Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Société Viry-Chatillonnaise de Pétanque

Pas loin de plus loin !


Max et Nico
Max et Nico
Les deux équipes SVCP qualifiées pour ce championnat de France ont tenu la route, même si pour l’une d’entre elles le chemin aurait pu se poursuivre encore un peu.
 
Les champions de Ligue 2013, Maxime Peloux et Nicolas Le Gall, dont c’était la première participation à un France de jeu provençal, « ramaient » sur la première partie contre les Landes (Frédéric et Cyrille Vignes). A 2-9, l’adversaire avait 10 à terre, quatre boules en main et finalement deux boules pour taper à la gagne… Avec sa deuxième, le tireur landais chiquait et donnait le point aux castelvirois. Cette mène sonnait la résurrection de Max et Nico qui jouaient de mieux en mieux - contrairement à l’adversaire – et qui finissaient par s’imposer 11 à 9. Heureux de gagner leur première partie dans un Championnat de France les collègues.
Un adversaire de taille leur était proposé à la deuxième partie, une formation du Gard composée de Jean-Pierre FERRET, ancien champion de France, et de Julien AGUERRO. Déjouant le pronostic et produisant leur meilleure partie du championnat, tant à l’appoint qu’au tir, ils s’imposaient à 7 pour une magnifique sortie directe de poule contre les futurs demi-finalistes quand même !
En 32ème de finale, le tirage au sort les dirigeait contre une équipe du Var composée de Cédric Girard et de Yohann Séguy. Le gros pourcentage au tir du bombardier varois, 80 % de réussite, ne permettait pas aux castelvirois de respirer et ils s’inclinaient assez largement sans cependant avoir démérité. Vu de l’autre coté des barrières, un petite regret : la dernière mène aurait pu ne pas être fatale avec une option « cassage de la gagne ».
Leur très honorable figuration leur donnera certainement l’envie de poursuivre la pratique de ce beau jeu pour affronter à nouveau les meilleurs.

Pascal et Jérémy
Pascal et Jérémy
En apéritif, les vice-champions de l’Essonne, Pascal Izanic et Jérémy Alehause, auteurs d’un jeu régulier dominaient largement le Doubs (Jérôme Rognon Emmanuel Gaume).
La deuxième partie allait les opposer à un « maître ès jeu provençal », Jean-Paul Capelle, quatre fois champion de France, équipé pour l’occasion avec Pasquin Cristofari (05). Et cette partie, où ça jouait fort des deux cotés, allait être celle des regrets pour nos sociétaires qui manquaient des occasions de scorer gros en frappant. Par ailleurs, l’adversaire bénéficiait certes d’un peu de réussite (beaucoup même sur une mène) mais Pasquin Cristofari « vendait » quand même quatre points sur la partie ! Ça aurait pu tourner autrement mais la victoire des hauts-alpins n’était pas illogique.
Direction le repêchage contre le Doubs, dominé lors de l’entame. Début de partie en boulet de canon avec un large avantage au score contre une équipe franc-comtoise absente. Puis, faute de conclure une mène qui se présentait avantageusement, ce qui aurait pu tuer la partie, les choses se compliquaient.
Pascal et Jérémy baissaient de pied, le jeu de l’adversaire devenait consistant aussi bien à l’appoint qu’au tir (deux ou trois boules arrachées à 19 m) et enfin la réussite s’en mêlait. Un « regain » des nôtres et une dernière mène catastrophique du Doubs permettaient néanmoins une victoire dans la douleur mais quelques plumes avaient été laissé dans la bagarre.
A 19 H 30, début des 32èmes contre la Moselle (Jordane Sala- Vincent d'Urso), une bonne équipe de pétanqueurs. Alors que le score n’était pas acquis, une panne électrique contraignait les participants à reprendre les hostilités le lendemain matin. Le tireur adverse, brillant la veille, ne retrouvait pas son lustre et Pascal et Jérémy passaient le tour sans trop d’encombre.
En 16ème, le Val de Marne d’
Alain Da Costa (ancien de l’Essonne) et Freddy Guet semblaient être ce que l’on appelle parfois présomptueusement un « bon tirage ». Et de fait, cette équipe (future demi-finaliste elle aussi) était à la portée des castelvirois qui s’inclinaient à 10 après avoir manqué un nombre important de boules de rajout. Un cap à passer pour la jeunesse dira-t-on. De gros regrets car le parcours aurait pu être intéressant, voire similaire à celui de leurs vainqueurs. Mais bon, un seizième même perdu, reste un seizième et un seizième, ce n’est pas si mal !
 
