇAL.

Dès que la FFPJP aura mis en ligne la version modifiée, nous la récupérerons pour la mettre en ligne sur le blog SVCP à la rubrique Pratique.

Alain FAGES / 23.03.2015


 

C'est bien parti !


Annie et Josette
Annie et Josette
Le marathon des qualificatifs et des championnats de Ligue et de l'Essonne débutait ce week-end des 28. février et
1er mars à Vert le Grand. Concernant les qualificatifs de Ligue, on était un peu dans l'inconnu et force est de constater que le succès a été au rendez-vous aussi bien dans les qualificatifs eux-mêmes que dans les complémentaires et ce malgré une température un peu basse mais de saison. Tant mieux (pour la participation, pas pour la température !).
Le samedi, on recensait 56 joueuses dont 6 de la
SVCP en tête-à-tête féminin et 206 joueurs don 18 de la SVCP en tête-à-tête senior. Annie Petit, un peu victime du froid qui altérait son jeu, s'inclinait à 9 à la bonne en féminine tandis que la meilleure performance en senior était l'œuvre de Nicolas Le Gall défait en 1/4 de finale. Bien au niveau de la participation et honorable au niveau des résultats.

Éric et Aziz
Éric et Aziz
La participation du samedi était largement confirmée le dimanche puisque 32 doublettes féminines (dont 4 de la SVCP) et 103 doublettes seniors (dont 11 de la SVCP) allaient en découdre pour la qualification.
Allait-on mieux faire que la veille ? La réponse était un double oui puisque les "sœurs
Coste", Annie Petit et Josette Castor s'offraient le voyage pour la finale du 8 .03.2015 à Herblay (95) en féminine où elles seront accompagnées par la doublette composée d'Aziz Amessis et d'Éric Ranarijoana qui seront également de la partie en senior.
Chez les seniors, une vraie partie de chamboule-tout entre les formations SVCP, jugez-en : Aziz Amessis et Éric Ranarijaona battaient Marco Chérit et Jean-Pierre Mouret en ¼ puis Maxime Peloux et Nicolas Le Gall à la bonne, en 1/2. Manuel Dias Mendes et Jérémy Alehause qui avaient battu René Gardet et Sylvain Chevallier en 1/8ème s’inclinaient contre Maxime Peloux et Nicolas Le Gall en ¼ !

Bravissimo à Annie, Josette, Aziz et Éric pour ce formidable doublé qui lance bien la saison 2015 de la SVCP.

Axel et Maxime
Axel et Maxime
Les finales à Herblay ont moins souri à nos qualifiés qui ont cependant chacunes et chacuns gagné une partie  en poule ce qui n'est déjà pas si mal dans une compétition où figure l'élite d'une région qui a son mot à dire aux France.
A noter que l'Essonne est championne de Ligue Doublettes Féminines avec
Corinne et Sophie Ménager (Paray), bravo.
Pour la SVCP, la belle performance sur ces championnats de Ligue Doublette a été réalisée en Cadet (21 doublettes) par l'équipe panachée Axel Laguzet (SVCP) - Maxime Alehause (Bondoufle) qui s'incline d'extrême justesse en finale sur le score fatidique de 12 à 13 ! Félicitations et voila qui laisse augurer de bien belles choses dans un proche avenir. Il y a longtemps qu'un jeune licencié SVCP n'était pas monté sur un podium régional et c'est à la fois rafraîchissant et encourageant.

Crédit photos : Comité de l'Essonne de la FFPJP

Alain FAGES / 2.03.2015 et 9.03.2015

Un beau lancement de saison


Du monde sous le plafond
Du monde sous le plafond
Le Pavillon des Boulistes Serge Bosredon était plein comme un œuf en cette veille de départ de la saison officielle de pétanque et de jeu provençal. A vue de nez, plus de 100 personnes se sont pressées autour du buffet d'une longueur remarquable et par ailleurs remarquablement pourvu.

Aux achats,
Alain Fages et Gérard Mario, à la préparation, Gérard Mario, Alain Petit, Jean-Louis Prot, Christiane Délas. A la mise en place, au débarrassage, à la vaisselle, au ménage pas mal de monde pas intégralement identifié mais vivement remercié ainsi que les précités.

