Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur
Recherche



Galerie
File0272-4.jpg
File0060.jpg
File0154.jpg

> La Boutique Boulistenaute
Rétro pétanque du Tarn 2006/2010 (suite et fin)
 

2006

Le championnat des clubs voit le jour, 55 équipes y participent. La Boule d'Or de Gaillac est championne 1ère division et les joyeux pétanqueurs de Graulhet s'emparent du titre en 2ème division. 
Avec un recrutement important, dont l'arrivée du double champion de France Christian Lagarde pour faire équipe avec Alain Phalippot et Stéphane Delforges, la Boule d'Or va connaître une saison exceptionnelle.
Stephane Delforges et Jérôme Vayssettes sont Champions du Tarn doublette à Lavaur. Quelques mois plus tard, ils sont Champions de Ligue Midi-Pyrénées. Sétphane est également Champion du Tarn tête à tête. Associé à Sabine Graviou il est aussi Champion du Tarn doublette mixte. Puis avec Christian  Lagarde et Alain Phalippot, il est Champion de ligue Triplette à Tarbes. 39 ans après un premier titre avec la triplette emmenée par Ezio Tasselli, le Tarn est champion de Ligue triplette sénior.
Christian Lagarde récidivera quelques mois plus tard en étant champion de Ligue tête à tête, en battant en finale un autre sociétaire de la Boule d'Or Fabien Trouillet.
Exceptionnelle saison pour Stéphane avec 3 titres de Champion du Tarn (doublette, tête à tête et doublette mixte) et 2 titres de Champion de Ligue (doublette et triplette) un record qui n'est pas près d'être battu. Si on ajoute le titre de champion de Ligue de Christian Lagarde c'est au total 6 titres majeurs remportés par la Boule d'Or de Gaillac pour le plus grand bonheur de son président Jean-Pierre Buffel.

2007 


116 sociétés et 5711 licenciés le bilan n'est pas catastrophique mais c'est encore une baisse de nos effectifs que l'on doit constater. Paradoxalement c'est dans cette dynamique de recul que notre département connaît ses plus beaux résultats.
2007 est une année exceptionnelle, un grand cru comme disent les vignerons du gaillacois.
Dans la foulée de 2006 où la Boule d'Or avait déjà marqué les esprits, 2 nouveaux titres de Champion du Tarn vont venir grossir le palmarès de ce club, tout d'abord en triplette avec Jérôme Vayssettes, Stéphane Bascoul et Fabien Trouillet et ensuite en doublette mixte avec Laetitia Bousquet et Stéphane Delforges, qui seront quelques mois plus tard Champions de Ligue.
Mais c'est à Dijon que notre équipe tarnaise, championne de Ligue, composée de Christian Lagarde, Stéphane Delforges et Alain Phalippot  va  permettre au Tarn, 52 ans après la création de son comité, d'obtenir enfin le titre de Champion de France,
l'année du centenaire de la pétanque.
Un titre mérité qui vient récompenser le talent de Stéphane et d'Alain mais aussi l'expérience et la détermination de Christian. Sous les yeux de la France entière, grâce aux caméras de sport+, le Tarn vient d'obtenir la reconnaissance nationale du monde boulistique.
Quelques semaines plus tard, du côté de Montluçon, une autre triplette tarnaise va faire parler d'elle, les cadets  Kévin Cassagnaud, Kévin Grifa et Kenny Champigneul sont vice champions de France.

Décidément l'année du centenaire est une année phare pour la pétanque tarnaise qui après 52 ans d'existence peut enfin afficher avec fierté des résultats exceptionnels.
Exceptionnel aussi le palmarès 2007 du club de la Boule d'Or de Gaillac:
Champion du Tarn doublettes juniors, Champion du Tarn Triplettes séniors, Champion du Tarn Triplettes Féminines, Champion du Tarn Triplettes juniors, Champion du Tarn Triplettes Mixtes, Champion du Tarn Doublettes Mixtes, Champion de Ligue Midi-Pyrénées juniors Triplettes, Champion de Ligue Midi-Pyrénées Doublettes Mixtes, Champion du Tarn des Clubs 1ere Division, Vainqueur de la Coupe du Tarn des Clubs, 1/4 de finaliste Championnat de France Doublettes, 1/4 de finaliste Trophée Obut, Champion de France Triplettes Séniors.

2008


Jean-François Chaffret est réélu pour un troisième mandat, le bilan des quatre dernières années est élogieux en terme de résultat, jamais le Tarn n'aura autant brillé au niveau national.
Tout est fait pour endiguer la perte des licenciés, de nombreuses compétitions ont vu le jour ces dernières années Coupe de France, Coupe du Tarn, Championnat des clubs Séniors, Jeunes et bientôt Féminins et Vétérans, Championnat triplettes Mixtes et le jeu Provençal seront bientôt mis à l'honneur. Les finales des Championnats Triplettes et Doublettes passent de 32 à 64 équipes, le succès rencontré par les qualificatifs démontrent l'engouement des joueurs pour ces championnats.
C'est le club castrais du Team de "CF" qui va être à l'honneur en remportant 3 titres départementaux grâce notamment à Alain Hechazo, en Tête à Tête, en Triplette et en Doublette Mixte.
La Boule d'Or continue sur sa lancée avec 4 nouveaux titres de Champions de Ligue Midi-Pyrénées, David Debard, Laurent Benazeth et Geoffrey Biau en Triplettes, David Debard et Muriel Benazeth en Doublettes Mixtes, Fabien Trouillet et Muriel Benazeth en Tête à Tête. 


Les sociétaires de la Boule d'Or Debard, Benazeth et Biau font un remarquable parcours au Championnat de France à Clermont Ferrand où ils échouent au pied du podium, en 1/2 finale.


La Boule d'Or est également Championne de Ligue des Clubs pour la première édition de cette compétition, et elle s'incline en 1/2 finale du Trophée des villes à Metz face à Bastia futur vainqueur.


La dream team du Duc de Nice après son titre de champion de France en 2006, récidive à Clermont Ferrand, Quintais, Lacroix et Suchaud vont, jusqu'à la fin de la décennie, dominer la planète pétanque et remporter tous les titres majeurs.

2009


Une mini révolution au sein de la sphère boulistique, l'arrivée de la licence à puce. L'informatisation de la pétanque commencée en 1989 se matérialise aujourd'hui par cette nouvelle licence et l'utilisation d'un logiciel de gestion des concours.
Trois nouveaux titres départementaux pour la Boule d'Or de Gaillac, en Triplette féminin avec Laetitia Bousquet, Bernadette Nicollas et Aurore Vaur, en triplette masculin avec Alain Phalippot, Stéphane Delforge et Maison Durk. Ces deux derniers joueurs seront également champion du Tarn doublette en battant en finale une équipe du Pétanq'Club de Navès, Olivier Coubès et Jean-Paul Paloc. Olivier et Jean-Paul prendront leur revanche quelques mois plus tard en devenant Champion de Ligue Midi-Pyrénées à Pamiers donnant ainsi au Tarn un deuxième titre régional en doublette après celui obtenu par Jérôme Vayssettes et Stéphane Delforges en 2006.
Mais c'est du côté de Caen, cité Normande, que le cœur des tarnais va une fois de plus être mis à rude épreuve. Pour la deuxième fois en deux ans le Tarn va disputer une finale de championnat de France épreuve reine de notre discipline. David Debard, Laurent Benazeth et Geoffrey Biau Champions de ligue Midi-Pyrénées sont opposés à l'ogre niçois, la dream team Philippe Quintais, Philippe Suchaud et Henri Lacroix.