Ces résultats, ajoutés au titre de vice-champion de France en triplette, démontrent que l’Essonne est bien une terre de jeu provençal et que la SVCP est une place forte de ce jeu.
 
De plus, les champions de l’Essonne,
Benjamin et Stani Plumail (Mennecy) apportent leur pierre à l’édifice en accrochant un beau seizième de finale.
 
Pour conclure, nos remerciements à la demi-douzaine de supporters qui ont soutenu nos deux équipes dans le Gard et aux accompagnateurs de la Ligue de l'Ile de France (
Michel Verger) et du Comité de l'Essonne (Laurent Daguin et Raymond Ébrard) qui ont bien tenu leur rôle.

Quatre photos à voir dans la Photothèque à la rubrique Joueurs.

Alain FAGES / 31.08.2014


Une légende partout


Tirage au sort du Championnat de France Doublette Jeu provençal à Caveirac (30) - 22, 23 et 24 août 2014
Le tirage du Championnat de France Doublette Jeu provençal qui se déroulera à Caveirac (30) les 22, 23 et 24 août prochains est maintenu connu.

L'équipe SVCP championne de Ligue, Maxime Peloux et Nicolas Le Gall, affrontera  au premier tour la formation des Landes constituée de F. et C. Vignes. Un client dans la poule, Jean-Pierre Ferret  du Gard déjà titré et souvent qualifié.

Les vice-champions de l'Essonne, Pascal Izanic et Jérémy Alehause seront quant à eux opposés au démarrage à l'équipe du Doubs formée de J. Rognon et E. Gaume. Un gros os dans la poule, Jean-Paul Capelle, multiple champions de France triplette avec ses collègues Angelvin et Lafleur. Il y a longtemps certes mais on imagine de beaux restes...

Le potentiel des deux équipes
SVCP est important et on espère que l'exploit accompli par l'équipe d'Arpajon - Philippe Freitas, Christophe Demeillez, Jérôme Sénéchal - à Canéjan au France Triplette JP inspirera nos vaillants sociétaires.

Merci d'avance aux quelques supporters SVCP qui seront sur place pour les encourager

Alain FAGES / 15.08.2O14


Adieu Gaby


Gaby
Gaby
Nous avons appris le 15.07.2014 au matin le décès de Gabriele VAGNINI « Gaby » intervenu quelques jours auparavant à son domicile, avenue Jean Charcot à Viry-Châtillon.
Son corps sans vie a été découvert par l’un des ses amis,
Émilio. La cause du décès n’est pas connue mais on peut imaginer que la mort a été subite car il n’a pas eu le temps de demander du secours.
 
Né à Fano sur la cote Adriatique italienne le 7.06.1935, ainé de quatre enfants, il était en France depuis plus de 50 ans. Avant de prendre sa retraire, il avait travaillé dans le bâtiment.
 
Licencié depuis 2002 à la
SVCP, il la fréquentait quotidiennement soit pour jouer aux boules (pétanque ou jeu provençal) où il était loin d’être maladroit - il avait par ailleurs été un grand joueur de lyonnaise - soit pour jouer aux cartes où il était redoutable.
 
Il avait une « gueule » marquante et un accent à couper au couteau qu’il déniait un peu.
C’était un personnage de « caractère » connu de tous et salué par chacun.
Et s’il avait eu quelques problèmes de santé, il s’en remettait toujours grâce à sa volonté car il était dur au mal.
 
