Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Recherche



Galerie
File0220.jpg
lloret5.jpg
File0101.jpg

Une série de vidéo sport pétanque YouTube Boulistenaute
Rétro pétanque du Tarn 1981 / 1985
1981, le Tarn, après des années de croissance, stagne pour la première fois, mais avec plus de 8000 licenciés il se porte toujours aussi bien.
 L'équipe de Soual, Ziegler, Vis Eugène et Vis Joseph, est Championne du Tarn. Lors des championnats de ligue Midi-Pyrénées, organisés à Mazamet, ils ne sont battus qu'en finale par les toulousains Daniel Déjean, Jean-Claude Lagarde et Max Bonhouret. Mais ceux-ci,  après réclamation du comité du Tarn, sont déchus de leur titre et ne représenteront pas la Ligue lors des championnats de France en 1982 à Alès.
 Que c'était il donc passé? Daniel Déjean remplaçait Claude Ferrand dans cette triplette, mais pour que ce remplacement soit réglementaire, il fallait que Déjean n'ait pas participé aux éliminatoires de son département. Hors ce n'était pas le cas, et donc cette année-là la ligue n'eut pas de Champion.
 La place laissée vacante fut attribuée aux Hautes-Pyrénées, seul département de la Ligue à ne qualifier qu'une seule équipe aux Championnats de France triplette.
 Un Lagarde qui pleure un autre qui rit, c'est Christian associé à Delzers Jean-Claude et Capello Clovis du Tarn-et-Garonne qui remportent le titre suprême lors des championnats de France au Mans. Cette équipe ne s'inclinera qu'en demi-finale lors des championnats du Monde à Mons en Belgique.
 
 1982, le 28e congrès organisé à St Juéry dresse le bilan de l'année. On apprend que le Tarn et plus particulièrement la ville d'Albi a été retenue par la Fédération pour organiser les Championnats de France Doublette et Tête à Tête en 1986.
 C'est en doublette que le Tarn va se distinguer aux championnats de France à Chambéry, Pierre Claudi (Tino) et Pierre Balester  perdent en 1/4 de finale sur le score de 13 à 12 contre les frères Stéphan du Morbihan.
 
 1983 va marquer un tournant pour la pétanque féminine, en effet la FFPJP annonce la création d'une licence spécifique à partir de 1984, étape supplémentaire de la reconnaissance des femmes dans notre discipline. Lors du congrès national à Nîmes la Fédération décide qu'à partir de 1985 la saison débutera le 1er janvier et se terminera le 31 décembre avec le mois de décembre comme période de mutation.
 Après onze ans d'absence sur  le podium, Jean Sidoine associé à Marc Trouillet et Robert Escaffre est Champion du Tarn triplette. C'est à Toulouse, que pour la deuxième année consécutive les tarn et garonnais Lagarde, Capello et Delzers sont Champions de France. Marc Trouillet avec Rivals Jean est également champion du Tarn doublette prouvant, s'il était nécessaire, qu'il est un grand joueur.
 
 En 1984 le comité du Tarn compte 129 sociétés regroupant 8645 licenciés. La FFPJP annonce fièrement un peu moins de 500000 licenciés ce qui la classe au 4e rang des fédérations sportives derrière le football, le tennis et le ski.
 10 ans après Ajaccio, c'est Bastia qui accueille les championnats de France triplette, le Tarn est bien représenté avec 3 triplettes qui dominent la pétanque tarnaise du milieu des années 80 :
 Sidoine-Trouillet -Cros, Balester-Claudi-Castro, Vis E- VIS j-Vis L . Les trois équipes font un parcours honorable puisqu'elles s'inclinent toutes les trois en 1/16e de finale. Mais le joueur malheureux de l'année fut Pierre Claudi, en perdant trois fois finales, en triplette contre Sidoine, en doublette contre Riviera, et en tête à tête contre Bernard.
 Au niveau national c'est l'année de Fazzino et Voisin, associés à Rochelet, ils sont Champions de France triplette, et quelques jours plus tard à Montpellier, Champions de France doublette. Ce doublé, aussi remarquable qu'inédit, est aussi incroyable car ils triomphent en finale des mêmes joueurs à savoir les toulousains Déjean, Lagarde et Ferrand en triplette et Lagarde et Déjean en doublette...
 "Coco" Lagarde après avoir été déchu du titre aux Championnats de ligue à Mazamet, trois ans plutôt, perd donc deux fois en finale du France. Il se rattrapera en 1991, en Avignon, en remportant le titre national.
 