Devant les caméras de "Sport+" nos valeureux tarnais vont faire jeu égal, et au terme d'une brillante partie s'incliner malheureusement sur le score de 13 à 11. Au-delà de leur légitime déception, à deux doigts de ramener un deuxième titre majeur pour le département, il convient de prendre la mesure de l'exploit réalisé, demi-finalistes en 2008, vice champions de France en 2009.
Le Tarn confirme l'excellent niveau de ses joueurs, la sélection de Kenny Champigneul en équipe de France jeune et son titre de vice-champion du Monde à Monastir en est la preuve.
Autre performance, le club de la Boule d'Or Gaillac est vice championne de France par équipe de club.
 2009 voit également l'arrivée du Jeu Provençal dans notre département. Le premier qualificatif doublette provençal qualifie 4 équipes pour les championnats de Ligue à Fenouillet. Le premier qualificatif triplette sera organisé en 2010.


Rétro pétanque du Tarn 2006/2010 (suite et fin)

2010
Le 56ème congrès départemental a lieu à Arthès. La pétanque tarnaise fête ses 55 ans, et elle va clore la première décennie de ce nouveau siècle sur une nouvelle série de magnifiques résultats.
David Debard, Laurent Benazeth associés à Jérôme Vayssettes sont Champions du Tarn et vont à nouveau réussir un parcours admirable au Championnat de France à Nice. Ils vont notamment réduire en néant les espoirs de la famille Rocher associée à Robineau (décidément le Tarn ne leur réussi pas) sur le score de 13 à 5, ils s'inclinent en 1/4 de finale contre une jeune équipe du Nord de la France.



Mais c'est du côté des jeunes que les résultats vont être exceptionnels. Tout d'abord chez les minimes avec l'équipe de la Boule d'Or composée de Bokim Riviera, Raphaël Riviera et Sam Bauer qui vont échouer en finale du championnat de France à Beaucaire (Gard), et ensuite avec les juniors Kenny Champigneul, Kévin Cassagnaud et Kévin Ghrifa qui décrochent le "Graal" et deviennent Champions de France, ramenant ainsi auprès du Comité le drapeau Bleu Blanc Rouge pour la deuxième fois de son histoire.



Voici les commentaires élogieux d'Alain Garces Président de la Ligue Midi-Pyrénées:
 "Félicitations au Comité du Tarn pour l'excellent parcours de ses jeunes au Championnat de France. Cela restera le fait marquant de l'été pour Midi-Pyrénées de voir ses jeunes qui se distinguent et mettent ainsi en valeur le travail de leur comité qui depuis de longues années mise tout sur les jeunes. Année après année, des générations de jeunes sortent du Tarn et cet élan se retrouve au niveau des seniors masculins contribuant ainsi à faire de ce département le plus performant de Midi-Pyrénées."



 Une belle récompense pour tous les bénévoles et formateurs qui accompagnent et forment ces générations de jeunes pétanqueurs. 
Une autre performance de haut niveau  sera réalisée quelques semaines plus tard par le junior Kenny Champigneul qui, dans la foulée de son titre national, va devenir, en battant en finale l'expérimenté et redoutable Christophe Tartaroli, le premier junior Champion de ligue Midi-Pyrénées Tête à Tête chez les seniors.
Malgré l'arrivée tardive du jeu provençal dans notre département (deux ans seulement), il semble que le talent soit déjà au rendez-vous. Les qualificatifs doublettes et triplettes ne permettent pour l'instant qu'aux demi-finalistes de participer aux Championnats de Ligue Midi-Pyrénées. L'équipe de Gambetta Carmaux composée de Michel Mattéi, Jean-Pierre Bernard et Jean-Noël Banzet obtient brillamment le titre de Champion de Ligue à Fenouillet. Quelques semaines plus tard aux championnats de France, qui ont lieu également en terre toulousaine, au terme d'un parcours exceptionnel, ils ne s'inclinent qu'en quart de finale face aux spécialistes provençaux de la discipline.
Pour couronner ses résultats, 2011 verra l'arrivée d'un Championnat du Tarn doublette provençal qualificatif pour le championnat de France.
Un nouveau Championnat triplette promotion à pétanque verra également le jour en 2011 ainsi qu'un championnat de ligue Midi-Pyrénées qualificatif pour le futur championnat de France triplette promotion.
Pour l'ensemble de ces résultats, le Tarn est classé quatrième département français en terme de performance ratant de très peu le podium. Pas mal pour un département qui ne compte malheureusement plus que 4857 licenciés.

Voilà, 2010 clôture cette rétrospective de 55 ans de pétanque tarnaise. Des générations de joueurs ont traversé cette période, des bénévoles, des éducateurs, des arbitres. Cinq présidents du Comité Louis Salvaire, Georges Séverac, Georges Lontrade, Pierre Pennetier et Jean-François Chaffret ont participé activement à l'évolution de la pétanque départementale, régionale et nationale.
 Deux titres de champions de France, deux fois vice champions, plusieurs fois champions de Ligue Midi-Pyrénées dans toutes les disciplines, une représentation au plus haut niveau en Coupe de France et en championnat national des clubs, un vivier de jeunes joueurs talentueux qui va assurément obtenir dans l'avenir un palmarès digne de leurs aînés, décidément malgré le pessimisme ambiant, la pétanque tarnaise ne s'est jamais aussi bien portée en terme de résultat.



Cette rétrospective sans prétention est une synthèse subjective des comptes rendus des différents congrès qui se sont succédés tout au long de ces 55 années. J'ai certainement dû oublier des événements et des résultats plus important pour certains que pour d'autres, mais il a fallu faire des choix et je m'en excuse. Prochain épisode en 2015... d'ici là continuons à pratiquer cette pétanque que nous aimons dans le respect, l'amitié, la convivialité, ce qui je crois n'est pas incompatible avec l'esprit de compétition.