On ne le croisera plus déambulant dans le quartier souvent vêtu d’une « tenue
SVCP ».
Adieu
Gaby, tu resteras vivant dans notre mémoire.

Notre tristesse est grande ; nous lui avons rendu un premier hommage sous la forme d’une minute de silence très respectée lors du concours fédéral en triplette mixte qui aura lieu au club samedi 19 juillet.

La famille, les licenciés
SVCP, le monde de la pétanque et des amis ont participé à la collecte destinée à lui rendre hommage et ils ont été très généreux. Grand merci à toutes et à tous.
Le produit de cette collecte a servi à l'acquisition du panier de pétales de rose que les présents aux obsèques ont déposé sur le cercueil, il servira ensuite à l'achat d'une concession de 15 ans au cimetière de Viry-Châtillon et enfin à la commande d'une plaque funéraire qui ornera la tombe..
La marbrerie
Villarecci, quant à elle, prend en charge la pierre tombale et sa gravure. Un bien beau geste.

Les obsèques de
Gaby se sont déroulées au cimetière de Viry-Châtillon le jeudi 24 juillet 2014 à 9 H 30.

Grâce à des recherche sur internet (et à Gino Capocci  "l’interprète"), nous avons pu retrouver et prévenir la sœur de Gaby, Ornella, et sa nièce, Roberta, et, malgré le court délai entre l'information et l'enterrement, elles ont pu venir d'Italie (merci à Émilio le "cicérone"  pour l'hébergement et le transport) et assister à la cérémonie mortuaire.

L'assistance, 42 personnes, était majoritairement constituée de licenciés et d'ex licenciés de la SVCP, sa famille en France en quelque sorte.
Le secrétaire de la SVCP, Alain Fages, a lu un hommage à Gaby (en pièce jointe en fin d'article), après quoi il a été procédé à l'inhumation dans la plus grande émotion. Une cérémonie empreinte d'émotion et de dignité.

Ce que l'on retiendra, c'est que dans cette triste circonstance, un collectif s’est mobilisé en faveur d'un individu afin qu'il quitte ce monde dignement et que l'on ne l'oublie pas.

Alain Fages / 25.07.2014


L'eau à l'ordre du jour


Les vainqueurs du 1er
Les vainqueurs du 1er
La météo n'est pas encore une science exacte ! Jugez plutôt. Le bulletin Météo France du jour : matin > averses orageuses, après-midi > risque d'orages, soirée > risque de grêle. La réalité - dont on ne s'est pas plaint - une chaude journée avec une simple brumisation rafraîchissante venue du ciel, rien de plus, vers 18 H 30.

Donc pas d'effet désastreux sur la participation qui, à peu de chose près, a été semblable à celle de l'an dernier. Trente neuf équipes en 2013, 37 cette année dont 14 SVCP homogènes ou panachées et un certain nombre venues d'autres départements franciliens, voire du Loiret (on salue un Pinard de 1947 !). Plus de cent joueurs (dont 38 féminines) dans un TC en juillet, ça prouve au moins une chose, le Mixte est l'avenir de la pétanque au féminin.

Selon notre bonne habitude, avant d'aborder le plan sportif, nous allons saluer celles et ceux qui ont permis la bonne tenue de ce concours en s'activant efficacement aux divers postes logistiques
: Christiane Délas, Guy Bonnet, Alain Fages, Didier Gardet, Bruno Gey, Gilles Izanic, Alain Petit, Jean-Louis Prot.

Atmosphère étouffante - Légère pluie vers 18 H 30 - Arbitrage :
Lino Vettese - Sur les conseils et avec l'aide de ce dernier, tenue du 1er concours avec le logiciel FFPJP (et une mauvaise surprise au tirage, rencontre entre deux équipes SVCP au premier tour !!!) - Deuxième concours tenue "à la main" - Déroulement sur le boulodrome et sur le terrain "ancien siège", grand terrain trop "collant" par cette chaleur - Début du concours à 14 H 30, fin à 21 H 55.