Dans un bref préambule, le secrétaire, après s'être félicité de l'affluence, a précisé que l'effectif de la SVCP était déjà de 164 licenciés.  Il a souhaité la bienvenue aux 36 nouveaux et il a formulé l'espoir que  tout le monde réussisse une excellent saison sportive. Il a évoqué le possible aménagement du grand terrain qui permettrait au club d'organiser des compétitions d'envergure.

Après quoi, on s'est penché sur l'affaire du jour, un vin d'honneur multi-choix avec des boissons alcoolisées (kir, Ricard, whisky, Martini et porto rouge et blanc, muscat, pineau blanc, Beaumes de Venise, Suze,  punch coco, punch planteur, punch pina colada, caipirinha) ou sans alcool (jus d'orange, Schweppes, Coca cola, eau plate et pétillante) accompagnées de salé et de sucré  et d'une quinzaine de baguettes pour tartiner (biscuits à apéritif, bretzels, cacahuètes, olives vertes et noires, noix de cajou, pistaches grillées, tapenade noire, tarama, rillettes, rosette de Lyon, terrine de campagne, terrine de foie, terrine forestière, apéricubes, emmenthal, tartare à tartiner, édam, mimolette, leerdammer, dattes, figues et abricots secs et 200 palets bretons artisanaux du Morbihan offerts par
Alain Brouaye). Ouf !

Vers 20 H 30, les rangs se sont éclaircis après que chacun ait bu, dégusté la kémia, parlé, rigolé, fait connaissance ou se soit informé. Certains ont repris les activités traditionnelles, jeux d'intérieur et pétanque évidemment et d'autres en ont profité pour acquérir des tenues homogènes. Quelques résistants ont cependant poursuivi les activités bachiques jusqu'à assez tard dans la soirée...

Quelques photos de cette fin de journée conviviale sont visibles dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 28.02.2014

 

La boussole a tourné au Sud


L'équipe SVCP
L'équipe SVCP
Les deux clubs s'étaient accordés pour jouer plutôt un samedi et le 7.02.2015 allait bien à tout le monde. Pour être sûr d'être à l'heure, les troupes castelviroises se retrouvaient au Pavillon des Boulistes Serge Bosredon sur le coup de 13 H 30 accompagnées de quelques supporters. Il y avait quand même un peu plus de 30 kilomètres à parcourir.
L'équipe "Promotion"
SVCP avait belle allure et l'espoir de passer le tour paraissait raisonnable : Christiane Délas, Jacky Beck, Stéphane Birolleaud, Laurent Boyer, Jean-Claude Dekerchiester, Georges Lambert, Alfredo Lemos, Norbert Scott. Coach : René Gardet, Franck Renard.

Température frisquette malgré le soleil, le sous-bois n'étant pas loin - Terrains un peu gelés, cadrés mais jeux hors cadres dans les "vallons" - Début de la rencontre 14 H 45, fin 17 H 45.

Les tête-à-tête étaient loin de donner corps à l'espoir évoqué plus haut puisque seul le féminin était gagné, même si un autre aurait pu l'être sans un démarrage "à la soupe de tortue". Toujours est-il qu'un cinglant 2 à 10 figurait au compteur après les matchs dans cette formation.

La tête sur le billot, la SVCP se voyait contrainte de remporter au moins deux doublettes, faute de quoi un retour prématuré vers le nord de l'Essonne serait au menu. Et c'est hélas ce qui allait se produire sans qu'il n'y ait rien à redire, une seule doublette (la mixte, 13 à 12) tombait dans l'escarcelle des rouges et noirs et la messe était dite.
Le score après les doublettes : 16 à 5
sonnait la fin des hostilités sur le coup de 17 H 45.

Du coup, les triplettes étaient "oubliées".

Grande déception mais grosse révélation aussi, ça joue vraiment bien à la pétanque dans le sud de l'Essonne. Certes, l'avantage du terrain n'était pas négligeable et le niveau de jeu des castelvirois pas toujours de la qualité attendue mais, sur cet après-midi,  c'est plutôt sur les performances à l'appoint et au tir des huissonnais-longuevillois qu'il faut insister car ils ont simplement dominé la SVCP dans les deux compartiments du jeu et ils ont bien mérité leur victoire. Longue route à l'équipe de Daniel Denize donc.

On félicitera l'ensemble des acteurs pour le jeu produit en dépit de la température assez basse, les coachs  et on remerciera le club hôte pour son aimable accueil et pour le café, les pâtisseries et le cidre qui ont été bien appréciés  et aussi la demi-douzaine de courageux supporters castelvirois.