 



 Jpp81
 


Commentaires (2) | Permalien Jeudi 17 Novembre 2011 - 17:28
Rétro pétanque du Tarn  1956 / 1957
 Le premier rapport officiel du Comité départemental du Tarn est daté du 17 Février 1957( il s'agit en fait du 2e Congrès Départemental, la pétanque tarnaise est née en 1955). Ce rapport dresse le bilan de l'année écoulée soit 1956.
 Le président du Comité s'appelait Louis Salvaire, la licence coûtait 200 F (ancien bien sûr), la saison débutait le 24 février pour le premier concours (sans boulodrome couvert) et se terminait le 13 octobre. 
 En général un seul concours par date, deux au maximum, représentant au total une quarantaine de concours.
 Il y avait deux secteurs Nord et Sud comportant 24 sociétés, 836 licenciés seniors et 94 juniors, on ne parlait pas encore de pétanque féminine... On découvre des sociétés qui ont aujourd'hui disparues, comme " La Boule dansante castraise", "Maison des jeunes de brousse", "Pétanq'club castrais" et d'autres qui existaient déjà, "Joyeux Pétanqueurs du Bois Redon", "Pétanque Gambetta Carmaux" .
 En 1956 il existait un Championnat de France triplette divisé en 2 catégories. La première catégorie comptait 32 triplettes issues d'une trentaine de départements et une deuxième catégorie comprenant 74 triplettes venant de 28 départements. Cette année-là le Tarn était représenté pour la première fois en deuxième catégorie avec l'équipe suivante:
 Galofre André, Nègre Jean et Mas Maurice de la Pétanque Graulhétoise
 Anecdote, cette triplette fut disqualifiée dès la première partie car un des joueurs jouait avec des "boules farcies" (source site clé-pétanque de Christian Lagarde "rétrospective des championnats de France").
 Le Tarn passera en 1er catégorie en 1959.




Commentaires (5) | Permalien Mardi 22 Septembre 2009 - 11:31
Rétro pétanque du Tarn 1958 / 1960
 

1958 / 1960

La pétanque tarnaise se développe lentement mais sûrement. Les Congrès de 1958 et 1959 font état d'une augmentation des licenciés:

- 1418 en 1957
- 1539 en 1958

On apprend que la licence senior est accordée à la section féminine au même prix que les hommes.
Le nombre de sociétés augmente passant de 24 en 1956 à 47 en 1958.
Ces congrès abordent également la discipline et constituent les commissions du même nom, on y définit la notion de "propos injurieux":

"Toute parole ou tout geste constituant une injure à l'égard des membres de la Fédération, soit à l'échelon National, départemental, ou bien comités, districts ou secteurs, doit amener sur plainte du délégué ou de la personne outragée des sanctions graves."

Malheureusement les archives de 1958 et 1959 n'ont pas répertorié les Champions du TARN triplette.


En 1958 un certain Jo Arama devenait Champion de France 1°catégorie à Valence avec Raymond Galland et Olivier Félix, Jo viendra s'intaller dans le Tarn à la fin des années soixante.

A partir de 1960 le Congrès annuel se tiendra en fin d'année permettant une meilleure lisibilité sur la saison écoulée.
Georges Séverac devient le 2°président du Comité départemental à la place de Louis Salvaire.
Pierre Pennetier est élu au Comité directeur pour la première fois, il sera responsable du secteur de Gaillac.
En cette année 1960 le Tarn compte 2000 licenciés (1742 Seniors et 258 Juniors) répartis en 60 sociétés dont les plus importantes étaient: .
 
Pétanque Albinque Castres :    79 licenciés
Pétanque Carmausine        :    77    "  
Pétanque Pelloutier Albi     :    66    "   
Gambetta Carmaux           :    64    "  

A cette époque on pouvait muter jusqu'au 31 Mars, l'engagement pour un concours en triplette était de 6 NF (Mr Pinay était passé par là).

C'est la triplette Alouste, Truc et Marignol de la pétanque Rabastenaise qui est championne du Tarn. Elle participe au Championnat de France de Clermont-Ferrand avec une deuxième équipe Bouyer, Cathalau, Cazelles des Joyeux pétanqueurs Graulhetois.

Ces années soixante débutent avec une pétanque tarnaise en pleine expansion, de nouveaux champions vont marquer cette décennie comme Raphaël Ruiz , Ezio Tasselli (champion de ligue 1967) ou bien Jean Sidoine.





Commentaires (5) | Permalien Lundi 21 Septembre 2009 - 11:24
Rétro pétanque du Tarn 1961 / 1965
 

En 1961 Georges Lontrade est élu président du Comité départemental, Pierre Pennetier devient secrétaire général.
Cette année-là,  l'équipe Saudo Jean, Bernadou Maurice et Vaissière René  est championne du Tarn. Elle participe au championnat de France à Béziers où la triplette Borsi, Galfré, Benardi du Var sera sacrée championne de France. Selon le rapport du Congrès départemental notre triplette championne du Tarn aurait été classée 18e sur le plan National. 
Après deux ans de suspension (1960 et 1961), le championnat de France va être à nouveau divisé en deux catégories et ceci jusqu'en 1965. Le principe de qualification dans ces deux catégories est assez flou, la première catégorie correspondait à  2% des licenciés seniors soit environ 50 joueurs pour le Tarn (principe retenu par la Ligue) certainement classés en fonction des résultats.
En 1963, Raphaël Ruiz est champion du Tarn 2e catégorie, il récidivera l'année suivante avec René Cals et Brandy de la Pétanque aussillonnaise mais cette fois-ci en 1° Catégorie. En 1964 malgré des résultats moyens au Championnat  de France à Épinal notre Comité a été récompensé du 2° prix de tenue pour je cite "le bon goût du CD (tenue impeccable) mais aussi la grande correction de nos pétanqueurs".

En 1965 le 11e Congrès départemental débute par une minute de silence en la mémoire des douze mineurs qui ont péri dans la mine de Carmaux suite à un coup de grisou.
Ce Congrès précisera, suite aux décisions de la Fédération Française, que "la licence est nationale et ne peut-être délivrée que dans son département de résidence".
La création d'un championnat de France tête à tête est annoncé pour 1966.
Le Tarn poursuit sa progression en terme de licenciés passant de 2000 en 1960 à 3091 en 1965 répartis au sein de 81 sociétés. Au niveau national la pétanque compte alors 153000 adhérents.
La triplette Boch, Claverie, Benne de l'Aviron Castrais est la dernière a être sacrée championne du Tarn 2° catégorie, il n'y aura qu'un seul titre à partir de l'année suivante.
Kowalik, Molinari et Panerini de la pétanque de Bois Redon sont champion 1° catégorie,  ils participent au championnat de France à Perpignan qui voit pour la première fois des franciliens s'imposer dans les deux catégories. Paon, Mélis et Sarnito, en 1° catégorie et Authieu, Barelli et Guilas en 2°catégorie.
Quelques années plus tard Mélis et Authieu seront les partenaires d'un certain Marco Foyot.



La pétanque tarnaise vient de souffler ses 10 bougies, elle se porte plutôt bien mais il lui faudra encore patienter 40 longues années pour atteindre enfin la reconnaissance nationale. 