Avant le démarrage de la compétition, une minute de silence a été observée à la mémoire de Gabriele Vagnin "Gaby" que beaucoup de monde connaissait.

Les vainqueurs du 2ème
Les vainqueurs du 2ème
Les résultats dont ceux intéressants des licenciés SVCP :

1er concours - 37 équipes
Vainqueurs : Sophie Ménager - Yannick Caplot - Sandy Caplot (Paray-Vieille-Poste)
Finalistes : Audrey Juillet - Maxime Peloux - Nicolas Le Gall (SVCP)
1/2 finalistes : Marie Fénart (CBPRO) - Thierry Chanwaiky (BOVY Crosne) - Veasna Prim (SVCP)

2ème concours - 24 équipes
Vainqueurs : Lily Vrignaud (SVPC) - Camille Arrigoni - Benjamin Plumail (Mennecy)
Finalistes : Pascale Michelet (Lisses) - Xavier Legros - Jean-Pierre Mouret (SVCP)

Pour faire plaisir aux féminines, la SVCP - avec le soutien de José Loïdice qui a fait un beau geste - a offert une rose à chaque inscrite dans le concours et un bouquet de fleurs à la féminine vainqueur du principal. Ce petit cadeau a été très apprécié.
Bien entendu, un verre a été offert aux vainqueurs et aux finalistes des deux concours. Et des coupes aux gagnants.

Une météo favorable, une équipe d'organisateurs attentionnés (les fleurs, les petits gâteaux, boissons fraîches,,...), une fréquentation honorable, des installations sportives de bon niveau (ah ! les tribunes ombragées !), des résultats
SVCP, un bénéfice appréciable, un bel après-midi d'été en somme.

De nombreuses photos illustratives sont à voir dans la Photothèque à la rubrique Évènements.

Alain FAGES / 20.07.2014

Pas facile la pétanque !


Tout le monde est là
Tout le monde est là
En juin 2014,  Émeric Schmidt, animateur à la MJC-CS Maryse Bastié, avait contacté  Alain Fages pour demander s'il était possible, comme en 2012, d’organiser une animation pétanque pour les enfants de cette structure en juillet. Réponse affirmative du secrétaire de la SVCP qui a "recruté" trois autres administrateurs du club, Christiane Délas, Guy Bonnet et Alain Petit, pour assurer l’encadrement de l'activité programmée le vendredi 11.07.2014 de 14 H à 16 H sur le boulodrome.

Le jour dit, onze enfants accompagnés par trois animateurs de la MJC-CS Maryse Bastié, Amandine, Émeric et Jonathan, sont arrivés en minibus (deux voyages) sur les installations de la SVCP. Après une rapide prise de contact, démarrage des exercices par les deux groupes constitués, l'un sous la houlette de Christiane Délas et d'Alain Fages, l'autre sous celle de Guy Bonnet et d'Alain Petit, sous la surveillance des trois animateurs de la MJC-CS.

Temps parfait pour l'activité - Jeux tracés le matin par le secrétaire - Boules (enfants et râtelier), cercles et cochonnets fournis par la SVCP - Une heure d'exercice, un heure de parties en triplette. Début 14 H 15, fin vers 16 H 15.

Les exercices : à partir d'un cercle matérialisé en direction d'une cible carrée (1,50 m X 1,50 m) située à 4 m dans laquelle est tracé un cercle de 0,50 m :
A - Lancer six boules en direction de la cible avec comme objectifs d’atteindre le carré, ou mieux, le cercle.
B - Même exercice avec une petite complication, envoyer par dessus une planche située 2 m devant le carré
.
C - Envoyer les boules par dessus une planche située 1 m devant le carré en essayant d'atteindre la boule située dans le cercle.
D - L'exercice précédent s'avérant trop difficile, deux boules supplémentaires ont été placées dans le cercle. Meilleur rendement...
Ensuite, on est passé aux traditionnelles parties en triplettes (quatre équipes constituées des enfants et alternativement des animateurs de la MJC-CS) qui ont donné lieu à des joutes enjouées et pleines de vie.