 1985 marque le 30e anniversaire du comité du Tarn. De 24 sociétés et 930 licenciés à sa création, le Tarn avec 129 sociétés et 8645 licenciés (dont 600 féminines) mesure le chemin parcouru trois décennies plus tard. La ligue Midi-Pyrénées devient la 1ere ligue de France en devançant pour la première fois la ligue Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 Les championnats de France Triplette ont lieu au Bourget où 4 équipes représentent le Tarn.
 Les champions du Tarn Balester-Claudi-Lebrasseur (Soual) ainsi que  Leyrolles-Forest-Julia (Carmaux), Borghi-Borghi-Bernard (Albi), Laquay-Milhau-Lopez (Castres).
 C'est une fois encore l'équipe de Soual qui fait un parcours remarquable en s'inclinant en 1/4 de finale face aux lozériens futurs finalistes.
 Mais c'est les parisiens, sur leur territoire, qui sont sacrés champions de France avec un premier titre pour une légende de la pétanque Didier Choupay, associé à Didier Bideau et Patrick Lopeze.
 Après huit longues années, ils permettent à la France, quelques mois plus tard, de reconquérir le titre mondial à Casablanca.
 Le Tarn prépare avec enthousiasme les Championnats de France Doublette et Tête à Tête 1986, preuve que notre département a su démontrer toutes les qualités de sérieux et de rigueur pour se voir confier, par la FFPJP, une manifestation d'une telle envergure.
 30 ans c'est la maturité, l'expérience, il ne manque au Tarn, malgré certains résultats encourageants, que de se hisser sur la plus haute marche du podium. Pour cela il lui faudra attendre l'âge mûr, mais en attendant de nombreuses championnes et champions vont se révéler dans notre département de quoi permettre de patienter.....

Commentaires (3) | Permalien Mercredi 16 Septembre 2009 - 17:35

Commentaires

1.Posté par Avoustin Gérard alias LEO le 09/06/2009 17:37
Très bonnes rétrospectives. Je serai assidu. Pour l'anecdote, Bounhouret Max, et pas Marcel, était le pointeur de Coco Lagarde et Déjean.

2.Posté par Paloc jean-paul le 09/06/2009 17:51
merci Leo de cette précision

jpp81

3.Posté par Lagarde Ch le 09/06/2009 21:14
Un petit coucou à JPP et aux Tarnais
Un vrai régal de lire ces rétrospectives Tarnaises JPP.
Cette période de 1980 à 1985 sera la paroxysme de notre discipline, avec comme tu le précises Jean-Paul près d'un 1/2 million de licenciés.
Des concours qui dépassaient facilement les 200 triplettes, j'ai souvenir des Lacrouzette, Gaillac, Castres, Graulhet, Carmaux, St-Juéry etc...
Et pour moi cela a été la plus belle embellie avec ces 2 titres de CdeF en 1981 et 1983, et ces 4 titres de Ligue en 1979, 1980, 1982 et 1987.
Dommage qu'ont ai dilapidé ce patrimoine pétanque à compter de la fin des année 80, jusqu'à nos jours.
Merci JP et continue de nous régaler.

Christian, qui est heureux d'avoir connu et vécu une petite période Tarnaise de 2006 à 2009, ainsi que fréquenté certaines personnes, qui en valent la peine.

Nouveau commentaire :


Boules de pétanque La Boule Bleue Boules de pétanque Boulenciel
Boules de pétanque MS LATITUDE SUD SPORT Organisation Voyages sur le thème de la pétanque