 


Commentaires (2) | Permalien Dimanche 20 Septembre 2009 - 11:00
Rétro pétanque du Tarn 1966 / 1970
En 1966  4 équipes sont qualifiées pour les championnats de France Triplette à Agen, c'est l'équipe Molinari, Panerini, Rampain de Bois Redon qui est sacrée championne du Tarn. Mais le fait marquant de cette année fut l'organisation du 1er championnat de France Tête à Tête à Vincennes. 
 François Cambon de St Sulpice  remporte le 1er titre de champion du Tarn Tête à Tête à Rabastens. Son parcours au France est très honorable puisqu'il ne s'incline qu'en 1/16 de finale 13 à 11 face à Nicolaud de la Nièvre qui sera vice champion en perdant contre Ange Arcolao dit Bébert de Cagnes 1er champion de France de la discipline.
 
 Le 13e Congrès dresse un bilan plutôt positif de l'année 1967. Cette année-là le Tarn obtient son premier titre de Champion de Ligue triplette à Tarbes grâce à la triplette : Tasselli, Deldossi, Bessolles de l'Étoile Gaillac.
 Esio Tasselli est également Champion du Tarn Tête à Tête la même année (1/8 de finale au France à St Etienne). Il faudra au Tarn patienter 40 ans pour qu'une nouvelle équipe soit à nouveau couronnée championne de Ligue Triplette (coincidence également à Tarbes).
 Ce championnat de Ligue fut marqué par des incidents qui engendrérent la suspension des joueurs Ruiz et Mevel pour je cite "mauvaise tenue à Tarbes". Une autre équipe qualifiée Girardelli, Garric, Brethou de la Pétanque Labruguière est privée de ses championnats en raison d'un accident de voiture heureusement sans gravité.
 Cette année-là 5 équipes sont qualifiées pour les championnats de France à Paris (sans résultats significatifs), dont celle de Jean Sidoine qui va dominer pendant plusieurs années la pétanque tarnaise. Les frères Naudo associés à Bails de Perpignan obtiennent à Paris leur 2e titre de champion de France consécutif.
 La barre des 3500 licenciés est franchie,  la Pétanque Labruguièroise et  la Pétanque du Boulevard Carmaux sont, avec 118 adhérents chacune, les plus dynamiques.
 
 1968 est la dernière année de présidence de Georges Lontrade, lors du 14e Congrès du 2 Février 1969, Pierre Pennetier est élu à la tête du comité départemental. Il restera président jusqu'en 1998.  
 En 1969 et 1970 Jean Sidoine est sacré Champion du Tarn triplette, en 1969 avec Timoreau et Barriac  Robert (PTT Albi) et en 1970 avec Vicente François et toujours Barriac Robert.
 En 1970 création du 1er Championnat de France doublette, c'est Cals René et Jo Arama de la Pétanque Aussillonnaise qui sont Champions du Tarn et qualifiés pour le France à Montauban où Ruffa, Barbieri de Trieux (54) inscrivent les premiers, leurs noms au palmarès de cette discipline.
 Les années soixante-dix débutent sur une pétanque en plein essor au niveau national et départemental, de nouveaux joueurs vont marquer cette décennie tarnaise comme Pierre Balester, Marc Trouillet, Tino Claudi, et bien d'autres.

Commentaires (1) | Permalien Samedi 19 Septembre 2009 - 15:57
Rétro pétanque du Tarn 1971 / 1975
 

1971  pour la troisième fois Jean Sidoine, associé  à Vicente François et Barriac Robert, est champion du Tarn triplette. Mais c'est la triplette Ruiz de Mazicou Albi qui fera le meilleur parcours au France en Avignon, elle ne s'incline qu'en 1/8ème de finale contre l'équipe finaliste. L'équipe parisienne, Paon, Lebeau et Mathéi est championne de France pour la 2e année consécutive, ils seront également champions du Monde l'année suivante à Genève.
Lors du compte rendu de cette année 1971, le président du comité départemental regrette je cite "les incidents aux championnats de France seniors à Avignon où l'honneur du Comité du Tarn fut mis en cause".
Durant ce 17e Congrès  Pierre Pennetier relate certaines décisions prises lors du Congrès National de la Fédération, et notamment l'inquiétude en haut lieu sur l'arrêt de la dotation complète par Pastis 51 (les temps ont bien changé) du championnat de France doublette et tête à tête. La Fédération Française envisage donc la suppression pure et simple du Tête à Tête.
Pierre Pennetier évoque également une autre remarque du Président de la Fédération au sujet de l'abus du passage des boules au rail. La décision suivante sera prise, je cite "toute triplette, parce qu'elle est malmenée, sur réclamation non justifiée sera disqualifiée".

La pétanque tarnaise poursuit son évolution, en 1972 le cap des 5000 licenciés est franchi, ce qui classe le département 2e de la ligue Midi-Pyrénées, et 12e au plan National sur 88 comités.
La triplette Sidoine est une nouvelle fois championne du Tarn, devant la triplette Espié du Pas Albi.
La troisième équipe qualifiée est la triplette Llorca de Castres dans la situation suivante, je cite: "après abandon de la triplette Benzanilla (Carmaux) qui à l'heure tardive où se déroulait encore cette compétition (2h du matin) se retira les mains transies de froid". La ligue Midi-Pyrénées est à l'honneur puisque la triplette aveyronnaise Catusse, Senezergues, Lafon obtient le titre suprême à Bordeaux.

En 1973 Marc Trouillet remplace Jean Sidoine et avec Vicente et Barriac ils sont Champions du Tarn.
Pour Robert Barriac, il s'agit du 5e titre consécutif de champion triplette ce qui constitue un record pour notre département . Malheureusement pour nous, les rapports des congrès 1974, 1975, sont incomplets quant aux résultats de nos champions aux différentes compétitions régionales ou nationales.

En 1974 Le Comité du Tarn confie à Rabastens, l'organisation des championnats de ligue Midi-Pyrénées. Dans la catégorie juniors triplettes un certain Serge Autebon associé à Barataud Patrick et André Gally de Toulouse est champion de ligue. Cette année-là Pierre Penetier est élu président de la ligue Midi-Pyrénées.
Mapelli Fernand, Cornus J, et Menadier J.Denis sont Champions triplettes et qualifiés pour les Championnats de France à Ajaccio première ville insulaire à l'organiser. 10 ans plus tard c'est Bastia qui sera la deuxième ville Corse à les accueillir.

En 1975, le Tarn compte 6198 licenciés, L'Étoile Bouliste de la Promenade à Gaillac avec 267 licenciés devient la société la plus importante du Tarn,  la pétanque Sidobrienne (Lacrouzette) arrive en seconde position avec 203 licenciés. Le congrès annonce la décision de la Fédération de créer le Trophée de France réservé aux doublettes féminines à partir de 1976.
Cette compétition marquera le début de la reconnaissance de la pétanque féminine au niveau national.
Les championnats du monde organisés à Québec au Canada voient pour la première fois une équipe italienne obtenir le titre mondial.