Les exercices ne sont pas toujours faciles pour les plus petits (5 ans et demi) mais les grands (11/12 ans) sont aussi quelquefois à la peine.
En effet, à ces âges, la technique n'est pas aisée à maîtriser, la force et la direction sont parfois aléatoires (des coups de poignet) et la concentration n'est pas toujours au rendez-vous. Et pour les moins âgés, les boules ne sont pas adaptées à leurs "mimines".
A contrario, beaucoup de positif. Les enfants connaissent la discipline, ne rechignent pas pour jouer (coté ludique) et bon nombre d'entre eux ont progressé (une ou deux révélations même) grâce aux conseils avisés des animateurs
SVCP et aux encouragements de ceux de la MJC-CS.
De plus, un peu de jeunesse à la pétanque, ça ne peut faire que du bien !


En fin d'animation, la SVCP a remis à chacun des enfants et des animateurs un T-shirt gris chiné de taille S. Évidement, pour certains il faudra grandir un peu avant de le porter.

Les enfants et les animateurs de la Maison des Jeunes et de la Culture - Centre Social Maryse Bastié ont remercié la SVCP pour l'accueil, l'animation et les T-shirts. D'autres rendez-vous auront peut-être lieu.

Bravo et merci au quatre animateurs SVCP qui ont contribué à faire connaître la discipline, le club et surtout à faire passer un bel après-midi aux enfants.

Pour les photos, direction la Photothèque, rubrique Manifestations
.

Alain FAGES / 12.07.2014



De peu


L'équipe SVCP 2 du jour
L'équipe SVCP 2 du jour
Suite aux possibilités de report ouvertes par le Comité de l'Essonne, les deux clubs s'étaient entendus pour jouer le dimanche 6.07.2014 à 14 H 30.

Composition de l’équipe SVCP : Christiane Délas, Isabelle Gardet, Jacky Beck, Mickaël Duley, René Gardet, Georges Lambert, Alain Petit, Jean-Louis Prot. Coach : Bruno Gey.

Pluie intermittente - Terrain convenable - Début de la rencontre vers 14 H 30, fin vers 17 H 30.

Match nul (un gagné à 12), comme souvent, en tête à tête et donc difficile de faire des pronostics sur le sort de la rencontre. Score : 6 à 6.
Les doublettes n'étaient pas favorable à la SVCP qui s'imposait seulement en mixte pour un score intermédiaire de 10 à 14.
Remporter deux triplettes pour obtenir la victoire finale ne semblait pas facile au vu des prestations réciproques dans les formations précédentes et, en effet, cela ne le fut pas puisque seule la triplette mixte sortait gagnante de son match. Le score final, 16 à 20, laisse quelques regrets car une seule partie de plus remportée et c'était au moins le match nul.
Du La Palice il est vrai !


Bravo aux joueurs des deux équipes pour le jeu fourni et merci au club de Morangis qui possède quelques très bons joueurs et qui a fort bien accueilli la SVCP avec son kir royal et ses charcuteries variées.

On attend une photo
.

Alain FAGES / 7.07.2014

Allez les filles !


L'équipe SVCP 1 et son coach
L'équipe SVCP 1 et son coach
Suite au mail du Comité de l’Essonne du 27.05.2014, la sélection effectuée par la SVCP avait été communiquée au dit Comité le 17.06.2014. Le 19.06.2014, Nicole Couléard avait indiqué à Alain Fages que la SVCP pouvait aligner une deuxième équipe.