Deux photos sont en ligne dans la  Photothèque à la rubrique Rencontres.

Alain FAGES / 7.02.2015.

Bons week-ends !


Demandez le programme des Qualificatifs et Championnats de Ligue IDF et Essonne MARS 2015
En PJ, le calendrier Ligue Ile-de-France et Essonne des Qualificatifs et Championnats de Ligue MARS 2015. Ça commence même le 28 février !

Bonnes compétitions à toutes et à tous.

Alain FAGES / 2.02.2015
 

Le petit au bout


René (2ème), David (1er) et Michel (4ème)
René (2ème), David (1er) et Michel (4ème)
Le tarot, très pratiqué jadis à la SVCP, et qui avait un peu disparu au fil du temps, semble jouir d'un petit regain. Pour preuve, les 20 inscrits à l'édition 2015, dont deux étourdis, absents à l'heure dite, qui ont été remplacés pied levé. Merci aux "suppléants", Éric Assaillit et René Gardet.

Le kit d'organisation dont dispose la SVCP facilite grandement la tenue du concours : tirage préétabli, feuilles de match, règlements et feuilles de décompte des points en stock pour la partie "papier" et macro sur le PC du club pour enregistrer et éditer les résultats au fur et à mesure. Le gros travail est l'achat des lots, en profitant des soldes si possible, afin de doter plus richement le concours. Alain Fages était en "tête de gondole" de l'organisation, bien aidé par Christiane Délas active à diverses tâches et par Gérard Mario pour le vin d'honneur.

L'appel à la sérénité et surtout à la mansuétude vis à vis de ceux qui ne maîtrisent pas toutes les arcanes du jeu a à peu près été entendu et les quelques éclats de voix perçus de-ci de-là  n'ont pas duré. On connait le rythme d'un concours de tarot, environ 1 heure par tour. En débutant à 14 H 15 les 5 tours de 6 prises on est effectivement arrivé à 19 H 15, nickel.


Au final, 12 positifs et 8 négatifs ; les deux premiers ayant réalisé des scores colossaux sur l'avant dernier tour (+ 1353 et + 1220). Les résultats: 1er : David Distriquin (+ 1265), 2ème : René Gardet (+ 937), 3ème : Christian Alves Moreira (+ 440), 1ère féminine, Valérie Elbaze (6ème avec +309). Le classement in extenso est en pièce jointe du présent article.

La joyeuse proclamation des résultats avec à la clé le choix des lots par les compétiteurs (il y en avait pour tout le monde) a été suivi du non moins joyeux vin d'honneur composé de soupe au champagne, accompagnée de quatre-quarts. Lequel a également été offert à "la galerie du concours",  aux beloteurs, aux manilleurs et aux pétanqueurs présents. Pas de jaloux !

Si on a bien entendu, un bon après-midi pour tout le monde, objectif atteint donc. D'aucuns ont même demandé quand aurait lieu le prochain concours de tarot ? Réponse, l'année prochaine car entre temps on compte bien justifier l'objet de l'association : pratique de la pétanque et du jeu provençal !


Un petit paquet de photos à voir dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 1.02.2015

Avec une pensée pour Guy Tambourini


Les winners, Giles Izanic et André Leder
Les winners, Giles Izanic et André Leder
Plus d'une semaine avant l'échéance, le concours était complet. Vingt équipes soit 40 joueuses et joueurs inscrits (merci La Palice !), c'est dire l'engouement. Une équipe féminine, 5 équipes mixtes et donc 10 équipes de jules étaient sur la ligne de départ (dont une montée au pied levé pour remplacer "un betteravier" malade, merci).

Le secrétaire perpétuel de la
SVCP, Alain Fages, a pris en charge l'organisation du concours, du lancement des inscriptions au petit ménage d'après manifestation avec un peu de secours il est vrai. La partie la plus chronophage étant l'achat des lots, pour beaucoup acquis en solde. Ce qui permet de proposer des lots convenables à tous les concurrents et ce, pour un budget raisonnable.

A 21 H, tout le monde était là (bravo) et, après un court préambule de l'organisateur, le concours partait pour 6 tours de 10 prises. Dans une parfaite sérénité et dans une grande sportivité et on s'en félicite. Les classements intermédiaires affichés après chaque tour permettaient à chaque équipe de se situer (que de yo-yo), les petites pâtisseries et le café disponibles à la buvette de tenir le coup.