1975 est également l'année du premier sacre en tête à tête de celui qui sera désigné bien des années plus tard "joueur du siècle". Christian Fazzino obtient son premier titre de Champion de France à Clermont-Ferrand.
La pétanque tarnaise a bientôt 20 ans, le nombre de ses licenciés ne cesse de croître ce qui prouve sa bonne santé. Il ne lui manque que des résultats significatifs au niveau national.


Commentaires (1) | Permalien Vendredi 18 Septembre 2009 - 11:03
Rétro pétanque du Tarn 1976 / 1980
1976, année de grande sécheresse, la pétanque tarnaise poursuit son rythme de croissance spectaculaire 6701 licenciés soit prés de 10% d'augmentation par rapport à l'année précédente.
 Landic, Blanc et Kovalik de Bois Redon sont Champions du Tarn triplette et  qualifiés pour le Championnat de France à Perpignan. Pour sa première année d'existence le Trophée Féminin ne remporte pas le succès escompté le congrès précise: "il sombra dans l'anonymat le plus complet, ces dames ne paraissant pas pour l'instant très attirées par la pétanque". C'est la doublette Herrisson Carmen et Perrod Odette qui est qualifiée pour le trophée National à Jouet les Tours où Danièle Gros et Maïté Lombard sont les premières à inscrire leurs noms au palmarès de cette discipline. Danièle Gros va dominer la pétanque féminine pendant de nombreuses années.
 En doublette c'est Patrick Bousquet et Jean Aslanis qui représentent le Tarn aux Championnats de France à Poitiers où les bitterois Roger Marigot et Roger Marco sont champions de France. Cette équipe sera élue à Milhau en Août 2000  "doublette du siècle".
 
 En 1977 Henri Bernard devient le nouveau président de la Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal.
 Avec 7295 licenciés le Tarn conforte sa place de deuxième en ligue Midi-Pyrénées et douzième sur le plan national. Ezio Tasselli avec Bonazzi et Bessoles est à nouveau champion du Tarn triplette.
 En Tête à Tête, Pierre Balester obtient son premier titre dans le Tarn en battant en finale Verger JC.
 Cette année-là les Championnats de France doublette et tête à tête ont  lieu à Toulouse et c'est la doublette tarn et garonnaise Lagarde Guy  / Capello Clovis qui est couronnée pour la plus grande joie de Pierre Pennetier président de la ligue midi-pyrénées.
 
 1978 naissance de deux nouvelles sociétés, St Alby et Réalmont. Lors de son allocution d'ouverture du 24e congrès, le président du comité du Tarn relate l'affaire Otello, grand joueur provençal qui je cite "se vante sur les antennes de télévision et de la radio de gagner sa vie à la pétanque, mais qui porte un tort à notre discipline". C'est également l'année de la première Coupe du Tarn Mixte, qui est d'abord départementale, puis régionale à partir de 1987 et enfin nationale en 1993. Caillol Alain et Deschamps Evelyne de l'Etoile Gaillac sont les premiers à obtenir le titre de champion du Tarn doublette mixte.
 Pierre Balester obtient pour la deuxième année consécutive le titre en tête à tête, il représente brillamment le Tarn  aux championnats de France à Bagneux puisqu'il ne s'incline qu'en 1/8 de finale, d'un petit point face au champion de France en titre François Gouges.
 Au niveau international, après la victoire aux championnats du Monde en 1977 avec l'équipe Calenzo, Luchesi, Rouvière, la France va connaître une période de vaches maigres puisqu'il lui faudra attendre 8 longues années avant de reconquérir le titre mondial.
 
 En 1979 la FFPJP vient de dépasser les 400 000 licenciés. Le Tarn avec 7834 pétanqueurs poursuit sa croissance.
 Un certain Christian Lagarde associé à Capello et Clovis est champion de ligue à Millau, le premier d'une longue série (après un premier titre en Junior en 1972), notre tarnais d'adoption sera en effet sacré  7 fois champions de ligue, 5 en triplette, 1 en doublette et 1 en tête à tête.
 Tasselli est à nouveau Champion du Tarn triplette mais ce sont les vices champions Vis Joseph, Vis Eugène, et Sigler Charles qui font un parcours remarquable au France en ne s'inclinant qu'en quart de finale.
 
 1980, modification de certaines  règles de la pétanque, notamment:
 - interdiction de tâter la donnée,
 - les 2 minutes pour jouer une boule ramenées à 1 minute
 Par contre la suppression du tir à la rafle est repoussée...... (aux calendes grecques...)
 Le cap des 8000 licenciés est atteint dans notre département, 1980 sera l'année du bilan pour la décennie passée en terme de résultats au niveau national. Pas grand chose à se mettre sous la dent à part un 1/16 de finale en 1977 avec la doublette Moretti / Combéléran, un 1/8 au tête à tête en 1978 avec Pierre Balester, et enfin un 1/4 de finale en triplette avec Vis, Vis et  Sigler en 1979. Ezio Tasselli prouve une nouvelle fois qu'il est un grand joueur en étant Champion du Tarn triplette avec André Bonazzi et Camille Hurtado.
 Une nouvelle décade s'ouvre sur une pétanque tarnaise toujours aussi dynamique, les années 80 verront l'avènement de nouveaux joueurs comme Michel Matteï, Jacky Chamayou, mais aussi le retour de Jean Sidoine pour quelques titres supplémentaires.



Commentaires (1) | Permalien Jeudi 17 Septembre 2009 - 12:31
Rétro pétanque du Tarn 1981 / 1985
1981, le Tarn, après des années de croissance, stagne pour la première fois, mais avec plus de 8000 licenciés il se porte toujours aussi bien.
 L'équipe de Soual, Ziegler, Vis Eugène et Vis Joseph, est Championne du Tarn. Lors des championnats de ligue Midi-Pyrénées, organisés à Mazamet, ils ne sont battus qu'en finale par les toulousains Daniel Déjean, Jean-Claude Lagarde et Max Bonhouret. Mais ceux-ci,  après réclamation du comité du Tarn, sont déchus de leur titre et ne représenteront pas la Ligue lors des championnats de France en 1982 à Alès.
 Que c'était il donc passé? Daniel Déjean remplaçait Claude Ferrand dans cette triplette, mais pour que ce remplacement soit réglementaire, il fallait que Déjean n'ait pas participé aux éliminatoires de son département. Hors ce n'était pas le cas, et donc cette année-là la ligue n'eut pas de Champion.
 La place laissée vacante fut attribuée aux Hautes-Pyrénées, seul département de la Ligue à ne qualifier qu'une seule équipe aux Championnats de France triplette.
 Un Lagarde qui pleure un autre qui rit, c'est Christian associé à Delzers Jean-Claude et Capello Clovis du Tarn-et-Garonne qui remportent le titre suprême lors des championnats de France au Mans. Cette équipe ne s'inclinera qu'en demi-finale lors des championnats du Monde à Mons en Belgique.
 