Composition de l'équipe
SVCP 1 : Christiane Délas, Marie-Pierre Laude, Maud Meurger (qui a remplacé Fabienne Charon frappée par un deuil familial),  Annie Petit. Coach : Alain Petit.
Composition de l’équipe
SVCP 2 : Sylvie Durand, Florence Huard, Yvette Trives, Liliane Vrignaud. Coach : Jean-Philippe Louage.
 
Six équipes étaient engagées : D’Huison Longueville, Fleury-Mérogis, Villabé, Chilly-Mazarin / SVCP et les 2 équipes SVCP.
Les modalités de déroulement ont changé en 2014 : il n’y a eu que des rencontres en doublettes (8 rencontres par équipe = 4 rencontres X par 2 doublettes) ; il y aurait eu des triplettes si les équipes n’avaient pas pu être départagées au goal-average.
Temps splendide - Début des rencontres : 9 H 15, fin vers 17 H 30.
Au final, l’équipe 1
SVCP qui avait remporté 6 de ses 8 doublettes terminait en tête, l’équipe 2 qui avait gagné 4 de ses 8 doublettes se classait 3ème ex aequo. Bravo les filles pour cette troisième victoire d’affilé dans cette épreuve.

Le repas du midi (d'un rapport qualité / prix convenable) pour les deux équipes et les coachs avait été pris en charge par la SVCP.

Trois administrateurs du Comité de l’Essonne étaient présents : Nicole Couléard, Évelyne Visdeloup et Raymond Ébrard et les petits plats avaient été dans les grands puisque les vainqueurs et les finalistes ont chacune reçu un très beau bouquet de fleurs et une coupe personnelle, une belle coupe étant réservée aux clubs.

L’ambiance a été au beau fixe durant toutes les rencontres et les coachs SVCP ont été appréciés par ces dames, que demander de plus ?
Et bien c’est simple, une meilleure participation car il y a quand même 420 féminines dans l’Essonne et le Comité - auquel on a du mal à donner tort - a quasiment décidé la suppression du Master Féminin de l’Essonne en 2015 faute de combattantes. Dommage !

Direction la Photothèque, rubrique Joueurs pour visionner quleques photos.

Alain FAGES/ 28.06.2014

Un championnat pour les costauds


Pascal et Jérémy radieux
Pascal et Jérémy radieux
Suite à l'appel à candidatures du Comité de l'Essonne fin 2013, un seul club s'était porté volontaire pour organiser le Championnat de l'Essonne Doublette Jeu provençal les 21 et 22.06.2014, l'AB Baulne
On avait quelques doutes sur la jouabilité du jeu provençal sur ce  terrain et, malgré les travaux importants effectués par le club, les doutes n'ont pas été levés. Une grande partie du terrain exigeait des qualités musculaires que tout le monde ne possèdent pas forcément (dur dur  pour les femmes et les vétérans) et quelquefois une boussole aurait fait l'affaire pour savoir quelle direction allait prendre les boules
! Et heureusement qu'il a fait beau...
Moralité, tous les râleurs, dont le rédacteur, doivent d'ores et déjà inciter diplomatiquement les clubs qui disposent d’installations plus adéquats à présenter leur candidature pour 2015.
Ceci dit, le club de Baulne a
fait ce qu'il fallait pour que tout se passe bien, terrains suffisants et bien tracés, restauration rapide, tout à fait correcte et d'un bon rapport qualité / prix. Et deux belles journées ensoleillées dans ce cadre magnifique, ça fait un peu oublier le reste.

Cinquante-huit équipes (chambrée moyenne) dont 13 de la SVCP avaient fait le déplacement dans le sud de l'Essonne pour disputer les deux places qualificatives pour le Championnat de France qui aura lieu à Caveirac (30) du 22 au 24.08.2014. La SVCP dont deux sociétaires - Maxime Peloux et Nicolas Le Gall - avaient remporté le Championnat de Ligue qualificatif pour ce même championnat espérait bien qu'ils auraient des "collègues"  à leur coté.

