Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
> La Boutique Boulistenaute

Po po po dis


Gérard Mario, le "Maître des pots"
Gérard Mario, le "Maître des pots"
Voila maintenant des décennies que la SVCP  réunit ses adhérents  autour d'un vin d'honneur de belle tenue en prélude à la saison sportive. Et ils sont à chaque fois au rendez-vous, 2020 ne faisant pas exception à la règle avec un peu plus de 100 participants.

Comme à l'accoutumé, c'est
Gérard Mario, le "maître des pots" qui a officié à la préparation du solide (et aussi aux achats avec le secrétaire qui, lui, a assuré la publicité). Ont participé au ménage, à la mise en place, au service, au rangement ou à la vaisselle : Christiane Délas, René Gardet, Gérard Lazare, Richard Lecomte et Jean-Luc Violeau. Bravo et merci.

Un vin d'honneur de belle consistance puisqu'au menu figuraient :
- au rayon "liquide" : Coca cola, Schweppes, Multi fruits, jus d'Orange, pomme pressée, Ricard, Suze, Whisky, porto rouge, porto blanc, sangria, kir, Martini rouge, Martini blanc, vieux pineaux blanc, rhum blanc, rhum vieux et, pour les résistants, le champagne offert par
Lay Ming et Cély Privat pour leur anniversaire de mariage
- au rayon "solide" : bretzels, cacahuètes, pistaches, noix de cajou, Curly, chips, pâté en croûte, apéricubes, sur des plateaux, des compositions comprenant du saucisson sec, du saucisson à l'ail, du chorizo, du cervelas, de l'emmenthal et des tomates cerise, sur des tartines, des rillettes de porc et du pâté de foie. Et les précieux apports de
Lay Ming et Cély Privat soit de délicieux samossas et de Gérard Lazare, habituel contributeur, qui avait préparé d'excellents cakes salés. Merci à aux pour ces enrichissements.

Avant de passer à la dégustation, le secrétaire, au nom de la
SVCP, a prononcé un petit laïus. Il a mis en avant la vitalité du club démontrée par la présence massive d'adhérents à cette manifestation comme aux précédentes. Il a salué tous les licenciés et tous les membres honoraires présents.

Une belle assistance
Une belle assistance
Il a évoqué l'émotion causée par les disparitions de Gilbert Cendre, Bernard Dunaud et Guy Canac.
Il s'est félicité des adhésions déjà recueillies (136 licenciés et 19 membres honoraires) et a engagé les "retardataires" à rejoindre les rangs.  Il a assuré que le Comité de direction ferait tout son possible pour satisfaire tout le monde et il a invité chaque licencié à réfléchir à ce qu'il pouvait faire pour le club tout en précisant qu'un certain nombre d'entre eux est déjà actif.
Il a évoqué la saison à venir en exprimant l'espoir qu'à l'automne la
SVCP aura bien enrichi son palmarès et que la quête du Graal (une qualification pour un France) aura été fructueuse en 2020. Il a ensuite rappelé que dans les compétitions par équipes la SVCP serait sur le tarmac dans 3 championnats régionaux (CRC) : féminin, vétéran et jeu provençal et 4 championnats départementaux (CDC) : vétéran (2 équipes), jeu provençal (1 équipe), féminin (2 équipes) et seniors (4 équipes) soit 12 équipes ;  le club sait qu'il peut compter sur ses sociétaires pour se mobiliser pour ces compétitions collectives
Enfin, il a conclu sur le rôle en quelque sorte social que joue une association en rassemblant des individus concernés par une même passion mais qui, au delà de cette passion, finissent par former un groupe qui vit assez bien ensemble.
Au final, il a engagé l'auditoire à ovationner le "maître des pots", ce qui a été fait avec un très grand enthousiasme.

Parmi les propositions gourmandes liquides ou solides, chacun a trouvé son compte et la table était assez rase en fin de pot. On n'a pas eu à rembourser, tout le monde était satisfait !
La municipalité actuelle était fortement représentée. Accompagnaient leur Maire,
Jean-Marie Vilain, avec qui on a évoqué, entres autres, une éventuelle couverture d'une partie du boulodrome,  Jérôme Bérenger, adjoint, délégué aux finances et à l'administration, Conseiller départemental, Adèle Villechevrolle, adjointe, délégué aux personnes âgées et au handicap (et licenciée SVCP) et Aurélie Troubat, adjointe, déléguée aux affaires culturelles.

Encore un bon moment dont vous trouverez quelques témoignages dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.

Alain FAGES / 22.02.2020
 

Décès de Bernard Dunaud le lundi 3.02.2020
C'est avec une très grande tristesse que nous avons appris par sa compagne, Valérie Elbaze, le décès de Bernard Dunaud survenule lundi 3.02.2020.
 