 1982, le 28e congrès organisé à St Juéry dresse le bilan de l'année. On apprend que le Tarn et plus particulièrement la ville d'Albi a été retenue par la Fédération pour organiser les Championnats de France Doublette et Tête à Tête en 1986.
 C'est en doublette que le Tarn va se distinguer aux championnats de France à Chambéry, Pierre Claudi (Tino) et Pierre Balester  perdent en 1/4 de finale sur le score de 13 à 12 contre les frères Stéphan du Morbihan.
 
 1983 va marquer un tournant pour la pétanque féminine, en effet la FFPJP annonce la création d'une licence spécifique à partir de 1984, étape supplémentaire de la reconnaissance des femmes dans notre discipline. Lors du congrès national à Nîmes la Fédération décide qu'à partir de 1985 la saison débutera le 1er janvier et se terminera le 31 décembre avec le mois de décembre comme période de mutation.
 Après onze ans d'absence sur  le podium, Jean Sidoine associé à Marc Trouillet et Robert Escaffre est Champion du Tarn triplette. C'est à Toulouse, que pour la deuxième année consécutive les tarn et garonnais Lagarde, Capello et Delzers sont Champions de France. Marc Trouillet avec Rivals Jean est également champion du Tarn doublette prouvant, s'il était nécessaire, qu'il est un grand joueur.
 
 En 1984 le comité du Tarn compte 129 sociétés regroupant 8645 licenciés. La FFPJP annonce fièrement un peu moins de 500000 licenciés ce qui la classe au 4e rang des fédérations sportives derrière le football, le tennis et le ski.
 10 ans après Ajaccio, c'est Bastia qui accueille les championnats de France triplette, le Tarn est bien représenté avec 3 triplettes qui dominent la pétanque tarnaise du milieu des années 80 :
 Sidoine-Trouillet -Cros, Balester-Claudi-Castro, Vis E- VIS j-Vis L . Les trois équipes font un parcours honorable puisqu'elles s'inclinent toutes les trois en 1/16e de finale. Mais le joueur malheureux de l'année fut Pierre Claudi, en perdant trois fois finales, en triplette contre Sidoine, en doublette contre Riviera, et en tête à tête contre Bernard.
 Au niveau national c'est l'année de Fazzino et Voisin, associés à Rochelet, ils sont Champions de France triplette, et quelques jours plus tard à Montpellier, Champions de France doublette. Ce doublé, aussi remarquable qu'inédit, est aussi incroyable car ils triomphent en finale des mêmes joueurs à savoir les toulousains Déjean, Lagarde et Ferrand en triplette et Lagarde et Déjean en doublette...
 "Coco" Lagarde après avoir été déchu du titre aux Championnats de ligue à Mazamet, trois ans plutôt, perd donc deux fois en finale du France. Il se rattrapera en 1991, en Avignon, en remportant le titre national.
 
 1985 marque le 30e anniversaire du comité du Tarn. De 24 sociétés et 930 licenciés à sa création, le Tarn avec 129 sociétés et 8645 licenciés (dont 600 féminines) mesure le chemin parcouru trois décennies plus tard. La ligue Midi-Pyrénées devient la 1ere ligue de France en devançant pour la première fois la ligue Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 Les championnats de France Triplette ont lieu au Bourget où 4 équipes représentent le Tarn.
 Les champions du Tarn Balester-Claudi-Lebrasseur (Soual) ainsi que  Leyrolles-Forest-Julia (Carmaux), Borghi-Borghi-Bernard (Albi), Laquay-Milhau-Lopez (Castres).
 C'est une fois encore l'équipe de Soual qui fait un parcours remarquable en s'inclinant en 1/4 de finale face aux lozériens futurs finalistes.
 Mais c'est les parisiens, sur leur territoire, qui sont sacrés champions de France avec un premier titre pour une légende de la pétanque Didier Choupay, associé à Didier Bideau et Patrick Lopeze.
 Après huit longues années, ils permettent à la France, quelques mois plus tard, de reconquérir le titre mondial à Casablanca.
 Le Tarn prépare avec enthousiasme les Championnats de France Doublette et Tête à Tête 1986, preuve que notre département a su démontrer toutes les qualités de sérieux et de rigueur pour se voir confier, par la FFPJP, une manifestation d'une telle envergure.
 30 ans c'est la maturité, l'expérience, il ne manque au Tarn, malgré certains résultats encourageants, que de se hisser sur la plus haute marche du podium. Pour cela il lui faudra attendre l'âge mûr, mais en attendant de nombreuses championnes et champions vont se révéler dans notre département de quoi permettre de patienter.....

Commentaires (3) | Permalien Mercredi 16 Septembre 2009 - 17:35
Rétro pétanque du Tarn 1986 / 1990
1986, le Tarn organise son premier championnat de France de pétanque. Le  monde de la petite boule à les yeux tournés vers la capitale tarnaise et sa magnifique cathédrale Ste Cécile. Le parc des expositions accueille 128 doublettes et 128 joueurs de tête à tête. Pour l'occasion le Tarn a qualifié 4 doublettes et 4 tête à tête apanage du comité organisateur.
 Patrick Bousquet (St Louis Castres) Champion du Tarn tête à tête est accompagné de Carla Jean (St Sulplice), Phalippot Alain (Parc Albi) et Assemat Claude (Lacrouzette).
 En doublette, les Champions Saulières Jean-Pierre et Routaboul Jean-Louis (Gambetta Carmaux) y participent avec  Brunelli / Cros Richard (Joyeux pétanqueurs Albi), Philippe / Bernard (Parc Albi) et Trinques / Moreno (Parc Albi).
 Au delà de l'organisation qui à priori fut parfaite, ces championnats vont couronner une équipe surprise que l'on attendait pas, Fragnoud / Kassi du comité de l'Isère qui bat en finale les favoris de l'épreuve, les parisiens Foyot / Lebeau. A noter l'excellente prestation des tarnais Bernard et Philippe qui ne s'inclinent qu'en 1/8 de finale redonnant un peu de baume au cœur de notre président Pierre Pennetier.
 En tête à tête la finale fut paraît-il magnifique, entre un champion aguerri, spécialiste de la discipline avec déjà 2 titres, le varois de Draguignan  René Coulomb et le jeune parisien plein de talent au balancier inimitable, Champion de France triplette 1985, Didier Choupay. C'est l'expérimenté René Coulomb qui l'emporte, inscrivant son nom pour la troisième fois au palmarès de l'épreuve.
 En triplette les Champions tarnais sont de la Pétanque du Parc Albi, le jeune Michel Mattéï associé à Jean-Claude Trinques et Jacky Chamayou. Ils font un parcours très honorable aux Championnats de France à Angers puisqu'ils ne perdent qu'en 1/16 de finale. Lors de ce Championnat, Ange Arcolao dit "Bébert de Cagnes" est, dix ans après son premier titre, Champion de France triplette avec son fils Christian et Zangarelli Aristide. Pour la petite histoire ils sont les derniers Champions triplette à représenter la France aux Championnats du Monde. En effet jusque ici la triplette Championne de France était qualifiée pour le Championnat du monde l'année d'après. A partir de 1988 la FFPJP sélectionnera, selon certains critères, des joueurs pour la représenter. Cette initiative, si elle peut paraître injuste vis à vis des Champions en titre, permettra à la France de gagner 17 titres mondiaux en 20 ans. 
 