A environ une 1/2 heure par tour, la dernière feuille de résultats était rendue à minuit 30.
Un petit mot du secrétaire pour remercier les participants pour leur présence et leur fair-play et pour inviter chacun à avoir une pensée pour Guy Tambourini qui était un pratiquant assidu de ce jeu et l'annonce du classement (en PJ à cet article) assortie du choix des lots pouvait commencer. Dans l'hésitation et la bonne humeur comme d'habitude.
Le podium. 1er : Gilles Iaznic - André Leder avec 6002 points, 2ème : René Gandola - François Juillet avec 5941 points, 3ème : Paul Huré - Jean-Louis Prot avec 5629 points. 1ère équipe mixte : Annie Azoulay - Jean-Claude Crinier, 4ème avec 5611 points. 1ère (et seule) équipe féminine, Isabelle Gardet - Yvette Trives "Mamie", 19ème avec 4123 points, ce qui leur a valu un petit cadeau particulier.

Après les applaudissements dirigés vers l'organisateur (qui a apprécié malgré sa modestie naturelle...), les cidres bretons et normands, breuvages du vin d'honneur et les traditionnels quatre quarts pur beurre ont permis de clôturer sympathiquement la soirée sur le coup d'1 h 30 du matin. Un bien bel épisode du fameux (bien) vivre ensemble.


Une vingtaine de photos (dont celles de toutes les équipes)  sont à voir dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 17.01.2015

Adieu Guy


Notre ami Guy
Notre ami Guy
Atteint d’un terrible cancer du pancréas courant 2014, notre ami Guy Tambourini nous a quittés. Son état s’étant considérablement aggravé, il avait été transporté d’urgence à l’hôpital de Juvisy-sur-Orge où il est décédé.
Né juste avant la guerre, il allait sur 76 ans.
 
Vers la fin de l’an dernier, une rémission avait fait que nous l’avions un peu retrouvé. Avec son bon sourire, il disait durant cette courte période : « je suis en forme, je suis radioactif ! ».
 
C’était un pilier du club depuis sa retraite en 1998. Il avait aussi été licencié dans les années 1970 et il avait même fait partie du bureau en 1975. L'E.S.V Football l'avait également compté parmi ses dirigeants.
 
On le connaissait sous diverses « appellations », Monsieur
De Fursac (pour son élégance, il s’habillait d’ailleurs De Fursac),  « Tambou», « Tambour» voire « Tambourinox». C’était aussi le « Guytou de ces dames » qui l’adoraient et il les adorait. Pas d’origine transalpine pour rien !

Natif de Montreuil, il faisait partie de la génération qui avait participé la guerre d'Algérie en tant qu'appelé. Ensuite, il avait fait pratiquement toute sa carrière professionnelle à la SNECMA de Corbeil. Il habitait depuis fort longtemps la résidence
Duparchy à Viry-Châtillon. Il avait deux enfants et des petits-enfants.
 
Sur le terrain du club, son « coup de
Facom », un coup de main phénoménal, faisait quelquefois des ravages. Mais c’était la convivialité plutôt que la compétition qu’il venait chercher au club. Il aimait parler, plaisanter, rire ; un bon « collègue » comme on dirait dans le sud - avec la gouaille banlieusarde en plus - qu’on avait plaisir à voir arriver croquant dans sa pomme tous les après-midis.
 
Il était partie intégrante de ce « fond de club » indispensable à la vie associative, de ces hommes qui relient les hommes par leur comportement très social. Il participait volontiers aux petites fêtes du club et à des activités avec les jeunes et les anciens de la ville.
Il a fallu que nous apprenions la triste nouvelle le jour de la Galette des Rois au club, le type même de manifestation qu’il ne manquait jamais. L'annonce de son décès a d'ailleurs été fait avant le début de la manifestation.
 
Notre douleur est grande et juste tempérée par l’abrègement de ses souffrances. Nous penserons souvent à lui pendant des années et des années et, à coup sûr, à chaque évocation, c’est son sourire sous sa moustache qui nous reviendra en mémoire et ce ne sera pas triste.
 
 La
SVCP adresse ses condoléances attristées à son épouse Huguette, à sa famille et à ses amis.
 