Et comme on va le voir, cet espoir n'allait pas être déçu. Non sans avoir eu chaud aux plumes dans la partie après les poules, deux équipes du club surmontaient les huitièmes du soir pour se retrouver en quart (ben oui !) : Frédéric Sireyzol - Richard Perrier et Pascal Izanic - Jérémy Alehause. Soit de grands habitués des parties qualificatives et des participations aux Championnats de France, de quoi y croire.
Frédéric Sireyzol et Richard Perrier, peu en réussite sur les mènes à eux, ne se sortaient malheureusement pas de leur duel contre les futurs champions dont on ne soupçonnait pas l'appétence pour ce jeu.
A ce stade, Pascal Izanic et Jérémy Alehause venaient à bout du sympathique Philippe Bouyges (SMS) et de son coéquipier, ce qui leur permettait d'accéder à la tant espérée "bonne". Bonne dans laquelle ils étaient confrontés à deux des champions de l'Essonne Triplette 2014, Dimitri Dagèle et Thomas Avice (Paray Vieille Poste) qui se battaient bien mais qui allaient finalement s'incliner à 9.
La finale allait tourner à l'avantage des sociétaires de Mennecy, Benjamin et Stani Plumail sur le score de 13 à 12, bravo.

Félicitations à Pascal et à Jérémy qui ne se sont jamais désunis pour cette belle performance technique et physique, pour la qualification, pour la belle ligne ajoutée à leur palmarès et à celui de la SVCP et meilleure route possible à Caveirac en août.
Le soir même, vers 19 H 30, la quinzaine de personnes présentes au club a fêté ce succès avec une petite (ou deux) coupe de champagne en compagnie des héros du jour.

Quatre équipes de la SVCP ont participé ou vont participer aux Championnat de France 2014, une très belle manière de fêter le cinquantenaire du club.

Une excellente semaine sportive pour la SVCP qui avait remporté jeudi le titre de Champions de l'Essonne Doublettes Vétérans et qui, pour faire bon poids, s'est imposée ce dimanche dans le Master Féminin de l'Essonne.

Bientôt des photos dans la Photothèque à la rubrique Joueurs, merci d'avance aux pourvoyeurs.

Alain FAGES / 23.06.2014



Le 13 gagnant


Jean-Claude Hansel "Bob" et  André Santo "Dédé"
Jean-Claude Hansel "Bob" et André Santo "Dédé"
Ce mercredi 18.06.2014, seulement 37 équipes avaient répondu à l'appel du soleil et s’étaient inscrites pour participer au Championnat Doublettes Vétérans au bord du lac de Vigneux. Parmi celles-ci cinq équipes de la SVCP avaient fait le déplacement dans l'espoir de bien figurer dans ce championnat réservé depuis cette année aux 60 ans et plus.

Trois d'entre elles succombaient en poules alors que les deux autres, après être passées par les repêchages, remportaient la "bonne" du soir qui allait leur permettre de disputer les quarts le lendemain après-midi. A ce stade, le tirage au sort proposait un affrontement fratricide entre Guy Galdin - Gilbert Castor et Jean-Claude Hansel  "Bob" - André Santo "Dédé" dont les derniers nommés sortaient largement vainqueurs.

En 1/2 finale, Bob et Dédé se défaisaient à 8 de Maurice Filloux et Aderito Moreira, une équipe titrée et très expérimentée de l'O.C. Gif sur Yvette.

La finale allait opposer nos sociétaires à Patrice Signorato et Alain Dehoux  de Boussy Saint Antoine, habitués des places d'honneur dans les Championnats de l'Essonne Vétérans ces dernières années (finalistes en triplette en 2013 et 1/2 finalistes en 2014). Un adversaire de taille encore qu'ils allaient vaincre à l'issue d'une partie en dents de scie mais le bonheur d'avoir fait 13 les premiers (10 pour l'adversaire) et d'ajouter une belle ligne à leur palmarès et à celui de la SVCP estompent la qualité du jeu.