 En 1987 le comité prend la décision d'organiser les Championnats du Tarn triplette en septembre qualifiant ainsi les équipes pour l'année suivante. En cette année de transition, le Tarn qualifie donc 3 équipes lors d'un premier qualificatif à Gaillac au mois de mai pour les Championnats de France 1987 à Lyon, et 4 équipes (?) en septembre à Soual pour le France à Tarbes en 1988. Le titre de champion 1987 sera attribué aux vainqueurs de septembre, Matteï / Sidoine / Chamayou. Une équipe se distinguera lors de ces deux championnats du Tarn, Carla / Chastrusse / Cruzel de St Sulplice qui termine troisième des deux championnats et se qualifie donc deux fois la même année.
 La coupe du Tarn mixte qualifie 4 équipes pour le premier Championnat de ligue de la discipline qui aura lieu à Toulouse, en attendant le premier championnat de France six ans plus tard.
 Avec 8783 licenciés, le Tarn connaît une de ces dernières années de croissance.
 
 C'est en 1988 qu'Ezio Tasselli,  l'homme à l'éternel "cigarillo" au coin des lèvres, nous quitte. Il laisse l'image d'un grand joueur de pétanque d'une correction et d'un fair play exemplaire, il aura été le premier joueur tarnais Champion de ligue triplette en 1967 mais aussi  trois fois Champion du Tarn triplette 1977, 1979 et 1980.
 Le 34e congrès départemental annonce la catégorisation. Il existera désormais 2 licences, 1er et 2e catégorie. Le classement est effectué en fonction des résultats de l'année d'avant.
 Obligation des joueurs 1er catégorie:
 "Ils sont tenus de rendre obligatoirement 1 point à leur adversaire classé 2e catégorie. Le rendement de points doit avoir lieu avant le jet du bouchon de la 2e mène".
 Une nouvelle réglementation qui allait, pendant des années, apporter pas mal de déboires sur tous les terrains de France et de Navarre....
 Et un huitième titre pour Jean Sidoine Champion du Tarn triplette avec Marc Trouillet et Jacky Chamayou qualifiés pour les championnats de France à Macon en 1989.
 1988 sera également l'avènement d'un grand champion qui va survoler la pétanque de cette fin de siècle, Philippe Quintais obtient à  Brest le titre de Champion de France Tête à Tête.
 
 1989, Patrick Bousquet, Pierre Balester et Daniel Cabirol de la Pétanque St Louis de Castres sont Champions du Tarn triplette, ils battent en finale une équipe de Gambetta Carmaux avec un jeune joueur qui n'allait pas tarder à faire parler de lui, Jérôme Vayssettes.
 Après les championnats de France en 1986, c'est ceux de la Ligue Midi-Pyrénées qui sont confiés au comité du Tarn et à la ville d'Albi. Ils ont lieu dans une enceinte inhabituelle, celle du lycée Rascol. Les gersois Aline, Barthélémy et Delom sont Champions de Ligue triplette. 
 L'informatisation du comité départemental, suite aux recommandations de la Fédération, est en marche. Le département va donc se doter de moyens modernes de communication, premiers pas qui verront, 20 ans plus tard l'arrivée de la licence à puce.
 Le comité, par l'intermédiaire de son président Pierre Pennetier, insiste sur la nécessité de développer les boulodromes couverts, quasiment inexistant à cette époque. En dénombrant les structures couvertes aujourd'hui dans le Tarn, on mesure le chemin parcouru ces vingt dernières années.
 
 Les années 90 débutent sur un nouveau record, 9004 licenciés dans notre département dont près d'un millier de féminines. La pétanque tarnaise est à son apogée en terme de pratiquants mais elle ne sait pas encore que ce nombre va progressivement diminuer.
 Le 45e congrès national de la FFPJP a lieu le 13 janvier dans la lointaine Martinique. On imagine aisément les critiques qui ont du alimenter le café du commerce de la pétanque nationale sur ce déplacement aussi lointain que coûteux.
 Voici un petit extrait du compte rendu de ce congrès, fait lors des assises départementales par l'un des participants:
 "Après une vibrante Marseillaise, qui marquait l'ouverture de ce congrès, près de 500 dirigeants représentant 20 ligues et 92 comités départementaux ont planché pendant plus de huit heures sur les 14 points de l'ordre du jour, luttant courageusement contre les tentations de l'exotisme tropical"
 Aux championnats de France à Brive se sont les parisiens de La Courneuve Milcos, Tournay et Daniel qui obtiennent le titre tant envié. Deux autres parisiens Michel Loy et Thierry Lesage sont Champions de France doublette, au Cannet-Rocheville en terre sudiste.
 1990 est également l'année du record du monde de tir par Christian Fazzino avec 991 boules frappées sur 1000 en 58 minutes, record exceptionnel pour un joueur d'exception qui sera sacré quelques années plus tard "joueur du siècle" par ses pairs.
 Gaillac inaugure le premier boulodrome couvert du département, Mazamet ouvrira bientôt le sien, preuve que la pétanque est devenue crédible aux yeux des autorités locales et départementales.
 
 Les années 90 vont nous amener naturellement vers la fin du XXe siècle qui aura vu naître la pétanque du côté de La Ciotat. Tout au long de cette décennie, de nouveaux champions vont pointer le bout de leurs nez, Vayssettes, Borrego, Patrac, Armand, Riou, Trouillet et bien d'autres, qui inscriront leurs noms au palmarès de notre discipline.