Une enveloppe a été ouverte au club pour lui rendre hommage. Son généreux contenu a permis de déposer à l'église une raquette de fleurs portant l'inscription "SES AMIS DE LA SVP" et de soutenir la famille.
 
120 /130 personnes ont assisté à la cérémonie religieuse empreinte de beaucoup d'humanité et de dignité qui s'est déroulée le Jeudi 15 janvier 2015 à 14 H 30 à l'Église Notre Dame des Cités de  Viry-Châtillon. Parmi elles, aux cotés de la famille, une délégation de la FNACA qui lui a rendu des hommages militaires, des anciens collègues de la SNECMA, des gens du monde du football, des voisins et des amis
et 70/80 licenciés ou proches de la SVCP dont certains sont allés au cimetière. Cette dernière évaluation en dit long sur l'estime qui était porté à Guy au club, on n'en était sûr.

Il nous manquera au quotidien, c'est une certitude. Nous ne l'oublierons pas, c'est une autre certitude.
Adieu
Guy.

Une quarantaine de photos sont en ligne dans la Photothèque à la rubrique In memoriam.

Alain FAGES / 11.01 et 15.012015
 

Un peu la fête malgré tout


Toutes chaudes sorties du four du piano de cuisson
Toutes chaudes sorties du four du piano de cuisson
Les pâtissiers de la SVCP, Gérard Mario et Jean-Louis Prot s'étaient activés toute la semaine (et même avant pour broyer les amandes et en faire de la poudre) pour préparer rien moins que 220 galettes individuelles à la frangipane  "Maison" bien sûr. "Faut pas manquer" comme dit toujours Gégé Mario. Le secrétaire avait procédé à l'achat des 28 bouteilles de cidre artisanal breton et normand mais il y avait aussi d'autres boissons en accompagnement (eau plate et pétillante, sodas divers et variés). Quelques autres administrateurs pour mettre en place et débarrasser et on aura fait le tour des organisateurs.

Regroupé au son de la vuvuzela sur le coup de 16 H 15, une centaine de personnes (licenciés et famille) se pressaient dans le Pavillon des Boulistes Serge Bosredon et, avant de procéder à la dégustation, entendaient le petit speech prononcé par Alain Fages. Après s'être félicité de la belle assistance, il faisait une allusion aux évènements dramatiques de la semaine et appelait les sociétaires à être des acteurs du vivre ensemble puis il faisait part de la triste nouvelle du décès de Guy Tambourini apprise peu de tempsauparavant. Ensuite, il se livrait à une brève évocation de la très bonne année sportive 2014 (SVCP 1ère au classement Essonne, 7ème au classement Ile-de-France, beaux résultats aux Championnat de France et en concours fédéraux, 167 licenciés, 20 membres honoraires) en formant le vœu que 2015 soit du même acabit. Enfin, après avoir salué les nouveaux arrivants et les anciens licenciés, au nom de la SVCP, il présentait à chacun les meilleurs vœux personnels et sportifs pour l'année qui commence et encourageait les présents à applaudir les pâtissiers.

Les galettes sorties chaudes du four étaient ensuite disposées sur les tables et la consommation pouvait commencer aussitôt, suivie de commentaires flatteurs. "Alors, comment sont-elles ?" demandait-on, "Comme d'habitude, excellentes !" nous répondait-on un peu étonné que l'on pose une telle question. La qualité allait de soi, quel meilleur éloge ? Comme les cidres (et autres boissons) étant à la hauteur, on ne pouvait que se réjouir.

La quantité était-elle qu'il est en resté quelques dizaines. Il est vrai que chaque galette calait bien, que tout le monde n'a pas doublé la mise, que les évènements récents ne sont pas apéritifs et que la pyramide des âges du club fait que les appétits ne sont plus aussi féroces. Mas pas d'inquiétude, le reliquat ne sera pas perdu. Quand on voit qu'on a réuni 100 personnes qui se sont régalés, ont communiqué, fait connaissance, plaisanté, puis joué aux boules ou aux cartes pour même pas 200,00 €, on se dit que le but, passer un bon après-midi ensemble, a bien été atteint.

Félicitations encore une fois aux pâtissiers et merci aux présents.

Quelques photos (
à venir) dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 11.01.2015

1 ... « 46 47 48 49 50 51 52 » ... 58