Vives félicitations à nos meilleurs vieux, Bob et Dédé (celle la on ne peut pas s'empêcher de la faire !).

Une photo groupée des finalistes prise par Frédéric Gellion est à voir dans la Photothèque à la rubrique Joueurs.

Alain FAGES / 19.06.2014


Pas d'invitée indésirable


XX, Marc Chérit, A. Fages et Mme Yannick Sibilo
XX, Marc Chérit, A. Fages et Mme Yannick Sibilo
Les informations concernant cette compétition club figuraient sur l’affichette habituelle diffusée aux internautes SVCP le 22.04.2013 avec un rappel toujours par mail le 6.06.2014. La diffusion «  de la main à la main » avait débuté le 22.04.2014. Les derniers licenciés avaient été avertis par courriers postés le 4.06.2014. Des affiches de rappel avaient également été placardées au club.

Un mail d’information avait été adressé à
Marylou Lamour le 1.06.2014. Par retour, elle souhaitait "un plein succès et une belle journée à tous". Mme Yannick Sibilo, contactée le 1.06.2014 par le secrétaire, avait indiqué qu'elle serait présente.

Contrairement aux deux années précédentes, le temps un moment inquiétantt, s'est "tenu a carreau" et les différents tête-à-tête ont pu se dérouler correctement.

La compétition lancée par le triumvirat de Gardet (Didier, René et Benjamin) a ensuite été gérée par Didier et Benjamin. La buvette - qui a très bien fonctionné - a été tenue par Jean-Louis Prot.

Quarante-trois joueurs dans le Sibilo, 12 féminines dans le Lamour et 32 licenciés dans le complémentaire (féminines et seniors). Soit une meilleure chambrée qu'en 2013 avec respectivement 32,10 et 20. Un tiers de l'effectif pour un tête-à-tête (tout le monde m'aime pas forcément) sur un jour férié et par un temps incertain, ça n'est pas si mal.

Temps menaçant mais heureusement, pas de pluie - Jeux sur tous les terrains - Début des tête-à-tête vers 14 H 30, fin à 19 H 45 - Remise des récompenses et pot (en extérieur) : 19 H 30 - 21 H.


Florence Huard et Didier Gardet
Florence Huard et Didier Gardet
Résultats du Sibilo (43 joueurs, en poules) - Engagement gratuit, 120,00 € de dotation SVCP
Vainqueur : Marc Chérit
Finaliste : Stéphane Birolleaud

Résultats du
Lamour (12 joueuses, en poules) - Engagement gratuit - 60,00 € de dotation SVCP
Vainqueur : Florence Huard
Finaliste : Marie-Pierre Laude

Résultats du complémentaire (6 joueuses et 26 joueurs, élimination directe) - Engagement gratuit - 45,00 € de dotation
SVCP
Vainqueur : Jean-Claude Crinier
Finaliste :
Alain Petit

Le Mémorial Yannick Sibilo a été remis au vainqueur par Mme Yannick Sibilo et le Challenge Jean-Claude Lamour à la gagnante par le président.

Le pot « outdoor » (apéritifs et amuse-gueule traditionnels) qui a réuni une bonne cinquantaine de personnes dans la bonne humeur a démarré juste après la remise des récompenses (et avant la fin du complémentaire) pour s’achever à 21H après rangement.

Merci beaucoup à Mesdames Sibilo et Lamour, aux organisateurs cités plus haut et merci aux licenciés qui avaient fait le déplacement et bravo aux vainqueurs et aux finalistes.
 
Ce tête-à-tête est l’occasion d’avoir une pensée émue pour
Yannick et Jean-Claude mais aussi pour tous nos autres chers disparus ; c’est là son essence.

Une quinzaine de photos de la manifestation sont à voir dans la Photothèque à la rubrique Évènements.

Alain FAGES / 9.06.2014 et 16.06.2014

1 ... « 48 49 50 51 52 53 54 » ... 57