Lien à consulter: la retro des Championnats de France doublettes à Albi par Christian Lagarde

Commentaires (1) | Permalien Mardi 15 Septembre 2009 - 17:01
Rétro pétanque du Tarn 1991 / 1995
1991
 Le congrès national de la FFPJP annonce la création du Trophée national vétéran en 1992, il aura lieu à Toulouse les 10 et 11 octobre. Ce nouveau Championnat de France vient récompenser une discipline, si l'on peut dire, pleine d'avenir... Le congrès acte également la création d'un Championnat de France mixte en 1993.
 Le championnat de France triplette a lieu en Avignon. Le Tarn est représenté par trois équipes:
 Bruel/Enjalbert/Espié de la pétanque Lescure, Debard / Lambert / Lambert de la pétanque St Louis Castres et Rigotti / Broche / Mourotte de Gambetta Carmaux. Ce championnat va être, pour plusieurs raisons, mémorable. Tout d'abord le mistral déchaîné qui va tout au long de la journée du samedi perturber joueurs et bouchons, ensuite 2 équipes de la Haute Garonne vont accomplir un parcours exceptionnel puisque Simoes / Bauer / Pariset ne s'inclinent qu'en demi-finale et Lagarde / Rouquier / Ferrand sacrés champion de France en battant des bordelais en finale mettant ainsi à l'honneur la ligue Midi-Pyrénées. Mais le fait le plus marquant fut sans conteste la remise des prix. Les organisateurs avaient gardé le secret, et à la place des traditionnels jeux de boules et autres récompenses en nature, trois motos 125cm3 récompensèrent les vaincus et trois voitures bleu, blanche et rouge, s'il vous plait, les vainqueurs. De mémoire de bouliste ce fut la première et la dernière fois que de tels prix furent distribués. La FFPJP limita la dotation des championnats de France à l'issue de celui-ci pour éviter un malaise compréhensible dans les futurs comités organisateurs.
 La Ligue fut également à l'honneur au Championnat de France doublette à Reims puisque les représentants du Lot, Enocq et Lacoste sont vice champions de France.
 Le Tarn compte cette année-là 8852 licenciés répartis dans 134 sociétés. La pétanque graulhétoise avec 288 licenciés est la plus importante du département.
 Avec ce nombre important de joueurs, le principal combat de notre comité est d'obtenir les subventions nécessaires afin que le boulodrome départemental voit enfin le jour. Ce n'est pas gagné mais leur mobilisation aboutira bientôt.
  
 1992
 Le Tarn vient de perdre une légende de la pétanque. Jo Arama s'est éteint des suites d'une longue maladie. Champion de France en 1958, Jo était une figure de la pétanque nationale et tarnaise, il s'était installé prés de  Mazamet à la fin des années 60. Personnage haut en couleur, il n'était jamais facile de jouer contre lui, ni même avec d'ailleurs. Mais même aujourd'hui de Paris à Marseille en passant par Toulouse, vous trouverez toujours quelqu'un pour vous raconter ces parties de boules incroyables auxquelles Jo aurait participé, ces anecdotes ubuesques et tellement méridionales. Je me souviens de ses talents de joueur, bien sûr diminué par cette poliomyélite qui l'avait fortement handicapé, mais aussi du récit de ses parties contre Bébert de CagnesRaoûl Bonfort ou Charly de Gemenos, car il avait aussi ce talent de conteur qui faisait de lui, quelqu'un de vraiment atypique.
 Malgré une légère baisse des licenciés le département se porte toujours aussi bien, ses quatre nationaux St Juéry, Castres, Graulhet et Carmaux attirent toujours autant de monde.
 Christophe Armand associé à Calmels Christian de la pétanque Réalmontaise est Champion du Tarn doublette. Il récidive en doublette mixte avec Normand Karine un an avant le premier Championnat de France de cette discipline.
 Patrick Bousquet, Pierre Ballester et Daniel Cabirol de la pétanque St-Louis Castres représentent le Tarn au Championnat  de France à Grenoble en compagnie d'un futur grand joueur tarnais, Fabien Trouillet associé à Marque Pierre et Bouissière Jean-Claude de la pétanque Monestié.
 
 1993
 Le Tarn compte deux boulodromes couverts Gaillac et Graulhet, et un troisième en construction, Carmaux. Malgré l'engagement financier du comité départemental, celui d'Albi à toute les peines du monde à voir le jour.
 Chamayou / Lozano de Gambetta Carmaux sont Champions du Tarn doublette, ils s'inclinent en 1/16e de finale aux championnats de France à St Saulve ou Milei / Radnic obtiennent leur première consécration nationale.
 Mais c'est chez les vétérans que le Tarn obtient son meilleur résultat puisque l'équipe de l'Albinque Castres, Boyot / Perrier / Gambazza est championne de Ligue vétérans.
 Au niveau mondial, pour la troisième année consécutive, la France est championne du monde avec l'équipe Simoés / Schatz / Quintais, titre obtenu dans la lointaine Thaïlande.
 
 1994
 135 clubs et 8623 licenciés le Tarn reste la discipline sportive la plus importante derrière le football.
 C'est l'équipe Facen / Frebby / Vernier de Mazicou Albi qui est Championne du Tarn triplette. Le championnat de France se déroule à Angoulême où les Champions de Ligue Île de France Choupay / Bideau / Chagot sont Champions de France, un deuxième titre en triplette pour Choupay et Bideau après leur succès en 1985 au Bourget. Ce championnat de France sera endeuillé par le décès d'un supporteur parisien renversé par un autobus.
 L'équipe Bideau / Choupay associée à Michel Loy décroche, à Clermont Ferrand, le titre mondial quelques semaines plus tard. 
 En tête à tête la finale du Championnat du Tarn oppose deux joueurs de la société St Louis de Castres et c'est finalement Lambert Jean qui s'impose devant Gilbert Valles.
 Dans la catégorie cadet pour la deuxième année consécutive un jeune joueur à l'avenir prometteur, inscrit son nom au palmarès du Tarn il s'agit de
Frédéric Massoutier.
 

 1995
 Le comité du Tarn souffle ses 40 bougies, un coup d'oeil dans le rétro pour mesurer le chemin parcouru, la pétanque tarnaise a bien entendu connu un essor incroyable mais les résultats demeurent toujours en dessous des espérances de nos dirigeants. 3 quarts de finale, 5 huitièmes au France, 2 titres de Champions de ligue, peut mieux faire pourrait on dire, même s'il faut féliciter nos valeureux joueurs qui ont réussi à faire parler du Tarn au niveau national.
 1995 est marqué par la baisse des effectifs, le Tarn perd 500 licenciés soit 6% de son effectif. Cette baisse spectaculaire n'est pas prête de s'enrayer malheureusement. 
 Un futur grand joueur commence à faire parler de lui Stéphane Delforges Champion du Tarn triplette catégorie cadet.
 Ce sera l'année d'un autre grand joueur Jérôme Vayssettes,  puisqu'il est qualifié en triplette aux Championnats de France avec Michel Mattéi et Stéphane Bascoul, il est vice Champion du Tarn doublette associé à Michel Magiera, et Champion du Tarn doublette mixte avec son épouse Christel.
 Au niveau national, Laurent Morillon, après un titre de Champion de France doublette en 1992 avec Robert est à nouveau sur la plus haute marche du podium mais cette fois-ci en tête à tête, sacre obtenu à Annecy.
 C'est aussi le premier titre mondial pour Philippe Suchaud associé à Philippe Quintais et
David Le Dantec.
 
Pour ses 40 ans le comité du Tarn va bientôt pouvoir inaugurer son boulodrome couvert d'Albi. De jeunes joueurs pointent le bout de leur nez. Ils vont dans un avenir proche, grâce à leur talent, permettre au Tarn de tutoyer les étoiles.


Commentaires (2) | Permalien Lundi 14 Septembre 2009 - 18:55
1 2





www.atelierdaysym.com