Il venait d’avoir 63 ans ; il avait participé au concours de tarot du 1er février et il était encore au club le lendemain.
 
Licencié à la
SVCP depuis 2002, il fréquentait quotidiennement le club soit pour jouer à la pétanque, soit pour participer à des parties de cartes dont il était féru. C’était un pilier du club.

Il ne manquait jamais les concours annuels de belote et de tarot organisés au siège.
A une époque pas si lointaine, on le voyait batailler dans les concours de pétanque, quelquefois en mixte et souvent pour défendre les couleurs  du club dans les compétitions par équipes. Il faisait un honnête milieu.


 La Comité de direction de la SVCP et l’ensemble des licenciés du club présentent leurs condoléance attristées à sa compagne Valérie, à sa femme et à ses enfants (dont l'un de ses fils Bernard qui avait été adhérent à la SVCP) et à ses amis.
 
L'enveloppe ouverte au siège pour lui rendre un dernier hommage a permis de déposer une raquette portant l'inscription "SES AMIS DE LA
SVCP"  au crématorium.
 
Les obsèques se sont déroulées au Crématorium d' Avrainville le mardi 18 février 2020 à 11 H 30. Une cinquantaine de  personnes étaient présentes dont 10 de la
SVCP. Parmi elles, trois membres du Comité de direction, Christiane Délas, Guy Bonnet et Alain Fages.

L'inhumation a eu lieu le même jour à 16 H 30 au Cimetière Champagne de Savigny sur Orge (faire part en PJ).

Quelques photos sont à voir dans la Photothèque à la rubrique In Memoriam.


Alain FAGES / 4 ,11 et 18.02.2020
 
 
dunaud_bernard.pdf Dunaud Bernard.pdf  (476.61 Ko)

La patate


Le podium + 1 : Didier (3ème), Maurice (1er), Rachid (3ème) et "Mamie" (4ème)
Le podium + 1 : Didier (3ème), Maurice (1er), Rachid (3ème) et "Mamie" (4ème)
Vingt (20) concurrents l'an dernier, 16 cette année, soit le nombre d'inscrits minimum pour que ce concours interne soit organisé. La flamme vacille mais elle brûle encore un peu.
On commencera par remercier
René Gardet et Jean-Pierre Inglot qui ont pallié deux défections tardives assez malvenues d'autant qu'il était précisé sur l'affiche "MERCI DE RESPECTER VOTRE ENGAGEMENT".

Pour ce concours "sans  but lucratif", la
SVCP a encaissé 160,00 € d'inscription et déboursé 392,00 €  (achat de lots et vin d'honneur). Une manifestation au "bénéfice des adhérents" comme on aime à le dire au club.
Alain Fages aux manettes de l'organisation depuis pas mal de temps a assuré l'essentiel des tâches (publicité, inscriptions, achats des lots [le plus prenant], mise en place, photos, tenue du concours proprement dite, annonce des résultats et pot de clôture). Quelques aides ponctuelles ont été les bienvenues.

La bataille démarrait à peu près à l'heure (14 H 10 au lieu de 14 H) mais piano piano. A tel point qu'au premier tour la dernière table à rendre sa feuille le faisait à presque 16 H !
Le manque de pratique de certains joueurs était patent ; l'an prochain, il faudra mettre sur pied quelques sessions d'entrainement avant l'entrée sur le tarmac...
Du coup, le nombre de tours prévus (5 tours de 6 prises) était prudemment ramené à 4 par l'organisateur : approbation générale. Quelques inévitables ronchonnements se faisaient entendre heureusement souvent couverts par de franches rigolades. Cependant, la majorité du temps le calme nécessaire à une bonne concentration était de mise.

Sur le coup de 20 H, le classement (en PJ) était proclamé devant une assistance bon enfant qui applaudissait à tout va les joueurs venus chercher leurs lots.
Sont montés sur le podium sous les ovations : 1er -
Maurice Lasnier avec 1361 points, 2ème - Rachid Zahzouh avec 1348 points, 3ème - Didier Robert avec 1039 points.
Mais la plus grosse ovation - excusez-nous messieurs - était pour la seule femme du concours qui, pour son anniversaire, s'offrait une belle 4ème place. Avec une belle émotion ! Qui au fait ?
Yvette Trives "Mamie" évidemment !

On passait ensuite à l'incontournable épilogue des manifestations
SVCP, le vin d'honneur constitué d'une sangria aux fruits rouges, très appréciée des consommateurs, accompagnée par de la brioche tressée.

Un bon après-midi associatif, point.

Quelque photos dans la Photothèque à la rubrique Manifestations.


Alain FAGES / 2.02.2020